Archives

Beignets soufflés

 Carnaval arrive à grands pas, alors je vous propose cette année une nouvelle recette de beignets trouvée sur le site « cuisine actuelle ». Ils ont fait l’unanimité à la maison…dodus, gonflés à souhait et croustillants, ils ont tout pour plaire ! A refaire…

Vous pouvez retrouver d’autres recettes de beignets et bugnes ici.

 

 

 

Pour 4 personnes

• 1 gros œuf
• 10 cl de lait
• 50 g de beurre
• 250 g de farine
• 2 sachets de sucre vanillé (fait maison au thermomix pour moi)
• 2 c. à soupe de sucre glace (idem fait maison au TM)
• 1 sachet de levure lyophilisée ou comme moi plutôt 15 à 20 g de levure fraîche du boulanger. (7 g de levure sèche = environ 20g de levure fraîche)
• 1 petite pincée de sel
• 1 bain de friture

Verser le lait dans une casserole pour le faire tiédir. Découper le beurre en très petits morceaux et le laisser ramollir à température ambiante.
Dans un saladier, verser la farine, la levure, la pincée de sel, mélanger avec une cuillère en bois. Faire un creux au centre, casser l’œuf au milieu, ajouter le sucre vanillé, verser le lait peu à peu.

Pétrir énergiquement pour obtenir une pâte bien homogène, puis incorporer tout en pétrissant le beurre ramolli. Façonner une boule de pâte et laisser reposer 1 h à température ambiante.
Étaler la pâte, la découper avec des emporte-pièces ou un verre retourné. Laisser reposer encore au moins 20 min.
Faire chauffer le bain de friture, plonger les beignets deux par deux pour les faire frire 2 à 3 min. Dès qu’ils gonflent, les retirer à l’aide d’une écumoire et les égoutter sur du papier absorbant.

Servir ces beignets chauds ou tièdes saupoudrés de sucre glace, ou les tremper éventuellement dans une sauce au chocolat.

Coulants à la crème de marrons et truffes au chocolat

Il me restait quelques truffes au chocolat faites maison et je n’ai pas encore utilisé toute la crème de marrons que j’avais faite cet automne, alors ce dessert tombait à pic !!

Recette trouvée ici chez chic chic chocolat. Résultat : un moelleux au cœur coulant extra et comme ont dit mes fils : « il semble qu’il y ait 2 coulants en un dans le cœur, c’est top ! ».

J’ai mélangé les préparations au batteur pour une bonne homogénéité. Recette hyper simple et rapide qui a été très appréciée. Avec ces quantités, vous obtenez 5 moelleux faits dans des moules à muffins classiques.

 

 

 

 

 

200 g de crème de marrons (recette crème de marron maison ici)

60 g de beurre pommade
40 g de sucre roux
2 œufs
30 g de farine
1 belle c. à café de rhum ambré
4 truffes au chocolat (faites maison pour moi)

Préchauffer le four à 210°C. Mélanger le beurre mou et la crème de marrons.

Fouetter les œufs et le sucre. Ajouter la farine. Mélanger et ajouter la crème de marrons et le rhum. Bien mélanger à nouveau.

Graisser 4 ou 5 moules à muffins (pas besoin s’ils sont en silicone). Répartir la moitié de la pâte, déposer une truffe au chocolat au centre et recouvrir du restant de pâte.

Faire cuire pendant environ 8 à 9 minutes. Laisser tiédir légèrement puis démouler sur une assiette. Déguster aussitôt.

Gâteau magique version vanille et version chocolat

Ils ont fait le tour de la blogosphère depuis bien longtemps déjà ces petits gâteaux là !!! et cette recette attendait patiemment dans mes brouillons pour vous être enfin partagée. Pour beaucoup d’entre vous, ce sera sans doute du déjà vu, mais ce sera aussi peut-être l’occasion de régaler à nouveau son petit monde !!

Très simple à réaliser, rapide, ce gâteau est franchement délicieux ! Ces 3 textures sont aussi étonnantes que très agréables en bouche. Une texture génoise sur le dessus, une crème au milieu, pour finir sur une texture flan.

Publier aujourd’hui cette recette me redonne tout simplement envie d’en refaire. A la maison, nous avons eu les adeptes de la version chocolat, d’autres de la version vanille….j’en fais partie !

 

 

 

– 4 œufs
– 150 g de sucre en poudre
– 1 cs d’eau
– 125 g de beurre fondu
– 115 g de farine
– 50 cl de lait tiède
– 1 gousse de vanille grattée

Préchauffer le four à 160°C.
Séparer les blancs des jaunes d’œufs, puis monter les blancs en neige et réserver.
A l’aide d’un batteur électrique, mélanger les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse, puis ajouter le beurre fondu, les graines de la gousse de vanille, puis la farine tamisée petit à petit.
Ensuite ajouter le lait et l’eau, mélangez toujours au batteur. Ajouter enfin les blancs montés en neige . Mélanger le tout délicatement tout en écrasant doucement le blanc d’œuf afin qu’il s’intègre bien à la pâte et que les gros morceaux se réduisent un peu. Ne cherchez pas à ce que tout le blanc en neige disparaisse en se mêlant, le résultat sera meilleur mélangé grossièrement et permettra l’équilibre des 3 textures.
Vous devez obtenir une pâte assez liquide.
Verser la pâte dans des moules à muffin beurrés et farinés s’ils ne sont pas en silicone (sinon pas besoin de beurrer) et enfourner 25/30 minutes.
Laisser refroidir et mettre au frigo pendant 4 heures minimum.
Pour démouler, passer délicatement la lame d’un couteau autour des parois des moules.
Saupoudrez de sucre glace avant de servir.

POUR LA VERSION AU CHOCOLAT

Même ingrédients que ci-dessus + 40 g de cacao amer en poudre qui est à ajouter en même temps que la farine.

 

 

 

 

Choux craquelins au Thermomix (ou pas)

J’aime faire la pâte à choux depuis presque 40 ans, à la main bien sûr,  jusqu’à ce que j’ai le thermomix et depuis son acquisition, c’est fait en quelques minutes grâce à lui !! Version sucrée, version salée, c’est toujours une réussite. La recette dans le thermomix est inratable ! Aujourd’hui je vous propose la version craquelin de ces choux qui apporte un petit plus. La fine couche craquante sur le choux est particulièrement agréable en bouche et contraste avec le moelleux du choux, c’est vraiment délicieux. Je l’ai coloré avec une pointe de couteau de colorant rose en poudre, mais cela est totalement facultatif, le rendu étant tout aussi beau au naturel. 

Je dédie cet article à mon très cher Etienne qui a mis sérieusement la main à la pâte…à choux bien sûr ! Pour une 1ère avec le TM 5, tu as parfaitement assuré et maîtrisé….tu recommences quand tu veux !

Note : pour ceux et celles qui possèdent le TM 5, la recette de la pâte à choux est sur la clé.

Pour la pâte à choux

– 150 g d’eau

– 80 g de beurre

– 1 bonne pincée de sel

– 2 c. à café de sucre

– 120 g de farine

– 3 oeufs

– un peu de fleur d’oranger ou de rhum (facultatif)

Pour le craquelin

– 60 g de sucre

– 60 g de farine

– 60 g de beurre coupé en morceaux

Pour faire le craquelin : Mettre le sucre dans le bol du thermomix et programmer 20 sec/vit.10. Ajouter la farine, le beurre et éventuellement le colorant alimentaire, faire 2 impulsions de turbo et programmer 40 sec/pétrin.

Étaler le craquelin entre 2 feuilles de papier sulfurisé à l’aide d’un rouleau à pâtisserie (sur 2 mm d’épaisseur environ) et le placer à plat dans le congélateur le temps de préparer la pâte à choux.

Pour la pâte à choux : Mettre l’eau, le beurre, le sel et le sucre dans le bol du thermomix et chauffer 5 mn/100°C/vit.1.  Ajouter la farine et mélanger 20 sec/vit.4. Retirer le bol du socle et laisser refroidir 10 petites minutes.

Préchauffer le four à 200°C. Tapisser la plaque du four de papier sulfurisé et réserver.

Remettre le bol en place et mélanger vitesse 5 environ 15 secondes, puis ajouter les oeufs un par un par l’orifice du couvercle sur les couteaux en marche, environ toutes les 20 à 30 secondes. Après avoir ajouté le dernier oeuf, mélanger à nouveau 30 sec/vit.5.

Transvaser cette pâte dans une poche à douille et former des choux sur la plaque réservée en les espaçant un peu. Sortir alors le craquelin du congélateur, et découper autant de petits disques que de choux à l’aide d’un emporte pièce et aussi d’une spatule longue et plate pour ne pas le briser. Recouvrir chaque choux d’un disque de craquelin en appuyant très légèrement pour faire adhérer.

Enfourner pour 25 minutes sans ouvrir le four jusqu’à coloration dorée. Eteindre le four et laisser quelques minutes en entrouvant légèrement la porte du four.

Laisser ensuite les choux refroidir avant de les garnir de chantilly par exemple.

mots clé : pâte à choux, craquelin, chantilly, thermomix

Sablés à la Vache qui Rit

Il existe une multitude de recettes de petits sablés, mais franchement celle-ci est ma préférée. La présence de Vache qui Rit est indécelable mais confère à ces biscuits du croustillant et une meilleure conservation.

Je les ai réalisés dans le Thermomix, mais vous pouvez les faire de manière classique selon votre habitude.

Allez, vous prendrez bien un sablé « petit poisson » en ce 1er avril ?!

 

 

 

  • 3 portions de « vache-qui-rit »(ou fromage similaire de marque magasin)

  • 200 g de farine

  • 90 g de beurre ramolli

  • 60 g de sucre en poudre

  • 1 c. à café de levure chimique

  • 1 c. à café de vanille liquide

  • Pour la déco :

  • 20 g de sucre en poudre

  • 1 c.à café de cannelle (pas mise)

Préchauffer le four à 180°

Mettre tous les ingrédients (sauf ceux pour la déco) dans le bol du thermomix et mixer 40 sec / vit 5. A la sonnerie sortir la pâte et former un pâton.

Mélanger le sucre et la cannelle dans un récipient

Étaler la pâte au rouleau sur une épaisseur de 5 mm, saupoudrer de sucre à la cannelle et découper avec un emporte-pièces.

Les placer sur une plaque graissée ou recouverte de papier cuisson et les enfourner environ 12 minutes.

A conserver dans une boîte hermétique.

 

Muffins pralinés

J’ai eu une petite envie de faire du pralin dernièrement…c’est particulièrement simple et c’est si bon incorporé à des préparations, qu’il soit en poudre ou en pâte. J’ai profité d’un mini séjour (hélas beaucoup trop express) de mon fils à la maison, pour tester cette recette de muffins, très rapide à faire et délicieuse (un petit conseil : ne zappez surtout pas le nappage chocolat).

 J’en ai profité pour réaliser également un autre dessert, plus gourmand, avec ce même pralin ; je vous le partagerai prochainement !

Pour 12 à 14 muffins environ

• 300 g de farine de blé type 55
• 250 ml de lait entier
• 130 g de poudre de pralin + 50 g pour le glaçage (recette du pralin maison ici)
• 100 g de sucre en poudre
• 100 g de chocolat à pâtisser au lait ou noir
• 75 g de beurre
• 2 œufs
• 1 sachet de levure
• 1 pincée de sel

 Préchauffer le four à 180 °C. Détailler le beurre en lamelles. Le faire fondre à feu doux dans une casserole ou au micro-ondes. Casser les œufs dans un saladier. Ajouter la poudre de pralin puis le sucre en poudre et fouetter vivement.

Ajouter le beurre fondu puis le lait et mélanger à nouveau.Verser la farine dans un saladier avec la levure chimique et le sel.

Mélanger et incorporer cette préparation à la précédente.Verser au 2/3 dans des moules à muffins beurrés (sauf s’ils sont en silicone) et enfourner environ 30 min.

Démouler les muffins et les laisser refroidir sur une grille.

Pendant ce temps, casser le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie avec la poudre de pralin restante. Tremper le dessus des muffins en le faisant tourner pour bien napper tout le dessus, les déposer sur une assiette et laissez le glaçage durcir avant de déguster.

mots clé : muffins, pralin, praliné, chocolat

Petite Tatin aux pommes façon Mère Poulard

C’est dans un magazine « Pratique Cuisine » que j’ai déniché cette recette fabuleuse de tatin. La tatin classique, tout le monde connaît, mais cette version inspirée du chef Alain Grespier est une vraie tuerie ! Ma fille qui ne mange jamais de tatin aux pommes car elle n’aime pas le caramel, a englouti deux petites tartes d’affilée….c’est pour dire !!

En effet, j’ai fait cette recette version petite tartes individuelles cuites dans des moules à muffins en silicone.

Les pommes sont confites dans un caramel constitué de sucre, beurre, cidre, vanille et pointe de cannelle….simple et succulent !

Pour 4 à 6  personnes

– 6 pommes en quartier

– 200 g de sucre en poudre

– 100 g de beurre demi-sel (beurre doux + fleur de sel pour moi)

– 15 cl de cidre

– 1/2 gousse de vanille

– 1 petit bâton de cannelle

– disques de feuilletage

Dans une poêle, mettre le sucre, le beurre, le cidre, la demie-gousse de vanille, le bâton de cannelle. Faire chauffer afin d’obtenir un caramel clair.

Plonger les quartier de pommes pelées dans le caramel et les faire confire. J’ai arrêté lorsque les quartiers commençaient à prendre un peu de couleur ambre.

Beurrer un moule à tatin (sauf s’il est en silicone), ou bien comme moi, des moules individuels (je trouve que les moules à muffins font des parts parfaites ni trop petites, ni trop importantes, car ce dessert est riche !!)

Disposer les pommes confites dans le ou les moules et poser par-dessus un disque de pâte feuilletée en enfonçant légèrement les bords.

Faire cuire dans un four préchauffé, à 180° pendant 25 à 30 minutes. Sortir du four et laisser reposer avant de démouler.