Beignets du pâtissier de Christophe Felder

On fêtait le carnaval dans ma ville hier et j’ai eu envie de tester une nouvelle recette…ça tombait bien car Sophie, dans son cahier gourmand, venait de publier ce billet ! Aussitôt  j’ai retenu cette recette, et puis Christophe Felder, c’était incontournable !!

Je vous incite à vraiment tester ces beignets car ils sont délicieux…ils ont disparus en un clin d’œil dès que je les ai faits, dévorés par mes 3 enfants, j’ai  juste eu le temps de faire quelques photos ! Un régal ! Une texture hyper moelleuse, bien pleine, et une très très fine croûte croustillante ; une texture qui n’est pas sans rappeler celle des bombolonis, mais en meilleur encore ! Je ne les ai pas trouvés gras du tout, ce qui est un argument supplémentaire pour en refaire très vite !!

Si la recette des bugnes Lyonnaises vous intéresse (c’est délicieux aussi), vous la trouverez ici (cliquez).

– 250 g de farine type 55
– 5 g de sel
– 30 g de sucre semoule (Sophie met 40 g, d’autres 25 g)
– 15 g de levure de boulanger fraîche
– 2 œufs
– 2 cuillères à soupe de lait tiède
– 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
– 40 g de beurre mou ou de margarine

Finition
– 100 g de sucre en poudre
– 1 cuillère à café rase de cannelle en poudre (pas mise car les enfants n’y tiennent pas)

Mélanger la farine, la levure, le sel et le sucre. Ajouter les œufs, le lait tiède et la fleur d’oranger et le beurre.
Pétrir au robot ou à la main environ 10 min. Pour ma part, j’ai tout mis dans le thermomix comme d’habitude : lait + levure, faire tiédir et rajouter tous les autres ingrédients puis 10 minutes sur fonction épi.
On obtient une belle boule de pâte, à laisser au frais environ 6 heures, couverte d’un film alimentaire.
Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte sur 4 mm.
Couper des rectangles de 4×5 cm, percer un trou au milieu, y passer un coin et serrer pour obtenir des formes originales.
Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Laisser lever une bonne heure dans une pièce chaude ou sur un radiateur comme j’ai fait pour aller plus vite.
Faire chauffer l’huile (pas excessivement), déposer les beignets (4 ou 5 à la fois)
Égoutter sur du papier absorbant.
Rouler dans le sucre mélangé à la cannelle.


16 réflexions sur “Beignets du pâtissier de Christophe Felder

  1. Bonsoir Françoise,
    Justement je disais tiens nous sommes dans la période de Carnaval et je n’ai pas fait de beignets.
    Il faudrait que je m’y mette.
    Les tiens ont l’air très bons.
    Bon week end
    Bisous

  2. Hmmmm Françoise, tes bombolinis étaient déjà devenus des classiques mais je crois que je vais tester ceux là pour mardi gras! Ils donnent envie de traverser l’écran pour en chiper un!! Ils ont l’air moelleux comme j’aime! Bonne soirée! Bisous

  3. Oh merci beaucoup, je vais tester car j’aime beaucoup les beignets en plus et avec momo, c’est tj très rapide…
    Belle soirée et bon mardi gras alors…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s