Archives

Vin chaud aux épices au Thermomix (ou pas)

En cet hiver où les températures sont très négatives (pas moins de – 11 degrés hier matin chez nous), qu’il est agréable de concocter et déguster de bons petits plats bien chauds et réconfortants…..mais aujourd’hui, le réconfort c’est dans cette tasse de vin chaud aux épices que nous l’avons trouvé également !! Je ne bois pas d’alcool en général (si, si, c’est vrai !!), mais là, je dois dire que ce vin chaud, je l’ai apprécié énormément et je ne tarderai sans doute pas à en refaire…d’autant qu’il n’y a pas plus simple ! Je n’avais pas vraiment prévu de faire cette recette, aussi j’ai remplacé l’orange que je n’avais pas,  par de la mandarine, pas de problème, très bon quand même….le prochain sera fait dans les règles de l’art !!

Je te dédie cet article, mon Lyonnais chéri, toi qui a courageusement fait 500 litres de délicieux vin chaud pour Noël pour la bonne cause….et sans Thermomix, lol !!

 

 

 

 

Pour 8 personnes

  • 1 bouteille de vin rouge

  • 1 étoile de badiane (anis étoilé)

  • 1 orange non traitée (le zeste et 1 quartier coupé en dés)

  • 80 g de sucre en poudre (je ne suis pas très « sucre », mais là je pense que vous pouvez aller jusqu’à 100 g sans problème !)

  • 2 bâtons de cannelle

  • 3 clous de girofle

  • 10 grains de poivre noir

  • 1/2 c. à café de gingembre en poudre

Mettre la badiane et le vin dans le bol du thermomix et chauffer 9 min/80°C/sens inverse/vitesse cuillère. Ajouter le zeste et le quartier d’orange coupé en dés, le sucre, les bâtons de cannelle, les clous de girofle, les grains de poivre et le gingembre en poudre. Chauffer 20 min à 90°C/sens inverse/vitesse cuillère.

Filtrer le vin à l’aide d’un chinois et servir chaud, c’est tout !

Lait d’amande à la poire (sans lactose)

Voici une boisson santé toute douce et vitaminée. Je l’ai réalisée au Thermomix, mais vous pouvez la faire avec un autre robot éventuellement.

Le lait d’amande convient aux personnes intolérantes ou allergiques au lait de vache et ne contient ni cholestérol ni lactose. Le lait d’amande est strictement végétalien.

C’est parti….1 minute top chrono et c’est prêt !!

 

 

 

Pour 2 verres

  • 150 g de lait d’amande

  • 125 g de poires bien mûres épluchées et coupées en morceaux

  • 15 g de sucre

  • 30 g/50 g de glaçons

  • 1 pincée de cannelle en poudre (facultatif ou à ajuster selon votre goût)

Mettre le lait d’amande, les morceaux de poire et le sucre dans le bol du thermomix et mixer 30 secondes/vit. 8.

Ajouter les glaçons et mélanger 30 sec./vit. 3. Répartir dans les verres et saupoudrer de cannelle en poudre. Servir aussitôt !

Liqueur de verveine maison

Je vous invite à nouveau à trinquer aujourd’hui avec cette liqueur de verveine maison. J’ai un pied de verveine qui donne bien chaque année et j’ai voulu tester la liqueur. Je suis très satisfaite du résultat et je recommencerai volontiers. Je l’avais faite l’an dernier, mais il faut attendre au moins un an avant de la consommer, voilà donc pourquoi je ne vous la propose qu’aujourd’hui, après dégustation. Recette trouvée ici.

Il faut savoir, que tout comme pour le sirop de menthe maison, la couleur finale obtenue est plutôt marron clair ou moyen. Aussi, pour le simple côté psychologique de la chose, j’ai ajouté juste quelques gouttes de colorant vert….que les puristes me pardonnent !!

– 500 ml d’alcool de fruits à 40°
– 200 g de sirop de canne
– 2 grosses poignées de feuilles de verveine citronnelle

Laver les feuilles de verveine et les faire sécher au soleil une petite heure.
Les mettre dans un bocal fermant hermétiquement et verser l’alcool dessus.
Fermer et ranger à l’abri de la lumière mais à portée de vue pour ne pas l’oublier, dans un placard de cuisine par exemple.

Pendant quinze jours, retourner le bocal afin de bien mélanger.

 Laisser ensuite reposer deux mois en retournant le bocal de temps en temps (j’ai laissé 15 jours de plus).

Ajouter alors le sirop de canne, remuer, filtrer et transvaser dans une jolie bouteille que vous » oublierez »  au moins six mois, un an c’est mieux, voire même trois ans, c’est idéal. Alors, pour ne pas perdre de temps, allez vite cueillir votre verveine !!!

Liqueur de mûres au themomix

Pour ceux et celles qui trouveraient encore des mûres, voici une recette toute simple. Il sera bon de trinquer entre amis avec cette très bonne liqueur maison (pas très sucrée)….à consommer bien sûr avec beaucoup de modération !!

– 1/4 de zeste de citron non traité

– 1 clou de girofle

– 600 g de mûres

– 200 g de sucre en poudre

– 1/2 litre d’eau de vie à fruits (à 35° ou 45°)

Laver le citron, prélever le quart du zeste avec un économe.

Introduire le zeste, le clou de girofle, les mûres et le sucre dans le bol du thermomix, mixer 2 minutes à vitesse 4, sans chauffer.

Ajouter l’eau de vie, verser en bouteilles en s’aidant d’un entonnoir, boucher, laisser macérer un mois au soleil si possible.

Au bout de ce temps, verser le contenu de la bouteille dans un tamis très fin ou à travers un linge fin (c’est encore mieux), presser pour en extraire tout le jus. Mettre en bouteille, boucher et laisser reposer encore deux mois au moins  avant de  consommer…..pour les fêtes de fin d’année, vous pourrez faire déguster à vos invités !!

Si vous laissez encore un mois, votre liqueur n’en sera que meilleure !

Boisson rafraîchissante pêche-verveine

Les températures très estivales de ces derniers jours nous invitent à nous désaltérer autour de boissons bien fraîches. Laissez-moi donc aujourd’hui vous servir un verre d’un mélange doux, parfumé, peu sucré et vitaminé. Nous avons beaucoup apprécié sa douceur et sa fraîcheur. 

Pour 4 personnes

– 10 g de verveine fraîche (du jardin pour moi), ou éventuellement 2 ou 3 sachets selon goût

– 50 cl d’eau minérale non gazeuse

– 4 pêches

– 2 tiges de verveines fraîche

– 2 c. à soupe de sucre en poudre

– 6 beaux glaçons

Faire chauffer l’eau, la verser sur les 10 g de verveine et laisser infuser 8 à 10 minutes.

Peler les pêches, les dénoyauter et les couper en morceaux. Filtrer la verveine et la laisser refroidir totalement.

Mettre les glaçons dans le bol du blender, verrouiller le couvercle et activer la touche ice crush pour les broyer.

Ajouter les pêches, le sucre et un peu de tisane de verveine par l’orifice du couvercle. Faire fonctionner l’appareil vitesse 2, par pulsions, puis ajouter le reste de la verveine et passer à la vitesse 4 ou 5 jusqu’à obtention d’une texture toute lisse.

Verser dans des verres, décorer avec de petits bouquets de verveine et servir très frais.

Note : si vous servez tout de suite, la texture est homogène, si vous attendez quelques minutes au frais, la texture se divise en deux parties dans le verre et l’effet visuel est joli.

Smoothie « bananarambar »

Je vous propose aujourd’hui de vous rafraîchir de manière très gourmande avec ce smoothie tout doux..à déguster bien frais, c’est un régal…simple, rapide, efficace  !!

Pour deux personnes

– 4 Carambar au caramel

– 10 cl de lait

– 1 banane

– 1 grosse boule de glace à la vanille

– 5 cl d’eau bien froide

Mettre le lait et les Carambar dans une petite casserole et chauffer à feu très doux pour les faire fondre, en remuant de temps en temps. Laisser refroidir. Pour ma part, quelques heures avant, j’ai juste laisser les Carambar dans le lait froid à température ambiante, et comme il fait bien chaud, les Carambar ont fondu sans problème.

Peler la banane, la trancher. Dans un blender, mettre la banane, le lait aux carambar, la boule de glace à la vanille et l’eau. Mixer très finement. Déguster aussitôt.

Mots clé de la recette : smoothiebananecarambarglace à la vanille

Cocktail le B 52

Je vous invite à l’apéritif aujourd’hui avec un cocktail très sympa, aux saveurs mêlées de Kalhua, de Bailey’s et de Cointreau. Le Kalhua est une délicieuse liqueur au café, faite maison pour moi, vous trouverez la recette ici.

Dans ce cocktail, on fait flamber le Cointreau (ou Grand Marnier) avant de consommer, mais vous pouvez éventuellement ne pas le faire.

 Un peu d’histoire sur le B 52 : La recette originale à été inventée en 1969 dans le bar du restaurant « Alice » à Malibu  pendant la guerre du Viêt Nam, dans le but d’encourager les militaires Américains pendant leur permission, la veille du combat dans leur bombardier volant du même nom. Bombardier utilisé pour lâcher des bombes incendiaires, inspirant le nom de ce fameux cocktail flambant.

Un délice à consommer cependant avec grande modération !!

Pour 1 verre :

– 30 ml de Kalhua

– 30 ml de Bailey’s

– 30 ml de Grand Marnier ou de Cointreau

Verser doucement à l’aide du dos d’une cuillère les ingrédients en commençant par la liqueur de café, suivie du Bailey’s et enfin la liqueur d’orange, afin de les superposer par 3 couches distinctes.

Faire en sorte que le cointreau soit à ras du bord afin de le faire flamber librement. Laissez flamber 1 minute, et déguster aussitôt à l’aide d’une paille.

Mots clé de la recette : cocktailkalhuabailey’sgrand marnier