Archives

Parfait glacé praliné

 

Voici une recette que j’avais faite il y a déjà pas mal de temps mais ayant un retard monstre dans mes publications, je vous la propose en cette période estivale où les desserts glacés ont une place de choix sur nos tables…surtout quand ils sont faits maison ! Ce parfait est juste délicieux et le pralin fait maison est simple à réaliser et très économique. A déguster sans modération…

PS : si vous possédez un Thermomix, ne vous privez pas de faire votre crème anglaise avec…gain de temps et réussite assurés !

 

 

 

Pour 8 à 10 personnes

– 50 cl de lait

– 1/2 gousse de vanille

– 6 jaunes d’oeufs

– 3 blancs d’oeufs

– 75 g de sucre en poudre

– 50 g de miel liquide d’acacia ou mille fleurs

– 10 cl de crème fleurette

– 80 g de pralin (maison pour moi, recette ici)

Pour le décor

– du pralin

– quelques petites meringues (recette maison ici)

Préparer la crème anglaise : verser le lait dans une casserole, ajouter la gousse de vanille fendue en deux. Porter à frémissement, puis retirer du feu et laisser infuser jusqu’à l’utilisation.

Fouetter dans une terrine, les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Filtrer le lait à travers un chinois et verser sur le mélange en fouettant. Reverser dans la casserole et faire cuire à feu doux sans cesser de mélanger à la spatule, jusqu’à consistance nappante, sans faire bouillir. Laisser refroidir complètement.

Verser le miel dans une petite casserole et faire chauffer à feu doux.

Monter les blancs d’oeufs en neige ferme. Dès que le miel dore,le verser en filet sur les blancs tout en continuant à battre vivement jusqu’à ce que la préparation refroidisse. Mélanger alors cette préparation très délicatement avec la crème anglaise,  en deux ou trois fois.

Fouetter dans un saladier, la crème bien froide en chantilly ferme. L’incorporer à la préparation en enrobant chaque cuillère dans la masse.

Incorporer le pralin à la spatule et verser la préparation dans des moules en silicone.

Placer au congélateur pendant plusieurs heures. Sortir les parfaits du congélateur et décorer avec le pralin et les meringues.

Glace façon « Viennetta » vanille au thermomix

Voici encore une glace faite au thermomix (source « tout chocolat ») qui s’est révélée être un véritable régal…moi qui ne suis pas très dessert glacé, là j’ai adoré ! L’été n’est pas terminé et je vous recommande de tester cette recette, vous régalerez et blufferez famille et amis.

J’ai réduit les quantités de moitié car pour les quantités que donne la recette ci-dessous, il faut prévoir un grand moule à cake d’au moins 30 cm de long….dans ce cas, le visuel sera encore plus joli avec les 7 couches de chocolat !!

En ce qui concerne le look de ma glace, j’ai honte de ne pas avoir fait mieux pour cette 1ère fois…en effet, les feuilles de chocolat que je sortais du congélateur se sont ramollies tout de suite avec la chaleur ambiante et du coup, elles se sont déformées et ont piqué du nez dès leur pose sur la préparation…bref, malgré cet aspect peu esthétique le goût était au rendez-vous. Je ferai mieux la prochaine fois, mais la gourmandise n’attend pas pour vous proposer la recette.

Note : dans la recette la glace est accompagnée de sauce chocolat, je ne l’ai pas réalisée car elle était trop bonne déjà tel quel !

 

 

 

 

Pour un grand moule à cake de 30 cm ou plus

Pour la glace

  • 200 g de chocolat noir

  • 6 blancs d’œufs

  • 200 g de sucre glace (fait au thermomix bien sûr !)

  • 1 litre de crème fleurette 35% matière grasse très froide

  • 1 c. à soupe d’extrait de vanille liquide

Pour la sauce chocolat

  • 250 g de chocolat noir

  • 160 g de lait entier

Faire la glace : couper 7 bandes de papier cuisson de la longueur de votre moule à cake et réserver. Tapisser le moule de film alimentaire.

Mettre le chocolat en morceaux dans le bol du thermomix et râper 10 sec/vit. 10. puis faire fondre 3 min/60°C/vit 1. Avec un pinceau de cuisine, peindre les bandes de papier cuisson avec 2 couches de chocolat sans toucher les bords puis réserver au congélateur bien à plat. Nettoyer le bol du thermomix.

Insérer le fouet. Mettre les blancs d’oeufs d’oeufs et 100 g de sucre glace dans le bol et fouetter 7 min/37°C/vit. 3.5 puis 5 min/vit. 3.5 sans le gobelet doseur. Transvaser cette meringue dans un récipient et laisser refroidir. Laver et essuyer le bol.

Insérer le fouet. Mettre la crème liquide très froide (n’hésitez pas à la mettre un peu au congélateur avant) dans le bol et fouetter de 2 à 4 minutes vitesse 3. Ajouter 100 g de sucre glace et l’extrait de vanille puis mélanger 20 sec./vit. 3. Incorporer à la meringue à l’aide de la spatule ou d’une maryse en enveloppant de bas en haut. Tapisser le fond du moule de cette préparation, puis couvrir d’une plaque de chocolat sortie du congélateur et délicatement décollée du papier cuisson. Renouveler l’opération jusqu’en haut du moule en terminant par une couche de préparation. Couvrir de film alimentaire et réserver 8 heures au congélateur avant de consommer.

Préparer la sauce chocolat : Mettre 200 g de chocolat noir en morceaux dans le bol et râper 5 sec/vit. 10. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

Ajouter le lait et chauffer 5 min/85°C/vitesse 3. Transvaser dans un récipient et réserver.  Démouler sur un plat de service et retirer délicatement le film alimentaire. Réaliser des copeaux de chocolat en râpant 50 g de chocolat avec un économe et en garnir la glace. Servir aussitôt accompagnée de sauce chocolat.

 

 

Parfait glacé aux fraises (sans sorbetière)

Je vous avais déjà partagé le parfait glacé aux framboises coeur de meringue clic ici, je vous propose aujourd’hui la même version (sans la meringue cette fois) à la fraise. Ce dessert connaît toujours un grand succès et vous pouvez le préparer en avance et le conserver dans le congélateur quelques semaines dans une boîte hermétique.

Que du bon, que du très naturel…les glaces maison (toujours sans sorbetière pour moi !) sont vraiment les meilleures !

 

 

 

 

 

–  400 g de fraises
– 15 cl de crème liquide fleurette bien froide
– 200 g de sucre
– 2 blancs d’oeufs
– un peu de confiture de fraises ou comme ici un petit coulis de fraises (fait au thermomix)

Dans une petite casserole, cuire le sucre avec 12 cl d’eau jusqu’à 118°C à l’aide d’un thermomètre à sucre.

Fouetter les blancs d’œufs en neige bien ferme avec une pincée de sel. Verser le sirop bouillant en mince filet sans cesser de fouetter. Continuer de battre jusqu’à ce que cette meringue italienne refroidisse presque complètement.

Mettre les fraises dans une casserole et les réduire en compote. Récupérer le jus à travers un tamis pour éliminer les grains.

Mélanger délicatement ce jus de fraises à la meringue Italienne.
Battre la crème liquide très froide en chantilly ferme et l’incorporer au mélange meringue italienne/fraises.

Verser la préparation à la fraise à mi-hauteur dans les moules (en silicone c’est super) et faire prendre minimum 6 h au congélateur.
Sortir le parfait du congélateur, démouler sur les assiettes de service . Napper de confiture ou d’un coulis de fraises, décorer et déguster.

 

Vacherin vanille-fraise

J’ai réalisé ce vacherin entièrement au thermomix et je peux vous dire que c’est un jeu d’enfant pour un résultat top au niveau goût, texture et même prix de revient !! Je vous donne ici les proportions pour un moule à cake.

Il peut se préparer quelques jours avant de le consommer, il suffira de le sortir 5 à 10 minutes avant de le déguster.

Désolée, mais j’ai vraiment négligé le décor, les couches vanille et fraise sont irrégulières, les photos sont prises à la va-vite par temps gris….bref, très moyen à voir, mais trop trop bon à savourer !!!

Je vous souhaite le meilleur Noël possible.

 

 

 

 

 

 

Pour la glace à la vanille

  • 3 jaunes d’œufs, garder les blancs pour la meringue

  • 90 g sucre

  • 300 g lait entier

  • 100 g crème fraîche

  • 1 gousse de vanille grattée

Pour le sorbet fraise

  • 500 g de fraises congelées à plat 48 H avant

  • 80 g sucre

  • 1 blanc d’œuf

Pour la meringue

  • 2 ou 3 blancs d’œufs

  • 60 g de sucre par blanc d’œuf

Pour la chantilly

  • 300 g de crème fleurette très froide

  • 3 c. à soupe de sucre glace

Préparer la glace vanille : Mettre les jaunes d’œufs, le sucre semoule, la gousse de vanille grattée et le lait dans le bol du thermomix et régler 6 min / 80°C / Vit. 3.

A l’arrêt de la minuterie, ajouter la crème fraîche et mixer 7 sec / Vit. 5. Réserver et laisser refroidir. Quand la crème est froide, la verser dans des bacs à glaçons et mettre au congélateur.

Préparer le sorbet à la fraise : mettre le sucre dans le bol du thermomix et régler 10 secondes/Vitesse 10. Ajouter les fraises congelées et le blanc d’oeuf. A la place du gobelet mettre la spatule et en tournant sans cesse, régler 1 minute 30 à vitesse 5. Vous pouvez ensuite éventuellement pour une texture plus montée à l’italienne, placer le fouet sur les couteaux et fouetter 30 secondes à vitesse 3. Mettre au congélateur jusqu’à ce qu’il soit bien solide.

Préparer la meringue : recette ici

 Montage (au choix glace vanille d’abord ou sorbet fraise d’abord)  : Chemiser un moule à cake de film alimentaire en faisant déborder sur les côtés. Mettre la crème glacée vanille dans le bol et mixer 1 min / Vit. 6, en aidant avec la spatule. Insérer le fouet et mixer 20 sec / Vit. 4.

Répartir la glace à la vanille dans le moule sur une bonne épaisseur. Remettre au congélateur pour une  demi heure minimum.

Au bout de ce temps, émietter la meringue sur la glace et étaler par-dessus le sorbet fraise. Remettre au congélateur jusqu’à ce que l’ensemble soit bien solide.

Monter la crème en chantilly bien ferme en y incorporant le sucre.

Sortir la glace du congélateur et la recouvrir de chantilly. Replacer le tout au congélateur jusqu’à la dégustation.

Voici mon chèvrefeuille il y a quelques jours !! …ce ne sera donc pas un Noël floconneux cette année, c’est dommage car ces températures printanières nous volent un peu la magie de ce Jour….Joyeux Noël à toutes et tous !!

 

 

Glace aux fruits rouges et glace à la vanille au thermomix

Voici deux recettes de glaces faites dans le thermomix en quelques petites minutes sans le moindre effort. Rien que du naturel et un bon goût authentique ! De quoi se rafraîchir en se régalant en cette période de canicule.

Un petit « truc » que les plus jeunes (et pas que..) apprécieront : un bon milkshake !! Pour cela, laisser 300 g de glace à la vanille dans le bol une fois finie, ajoutez 300 g de lait, 20 à 30 g de sucre et mixez  1 minute à vitesse 7. Servez immédiatement dans des verres avec des pailles (proportions pour 6 verres).

Vous retrouverez les recettes de sorbets faits également dans le thermomix dans la rubrique « glaces et sorbets ». 

 

 

 

Pour la glace aux fruits rouges (vous pouvez utiliser n’importe quel type de fruits :fraises, framboises, cerises, pêches)

– 100 g de sucre (moins s’il s’agit de fraises ou cerises ou pêches – entre 60 g et 90 g-)

– 500 g de fruits coupés en morceaux et préalablement congelés en une seule couche

– 120 g de crème fraîche

Mettre le sucre dans le bol du thermomix, pulvériser 10 sec/vit. 10.

Ajouter les fruits congelés et pulvériser 15 sec/vit. 8. Ajouter la crème fraîche et mélanger 40 sec/vit. 5 en vous aidant de la spatule. Servir immédiatement ou remettre dans le congélateur 15 mn pour une consistance plus ferme.

Pour la glace à la vanille

– 2 gousses de vanille

– 600 g de lait entier

– 200 g de crème liquide entière

– 180 g de sucre

– 6 jaunes d’oeufs

Fendre les gousses de vanille dans la longueur et gratter les graines avec la pointe d’un couteau. Mettre celles-ci avec les gousses dans le bol du thermomix. Ajouter le lait, la crème, le sucre, les jaunes d’oeufs puis cuire 8 min/90°C/vit.2. Retirer les gousses de vanille.

Verser le mélange sur une épaisseur de 4 cm dans des moules adaptés au congélateur ou mieux, dans des petites moules en silicones (genre mini-bouchées) ou des bacs à glaçons, couvrir d’un film alimentaire. Laisser refroidir et placer au congélateur pendant une journée.

Au bout de ce temps, mettre la moitié les glaçons de crème anglaise obtenus dans le bol du thermomix (si c’est dans un moule unique, découper des morceaux de 4cm x4 cm. Pulvériser 20 sec/vit.6, puis mélanger 10 sec/vit 4 en vous aidant de la spatule. Transvaser dans un récipient et réserver. Mettre le reste des morceaux de glace dans le bol et recommencer l’opération. Transvaser avec le reste de glace et servir immédiatement ou remettre dans le congélateur 15 minutes pour un texture encore plus ferme.

 

 

 

Parfait glacé au caramel au beurre salé, cœur de gavottes

L’été semble avoir commencé début septembre cette année et j’avais gardé cette recette en réserve pour vous la partager aux beaux jours, donc c’est le moment ou jamais.

Encore un parfait glacé me direz-vous, eh oui, je ne m’en lasse pas….ils sont tous tellement délicieux !

Recette trouvée ici. Je pense que ce parfait peut être tout aussi savoureux sans les gavottes, mais celles-ci apportent du croustillant et contrastent bien avec la texture onctueuse du parfait.

Par ailleurs, j’ai utilisé du caramel au beurre salé fait maison, c’est une gourmandise à laquelle je ne résiste pas (vous trouverez le lien de la recette ci-dessous).

Bonne journée à toutes et tous.

Pour 8 personnes environ

– 40 cl de crème fleurette très froide

– 3 jaunes d’œufs

– 30 g de vergeoise blonde

– 120 g (mis 20 g de plus, soit 140 g) de sauce caramel au beurre salé (vous trouverez ma recette ici, ce caramel est à tomber !)

–  100 g de gavottes au chocolat noir (les gavottes sont des crêpes dentelles que vous trouverez en grande surface)

Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre dans un cul de poule au bain marie, lorsque le mélange est bien mousseux et ressemble à un sabayon, sortir le cul de poule du bain marie, et ajouter la sauce au caramel et beurre salé en fouettant encore. Laissez tiédir.

Émietter grossièrement les gavottes au chocolat noir (il doit rester des morceaux identifiables), puis fouetter la crème en chantilly ferme. L’ajouter au mélange oeufs/sauce caramel et en verser la moitié dans des moules en silicone de la forme choisie.

Mettre par-dessus les miettes de gavottes et remplir avec le reste de crème, filmer et laisser au congélateur au moins 12 h. Sortir les parfaits 5 bonnes minutes avant la dégustation. Vous pourrez les servir accompagnés d’un peu de coulis de caramel au beurre salé !

mots clé : glace, parfait, chantilly, caramel, fleur de sel, beurre salé, gavottes, crêpe dentelle

Nougat glacé aux pêches et coulis de framboises parfumé à l’amande

C’est une collègue qui m’a fait découvrir cette recette piochée dans un magazine féminin.

Comme j’adore faire les parfaits et nougats glacés et que nous entrons enfin, après deux mois de fraîcheur et d’été très pluvieux, dans une période de chaleur estivale, je me fais un  plaisir de vous proposer cette délicieuse recette qui en régalera plus d’un !! Le coulis de framboises aux saveurs d’amande s’accorde à merveille, apporte une belle couleur dans l’assiette et régale vraiment le palais…surtout ne zappez pas ce coulis pour accompagner le nougat glacé !

Merci à toi Christiane pour ce beau partage !

Pour 6 à 8 personnes

– 3 blancs d’œufs

– 20 cl de crème fleurette bien froide

– 2 + 1 c. à soupe de miel liquide

– 140 g de sucre en poudre

– 120 g d’amandes effilées

– 80 g de pistaches émondées non salées

– 25 g de beurre

– 3 + 1 pêches jaunes

Pour le coulis

– 200 g de framboises (surgelées pour moi)

– 5 cl de sirop d’orgeat

– 50 g de sucre en poudre (remplacé par un peu de sucre de canne liquide pour moi)

Préchauffer le gril du four. Mélanger les amandes, les pistaches et 20 g de sucre et faire griller sur une plaque de four, puis hacher le tout grossièrement.

Monter la crème fleurette bien froide en chantilly ferme (l’astuce pour qu’elle monte très vite, c’est de mettre le bol bien avant dans le frigo pour qu’il soit bien froid et je mets aussi les fouet du batteur carrément dans le congélateur pendant 30 minutes avant). Réserver au froid une fois faite.

Peler et taillez 3 pêches en dès puis les faire dorer quelques minutes dans une poêle avec le beurre et 20 g de sucre prélevé sur les 140 g.

Mettre le reste de sucre dans une casserole avec 2 c. à soupe d’eau et 2 grosses c. à soupe de miel. Laisser épaissir plusieurs minutes en surveillant.

Pendant ce temps, monter les blancs d’oeufs en neige très ferme et verser ce sirop de sucre tout en continuant de battre jusqu’au complet refroidissement.

Mélanger délicatement cette préparation avec la chantilly, les fruits secs et les dés de pêche.

Verser le tout dans une terrine ou comme moi dans des moules en silicone pour un démoulage parfait et une présentation à l’assiette. Mettre au congélateur 8 heures minimum.

Faire le coulis : mixer dans un robot les framboises, le sucre 5 cl d’eau (pas mis car elles étaient surgelées) et le sirop d’orgeat. Filtrer à travers un chinois puis réserver au frais.

Éplucher et couper la dernière pêche en quartiers et les faire caraméliser dans une poêle avec la dernière c. à soupe de miel.

Démouler le nougat glacé et servir avec les quartiers de pêche et accompagné de coulis de framboises. Prévoyez de sortir le nougat du congélateur 5 minutes avant la dégustation.

 
 
 

Mousse glacée aux pruneaux à l’armagnac et aux macarons

Le beau temps semble vouloir enfin s’installer un peu et je m’empresse de vous partager cette recette que nous avons adorée tant pour sa saveur que pour sa texture délicate. Simple à réaliser, cette mousse glacée trouvera largement sa place comme dessert dans un repas festif également. Pour ma part, c’est la façon que je préfère de manger les pruneaux !!

J’ai testé comme indiqué ci-dessous, la mousse réfrigérée simplement pendant minimum 3 heures (un régal !), mais je l’ai aussi mise dans le congélateur pendant 24 heures et plus, et le résultat est à tomber!

En effet, contrairement aux autres parfaits glacés que je vous ai déjà proposés et qu’il faut souvent sortir 5 minutes avant dégustation, cette mousse, elle, est prête à être dégustée tout de suite dès sa sortie du congélateur. Les 2 versions sont délicieuses.

Si vous n’avez pas de coques de macarons, pas de problème, vous pouvez déguster cette mousse telle quelle ou rajouter pourquoi pas, quelques miettes de biscuits type palets bretons ou autres.

Bon dimanche à toutes et tous.

 

 

 

 

Pour 4 à 5 personnes

– 150 g de pruneaux

– 8 petits macarons (j’ai utilisé des coques de macarons maison que j’avais congelées)

– 2 blancs d’œufs

– 100 g de sucre en poudre

– 10 cl de crème fleurette très froide

– 6 cl d’armagnac

Dénoyauter les pruneaux et les hacher. Les mettre à mariner dans l’armagnac pendant au moins une heure (plus, c’est encore mieux).

Dans une casserole, chauffer le sucre avec 15 cl d’eau jusqu’à l’obtention d’un sirop très épais (je n’ai pas mesuré les degrés, mais je pense être arrivée aux 121°). Pendant ce temps, commencer à monter les blancs d’oeufs en neige ferme (pour qu’ils soient jute prêts en même temps que le sirop). Lorsqu’ils sont fermes, y verser le sirop de sucre en continuant de battre jusqu’à complet refroidissement.

Monter la crème en chantilly ferme et l’incorporer à la préparation précédente. Ajouter les pruneaux (je les ai un peu pressés pour enlever l’excédent d’armagnac, mais ne le jetez pas !), mélanger délicatement. Verser cette préparation dans des verrines et placer 3 heures au réfrigérateur. Avant de servir, saupoudrer de macarons émiettés et arroser d’armagnac (j’ai utilisé le jus de macération des pruneaux).

 

 

 

 mots clé : mousse, glace, pruneaux, armagnac, cognac, macarons

Parfait glacé au chocolat parfumé au Cointreau

Je ne me lasse pas de faire des parfaits glacés et c’est toujours le même bonheur en bouche ! Nul besoin de sorbetière (c’est sûr, je n’en achèterai jamais !) pour se régaler avec des glaces maison vraiment extra.

Je vous propose aujourd’hui une recette qui séduira à coup sûr, la texture de ces parfaits est à tomber et ce petit goût de Cointreau ni trop ni trop peu prononcé s’accorde à merveille.

Je conserve quelques parfaits dans le congélateur et c’est très pratique pour accueillir des amis à l’improviste pour un goûter ou un dessert. Un des petits avantages aussi c’est que la confection des parfaits alimente ma provision en blancs d’œufs (que je congèle ou pas) pour réaliser des macarons, des meringues ou des mousses glacées….il en faut toujours en réserve !!

 

 

 

Pour 4 à 6 personnes selon le moule choisi (pour ma part je les ai moulés dans des moules silicones forme pyramide)

– 75 g de sucre en poudre

– 4 jaunes d’oeufs

– 100 g de chocolat noir à 70%

– 1 c. à soupe de Cointreau

– 15 cl de crème fleurette très froide

Dans une casserole, mélanger le sucre en poudre avec 1.5 c. à soupe d’eau. Porter à ébullition sur feu très doux jusqu’à l’obtention d’un sirop pas trop épais. Retirer du feu.

Dans un grand bol, fouetter les jaunes d’oeufs et dès que le mélange devient crémeux, verse le sirop bouillant sans cesser de fouetter jusqu’à complet refroidissement.

Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie ou au micro-ondes, et le mélanger au jaunes d’oeufs avec le Cointreau.

Fouetter la crème fleurette en chantilly bien ferme, et l’incorporer délicatement à la crème chocolat.

Remplir des moules de préférence en silicone pour s’assurer d’un démoulage parfait . Mettre 6 heures minimum au congélateur.

Au moment de servir décorer à votre convenance.

Parfait glacé aux Carambars

La saison des desserts glacés est enfin arrivée et c’est toujours sans sorbetière (décidément je n’en veux pas et je ne change pas d’avis !) que je me mets en quête de recettes de parfaits glacés, comme tous les ans, qui feront notre régal et que je pourrai également garder en dépannage dans le congélateur, ce qui est super pratique.

Aujourd’hui  je vous propose un petit régal glacé aux Carambars….testé et largement approuvé ! N’hésitez pas à parcourir la rubrique « glaces et sorbets » pour découvrir d’autres parfaits….et ce n’est pas fini…d’autres suivront très prochainement !

Pour environ 6 à 8 personnes

-20 Carambars classiques au caramel

-4 jaunes d’œufs

-25 cl de crème fleurette très froide

– pépites de chocolat au lait pour moi (facultatif, mais c’est très bon avec)

Couper les Carambars en morceaux avec des ciseaux ou un couteau. Les mettre dans une casserole avec 3 cuillerées à soupe d’eau, sur feu doux. Remuer à la spatule jusqu’à ce qu’ils soient complètement fondus.

Poser un saladier supportant la chaleur sur une casserole à demi remplie d’eau frémissante. Baisser le feu au minimum, verser les jaunes d’œufs dans le saladier et fouetter quelques minutes (au fouet électrique de préférence), pour qu’ils moussent. Verser le sirop de Carambars sur les œufs, sans cesser de fouetter.

Retirer le saladier du bain-marie. Continuer à fouetter jusqu’à ce que la préparation soit froide. Monter la crème très froide en chantilly ferme, et l’incorporer délicatement au mélange précédent avec les pépites de chocolat.

Répartir dans des ramequins ou mieux, dans des moules souples en silicone pour un démoulage parfait et mettre 6 h minimum au congélateur. Sortir les parfaits du froid 10 min avant de les servir.

Parfait glacé aux framboises, coeur de meringue

Quoi de plus agréable par ces températures estivales qu’un dessert glacé maison. J’avais des invités dimanche et pour être plus libre, j’avais préparé ce parfait 48 heures à l’avance (toujours sans sorbetière, of course !). N’ayant que quelques petites framboises dans le jardin, j’ai utilisé des framboises surgelées.

Ce parfait s’est révélé plus que parfait et j’en ferai à nouveau dans un futur proche pour d’autres invités !!

Un des enfants de mes amis qui n’est pas du tout dessert a vidé son assiette en un rien de temps…..je vous incite à tester cette recette qui est vraiment EXTRA, onctueuse et fruitée à souhait.

J’ai ajouté un peu de meringue maison (que j’avais conservée dans le congélateur en dépannage) dans le coeur du parfait, mais vous pouvez la remplacer par une ou deux framboises ou ne rien mettre du tout, selon vos envies.

Avec ces quantités, j’ai obtenu 9 glaces dans des moules à muffins en silicone. N’hésitez pas à rechercher dans la rubrique « glaces et sorbets » d’autres recettes de parfaits glacés.

–  400 g de framboises
– 15 cl de crème liquide fleurette bien froide
– 200 g de sucre
– 2 blancs d’oeufs
– un peu de confiture de framboise (maison pour moi)

– éventuellement quelques framboises fraîches pour la déco et un peu de meringue pour le coeur

Dans une petite casserole, cuire le sucre avec 12 cl d’eau jusqu’à 118°C à l’aide d’un thermomètre à sucre.

Fouetter les blancs d’œufs en neige bien ferme avec une pincée de sel. Verser le sirop bouillant en mince filet sans cesser de fouetter. Continuer de battre jusqu’à ce que cette meringue italienne refroidisse presque complètement.

Mettre les framboises dans une casserole et les réduire en compote. Récupérer le jus à travers un tamis pour éliminer les grains.

Mélanger délicatement ce jus de framboise à la meringue Italienne.
Battre la crème liquide très froide en chantilly ferme et l’incorporer au mélange meringue italienne/framboise.

Verser la préparation à la framboise à mi-hauteur dans les moules, ajouter quelques framboises entières au milieu ou bien une petite meringue, puis verser le reste de la préparation. Faire prendre minimum 6 h au congélateur.
Sortir le parfait du congélateur, démouler sur les assiettes de service . Napper de confiture, décorer et déguster.

mots-clé : glaceparfait glacéframboisesmeringue

Parfait glacé à la granny-smith

Les beaux jours se sont enfin installés et je vous propose de faire une petite pause fraîcheur autour d’un dessert très léger et savoureux.

N’ayant toujours pas de sorbetière (ça c’est mon refrain de chaque été pour ceux qui sont habitués !!), j’adore faire des parfaits glacés et varier les parfums. Aujourd’hui, j’ai tenté la pomme granny-smith pour faire plaisir à mes enfants.

Un vrai régal ! A sortir 5 bonnes minutes du congélateur avant la dégustation. Pour ma part, j’ai laissé décongeler un peu plus et ce parfait a laissé en bouche la sensation d’une mousse très légère.

Pour 4 à 6 personnes

– 250 g de pomme granny-smith

– 12 cl de crème fleurette très froide

– 2 blancs d’oeufs

– 60 g de sucre en poudre

– 2 c. à soupe d’eau

Laver soigneusement la pomme (pour ma part je l’ai épluchée car elle n’était pas bio). La détailler en petits dés. La faire étuver avec 2 c. à soupe d’eau. Mixer finement, laisser refroidir cette compote.

Fouetter la crème bien froide en chantilly ferme.

Verser dans une casserole le sucre et l’eau. Faire cuire sur feu doux. A l’aide d’un thermomètre à sucre laisser monter à 121° (ce qui correspond au stade du grand boulé). Quand le thermomètre atteint environ 100°, commencer à battre les blancs en neige ferme.

Lorsque le sirop atteint les 121°, l’incorporer aux blancs en mince filet, tout en continuant à fouetter jusqu’à complet refroidissement de la meringue italienne.

Mélanger la compote de pomme, la chantilly et la meringue à l’aide d’une maryse jusqu’à ce que l’ensemble soit homogène. Verser dans des moules (à muffins en silicone pour moi, parfaits pour le démoulage).

Laisser minimum une heure au congélateur. Vous pouvez aussi les faire plusieurs jours à l’avance.

Démouler sur des assiettes et décorer comme bon vous semble.

Mots clé : glace, pomme, granny smith, chantilly

Nougat glacé au gingembre confit

Il faut chaud, chaud ….je vous propose de vous rafraîchir avec ce délicieux nougat glacé très simple à réaliser, toujours sans sorbetière !

Vous pouvez le préparer plusieurs jours à l’avance si vous le désirez, il suffira de le sortir du congélateur environ 10 à 15 minutes avant de le déguster (pratique pour des invités de dernière minute !). A faire soit en version individuelle dans des moules en silicone ou bien dans un moule à cake ou terrine.

Frissons gourmands garantis ! Bonne journée à toutes et tous !

Pour 8 personnes

  • 500 ml de lait

  • 2 gousses de vanille

  • 6 oeufs

  • 80 g de sucre en poudre

  • 50 g d’amandes mondées

  • 50 g de noisettes mondées

  • 50 g de pistaches décortiquées non salées

  • 150 g de gingembre confit

  • 100 g de miel de fleurs d’acacia ou mille-fleurs

  • 20 cl de crème fraîche entière liquide très froide

  • Pour la déco (éventuellement)

  • 1 kiwi

  • Quelques noisettes

Préparer la crème anglaise : verser le lait dans une casserole, ajouter les gousses de vanille fendues en deux et bien raclées. Porter à frémissement sur feu doux et retirer aussitôt du feu, dès que la crème est nappante.

Pendant ce temps, casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Réserver les blancs au frais.

Dans une terrine, fouetter les jaunes avec le sucre en poudre jusqu’au blanchiment. Verser le lait et les gousses de vanille dans la crème obtenue en délayant.

Reverser la crème dans la casserole, porter sur feu doux et faire cuire jusqu’à consistance nappante, sans cesser de mélanger à l’aide d’une cuillère en bois. Ne surtout pas faire bouillir. Laisser complètement refroidir.

Etaler les amandes et les noisettes sur la plaque creuse du four et les faire dorer quelques minutes, juste sous le gril du four (ou quelques minutes à sec dans une poêle à revêtement antiadhésif).

Les concasser grossièrement avec les pistaches. Hacher grossièrement le gingembre confit.

Verser le miel dans une petite casserole et le faire chauffer. Pendant ce temps, monter les blancs d’oeufs en neige ferme.

Dès que le miel mousse et monte dans la casserole, le verser bouillant sur les blancs d’oeufs en continuant à fouetter vivement au batteur électrique.

Lorsque la préparation commence à tiédir, incorporer délicatement la crème anglaise refroidie, en mince filet.

Fouetter la crème fraîche liquide très froide en chantilly bien ferme, puis l’incorporer très délicatement à la préparation, ainsi que les fruits secs et le gingembre.

Tapisser un moule à cake de papier sulfurisé et y verser la préparation. Placer au congélateur 6 heures minimum.

Mots clé pour la recette : nougat glacégingembre confitmielamandesnoisettes

Parfait glacé café/chocolat

Les beaux jours reviennent avec des températures qui donnent envie des premières glaces. Je n’ai pu résister davantage à cette recette dénichée dans une vieille revue.

Je ne me résous toujours pas à acheter une sorbetière…une machine de plus, mes placards sont déjà bien remplis…et il existe une multitude de recettes de desserts glacés qui n’en nécessitent pas et puis j’ai le thermomix qui fait de très bons sorbets.

Bref, aujourd’hui j’ai le plaisir de vous partager cette recette du parfait, digne de ce nom, car il nous a vraiment régalés ! Sa texture est extrêmement crémeuse, onctueuse, au goût délicat de café, ses marbrures de cookies chocolat au beurre viennent faire croustiller l’ensemble et les éclats de meringue apportent avec bonheur leur note douce, craquante et sucrée  ( l’ensemble du parfait étant peu sucré, c’est très appréciable). Un régal à tester même lors d’un repas festif, il a l’avantage de pouvoir être préparé bien à l’avance.

Je vous souhaite une excellente journée.

Pour 8 personnes

– 300 g de mascarpone

– 120 g de cookies tout chocolat

– 2 c. à soupe de café très serré

– 2 c. à café d’extrait de café liquide (recette de l’extrait fait maison ici)

– 100 g de meringue (recette des meringues maison ici)

– 10 cl de crème fleurette très froide

– 50 g de cassonade

– 50 g de beurre fondu

– 2 jaunes d’oeuf

Mettre les jaunes d’oeufs, 1 pincée de sel, la cassonade, le café et l’extrait de café dans un saladier profond posé dans une casserole d’eau presque bouillante. Fouetter 4 minutes au fouet électrique à vitesse lente, jusqu’à l’obtention d’une mousse onctueuse.

Sortir le saladier de l’eau, laisser tiédir en fouettant de temps en temps. Ajouter le mascarpone et mélanger.

Monter la crème fleurette en chantilly bien ferme. L’ajouter au mélange au mascarpone en tournant de bas en haut. Ajouter la meringue en petits morceaux, toujours en tournant de bas en haut.

Tapisser un moule de papier cuisson en le laissant largement déborder.

Étaler les cookies sur une planche par trois et les écraser en très fines miettes en faisant rouler le rouleau à pâtisserie dessus.

Verser ces miette de cookies dans un grand bol et y ajouter le beurre fondu, bien mélanger.

Superposer dans le moule : crème, biscuit, crème, biscuit et enfin crème. Rabattre dessus le papier cuisson et placer 6 heures minimum au congélateur (toute une nuit, c’est encore mieux).

Mots clé : glacecaféchocolatcookiesmeringue

 

Cheesecake glacé aux pêches

C’est la canicule en ce moment, en tout cas chez nous dans la Loire, alors je vous invite à déguster une nouvelle glace en espérant que vous continuez à passer de bonnes vacances ! Je remercie au passage, toutes les personnes qui sont abonnées à mon blog et dont le nombre augmente sensiblement en ce moment. Merci de votre confiance et de votre fidélité !

Je ne fais presque jamais de cheesecake, mais cette version glacée m’a tentée dès que je l’ai vue. Il s’agit d’une recette de Sophie Dudemaine.

Comme je n’ai et ne veux toujours pas de sorbetière, ce dessert glacé et fruité tombait à pic. C’est délicieux, ça change et il peut être fait largement la veille.

Cette recette nécessite des galettes pur beurre, je n’en avais pas sous la main, alors je les ai faites maison. Vous pourrez utiliser vos biscuits préférés pour cette recette (petits-beurre, spéculoos, etc…).

Pour 8 personnes

– 250 g de Philadelphia Cream Cheese

– 150 g de sucre glace

– 400 g de fromage blanc à 40 ou 20 pour cent

– 350 g de pêches jaunes ou blanches

– 200 g de galettes pur beurre

– quelques morceaux de pêches pour la déco

Peler les pêches, les dénoyauter et les couper en gros morceaux. Les mixer en purée fine.

Mélanger le fromage blanc dans un saladier avec le Philadelphia et le sucre glace à l’aide d’un fouet. Incorporer le coulis de pêches.

Répartir cette préparation dans des coupes ou des moules en silicones comme moi. Couvrir de film alimentaire et laisser dans le congélateur au moins pendant 4 à 5 heures.

Placer les biscuits dans un sac de congélation zippé et le refermer A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, écraser les biscuits en miettes grossières.

Sortir les cheesecakes du congélateur 15 minutes environ avant de servir et parsemer de miettes de biscuits, de morceaux de pêches éventuellement et déguster aussitôt.

Glace au mascarpone, café, orange et meringue

Il me restait un peu de mascarpone à utiliser et pour une fois, je n’avais pas envie de tester une nouvelle version de tiramisu. Je suis tombée sur la recette de Clémence et aussitôt je l’ai faite.

Cette glace réalisée sans sorbetière est toute douce, très onctueuse, elle est délicatement parfumée et les  morceaux de meringue apportent un petit croustillant tellement agréable ! Elle terminera un repas estival de manière très gourmande. Vous pouvez largement la réaliser la veille, prévoyez de toute façon 6 heures de congélation.

A faire et à refaire sans la moindre hésitation !

Pour environ 8 personnes (tout dépend des moules employés)

– 300 g de mascarpone

– 3 oeufs

– 4 c. à soupe de café

– 80 g de sucre

– 10 lamelles d’oranges confites

– 2 c. à soupe de Cointreau

– 15 petites meringues (faites maison pour moi, recette ici)

– cacao en poudre pour le décor

 Fouetter le mascarpone, le café, le Cointreau et les jaunes d’oeufs à l’aide d’un fouet manuel.

Monter les blancs en neige ferme et y ajouter petit à petit le sucre (en 3 ou 4 fois environ en fouettant bien entre chaque)

Incorporer délicatement cette meringue au mascarpone. Ajouter les oranges confites coupées en dés et  les meringues grossièrement concassées.

Verser dans des moules (demi-sphère en silicone pour moi) et congeler au moins 6h.

Sortir 10 min avant de servir et saupoudrer de cacao non sucré.

Parfait glacé au chocolat blanc

Vous prendrez bien un petit dessert glacé aujourd’hui encore ? Je pense que vous ne serez pas déçus avec ce parfait qui s’est révélé excellent !

J’ai trouvé cette recette sur le site « cuisineAZ » et elle est un peu différente  que mon parfait au Baileys dans la manière de procéder, mais tout aussi délicieuse….et également toujours sans sorbetière !

Je les ai faits dans des moules pyramides en silicone et je les ai accompagnés d’amandes effilées grillées et de groseilles fraîches, un régal !

Pour 4 à 5 personnes

– 3 jaunes d’oeufs

– 50 g de sucre (je n’en ai mis que 40 g, cela suffit)

– 120 ml de lait

– 100 g de chocolat blanc

– 100 g de crème fraîche fleurette

– 1 c. à café d’extrait de vanille

 Dans une casserole, battre les jaunes d’oeufs avec le sucre, jusqu’à l’obtention d’une pâte un peu épaissie et jaune pâle. Incorporer le lait puis faire chauffer au bain-marie en continuant de battre jusqu’à ce que le mélange ait triplé de volume. Cela prend environ 10 minutes.

Retirer du feu et ajouter peu à peu le chocolat blanc grossièrement haché et la vanille, bien mélanger. Lorsqu’il a fondu, laisser refroidir complètement en remuant de temps en temps.

Dans un saladier, fouettez la crème fraîche en chantilly bien ferme. Lorsque la crème est montée, l’incorporer au mélange oeufs/chocolat.

Remplir les moules et les placer au congélateur pour quelques heures ou mieux, jusqu’au lendemain.

Sortir cinq à dix minutes avant de servir et décorer avec des fruits rouges et/ou des amandes grillées.

Tiramisu glacé

Avec ces chaleurs torrides, je vous propose un dessert glacé gourmand à souhait et pourtant tout simple. C’est en lisant l’article d’Andrée, que j’ai craqué pour ce tiramisu version glacée…il y a tellement de bonnes recettes sur son blog !

De plus, pas besoin de sorbetière pour réaliser ce dessert, ça m’arrange bien ! Nous nous sommes régalés ! J’ai réalisé ces glaces dans des moules à muffins en silicone.

A très bientôt pour une autre gourmandise glacée….d’ici là, mettez-vous au frais !

Pour 8 personnes environ

– 4 œufs
– 150 g de mascarpone
– 15 cl de crème fraiche liquide entière + une c à s de sucre glace
– 60 g de sucre vanillé maison ou sucre en poudre + vanille en poudre ou extrait
– 60 g de spéculoos ou biscuits à la cuillère (c’est ce que j’ai choisi)
– cacao en poudre amer
– extrait de café ou  2 dosettes de Nescafé dans une petite tasse avec de l’eau par exemple
– 1 bonne c à s de Marsala

Battre les jaunes d’oeufs avec le sucre vanillé, jusqu’à obtenir un mélange mousseux. Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel .
Fouetter la crème en chantilly ferme en y ajoutant à la fin le sucre glace.

Ajouter les œufs en neige délicatement au mélange jaunes d’œufs+sucre. Ajouter le mascarpone battu au préalable, puis la chantilly pour obtenir un mélange léger et homogène.

Dans un sac de congélation, écraser les biscuits (spéculoos, mais cela peut être des boudoirs, des biscuits cuillers).
Préparer le café et y ajouter la marsala.

Déposer une couche fine de spéculoos, et ajouter un peu de cacao et de café au marsala, puis une couche de crème tiramisu, puis recommencer jusqu’en haut du moule.
Terminer par une couche de cacao amer.
Placer au congélateur au moins six heures, ou mieux, toute la nuit. Filmer le contenant pour qu’il n’y ai aucune odeur désagréable.
Sortir un quart d’heure au frigidaire avant de déguster.

Parfait glacé au Baileys en coque de chocolat et parfait glacé au café coque chocolat/noisettes

Même sans sorbetière, on peut réaliser de vrais délices glacés…la preuve en est avec ce parfait…vraiment parfait ! J’ai trouvé cette recette sur le blog « les petits plats dans les grands« . J’ai déjà fait ces glaces plusieurs fois tellement le résultat nous a satisfaits. Du coup, j’en ai refait à nouveau avec deux petites variantes perso : le rajout de café dans la glace et des éclats de noisettes dans la coque chocolat….n’hésitez pas à tester, avec ces chaleurs ces parfaits seront les bienvenus !

Je les ai moulés dans des moules demi-sphère en silicone (j’en ai obtenu 5). Je vous conseille de les faire la veille, sinon, comptez au moins 6 heures de congélation.

130 g de chocolat noir

150 ml de crème liquide entière bien froide

1 oeuf

50 g de sucre

50 ml de baileys

 Faire fondre doucement le chocolat (à la chocolatière, au micro onde, au bain marie)

Avec un pinceau en silicone, badigeonner les empreintes de vos moules ; il faut que toute la surface du moule soit bien recouverte, sinon la coque serait trop fragile au démoulage.

Placer au congélateur quelques instants pour que le chocolat durcisse.

 Fouetter la crème liquide en chantilly bien ferme et la conserver au réfrigérateur.

Mélanger l’oeuf et  le sucre et fouetter jusqu’à ce que ça double de volume et que le mélange blanchisse. Ajouter le baileys et mélanger. Incorporer délicatement la chantilly .

Verser dans les coques en chocolat durcies et placer une douzaine d’heures au congélateur

Démouler et servir.

VERSION CAFÉ CHOCOLAT/NOISETTES

Procéder de la même manière. Rajouter simplement 40 g de noisettes concassées dans le chocolat après qu’il soit complètement fondu et l’étaler dans le moule à l’aide d’une petite cuillère.

Dans le mélange oeuf/sucre, ajouter une cuillère à soupe de Baileys ainsi que 30 ml d’eau chaude dans laquelle vous aurez ajouté 1 bonne c. à café de café soluble (attention, il faut laisser refroidir le mélange avant de l’inclure avec le Baileys !). Bien mélanger le tout avant d’incorporer la chantilly.

Sorbet au chocolat (au thermomix)

La glace au chocolat, rien de plus classique, mais la version sorbet n’est vraiment pas mal du tout et mérite d’être largement testée (recette trouvée sur le forum thermomix) ! En ces journées chaudes, on apprécie de déguster quelques cuillères de gourmandises glacées. Je n’ai toujours pas de sorbetière, cela ne m’empêche pas de faire de délicieux sorbets et glaces (dans le thermomix) et des parfaits glacés vraiment extras, si simples à réaliser (recettes prochainement publiées).

Ce sorbet au goût bien affirmé en chocolat est léger, sucré juste ce qu’il faut et la texture bien homogène et fondante. Je l’ai réalisé avec de la crème allégée. Tout le monde à la maison l’a beaucoup apprécié.

A très vite mes amis pour une autre recette de crème glacée…si vous le voulez bien !

• 40 cl d’eau
• 50 g de cacao amer en poudre
• 100 g de chocolat noir à pâtisser
• 60 g de sucre en poudre
• 10 cl de crème liquide
• 1 cuillère à café de vanille liquide

Mettre les 100 g de chocolat en morceaux dans le bol du thermomix et mixer 15 secondes vitesse 7
Ajouter tous les autres ingrédients et régler 4 minutes et 30 secondes à 50° C vitesse 4
Retirer du bol du socle et laisser refroidir
Quand la préparation est froide, la verser dans des bacs à glaçons ou dans une boîte plastic hermétique et la mettre au congélateur au moins 6 heures. Je vous conseille de l’y laisser 24 heures si vous l’avez mise dans une boîte unique.
Au moment de servir mettre les glaçons dans le bol et mixer 1 minute vitesse 6 en. aidant avec la spatule.

Vous pouvez alors soit le consommer tout de suite ou bien le remettre dans la boîte au congélateur le temps qu’il durcisse un peu à nouveau (c’est ce que je fais en général avec les sorbets faits au thermomix).

Un nouveau petit clin d’oeil à mes deux rosiers grimpants que j’aime beaucoup, ici le Pierre de Ronsard

et ici, le Pierre Bonnard


Macaron glacé au sorbet mangue

Ce n’est pas la semaine dernière que j’aurais osé vous proposer ce macaron en raison du temps pluvieux et froid, mais aujourd’hui, les températures avoisinant les 30°, je vous offre une petite bouff(ch)ée de fraîcheur.

Une manière de manger des macarons fort agréable…à moins que ce ne soit la manière de déguster le sorbet qui le soit !!

Vous pouvez bien évidemment garnir les macarons avec tout sorbet aux fruits de votre choix….tout en rose au sorbet fraises (du jardin,hummm !), verts au sorbet pomme verte, orange aussi au sorbet abricot, etc….


Vous trouverez la recette de base des coques ici.

Pour le sorbet mangue, je l’ai réalisé comme d’habitude dans le thermomix, la recette étant quasiment à l’identique pour chaque sorbet aux fruits (seule la quantité de sucre peut varier de 90 g à 130 g selon les fruits). Recette ici ou ici. Vous veillerez à utiliser des mangues bien mûres.

Lorsque le sorbet a une consistance assez souple pour être glissée dans une poche à douille, procéder (rapidement car ça fond très vite !) au remplissage des coques avec la douille de votre choix (lisse ou cannelée). Recouvrir des autres coques. Remettre au congélateur.

Bon à savoir : vous pourrez garder les macarons ainsi garnis au congélateur et ne les ressortir que 2 ou 3 minutes avant la dégustation.

Nougat glacé

En général je ne suis pas énormément fan de dessert glacé, mais aujourd’hui je viens de craquer littéralement pour celui-ci !! Cela fait quelques temps que je pensais en faire, et ayant tous les ingrédients sous la main, je me suis lancée.

Ce fut un vrai plaisir de le réaliser, bien qu’un peu long (et encore que !)….Une petite pause au congèl et trois heures après, nous avions dans l’assiette un dessert vraiment digne d’un restaurant (c’est notre verdict à tous !)…normal, c’est une recette de Bernard Dauphin !!

Ce nougat très équilibré en goût est un réel plaisir de délicatesse. Il est doux, très onctueux, bien parfumé et les pépites de pistaches/amandes/noisettes caramélisées viennent faire croustiller le tout pour le bonheur des papilles.

Je vais en refaire pour en avoir toujours un peu en réserve en portions individuelles. N’hésitez pas à présenter ce dessert à vos invités cet été, ils seront, je l’espère, aussi conquis que l’avons été.



Pour 12 personnes

– 100 g de miel

– 180 g de sucre

– 30 g de sirop de glucose (je l’ai remplacé par du miel sans problème)

– 4 blancs d’oeufs

– 500 g de crème fraîche liquide entière très froide

– 75 g de Grand Marnier

– 150 g de fruits confits

– 5 g de beurre

– 50 g de pistaches crues décortiquées non salées concassées

– 50 g d’amandes effilées ou concassées

– 50 g de noisettes concassées

Hacher grossièrement les fruits confits, les mettre dans un récipient avec le grand-Marnier pour les faire macérer. Réserver.

Dans un récipient bien froid, monter la crème fraîche en chantilly ferme et réserver au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

Hacher ensemble, assez grossièrement, les noisettes et les amandes.

Dans une casserole, mettre 100 gr de sucre avec 30 gr d’eau et cuire au caramel (assez foncé).  Retirer la casserole du feu, ajouter 5 gr de beurre puis les amandes/noisettes – Bien mélanger à la cuillère en bois.  Le sucre va imprégner les fruits secs. Remettre sur feu doux et bien mélanger jusqu’à recristallisation complète puis verser les fruits secs dans un récipient.  Ajouter les pistaches concassées, réserver.

Battre les blancs d’oeufs en neige en incorporant 30 gr de sucre à mi-parcours pour les « serrer ».

Dans une casserole, mettre le sucre restant (50 gr), le miel, le sirop de glucose et cuire à 121°.  Verser ensuite ce sucre en filet, doucement, sur les blancs, sans arrêter de battre, et ce jusqu’à complet refroidissement.

Incorporer les fruits confits, le Grand-Marnier et les fruits secs dans les blancs (meringue italienne). Bien mélanger.

Ajouter la chantilly en soulevant délicatement la préparation.

Chemiser un moule à cake (ou des cercles individuels) de film alimentaire (ainsi il n’y aura aucun problème de démoulage) et couler la préparation. Pour ma part, j’ai utilisé des moules à muffins en silicone sans les chemiser…tellement pratique !  Lisser éventuellement à la spatule. Mettre au congélateur au moins 2 à 3 heures.

Démouler les nougats, les trancher s’ils ont été montés en moule à cake, et servir avec un coulis de fruits (du commerce ou maison : framboises, cerises, abricots, mangue, fraises …). Décorez comme bon vous semble.

Sorbet à l’ananas au thermomix

Voici un sorbet fait  dans le thermomix…avec lui nul besoin de sorbetière. Il suffit de congeler les fruits choisis 48 heures avant, et en moins de deux minutes vous réalisez un délicieux sorbet.

Si vous le dégustez immédiatement, vous obtenez plutôt une texture glace italienne. Il vous suffira de le recongeler ainsi préparé pendant quelques heures pour obtenir la vraie texture sorbet. La manière de procéder est la même pour quasiment tous les fruits.


– 500 g de chair d’ananas coupé en morceaux que vous aurez surgelée 48 h avant dans une boîte type tupperware

– le jus d’un demi-citron (facultatif)

– 100 g de sucre glace (ou moins, on peut descendre jusqu’à 80 g pour un sorbet plus light)

– 1 blanc d’oeuf

Mettre tous les ingrédients dans le bol du thermomix. Mixer 1 minute à vitesse turbo. Bien remuer à la spatule et mixer encore 20 secondes à vitesse turbo.

Placer le fouet sur les couteaux et mixer encore quelques secondes à vit. 4.

Servir immédiatement ou mettre dans un moule plat et replacer au congélateur.

Glace plombières (au thermomix)

Je vous propose en cette fin de journée chaude et ensoleillée une glace que j’apprécie particulièrement et que j’ai faite encore une fois au thermomix (est-il besoin encore de spécifier que je ne les fais qu’avec ce robot et sans sorbetière ? mais oui !). La glace plombière est une glace à base vanille à laquelle on inclut des fruits confits macérés dans du kirsch… un délice ! Si vous utilisez un kirsch de très bonne qualité, le goût de la glace n’en sera que meilleur encore.

Pour un litre de glace

– 6 jaunes d’oeuf

– 80 g de sucre en poudre

– 1 c. à café d’extrait de vanille liquide

– 1/2 litre de lait

– 1/4 de litre de crème fraîche liquide

– 120 g de fruits confits hachés

– 4 c. à soupe de kirsch

Au moins 4 heures avant de commencer la glace, faire macérer les fruits confits dans le kirsch.

Mettre les jaunes d’oeufs, le sucre, l’extrait de vanille et le lait dans le bol du thermomix et régler 7 minutes à 85° vitesse 4. A l’arrêt de la minuterie, ajouter la crème fraîche et faire tourner 7 secondes à vitesse 5 sans chauffer. Ajouter les fruits confits (j’ai également mis le kirsch de macération) et laisser refroidir dans le bol.

Quand elle est froide, verser la crème dans une boîte de congélation et la mettre au congélateur.

Sur la photo ci-dessous, j’ai haché grossièrement les fruits confits

Sur la photo ci-dessous, avant de servir, j’ai remixé la crème sortie du congélateur quelques secondes vitesse 9 et les fruits confits sont hachés très finement. A vous de choisir !!

glace au chocolat (au thermomix)

Voici la recette de la glace au chocolat (hummm, le bon goût des glaces maison) entièrement réalisée dans le thermomix tout comme les sorbets. Pas besoin de sorbetière pour toutes ces recettes. Le résultat est particulièrement satisfaisant. Si vous possédez ce robot et que vous n’avez pas encore testé glaces et sorbets, c’est le moment, en cette période estivale, d’essayer ces recettes spéciales thermomix. La prochaine que je mettrai sur ce blog sera vanille rhum raisins…rendez-vous donc très bientôt si ça vous tente !!

Pour un litre de glace

– 200 g de chocolat noir

– 6 jaunes d’œuf

– 5 gobelets de lait demi-écrémé

– 2 gobelets 1/2 de crème fraîche liquide entière

– 100 g de sucre semoule

Mettre le chocolat dans le bol du thermomix et mixer 15 secondes vitesse 8. Ajouter 1/2 gobelet de lait. Régler 3 minutes à 60° vitesse 5.

Ajouter les jaunes d’œufs, le sucre et le lait restant. Régler 7 mn à 85° vitesse 4. A l’arrêt de la minuterie, ajouter la crème et faire tourner 7 secondes à vitesse 5 sans chauffer.

Retirer le bol du socle et laisser refroidir.

Quand, elle est froide, verser la préparation dans une boîte spécial congélateur et la placer au congélateur jusqu’à ce qu’elle soit bien dure.

Avant de servir, repasser la crème glacée dans le thermomix 1 mn à vitesse turbo.

sorbet à la cerise (au thermomix)

recette réalisée entièrement au thermomix.

La chaleur du mois de juin revient, le soleil brille, demain les rues résonneront de joyeuses mélodies et fêteront l’arrivée de l’été. L’air ambiant qui fait monter le mercure m’a donné envie de vous proposer un sorbet à la cerise pour se rafraîchir…vous en prendrez bien un peu ?

– 500 g de cerises coupées en deux, dénoyautées que vous aurez surgelées 48 h avant dans une boîte type tupperware

– le jus d’un demi-citron (facultatif), j’en ai mis quelques gouttes

– 130 g de sucre glace (ou moins, on peut descendre jusqu’à 80 g pour un sorbet plus light)

– 1 blanc d’oeuf

Mettre tous les ingrédients dans le bol du thermomix. Mixer 1 minute à vitesse turbo. Remuer à la spatule et mixer encore 20 secondes à vitesse turbo.

Placer le fouet sur les couteaux et mixer encore quelques secondes à vit. 4.

Servir immédiatement ou mettre dans un moule plat et replacer au congélateur.

On peut procéder de la même manière pour toutes sortes de fruits : poire, abricot, pêche, fruits rouge, etc…