Archives

Gâteau basque

Le temps est maussade aujourd’hui et frais, cela me donne envie de quitter les travaux de jardinage pour les fourneaux …alors une petite part de gâteau basque, ça vous dit ?

Il y a plusieurs années que je fais ce gâteau régulièrement, mais je ne vous avais pas encore partagé la recette, il est grand temps d’y remédier ! D’autant, que ce gâteau est vraiment excellent, nous nous régalons à chaque fois ; et au thermomix il ne demande que quelques minutes de temps de préparation. Sans le thermomix, vous pouvez bien entendu le réaliser aussi.

Variante : vous pouvez remplacer la crème pâtissière par un pot de 370 g de confiture de cerises noires.

 

 

 

La pâte

  • 150 g de beurre mou en morceaux

  • 200 g de sucre en poudre

  • 1 œuf entier

  • 1 jaune d’œuf

  • 300 g de farine

  • 1 pincée de sel

  • 50 g d’amandes en poudre

  • 1 sachet de levure chimique

La crème pâtissière

  • 250 g de lait 1/2 écrémé

  • 20 g de farine

  • 1 œuf entier + 1 pour la dorure (facultatif)

  • 1 sachet de sucre vanillé

  • 30 g de sucre en poudre

  • 1 c. à soupe de rhum (facultatif mais indispensable pour moi car bien meilleur !)

Préparer la pâte

Mettre le beurre, le sucre, l’œuf entier et le jaune d’œuf dans le bol du thermomix, puis mélanger 20 sec/vitesse 4.

Ajouter la farine, le sel, l’amande en poudre et la levure chimique, puis mélanger 20 sec/vitesse 4. Transvaser la pâte sur une feuille de film alimentaire, en faire une boule, l’envelopper de film et la laisser reposer 1 heure au frais.

La crème pâtissière

Mettre tous les ingrédients de la crème dans le bol du thermomix et programmer 7 minutes/90°C/Vit.3.5. Laisser refroidir (je la fais quelques heures avant, possible de la faire aussi la veille).

Préchauffer le four à 160°C. Étaler 2/3 de la pâte sur un plan de travail fariné ou entre deux feuilles de papier cuisson, et foncer un moule à manqué.

Verser la crème dessus et recouvrir avec le reste de pâte.

Découper le tour du moule à la hauteur de la crème pour enlever l’excédent de pâte et souder votre pâte.

Battre le dernier œuf en omelette et en badigeonner la pâte à l’aide d’un pinceau de cuisine (facultatif). Faire des striures harmonieuses avec une fourchette et enfourner 45 minutes à 160°C.

Laisser le gâteau refroidir avant de démouler et de servir.

Forêt Noire au Thermomix

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de l’un de mes enfants et la forêt noire est un de ses gâteaux préférés.

Très simple à réaliser, je vous partage la recette faite au thermomix pour ma part.

Plusieurs recettes de génoises existent. Dans l’idéal, il faut découper la génoise en 3 disques. Dans la 1ère recette de génoise ci-dessous, 2 disques seulement n’ont été possibles en raison de l’épaisseur de la génoise. Dans la 2ème version, la génoise est plus épaisse et donc la coupe en est facilitée….à vous de tester les deux versions…en tout cas, ce gâteau est un vrai régal quoi qu’il en soit ! Désolée pour le look bâclé par manque de temps, surtout au niveau des copeaux de chocolat ; je l’ai réalisée, cette forêt noire, un peu dans la précipitation ; de plus c’est la version 1 que j’ai faite, donc moins jolie !…on fera mieux la prochaine fois !

Ce gâteau est aussi bon le lendemain …s’il en reste !!

JOYEUX ANNIVERSAIRE MON FILS ADORÉ…et merci pour tous les moments exceptionnels que tu nous fais vivre à tes frère et sœur et à moi..26 ans de bonheur à tes côtés !!

 

 

1ère version de génoise

  • 4 œufs

  • 120 g de sucre en poudre

  • 10 g de beurre, pour le moule

  • 100 g de farine, tamisée de préférence et 1 c. à soupe pour le moule

  • 20 g de cacao en poudre non sucré

  • 150 g de chocolat noir, détaillé en morceaux

  • 550 g de crème liquide entière (30 % de m.g. au moins)

  • 80 g de sucre glace maison

  • 400 g de cerises au sirop (poids net 220 g. Réserver le sirop)

  • un peu de kirsch (facultatif mais meilleur !)

  1. Préchauffez le four à 180°C (th. 6).

  2. Insérez le fouet, mettez les œufs et le sucre dans le bol, chauffez 8 min/50°C/vitesse 4. Mélangez 5 min/vitesse 4 pour faire refroidir la préparation. Pendant ce temps, beurrez et farinez le moule.

  3. Ajoutez la farine et le cacao (tamisés de préférence) dans le bol, mélangez 6 sec/vitesse 3. Retirez le fouet, versez la préparation dans le moule. Enfournez pour 30 min.

  4. Pendant ce temps, faites fondre le chocolat au bain-marie. Étalez-le sur une plaque puis placez-le au réfrigérateur pour le faire durcir. Lavez et essuyez le bol, insérez le fouet préalablement nettoyé et versez la crème dans le bol, placez le tout au réfrigérateur, afin que le tout soit très froid.

  5. Vérifiez la cuisson de la génoise en enfonçant un couteau : la lame doit ressortir sèche. Laissez-la reposer 5 min avant de la démouler sur une grille. Laissez-la complètement refroidir.

  6. Ajoutez le sucre glace dans le bol du thermomix, fouettez 4-5 min/vitesse 3 en chantilly. Prolongez éventuellement de 1 ou 2 min. la chantilly doit être ferme. Vous pouvez la monter avec un fouet autre que le thermomix si vous le désirez.

  7. Coupez la génoise en 3 disques de même épaisseur (2 disques possibles seulement !) imbibez-les du sirop des cerises (j’ai rajouté un peu de kirsch)

  8. Déposez un disque sur un plat, recouvrez-le d’une couche de chantilly et ajoutez un tiers des cerises. Déposez un deuxième disque, de la crème et un autre tiers des cerises. Terminez avec le dernier disque puis couvrez la totalité du gâteau avec le reste de la crème.

  9. Réalisez des copeaux en raclant le chocolat durci avec la lame d’un couteau et couvrez-en le gâteau, puis décorez avec le reste des cerises. Placez la forêt-noire au frais au moins 4 h avant de la déguster.

2ème version de génoise

  • 2 jaunes d’œufs

  • 4 œufs entiers

  • 140 g de sucre en poudre

  • 1 pincée de sel (optionnel)

  • 120 g de farine de blé, et un peu pour le moule

  • 20 g de fécule de maïs

  • 1 c. à café de levure chimique (½ sachet)

  • 20 g de cacao en poudre

  1. Insérer le fouet. Mettre les jaunes d’œufs, les œufs entiers, le sucre et le sel dans le bol, fouetter 3 min/70°C/vitesse 3, puis de nouveau 3 min/vitesse 3.

  2. Ajouter la farine, la fécule de maïs, la levure chimique et le cacao en poudre, puis mélanger 20 sec/vitesse cuillère. Retirer le fouet et terminer de mélanger à l’aide de la spatule. Transvaser la pâte dans le moule préparé, enfourner et cuire 20-25 minutes à 180°C. Nettoyer le bol. En fin de cuisson, démouler la génoise sur une grille à pâtisserie et laisser refroidir complètement.

Bûche framboise-pistache, glaçage miroir

A l’approche des fêtes de fin d’année, je voudrai vous partager cette recette qui nous a tellement régalés ! Elle n’est pas difficile de réalisation mais un peu d’organisation s’impose car quelques heures de congélation sont nécessaires. Je me suis beaucoup amusée à réaliser ce glaçage que j’ai par la suite décliné au chocolat et je ne compte pas m’arrêter là !

Lorsque j’ai vu cette recette chez Kouky, j’ai tout de suite voulu la tester pour le jour de l’an dernier, d’autant que je voulais depuis longtemps réaliser un glaçage miroir, c’est donc mon premier !! J’ai juste utilisé des framboises plutôt que des fraises à la demande de mes enfants. Le résultat est absolument top tant au niveau des textures, que des saveurs ainsi que du look glossy du rendu. Cette recette fait partie désormais de mes grandes favorites et je n’ai qu’une envie, c’est de la décliner avec d’autres fruits et d’autres couleurs de glaçage miroir (il porte si bien son nom !!).

Mon insert gélifié est positionné trop haut, c’est dommage, cela aurait été bien plus joli au centre…à améliorer sans faute pour une prochaine fois ! Je vous présente aujourd’hui la bûche non décorée (j’avais rajouté quelques guirlandes de coques de macarons maison sur le dessus pour la présenter).

 

 

 

 

 

 

 

Dacquoise aux amandes 

30 gr de farine

85 gr de poudre d’amande

100 gr de sucre glace

3 blancs d’oeufs

50 gr de sucre en poudre

30 gr de pistaches concassées 

20 gr de chocolat blanc

Insert gélifié de framboise

160 gr de coulis de framboise

30 gr de sucre

2 feuilles de gélatine

20 gr de pistaches concassées (facultatif)

Mousse de framboise 

270 gr   purée de framboise

55 gr  meringue italienne ( 1 blanc d’œuf + 40 gr de sucre+12 gr d’eau )

 2 feuilles et demi de gélatine ( 5.5 gr ) 

 160 gr de crème 30 % mat. gr, montée souple

Glaçage miroir rouge

60 gr d’eau

5.5 gr de gélatine 

110 gr de sucre

110 gr de glucose (je l’ai acheté sur internet)

110 gr de chocolat blanc

75 gr de lait concentré sucré (avec le thermomix, vous pouvez le faire maison !)

1 pointe de couteau de colorant rouge (en poudre pour moi)

 Préparer la dacquoise aux amandes

 Dans un saladier, tamisez la farine avec la poudre d’amande et le sucre glace.

Montez les blancs en neige en ajoutant dès le départ les 50 g de sucre en poudre.

Terminez en incorporant délicatement à l’aide d’une spatule souple (une maryse) le mélange de poudres tamisées

 Sur une plaque de cuisson garnie de papier cuisson, dressez un rectangle de la taille de la bûche.

Parsemer de pistaches concassées 

Enfournez à 180/190 °C (th. 6/7) pendant une dizaine de minutes environ.

Faire fondre le chocolat blanc au bain marie. Avec un pinceau enduire la dacquoise de chocolat blanc fondu pour l’imperméabiliser (cela s’appelle « chablonner ») .

Préparer l’insert gélifié de framboise

Faire ramollir la gélatine dans l’eau froide.

Mettre le 1/3 du coulis de framboise  dans une casserole à chauffer avec le sucre

Hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine ramollies, bien mélanger pour bien les dissoudre

Bien mélanger avec reste du coulis de framboise , ajouter les pistaches concassées (facultatif) et couler dans un petit moule spécial insert (il était livré avec mon moule à bûche). Mettre au congélateur pour 4h

Préparer la mousse de framboise :

Préparer la meringue italienne en mettant le sucre et l’eau dans casserole et en portant à ébullition à feu vif.

Vérifier la température à l’aide d’une sonde.

Lorsque le sucre atteint 100 °C ,battre le blanc et commencer à le monter à puissance maximale. Quand le sucre arrive à 120°/121 °C, réduire la vitesse du batteur et verser progressivement le sucre cuit. Une fois qu’il est incorporé, remettre le batteur à vitesse maximale et laisser tourner pendant 5 min.

Réduire ensuite la vitesse et laisser tourner jusqu’à complet refroidissement. Réserver.

Monter la crème souple et réserver au frais

 Faire ramollir la gélatine dans l’eau froide.

Chauffer le coulis de framboise, y incorporer la gélatine ramollie et bien essorée et bien mélanger pour bien la dissoudre

Incorporer délicatement la meringue italienne et la crème montée au coulis de fraise à 35°

Montage

Ôter  l’insert gélifié de framboise de son moule .

Couler les 3/4 de la mousse framboise dans le moule à bûche.

Déposer l’insert de framboise sur la mousse, couvrir du reste de la mousse et bien égaliser la surface

Fermer avec un morceau de dacquoise  légèrement plus petit que le moule , faire une légère pression pour l’enfoncer et que la mousse sorte sur les cotés

Mettre au congélateur pour une nuit

Préparer le glaçage miroir (dans le thermomix pour moi, cela est rapide et super facile)

Mettre la gélatine à ramollir dans de l’eau froide.

Mettre l’eau, le sucre et le sirop de glucose dans le bol du thermomix. chauffer 5 min. /105°C/vit.2.

Ajouter le chocolat blanc haché, le lait concentré, la gélatine égouttée et le colorant puis mélanger 20 sec./vit.3. Transvaser dans un récipient et laisser tiédir à température ambiante. Une fois le glaçage arrivé à environ 32°C (je me suis aidée du thermomètre à sucre), sortir la bûche du congélateur, l’installer sur 2 bocaux renversés sur un grand plateau (ou utiliser une grille), napper entièrement la bûche de manière uniforme en un seul geste. Laisser s’égoutter quelques instants et transporter délicatement la bûche sur son plat de service. Laisser décongeler à température ambiante quelques heures avant de déguster.

Vous pouvez congeler le surplus de glaçage et le réutiliser en le faisant chauffer à 32°C environ.

Sbriciolata au citron

Je vous propose aujourd’hui une recette qui dormait dans mes brouillons depuis plusieurs mois.

Je ne suis pas un bec sucré, je préfère largement les plats salés, même dans le chocolat, il m’y faut ma pointe de fleur de sel ! Mais j’adore gâter mes proches en pâtissant. Si je dois manger un dessert, c’est toujours le citron et le café que je déguste avec le plus de plaisir. Je résiste rarement à un gâteau au citron (et encore moins aux macarons citron/gingembre, qui sont une tuerie, que vous trouverez sur ce blog dans la rubrique « macarons », soit dit en passant) !

Ce gâteau au nom ensoleillé de « Sbriciolata » (ce qui veut dire « émietté » en italien) est vraiment délicieux tant par son goût que par ses différentes textures et fait un un rien de temps dans le thermomix. Cependant vous pourrez le réaliser aussi à la main sans difficulté. Recette trouvée ici.

A refaire pour mes gourmands sans hésitation !

 

 

Pour le lemon curd

– 120 ml de jus de citron ( 3 citrons bio de préférence)
– 100 g de sucre
– 3 œufs
– 25 g de beurre

Dans le bol du Thermomix, mettre le zeste râpé d’un citron, le jus, le sucre, les œufs et le beurre. Faire cuire pendant 9 minutes à 80°C et vitesse 3.

A la main, utilisez un bain-marie avec un bol placé sur une casserole d’eau bouillante. Il suffit de laisser épaissir en remuant bien et régulièrement.

Réserver le lemon curd au frais pendant plusieurs heures. Je vous conseille de le réaliser à l’avance pour avoir la consistance idéale (même la veille, c’est possible).

Pour le Sbriciolata

– 250 g de farine
– 30 g de poudre d’amande
– 150 g de beurre
– 60 g de cassonade
– 1 c. à café rase de levure chimique
-1 pincée de fleur de sel
– 1 œuf
– 1 cs de jus de citron
-le lemon curd froid

Préchauffer le four à 180°C.

Dans le bol du Thermomix, mettre la farine, la poudre d’amande, le beurre en morceaux, le sucre, la levure, le sel, l’œuf et le jus de citron et pétrir pendant environ 30 secondes, vitesse entre 3 et 4, jusqu’à ce que la pâte forme une boule.
Sans robot, incorporer le beurre en morceaux avec le reste des ingrédients du bout des doigts. Il ne faut surtout pas trop travailler la pâte.

Tasser une grosse moitié de pâte dans un cercle de 20-22 cm posé sur une feuille de cuisson (ou éventuellement dans un moule à manqué). Faire légèrement remonter les bords.
Étaler le lemon curd bien froid sur la pâte.
Émietter le restant de pâte sur le dessus.

Faire cuire pendant environ 35 minutes. Laisser refroidir avant de démouler.

Saupoudrer de sucre glace.

Mini invisibles à la pomme, crumble aux épices

Une recette sympa et rapide pour utiliser quelques pommes. Ce petit gâteau très simple vous enchantera grâce à sa texture à la fois fondante et croustillante. Les épices donnent une note de caractère à ce dessert et s’accordent parfaitement avec  la pomme. A refaire sans hésiter ! (source : Eryn folle cuisine).

A très vite pour une recette qui va plaire à coup sûr au petits….et aux grands !!

 

 

 

 

 

Pour 6 parts environ

Les mini Invisibles :

– 3 belles pommes Golden

– 1 œuf
– 50 g de lait
– 35 g de farine
– 25 g de sucre
– 1/2 sachet de levure chimique
– 1/2 càs d’arôme vanille
– 1  pincée de sel

Le crumble épicé :

– 25 g de poudre d’amandes
– 25 g de farine
– 25 g de beurre mou en dés
– 25 g de sucre
– 1/4 càc de 4 ou 5 épices
– 1 pincée de cannelle
– 1  pincée de sel

Préparer le crumble épicémélanger tous les ingrédients à la cuillère en bois dans un saladier, finir de sabler avec les doigts. Réfrigérer le temps de préparer les mini Invisibles.

Préparer les mini Invisibles : préchauffer le four à 200°C. Beurrer et fariner les ramequins. Tamiser ensemble la farine, la levure et le sel. Battre l’œuf et le sucre jusqu’à texture pâle et mousseuse. Y ajouter l’arôme vanille et le lait, fouetter. Ajouter le mélange farineux tamisé progressivement, sans cesser de battre.

Peler, retirer le cœur des pommes, les couper en deux puis les trancher très finement à la mandoline. Les jeter dans la pâte au fur et à mesure, en remuant à chaque fois afin de bien les imbiber. ( Il doit y avoir nettement plus de lamelles de pommes que de pâte ).

Verser l’appareil dans les ramequins préparés, tasser fortement du plat de la main ( ou à l’aide du dos d’une cuillère à soupe ).

Émietter le crumble épicé par-dessus et enfourner à 200°C pour 30 minutes. Laisser totalement refroidir à température ambiante et réfrigérer plusieurs heures avant de déguster.

Quatre-quarts au thermomix

Quoi de plus simple, de plus basique mais tellement bon que le traditionnel quatre-quarts ? Je le fais souvent mais je ne vous ai encore jamais partagé cette recette faite en un clin d’oeil au Thermomix. Bien sûr, réalisable à la main ou autre robot, sans problème.

Un gâteau très classique mais vraiment délicieux dégusté au petit déjeuner, à un goûter ou pour accompagner toute sorte de crèmes.

 

 

 

 

  • 180 g de beurre doux

  • 3 œufs (pas trop petits)

  • 180 g de farine

  • 180 g de sucre en poudre

  • 2 pincées de sel

  • 5 g de rhum

  • 1/2 sachet de levure chimique

Préchauffer le four à 200°C. Beurrer un moule à cake (pas besoin pour moi, moule en silicone).

Mettre le beurre dans le bol du thermomix et faire fondre 2 min./100°C/vit.1. Transvaser dans un récipient et réserver.

Mettre les œufs, le sucre et le sel dans le bol du thermomix et blanchir 5 min./vit.4.  Ajouter la farine, le rhum, la levure et le beurre fondu et mélanger 30 sec./vit 4.

Verser cette pâte dans le moule et enfourner 15 minutes à 200°C puis baisser la température du four à 180°C et prolonger la cuisson pendant 25 minutes.  Attendre que le quatre-quarts soit tiède avant de le démouler.

Déguster tiède (c’est encore meilleur) ou à température ambiante.

Galette des Rois franc-comtoise au Thermomix (ou pas)

Qu’elle soit à la frangipane, à la pomme, au chocolat ou briochée, la galette des rois reste une délicieuse tradition que l’on a plaisir à partager durant le mois de janvier. Aujourd’hui, je vous propose une autre version très facile à réaliser. Cette galette franc-comtoise à base de pâte à chou et de fleur d’oranger peut étonner par sa texture  proche de celle d’un flan. Elle peut déconcerter les puristes de la galette à la frangipane, mais elle séduit à coup sûr par sa saveur et son côté bien moelleux.

Je l’ai réalisée au Thermomix, toujours aussi facilement et rapidement.

Vous retrouverez sur mon blog plusieurs recettes de galettes traditionnelles.

J’en profite pour vous adresser tous mes vœux de bonne santé, de joie, de paix pour cette nouvelle année 2018, qu’elle soit également gourmande avec de nombreuses délicieuses recettes ! 

 

 

 

 

Pour 8 personnes

  • 150 g de farine de blé

  • 250 g d’eau

  • 80 g de beurre coupé en morceaux

  • 85 g de sucre en poudre

  • 1 pincée de sel

  • 1 c. à soupe d’eau de fleur d’oranger

  • 60 g de crème liquide à 30% de mat. grasse

  • 3 oeufs

  • 1 fève

Préchauffer le four à 180°C. Peser la farine dans un récipient et réserver. Tapisser un moule à tarte de papier cuisson.

Mettre l’eau, le beurre, le sucre et le sel dans le bol du thermomix et chauffer 6 min/Varoma/Vitesse 1.

Ajouter l’eau de fleur d’oranger et la farine en une seule fois, puis chauffer 1 min./70°C/vit. 1, jusqu’à ce que la pâte forme une boule et se décolle. Ajouter la crème liquide et mixer 20 sec./Vit.3, puis 2 min./vit. 3 en ajoutant 1 oeuf toutes les 30 secondes sur les couteaux en marche. Transvaser la pâte dans le moule préparé, mettre une fève et lisser le dessus avec une fourchette pour faire des dessins.

Badigeonner le dessus de la galette avec un peu de lait à l’aide d’un pinceau de cuisine (ou un jaune d’oeuf mélangé à un peu d’eau) pour la dorer.

Enfourner et cuire 40 minutes à 180°C. Laisser la galette refroidir avant de déguster.