Archives

Boulettes de viande à la suédoise

Ces boulettes ont été un vrai coup de cœur à la maison ! Ma fille qui est très réticente lorsqu’il s’agit de manger de la viande a pourtant dévoré ces boulettes en quelques instants…. On m’en redemande déjà !!

Cette recette tirée d’un livre Thermomix est entièrement réalisée dans cet appareil, mais si vous le désirez, vous pourrez la faire avec votre robot habituel et à la main. 

La petite sauce d’accompagnement est un délice et pourtant toute simple. Un plat complet très savoureux et équilibré !

  • 80 g de pain sec (ou biscottes, ou chapelure – faite maison au thermomix pour moi)

  • 1 oignon

  • 10 g de beurre ou d’huile d’olive

  • Une purée de pommes de terre pour l’accompagnement (ou pommes vapeur comme moi)

  • 350 g de bœuf haché ou à hacher

  • 350 g de viande de porc (type sauté de porc)

  • 1 petit œuf

  • ½ cube de bouillon+250 g d’eau

  • 100 g de crème fraîche liquide

  • 2 c. à soupe de sauce soja (ou sauce worcestershire- j’ai choisi celle-là pour son goût vraiment top !!)

  • 20 g de fécule de maïs

  • sel

  • poivre blanc

  • 1 pincée de 4 épices (facultatif)

Réaliser la chapelure : placez 80 g de pain sec en morceaux dans le bol du Thermomix et pulvérisez-les 15 sec / vitesse 10. Réservez dans un petit récipient. Ne lavez pas le bol.

Couper un oignon en 2 et le hacher 5 sec. / vitesse 5. Ajoutez 10 g d’huile d’olive et rissoler 5 mn / Varoma ou 120° pour le TM5 / mijotage, sans le gobelet. Réserver. Inutile de rincer le bol.

Assurez-vous que la viande à hacher est exempte de nerfs ou autres déchets. Hacher les 350 g de bœuf (sauf bien sûr si vous optez pour du bœuf déjà haché) 15 sec / vitesse 6,5. Réserver.

Faire de même avec la viande de porc mais la laisser dans le bol. Ajouter le bœuf haché, l’oignon rissolé réservé, la chapelure, 1 petit œuf, du sel, du poivre blanc et une pincée de 4 épices (facultatif).

Malaxer le tout 40 sec. / sens inverse / vitesse 4 en aidant bien avec la spatule. Former des boulettes, les réserver sur un plat au frais . Rincer le bol.

Pour la sauce, mettre 250 g d’eau et ½ bouillon cube dans le bol. Ajouter 100 g de crème liquide, 2 c. à soupe de sauce soja ou worcestershire, 20 g de fécule et une pincée de poivre blanc. Les bouillons cube étant généralement très salés, je vous conseille de ne pas trop saler.

Régler 7 mn / 90° / vitesse 4. Pendant ce temps, faire dorer les boulettes à la poêle dans un mélange d’huile et de beurre – ( vous pouvez également opter pour une cuisson vapeur des boulettes ; elles seront tout aussi moelleuses mais pâles et un peu moins goutteuses faute d’être dorées) 35 mn / Varoma / vitesse 1 avec 800g d’eau dans le bol. Dans ce cas, faire cuire d’abord les boulettes, puis réalisez la sauce pendant que vous les maintenez au chaud.

Servir chaud avec une purée ou des pommes de terre vapeur.

mots clé : boeuf, porc, boulette, sauce soja, sauce worcestershire

Gâteau de Pâques…un peu en retard !

J’espère que vous avez passé de joyeuses fêtes de Pâques. 

Ce gâteau est un vrai délice et si simple à préparer ! Vous pourrez le réaliser pour n’importe quelle occasion, le décorer selon votre choix. Vous pourrez le faire la veille, il n’en sera que bien meilleur (jusqu’à même deux jours avant). J’ai utilisé le thermomix, mais vous pouvez l’adapter dans votre robot habituel. Nous nous sommes vraiment régalés avec ce gâteau très moelleux au parfum délicat !

 

 

 

 

Pour une bonne douzaine de personnes (moule à manqué de 28 cm). Pour ma part, je l’ai réalisé dans un moule de 18 cm avec ingrédients réduits de moitié et cela faisait déjà un beau gâteau.

Pour le pain de Gênes

– 250 g de beurre demi-sel

– 300 g de sucre en poudre

– 200 g de poudre d’amandes

– 6 oeufs

– 80 g de Maïs

–  1 sachet de levure chimique

– 10 g de Grand Marnier

La ganache chocolat

– 300 g de chocolat noir à 70% détaillé en morceaux

– 300 g de crème fraîche liquide 35% mat.g

Le nid chocolat

– 100 g de chocolat noir à 70% détaillé en morceaux

– quelques petits oeufs de Pâques

Pour le pain de Gêne : Préchauffer le four à 180°C. Beurrer le moule s’il n’est pas en silicone.

Mettre le sucre et le beurre dans le bol du thermomix et mixer 3 mon/vitesse 4. Ajouter la poudre d’amandes et les oeufs, mixer 3 min/vitesse 5.

Ajouter la fécule de maïs, la levure chimique et le Grand Marnier et mélanger délicatement à l’aide d’une spatule. Transvaser dans le moule à manqué et enfourner 40 minutes.

Laisser tiédir le biscuit avant de démouler. Une fois refroidi, couper en deux dans la longueur à l’aide d’un couteau à scie. Nettoyer et essuyer le bol.

Préparer la crème chocolat : mettre le chocolat dans le bol et râper 5 sec/vit. 10. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule. Faire fondre 5 min/55°C/vitesse 1.

Ajouter la crème et mixer 20 sec/vit. 5. Étaler le quart de la ganache sur le deuxième disque et masquer entièrement le biscuit avec le reste de ganache puis réserver au frais. Nettoyer et essuyer le bol.

Le nid en chocolat : Tapisser une plaque de four de papier cuisson et réserver au congélateur pendant 20 minutes (ou dans le frigo).

Mettre le chocolat dans le bol et râper 5 sec/vit. 10. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule. Faire fondre 5 min/55°C/vit. 1. Transvaser le chocolat fondu dans une poche à douille (embout étroit). Retirer la plaque du congélateur et couler dessus, des traits fins et réguliers (les miens ne le sont pas vraiment !!). Réserver au congélateur 5 minutes. Décoller les copeaux à l’aide d’une lame fine puis former un nid. Poser le nid sur le gâteau et le garnir avec les petits oeufs de Pâques. Servir aussitôt.

 

 

Sablés à la Vache qui Rit

Il existe une multitude de recettes de petits sablés, mais franchement celle-ci est ma préférée. La présence de Vache qui Rit est indécelable mais confère à ces biscuits du croustillant et une meilleure conservation.

Je les ai réalisés dans le Thermomix, mais vous pouvez les faire de manière classique selon votre habitude.

Allez, vous prendrez bien un sablé « petit poisson » en ce 1er avril ?!

 

 

 

  • 3 portions de « vache-qui-rit »(ou fromage similaire de marque magasin)

  • 200 g de farine

  • 90 g de beurre ramolli

  • 60 g de sucre en poudre

  • 1 c. à café de levure chimique

  • 1 c. à café de vanille liquide

  • Pour la déco :

  • 20 g de sucre en poudre

  • 1 c.à café de cannelle (pas mise)

Préchauffer le four à 180°

Mettre tous les ingrédients (sauf ceux pour la déco) dans le bol du thermomix et mixer 40 sec / vit 5. A la sonnerie sortir la pâte et former un pâton.

Mélanger le sucre et la cannelle dans un récipient

Étaler la pâte au rouleau sur une épaisseur de 5 mm, saupoudrer de sucre à la cannelle et découper avec un emporte-pièces.

Les placer sur une plaque graissée ou recouverte de papier cuisson et les enfourner environ 12 minutes.

A conserver dans une boîte hermétique.

 

Pâte feuilletée express au thermomix

Quel bonheur de réaliser soi-même une bonne pâte feuilletée pur beurre ! Farine, beurre, sel et eau, il n’en faut pas plus pour obtenir une pâte naturelle, au goût extra et au feuilletage vraiment léger et hyper croustillant…un résultat bluffant !

De plus, on peut toujours en avoir d’avance prête à l’emploi dans le congélateur, ce qui est fort appréciable. Cette pâte est entièrement réalisée dans le thermomix sans le moindre effort et vous pouvez l’utiliser pour toutes vos préparations (vol au vent, feuilletés apéritifs, tartes, galette des rois, etc….).

Pour 490 g de pâte

– 200 g de beurre préalablement congelé en petits morceaux (1 à 2 cm). Vous pouvez toujours en avoir dans une boîte hermétique dans votre congélateur

– 200 g de farine (et un peu pour le plan de travail)

– 90 g d’eau très froide (pour ma part, je la mets déjà au frigo dès la veille)

– 1/2 c. à café de sel

Mettre le beurre, la farine, l’eau froid et le sel dans le bol du thermomix et mélanger 20 sec/vitesse 6. Retirer la pâte , former une boule et aplatir en un carré approximatif. Envelopper la pâte de film alimentaire et réfrigérer 20 minutes.

Déballer la pâte et la poser sur un plan de travail légèrement fariné. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, l’abaisser en un rectangle d’environ 60 cm x 20 cm. Plier la pâte en trois et la faire pivoter d’un quart de tour de manière à avoir le pli sur la gauche. Répéter l’opération complète 2 fois, puis réfrigérer à nouveau au moins 20 minutes avant utilisation (ou si vous êtes très pressé, 5 minutes dans le congélateur).

Préchauffer le four à 200°C. Tapisser une plaque de four de papier cuisson et réserver.

Abaisser la pâte en un rectangle de 5 mm d’épaisseur et couper selon la forme désirée. Enfourner 20 minutes (ou plus ou moins selon la préparation).

Bouchées truffées noisette-café

Je souhaite une très joyeuse Saint-Valentin à tous les amoureux !! Qu’il y ait beaucoup de soleil et d’amour dans vos cœurs aujourd’hui…et pour la suite aussi bien sûr !!

Je vous propose une recette super sympa avec ces petites bouchées que vous pourrez déguster amoureusement à deux ou entre amis. Ces gourmandises sont excellentes et moi qui ne suis pas très sucre, franchement je dois me freiner pour ne pas les dévorer toutes ! Le mariage vanille, café, noisette et chocolat est des plus réussis. A refaire absolument. Recette réalisée dans le thermomix.

Si vous ne possédez pas le thermomix, pas de problème, vous pouvez réaliser cette recette facile et rapide de manière traditionnelle à la main et mixer grossièrement les noisettes dans votre mixer habituel.

Pour 20 bouchées

– 75 g de noisettes décortiquées

– 110 g de beurre mou

– 50 g de sucre en poudre

– 1 c. à café d’extrait de vanille

– 170 g de farine

– 10 g de cacao en poudre non sucré

– 1 c. à café bombée de café soluble

– du sucre glace

Préchauffer le four à 160°C. Tapisser une plaque de four de papier cuisson. Torréfier les noisettes au four pendant 10 minutes.

Mettre les noisettes torréfiées dans le bol du thermomix et mixer 5 secondes/vitesse 5. Transvaser dans un récipient et réserver.

Mettre le beurre, le sucre en poudre et l’extrait de vanille dans le bol et mélanger 20 secondes/vitesse 4.

Ajouter la farine, le cacao et le café soluble et mélanger 1 minute/vitesse 4, en incorporant les noisettes par l’orifice du couvercle sur les couteaux en marche pendant les 15 dernières secondes.

Prélever des noix de pâte et, avec les mains, former des boules de la taille d’une noix. Les disposer sur la plaque préparée. Enfourner 15 minutes. Il faut que l’extérieur des boulettes soit sec et que celles-ci soient raffermies.

A la sortie du four, laisser refroidir 5 minutes puis rouler généreusement les boules au chocolat dans le sucre glace. Laisser refroidir complètement avant de déguster.

mots clé : Noisettes, café, vanille, cacao, saint-valentin, thermomix, bouchées

Mousse au chocolat magique (Express !) au thermomix

Voici pour les adeptes du thermomix une recette bluffante, aussi rapide que délicieuse ! Elle porte bien son nom cette mousse car on ne s’attend pas à un tel résultat avec une manière de procéder aussi surprenante. Elle a été fort appréciée par mes amateurs de chocolat. Le lendemain, elle était aussi bonne sinon plus. Recette piochée chez Thermominoux.

Pour les personnes qui n’ont pas le thermomix, je vous invite à cliquer ici pour retrouver la recette de la mousse au chocolat de Pierre Hermé qui est FABULEUSE et si légère en bouche ; elle  vous séduira à coup sûr !!

 

 

 

 

  • 180 g de chocolat noir à 70%

  • 60 g de jus d’orange (pour ma part, j’ai mis une orange pelée et découpée en quartiers dans le thermomix et j’ai mixé à vitesse 10)

  • 3 œufs

  • 10 g d’eau

  • 30 g ou 40 g de sucre

Mettre dans le bol, le chocolat et le concasser 10 secondes à vitesse 10.A l’arrêt de la minuterie, racler les parois du bol à l’aide d’une spatule puis programmer 3 minutes à 50° vitesse 2.

Ajouter le jus d’orange, mixer 30 secondes à vitesse 6.

A l’arrêt de la minuterie, racler les parois du bol à l’aide d’une spatule puis programmer 1 minute à 50° vitesse 2. Réserver la préparation dans un grand récipient

Laver et essuyer soigneusement le bol, insérer le fouet. Verser l’eau, les œufs, le sucre, fouetter 3 minutes à 70°C vitesse 3,5 puis fouetter à nouveau 3 minutes à vit. 3,5 sans la température. La consistance doit être mousseuse.

Retirer le fouet, incorporer délicatement cette mousse à la préparation au chocolat. Verser dans des coupes et mettre 2 heures minimum au réfrigérateur.

Sortir du réfrigérateur 10 minutes avant de servir.

 

Beignets du pâtissier de Christophe Felder

On fêtait le carnaval dans ma ville hier et j’ai eu envie de tester une nouvelle recette…ça tombait bien car Sophie, dans son cahier gourmand, venait de publier ce billet ! Aussitôt  j’ai retenu cette recette, et puis Christophe Felder, c’était incontournable !!

Je vous incite à vraiment tester ces beignets car ils sont délicieux…ils ont disparus en un clin d’œil dès que je les ai faits, dévorés par mes 3 enfants, j’ai  juste eu le temps de faire quelques photos ! Un régal ! Une texture hyper moelleuse, bien pleine, et une très très fine croûte croustillante ; une texture qui n’est pas sans rappeler celle des bombolonis, mais en meilleur encore ! Je ne les ai pas trouvés gras du tout, ce qui est un argument supplémentaire pour en refaire très vite !!

Si la recette des bugnes Lyonnaises vous intéresse (c’est délicieux aussi), vous la trouverez ici (cliquez).

– 250 g de farine type 55
– 5 g de sel
– 30 g de sucre semoule (Sophie met 40 g, d’autres 25 g)
– 15 g de levure de boulanger fraîche
– 2 œufs
– 2 cuillères à soupe de lait tiède
– 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
– 40 g de beurre mou ou de margarine

Finition
– 100 g de sucre en poudre
– 1 cuillère à café rase de cannelle en poudre (pas mise car les enfants n’y tiennent pas)

Mélanger la farine, la levure, le sel et le sucre. Ajouter les œufs, le lait tiède et la fleur d’oranger et le beurre.
Pétrir au robot ou à la main environ 10 min. Pour ma part, j’ai tout mis dans le thermomix comme d’habitude : lait + levure, faire tiédir et rajouter tous les autres ingrédients puis 10 minutes sur fonction épi.
On obtient une belle boule de pâte, à laisser au frais environ 6 heures, couverte d’un film alimentaire.
Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte sur 4 mm.
Couper des rectangles de 4×5 cm, percer un trou au milieu, y passer un coin et serrer pour obtenir des formes originales.
Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Laisser lever une bonne heure dans une pièce chaude ou sur un radiateur comme j’ai fait pour aller plus vite.
Faire chauffer l’huile (pas excessivement), déposer les beignets (4 ou 5 à la fois)
Égoutter sur du papier absorbant.
Rouler dans le sucre mélangé à la cannelle.