Archives

Moelleux au citron à la semoule fine

Me revoici après bien des semaines de silence…et pourtant, beaucoup, beaucoup de recettes attendent d’être publiées …ce qui ne saurait tarder, en commençant peut-être par de nouveaux macarons  !

Je commence aujourd’hui avec une recette archi simple, un dessert au citron (mes préférés !), mais qui change vraiment avec la présence de semoule. Simple et délicieux, nappé de miel liquide ou de caramel maison. Je cherchais comment utiliser justement de la semoule qui me restait et je suis tombée sur cette recette ici

 

 

 

 

 

 

 

  • 100 g de semoule fine

  • 200 g de farine

  • 75 g de beurre mou

  • 200 g de sucre en poudre

  • le jus et le zeste râpé d’un citron

  • 2 gros œufs

  • 330 ml de lait

  • 1 sachet de levure chimique

  • 1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180°C.

Battez les œufs avec le sucre en poudre et le beurre mou et le lait dans un saladier (dans le thermomix pour moi).

Tamisez ensemble la farine, la semoule fine, la levure chimique et le sel dans un récipient.

Versez le mélange farineux dans la préparation liquide puis remuez bien.

Ajoutez le jus et le zeste râpé de citron puis mélangez bien à l’aide d’un fouet.

Beurrez un moule à gâteau et versez-y la préparation.

Enfournez pendant 40 minutes.

A la fin de la cuisson, sortez le moelleux du four et laissez-le refroidir sur une grille.

Démoulez dans une assiette de service.

Servez le moelleux au citron à la semoule bien froid nappé de miel liquide.

Flan pâtissier au thermomix

Le flan pâtissier est un grand classique tellement simple et rapide à réaliser ! La version la plus connue peut-être est celle avec pâte comme une tarte, personnellement je préfère de loin sans.

J’en fais régulièrement mais je ne vous avais pas encore partagé la recette. Celle-ci est réalisée dans le thermomix en un clin d’œil. Ce flan constituera un dessert ou un goûter bien équilibré et savoureux car sa texture est fine et fondante en bouche.

Si vous n’avez pas de sucre vanillé, vous pouvez le remplacer par de l’extrait de vanille liquide.

Rendez-vous très vite pour une bonne recette salée cette fois !

 

 

  • 2 œufs

  • 150 g de sucre (je n’en ai mis que 130 g et c’était suffisant pour nous)

  • 90 g de maïzena

  • 3 paquets de sucre vanillé (ou 1 bonne cuillerée à soupe de sucre vanillé maison fait au thermomix)

  • 1 litre de lait

    Préchauffer le four a 180°C. Mettre tout les ingrédients dans le bol du thermomix.  Mettre Counter-clockwise operation 8 min/ 90°C/ vitesse 3.

    Verser la préparation dans un moule à manqué en silicone (environ 24 cm) ou bien le beurrer et fariner s’il ne l’est pas. Cuire au four 40/45 min a 180°C. Laisser refroidir plusieurs heures au réfrigérateur avant de démouler.

Délice au Carambar

Je vous propose aujourd’hui un dessert délicieux et bien frais, qui porte bien son nom et qui fera le régal de tous.

De plus, cette recette vous permettra d’utiliser des blancs d’œufs, qui souvent nous restent après avoir réalisé certaines recettes nécessitant que les jaunes. Pour ma part, je congèle très souvent des blancs d’œufs pour en avoir toujours en réserve pour faire des financiers, des desserts comme celui que je vous propose aujourd’hui, des macarons, des meringues etc….

Recette réalisée dans le Thermomix.

 

 

Pour 8 verrines 

  • 22 Carambar au caramel réfrigérés

  • 130 g de crème fraîche épaisse ou allégée

  • 4 blancs d’œufs

  • 1 pincée de sel

  • 500 g de mascarpone

  • 60 g de sucre vanillé (maison pour moi, en plus c’est super économique !)

  • un peu de cacao en poudre pour saupoudrer

Enlever le papier des Carambar réfrigérés et mettre les Carambar dans le bol du Thermomix et concasser 10 secondes/vit. 7. Ajouter la crème et faire fondre 5 min/90°C/vit. 2.

Répartir dans 8 verrines. Nettoyer et sécher soigneusement le bol.

Insérer le fouet. Ajouter les blancs d’œufs et le sel, puis fouetter 2 à 3 minutes/vit. 3,5. Débarrasser dans un grand récipient et réserver. Retirer le fouet.

Mettre le mascarpone et le sucre vanillé dans le bol. Mixer 15 sec/vit. 6. Incorporer délicatement le mascarpone aux blancs d’œufs à l’aide de la spatule et répartir ce mélange entre les 8 verrines, sur la crème aux carambar. Réfrigérer pendant 2 heures minimum.

Saupoudrer de cacao avant de servir.

Crémeux de châtaignes sorbet poire

Il me restait un peu de crème de marrons maison (recette ici) et en feuilletant une vielle revue Régal, je suis tombée sur cette recette que j’ai tout de suite eu envie de tester….et comme le sorbet à la poire est réalisé en 1 minute 30 chrono au Thermomix, j’ai pu faire ce dessert excellent en très peu de temps.

Je vous recommande cette recette qui terminera en beauté un repas même festif. Vous pourrez alors décorer la verrine avec quelques morceaux de fruits frais éparpillés sur la quenelle de sorbet et pourquoi pas un peu de feuille d’or alimentaire pour lui donner un air de fête !

 

 

 

 

– 150 g de crème de marrons

– 15 cl de lait

– 50 g de sucre en poudre

– 1 Jaune d’œuf (gardez le blanc pour réaliser d’autres recettes ou congelez le)

– 10 g de Maïzena

– 1/2 feuille de gélatine

– 95 g de beurre

– du sorbet à la poire (maison pour moi)

Délayer la Maïzena dans le lait froid. Verser dans une casserole. Ajouter la crème de marrons. Chauffer ce mélange à feu doux. Mettre la gélatine à tremper dans un bol d’eau froide.

Dans une jatte, mélanger le jaune d’œuf et le sucre. Verser le lait aux marrons bouillant sur le mélange jaune-sucre tout en fouettant.

Verser dans une casserole. Laisser frémir 1 min. toujours en fouettant. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée puis laisser tiédir. Incorporer le beurre froid en petits morceaux tout en mixant la préparation au batteur électrique.

Verser ce crémeux dans des verrines. Placer 2 h au réfrigérateur.

Déposer une quenelle de sorbet à la poire sur chaque verrine et servir bien frais.

Tiramisu pommes Tatin

J’aime énormément décliner les tiramisus et celui-ci encore une fois nous a beaucoup séduits….une vraie tuerie ce dessert !  Son succès est garanti autour de la table ! J’ai utilisé pour cette recette, du cake aux raisins fait maison au thermomix (je publierai la recette ultérieurement).

Variante : Pour une version sans alcool, vous pouvez utiliser du jus de pomme.

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes

  • 2 tranches de cake aux raisins

  • 250 g de mascarpone

  • 3 jaunes d’œufs

  • 10 cl de crème liquide très froide

  • 400 g de sucre en poudre

  • 1 gousse de vanille

  • 120 g de beurre demi-sel

  • 3 pommes

  • 4 c. à soupe de marsala

Pour le décor

  • poudre de cannelle et fleurs d’anis étoilé

Dans un saladier, mélanger au fouet le mascarpone avec les jaunes d’oeufs et 100 g de sucre en poudre. Ajouter la crème liquide montée en chantilly bien ferme. Réserver au frais.

Dans une casserole, caraméliser le sucre restant avec 8 cl d’eau et la gousse de vanille fendue en 2 jusqu’à l’obtention d’une teinte blonde. Enlever la gousse de vanille (ne pas la jeter si vous avez le thermomix, une fois lavée et essuyée, elle fera un délicieux sucre glace !!). Incorporer aussitôt le beurre coupé en morceaux. Ajouter les pommes épluchées et coupées en quartiers, faire cuire à feu doux pendant 10 mn . Laisser refroidir.

Garnir le fond de chaque verre d’une demie tranche de cake aux raisins imbibée de marsala.

Déposer une première couche de crème au mascarpone. Répartir les pommes tatin et recouvrir d’une seconde couche de crème.

Décorer de poudre de cannelle et de fleurs d’anis étoilé et réserver au frais pendant 2 heures avant de servir.

 

 

Crumble aux pêches

Je vous propose aujourd’hui un petit dessert tout simple et hyper rapide, bien de saison. J’adore les crumbles et celui-ci aux pêches blanches est bien parfumé, très agréable mangé bien frais avec ce temps estival.

Je me suis inspirée d’une recette Marmiton que j’ai un peu modifiée pour un résultat vraiment top !! Vous pouvez également décliner cette recette avec des poires et des pommes.

 

 

 

 

– 100 g de poudre d’amandes
– 100 g de farine
– 70 g de beurre mou
– 100 g de cassonade (ou sucre blanc, à défaut)
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1/2 cuillère à café d’extrait d’amande amère
– 6 pêches bien mûres

Préchauffer le four à 200°C (thermostat 7).
Couper les pêches en cube, les disposer au fond d’un plat.
Faire la pâte à crumble : mélanger tous les ingrédients (sauf les pêches bien sûr !) pour en faire une pâte sableuse. Pour ma part, je les ai mis dans le thermomix 10 secondes vitesse 6….super rapide et efficace !!
Éffriter cette pâte sur les pêches.
Enfourner 35/40 min environ jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.

 Râper un peu de chocolat sur le dessus éventuellement.

Sabayon au Marsala (au Thermomix)

Voici une recette réalisée il y a quelques mois entièrement avec le Thermomix. Ce sabayon est assez alcoolisé, mais vous pouvez le réaliser au cidre (il est vraiment bon aussi, je dirai même que je le préfère) ou bien avec du jus de raisin pour une version sans alcool. Il sera particulièrement délicieux accompagné de quelques fruits rouges de saison, en particulier avec des groseilles ! 

Rapide, tellement simple, une texture divine en bouche….! avec le thermomix on se régale en se simplifiant la vie !!

Bonnes vacances à ceux qui en prennent !

 

 

 

 

 

Pour 6 personnes

– 60 g de Marsala

– 60 g de vin blanc sec

– 120 g de sucre en poudre

– 6 jaunes d’oeufs

Insérer le fouet dans le bol du thermomix. Mettre le Marsala, le vin blanc, le sucre et les jaunes d’oeufs dans le bol, et chauffer 9 min/70°C/vitesse 3. Servir immédiatement ou attendre un peu dans des coupes à dessert et accompagner de fruits frais, c’est délicieux !!

 

 

Clafoutis aux pommes au thermomix (ou pas)

Voici une recette toute simple, hyper rapide, faite au thermomix (mais vous pouvez l’adapter sans problème à vos habitudes), qui s’est révélée extra.

Je vous conseille de réfrigérer ce clafoutis quelques heures pour que sa texture se solidifie bien et les arômes auront également le temps de se développer.

Les quantités que je vous donne sont pour 6 personnes, mais vous pouvez les doubler sans problème si vous êtes nombreux. Les temps et vitesse au thermomix restent les mêmes dans ce cas.

 

 

 

 

  • 4 grosses pommes

  • 40 g de beurre

  • 80 g de farine

  • 100 de sucre

  • 30 g de poudre de noisettes (remplacée pour moi par de la poudre d’amandes)

  • 500 ml de lait entier

  • 3 œufs

  • 1 peu de cannelle (facultatif et pas mis pour moi)

  • 15 g de Calvados (facultatif – moi je l’y ai mis)

Préchauffer le four à 180°C. Éplucher les pommes, enlever le cœur et les couper en lamelles. Réserver.

Verser le sucre dans le bol du thermomix et réduire en poudre fine pendant 30 sec/vitesse 10. Réserver dans un récipient.

Mettre le beurre dans le bol du thermomix et le faire fondre pendant 3 minutes/60°C/vitesse 2. Ajouter le reste des ingrédients (sauf les pommes et 1 cuillère à soupe de sucre glace que vous aurez prélevée sur les 100 g déjà prêts) et mélanger pendant 1 minute/vitesse 3.

Beurrer un plat à gratin (un moule à manqué en silicone pour moi) et le fariner légèrement. Verser 1/4 de la préparation et cuire au four pendant 5 minutes. Sortir du four et disposer les lamelles de pommes, puis verser le reste de la préparation dessus. Enfourner pendant 35 minutes.

Laisser tiédir ou refroidir et saupoudrer de sucre glace au moment de servir.

Vacherin vanille-fraise

J’ai réalisé ce vacherin entièrement au thermomix et je peux vous dire que c’est un jeu d’enfant pour un résultat top au niveau goût, texture et même prix de revient !! Je vous donne ici les proportions pour un moule à cake.

Il peut se préparer quelques jours avant de le consommer, il suffira de le sortir 5 à 10 minutes avant de le déguster.

Désolée, mais j’ai vraiment négligé le décor, les couches vanille et fraise sont irrégulières, les photos sont prises à la va-vite par temps gris….bref, très moyen à voir, mais trop trop bon à savourer !!!

Je vous souhaite le meilleur Noël possible.

 

 

 

 

 

 

Pour la glace à la vanille

  • 3 jaunes d’œufs, garder les blancs pour la meringue

  • 90 g sucre

  • 300 g lait entier

  • 100 g crème fraîche

  • 1 gousse de vanille grattée

Pour le sorbet fraise

  • 500 g de fraises congelées à plat 48 H avant

  • 80 g sucre

  • 1 blanc d’œuf

Pour la meringue

  • 2 ou 3 blancs d’œufs

  • 60 g de sucre par blanc d’œuf

Pour la chantilly

  • 300 g de crème fleurette très froide

  • 3 c. à soupe de sucre glace

Préparer la glace vanille : Mettre les jaunes d’œufs, le sucre semoule, la gousse de vanille grattée et le lait dans le bol du thermomix et régler 6 min / 80°C / Vit. 3.

A l’arrêt de la minuterie, ajouter la crème fraîche et mixer 7 sec / Vit. 5. Réserver et laisser refroidir. Quand la crème est froide, la verser dans des bacs à glaçons et mettre au congélateur.

Préparer le sorbet à la fraise : mettre le sucre dans le bol du thermomix et régler 10 secondes/Vitesse 10. Ajouter les fraises congelées et le blanc d’oeuf. A la place du gobelet mettre la spatule et en tournant sans cesse, régler 1 minute 30 à vitesse 5. Vous pouvez ensuite éventuellement pour une texture plus montée à l’italienne, placer le fouet sur les couteaux et fouetter 30 secondes à vitesse 3. Mettre au congélateur jusqu’à ce qu’il soit bien solide.

Préparer la meringue : recette ici

 Montage (au choix glace vanille d’abord ou sorbet fraise d’abord)  : Chemiser un moule à cake de film alimentaire en faisant déborder sur les côtés. Mettre la crème glacée vanille dans le bol et mixer 1 min / Vit. 6, en aidant avec la spatule. Insérer le fouet et mixer 20 sec / Vit. 4.

Répartir la glace à la vanille dans le moule sur une bonne épaisseur. Remettre au congélateur pour une  demi heure minimum.

Au bout de ce temps, émietter la meringue sur la glace et étaler par-dessus le sorbet fraise. Remettre au congélateur jusqu’à ce que l’ensemble soit bien solide.

Monter la crème en chantilly bien ferme en y incorporant le sucre.

Sortir la glace du congélateur et la recouvrir de chantilly. Replacer le tout au congélateur jusqu’à la dégustation.

Voici mon chèvrefeuille il y a quelques jours !! …ce ne sera donc pas un Noël floconneux cette année, c’est dommage car ces températures printanières nous volent un peu la magie de ce Jour….Joyeux Noël à toutes et tous !!

 

 

Bavarois à la poire sur biscuit chocolat

Je vous propose aujourd’hui un délicieux dessert dont j’ai pioché la recette dans le journal des femmes. Le duo poire/chocolat est un classique qui connaît toujours son petit grand succès ! Nous avons également beaucoup apprécié l’alliance des deux textures.

(Je t’en ai réservé un gros bout dans le congélateur mon petit Lyonnais chéri !!)

 

 

 

 

 

  • Pour le biscuit 

  • 3 œufs

  • 50 g de farine

  • 60 g de sucre

  • 100 g de beurre

  • 150 g de chocolat noir

  • 2 cuillères à soupe de poudre d’amande

  • 1 pincée de sel

  • 1/2 cuillère à café de levure chimique

  • Pour la mousse de poires

  • 35 cl de crème fraîche liquide entière

  • 60 g de sucre

  • 500 g de purée de poires

  • 4 feuilles de gélatine (de 2 g)

    Faire fondre le chocolat au bain-marie (ou au micro-ondes). Ajouter le beurre et mélanger.

    Fouetter les œufs, puis les incorporer au mélange précédent. Ajouter tout en mélangeant, la poudre d’amande, la farine (petit à petit) et enfin, la levure. Verser la pâte obtenue dans un moule beurré de 24 cm de diamètre. Enfourner pour 15 à 20 minutes à 180°c (thermostat 6). Une fois cuit, laisser refroidir.

    Battre  la crème bien froide avec le sucre de manière à obtenir une chantilly ferme et réservez au frais. Tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide et laisser ramollir pendant 10 minutes environ. Mixer les poires épluchées et épépinées, en purée.

    Faire chauffer 100 g de purée de poires, ajouter les feuilles de gélatine ramollies et essorées, puis le reste de purée de poires. Mélanger la purée de poire avec la chantilly.

    Déposez le biscuit chocolaté au fond d’un cercle pâtissier, versez la mousse aux poires dessus. Laissez reposer le gâteau au frais au moins 5 heures.

 

Verrine de bavarois normand

Voici un dessert léger, très agréable en bouche et  très peu sucré…un plaisir à déguster frais.

J’ai remplacé le nappage pour tarte (tout prêt dans le commerce) par de la gelée de coings maison (recette ici) additionnée d’une pointe d’agar-agar….bon, d’accord, j’ai un peu exagéré (volontairement !!) sur la quantité déposée sur les pommes, ce qui n’a pas le même résultat visuel transparent et élégant, mais nous nous sommes régalés quand même !!

 

Pour 4 grosses verrines

– 8 pommes

– 14 cl de crème fleurette bien froide

– 100 g de fromage blanc

– 10 cl de crème anglaise (du commerce ou faite maison)

– 1 feuille de gélatine de 2 grammes

– 30 g de beurre

– 1 c. à soupe de sucre en poudre

– 1/2 sachet de nappage pour tarte + 5 cl de jus de pomme

Réserver 2 pommes et faire une compote avec les 6 autres en les faisant cuire à feu doux dans une casserole contenant un fond d’eau. Couvrir et mélanger de temps en temps. A cette étape, j’ai mixé ma compote  (vous pouvez ne pas le faire). Laisser refroidir et verser dans les verrines pour en remplir un tiers.

Monter la crème fleurette bien froide en chantilly ferme et réserver au frais.

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide pendant 5 minutes.

Mélanger le fromage blanc et la crème anglaise. Ajouter la gélatine ramollie et fondue doucement au micro-ondes. Ajouter la chantilly. Bien mélanger le tout afin que l’ensemble soit homogène. Verser le bavarois sur la compote et remplir au deux tiers. Placer au frais pendant 2 heures minimum.

Éplucher et couper les 2 pommes restantes en quartiers. Chauffer le beurre dans une poêle et y faire dorer les pommes. Saupoudrer de sucre à mi-cuisson, il faut qu’elles soient dorées. Laisser refroidir dans une assiette.

Déposer les quartiers de pommes sur le bavarois. Diluer le nappage pour tarte avec le jus de pommes et porter à ébullition puis en napper les pommes. Laisser figer et réserver au frais au moins une heure.

 

 

Gâteau magique version vanille et version chocolat

Ils ont fait le tour de la blogosphère depuis bien longtemps déjà ces petits gâteaux là !!! et cette recette attendait patiemment dans mes brouillons pour vous être enfin partagée. Pour beaucoup d’entre vous, ce sera sans doute du déjà vu, mais ce sera aussi peut-être l’occasion de régaler à nouveau son petit monde !!

Très simple à réaliser, rapide, ce gâteau est franchement délicieux ! Ces 3 textures sont aussi étonnantes que très agréables en bouche. Une texture génoise sur le dessus, une crème au milieu, pour finir sur une texture flan.

Publier aujourd’hui cette recette me redonne tout simplement envie d’en refaire. A la maison, nous avons eu les adeptes de la version chocolat, d’autres de la version vanille….j’en fais partie !

 

 

 

– 4 œufs
– 150 g de sucre en poudre
– 1 cs d’eau
– 125 g de beurre fondu
– 115 g de farine
– 50 cl de lait tiède
– 1 gousse de vanille grattée

Préchauffer le four à 160°C.
Séparer les blancs des jaunes d’œufs, puis monter les blancs en neige et réserver.
A l’aide d’un batteur électrique, mélanger les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse, puis ajouter le beurre fondu, les graines de la gousse de vanille, puis la farine tamisée petit à petit.
Ensuite ajouter le lait et l’eau, mélangez toujours au batteur. Ajouter enfin les blancs montés en neige . Mélanger le tout délicatement tout en écrasant doucement le blanc d’œuf afin qu’il s’intègre bien à la pâte et que les gros morceaux se réduisent un peu. Ne cherchez pas à ce que tout le blanc en neige disparaisse en se mêlant, le résultat sera meilleur mélangé grossièrement et permettra l’équilibre des 3 textures.
Vous devez obtenir une pâte assez liquide.
Verser la pâte dans des moules à muffin beurrés et farinés s’ils ne sont pas en silicone (sinon pas besoin de beurrer) et enfourner 25/30 minutes.
Laisser refroidir et mettre au frigo pendant 4 heures minimum.
Pour démouler, passer délicatement la lame d’un couteau autour des parois des moules.
Saupoudrez de sucre glace avant de servir.

POUR LA VERSION AU CHOCOLAT

Même ingrédients que ci-dessus + 40 g de cacao amer en poudre qui est à ajouter en même temps que la farine.

 

 

 

 

Mousse aux pomme

Je vous propose aujourd’hui une recette très simple et pourtant bien savoureuse avec le fruit de saison qu’est la pomme. Ce dessert est réalisé entièrement au thermomix, mais vous pouvez très bien l’adapter de manière classique si vous ne l’avez pas.

Ce que nous avons beaucoup apprécié dans ce dessert, ce sont les 3 textures fort agréables en bouche : la compotée de pommes, la crème onctueuse et la meringue mousseuse. A peine 165 calories pour se régaler !! Vous pourrez déguster cette mousse avec un cidre doux par exemple.

Très bon week-end à toutes et tous !

 

 

 

 

Pour 6 portions

  • 600 g de pommes pelées et épépinées

  • 30 g de farine

  • 50 g de sucre

  • 1 oeuf

  • 300 g de lait

  • 3 blancs d’oeufs

  • 40 g de sucre glace (fait au thermomix pour moi bien sûr)

Préchauffer le four à 200°C.

Mettre les pommes dans le bol du thermomix et mixer 10 secondes/vitesse 3, puis chauffer 10 minutes/100°C/vit. 2. Répartir la compote obtenue dans des ramequins individuels.

Mettre la farine, le sucre, l’oeuf et le lait dans le bol du thermomix et chauffer 7 minutes/90°C/vitesse 4. Ajouter une couche de cette crème pâtissière dans chaque ramequin. Laver et sécher le bol.

Mettre les blancs d’oeufs et le sucre glace dans le bol, insérer le fouet et fouetter 3 minutes/37°C/vitesse 3.5. Terminer le montage des ramequins en ajoutant une couche de cette meringue de manière à atteindre le haut du ramequin, et enfourner 7-8 minutes à 200°C. en surveillant la coloration.

La meringue doit dorer légèrement. Déguster ces mousses tièdes ou froides.

 

 

Tiramisu aux abricots (ou abricots/mangue)

Rien de plus simple à faire qu’un tiramisu et quel dessert rafraîchissant, onctueux, délicieux ! J’aime particulièrement les déclinaisons fruitées des tiramisus et aujourd’hui je vous le propose à l’abricot (mais vous pourrez faire un mix abricot/mangue) : une explosion de saveurs en bouche ; les notes d’orange, caramel, pain d’épices, abricot et Cointreau se mêlent pour le plus grand bonheur de nos papilles !

Vous retrouverez dans la rubrique « dessert » de nombreuses déclinaisons du tiramisu que nous avons particulièrement appréciées.

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes

– 2 tranches de pain d’épices (fait maison pour moi recette ici)

– 250 g de mascarpone

– 3 jaunes d’oeufs (je n’en mets toujours que 2)

– 150 g de sucre en poudre (50g + 100g)

– 10 cl de crème fleurette très froide

– 15 cl de jus d’orange (10 cl suffisent)

– 1  zeste d’une demi-orange

– 250 g d’abricots dénoyautés (vous pouvez aussi faire 150 g d’abricots et 100 g de mangue)

– 4 c. à soupe de Cointreau (que vous pouvez remplacer par du nectar d’abricot pour une version sans alcool)

Couper les abricots (et la mangue) en petits cubes. Dans une casserole, caraméliser 50 g de sucre en poudre avec 1 c. à soupe d’eau. Verser alors le jus d’orange, bien remuer et y plonger les cubes de fruits. Faire cuire à feu doux 5 bonnes minutes. Laisser refroidir.

Monter la crème en chantilly bien ferme.

Dans un saladier, mélanger au fouet le mascarpone avec les jaunes d’oeufs et le sucre restant ainsi que le zeste d’orange râpé. Ajouter la chantilly , bien mélanger et réserver au frais.

Garnir le fond de 4 belles verrines avec le pain d’épices imbibé de Cointreau. Déposer ensuite une première couche de crème au pascarpone. Répartir dessus les cubes de fruits égouttés (réserver le jus). Recouvrir d’une seconde couche de crème.

Laisser au frais deux heures avant de déguster.

Avant de servir, j’ai déposé un peu de jus caramélisé des abricots sur le dessus et décoré de quelques pistaches non salées. J’ai également mis à disposition des gourmands le reste du jus caramélisé pour ceux qui voudraient en rajouter encore un peu sur le tiramisu….j’avoue que c’était pas mal du tout !

 

Flan aux nectarines et à la vanille

Voici un dessert de saison, à déguster bien froid…excellent !! Ce gros flan a disparu en un clin d’oeil faisant notre régal ! Hyper simple et rapide à faire, rafraîchissant, nourrissant mais léger et subtilement parfumé.. à tester sans attendre.

– 6 nectarines

– 60 g de farine

– 60 g de fécule de pommes de terre ou de maïs

– 120 g de sucre en poudre

– 20 cl de lait entier

– 20 cl de crème fraîche (épaisse pour moi)

– 4 oeufs

– 2 sachet de sucre vanillé ou vanille en poudre ou extrait de vanille liquide

Beurrer un moule à manqué. Laver , dénoyauter les nectarines et les découper en quartiers, puis les répartir au fond du moule.

Bien battre les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Rajouter la farine et la fécule, mélanger puis rajouter peu à peu le lait. Incorporer la crème fraîche et la vanille.

Verser la préparation dans le moule sur les nectarines et saupoudrer de sucre vanillé.

Enfourner à four th. 185-190° pendant 1 heure environ, il faut que la crème soit prise. Laisser refroidir. Très simple non ?!

Mots clé : nectarines, brugnons, flan, vanille

Panna cotta à la vanille et coulis de fraise

Pour ce nouvel article, on reste dans les tons de rouge et blanc avec cette panna cotta toute simple à la vanille et son coulis de fraise (le même que celui utilisé pour le cheese-cake). Ce coulis est fait dans le Thermomix, mais vous pouvez le faire dans votre robot habituel.

Un dessert très frais, savoureux et léger (surtout si vous utilisez comme moi de la crème allégée), qui est préparé en quelques minutes. J’ai juste ajouté quelques coques de macarons que j’avais faites, pour une déco express.

Pour 4 personnes

Pour les panna cotta

– 350 ml de crème liquide

– 150 ml de lait

– 50 g de sucre

– 1 gousse de vanille fendu en deux et grattée ou de la vanille en poudre

– 2 g d’agar-agar (soit une cuillère à café rase)

Pour le coulis de fraises

200 g de fraises parfumées

50 g de sucre

2 feuilles de menthe fraîche (facultatif)

Préparer les panna cotta :Mélanger tous les ingrédients des panna cotta dans une casserole, porter à ébullition. Réduire le feu et laisser cuire 2 minutes en tournant de temps en temps.

Verser dans des petits moules ou des verrines et placer au frigo environ 2 ou 3 heures.

Préparer le coulis de fraises : Équeuter les fraises, les couper en 2 et les mettre dans le bol du thermomix avec le sucre et  cuire 10 mn/100°C/vitesse 2.  Puis ajouter la menthe(facultatif)  et mixer 1 mn/vitesse 10.  Laisser refroidir avant de napper les panna cotta ou/et servir le coulis à part dans des petits récipients.

panna cotta, crème, vanille, fraises, coulis, agar agar, lait

Cheesecake vanille au coulis de fraises (sans cuisson)

Il est très rare que je fasse des cheesecakes car ceux que j’ai goûtés jusque là ne m’ont pas vraiment séduite….jusqu’à ce que je goûte celui-ci ! (cependant il y en a un que je vous recommande aussi qui est trop bon à la banane avec sa sauce caramel coco/rhum!)

Ce cheesecake vanille/fraise est très vite fait et toujours tellement simple dans le thermomix . Il ne nécessite aucune cuisson et le résultat s’est avéré excellentissime, oui vraiment !!

Note : vous pouvez adapter cette recette dans votre robot habituel si vous n’avez pas le thermomix.

La base biscuitée est un peu croustillante et fondante à souhait et la texture du cheesecake est particulièrement légère en bouche, mousseuse même, tellement délicieuse qu’une bouchée en appelle forcément une beaucoup d’autres !…à faire et refaire en toute occasion et avec différents coulis de fruits de saison. Un dessert qui a sa place sur une table festive….j’adore ! A noter que ce cheesecake est aussi bon le lendemain….s’il en reste !

Pour la base biscuitée

200 g de biscuits secs type palets bretons ou spéculoos (j’ai fait moitié-moitié)

75 g de beurre, mou, coupé en morceaux

Pour la préparation au crémeuse

3 feuilles de gélatine de 2 grammes chacune

2 œufs

1 c. à café de vanille liquide (2 c’est mieux !)

100 g de sucre

200 g de crème liquide

250 g de fromage blanc ou de ricotta ou encore fromage nature à tartiner

Pour le coulis de fraises

200 g de fraises parfumées

50 g de sucre

2 feuilles de menthe fraîche (facultatif)

Préparer la base biscuitée:  Casser les biscuits dans le bol du thermomix et les mixer 10 sec/vitesse 7.  Ajouter le beurre et mélanger 10 sec/vitesse 5. Tapisser le fond d’un moule à manquer d’environ 22/25 cm de diamètre (ou bien mieux un cercle à mousse, c’est ce que j’ai utilisé) et bien tasser en égalisant la surface. Placer au réfrigérateur.

Préparer le cheesecake :  Mettre la gélatine à ramollir dans un récipient d’eau froide. Pendant ce temps, casser les oeufs, mettre les jaunes dans le bol, réserver les blancs dans un récipient.  Ajouter le sucre, la vanille et la crème dans le bol et programmer 6 mn/90°/vitesse 3.  Essorer les feuilles de gélatine et les ajouter dans le bol, mélanger 1 mn/vitesse 3.  Ajouter la ricotta ou le fromage à tartiner et mélanger 20 sec/vitesse 3.  Débarrasser dans un saladier.

Nettoyer le bol soigneusement.  Verser les blancs dans le bol, insérer le fouet et monter les blancs 4 mn/vitesse 3,5  en augmentant progressivement la vitesse pendant la première minute. Puis les incorporer délicatement à la préparation précédente. Etaler le mélange sur la  base biscuitée. Placer au réfrigérateur pendant au moins 3 heures.

Préparer le coulis de fraises: Équeuter les fraises, les couper en 2 et les mettre dans le bol avec le sucre et  cuire 10 mn/100°C/vitesse 2.  Puis ajouter la menthe(facultatif)  et mixer 1 mn/vitesse 10.  Laisser refroidir avant de napper le cheesecake avec le coulis.

mots clé : cheesecake, gélatine, vanille, fraise, biscuit, ricotta

Bouchées truffées noisette-café

Je souhaite une très joyeuse Saint-Valentin à tous les amoureux !! Qu’il y ait beaucoup de soleil et d’amour dans vos cœurs aujourd’hui…et pour la suite aussi bien sûr !!

Je vous propose une recette super sympa avec ces petites bouchées que vous pourrez déguster amoureusement à deux ou entre amis. Ces gourmandises sont excellentes et moi qui ne suis pas très sucre, franchement je dois me freiner pour ne pas les dévorer toutes ! Le mariage vanille, café, noisette et chocolat est des plus réussis. A refaire absolument. Recette réalisée dans le thermomix.

Si vous ne possédez pas le thermomix, pas de problème, vous pouvez réaliser cette recette facile et rapide de manière traditionnelle à la main et mixer grossièrement les noisettes dans votre mixer habituel.

Pour 20 bouchées

– 75 g de noisettes décortiquées

– 110 g de beurre mou

– 50 g de sucre en poudre

– 1 c. à café d’extrait de vanille

– 170 g de farine

– 10 g de cacao en poudre non sucré

– 1 c. à café bombée de café soluble

– du sucre glace

Préchauffer le four à 160°C. Tapisser une plaque de four de papier cuisson. Torréfier les noisettes au four pendant 10 minutes.

Mettre les noisettes torréfiées dans le bol du thermomix et mixer 5 secondes/vitesse 5. Transvaser dans un récipient et réserver.

Mettre le beurre, le sucre en poudre et l’extrait de vanille dans le bol et mélanger 20 secondes/vitesse 4.

Ajouter la farine, le cacao et le café soluble et mélanger 1 minute/vitesse 4, en incorporant les noisettes par l’orifice du couvercle sur les couteaux en marche pendant les 15 dernières secondes.

Prélever des noix de pâte et, avec les mains, former des boules de la taille d’une noix. Les disposer sur la plaque préparée. Enfourner 15 minutes. Il faut que l’extérieur des boulettes soit sec et que celles-ci soient raffermies.

A la sortie du four, laisser refroidir 5 minutes puis rouler généreusement les boules au chocolat dans le sucre glace. Laisser refroidir complètement avant de déguster.

mots clé : Noisettes, café, vanille, cacao, saint-valentin, thermomix, bouchées

Mousse au chocolat magique (Express !) au thermomix

Voici pour les adeptes du thermomix une recette bluffante, aussi rapide que délicieuse ! Elle porte bien son nom cette mousse car on ne s’attend pas à un tel résultat avec une manière de procéder aussi surprenante. Elle a été fort appréciée par mes amateurs de chocolat. Le lendemain, elle était aussi bonne sinon plus. Recette piochée chez Thermominoux.

Pour les personnes qui n’ont pas le thermomix, je vous invite à cliquer ici pour retrouver la recette de la mousse au chocolat de Pierre Hermé qui est FABULEUSE et si légère en bouche ; elle  vous séduira à coup sûr !!

 

 

 

 

  • 180 g de chocolat noir à 70%

  • 60 g de jus d’orange

  • 3 œufs

  • 10 g d’eau

  •  40 g de sucre

  1. Insérer le fouet. Mettre les œufs, l’eau et le sucre dans le bol, fouetter 3 min/70°C/vitesse 3.5, puis fouetter de nouveau 3 min/vitesse 3.5. La consistance doit être mousseuse. Retirer le fouet. Transvaser les œufs montés dans un récipient et réserver.

  2. Mettre le chocolat dans le bol et râper 10 sec/vitesse 10. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  3. Faire fondre 3 min/50°C/vitesse 2.

  4. Ajouter le jus d’orange, mixer 30 sec/vitesse 6, puis chauffer 1 min/50°C/vitesse 2. Incorporer délicatement cette préparation aux œufs montés à l’aide d’une maryse. Répartir la mousse dans 6 coupes à dessert et réserver 2 heures au réfrigérateur. Sortir du réfrigérateur 10 minutes avant de servir.

 

Bûche chocolat-gingembre parfum de Cointreau

Je souhaite à chacune et chacun d’entre vous une année 2015 la meilleure possible. Paix, joie, bonne humeur, une santé solide, de l’Espérance lorsque tout va mal et plein d’étoiles dans les yeux !!

Merci à tous mes abonnés pour leur fidélité, merci à tous ceux et celles qui me laissent des petits mots qui me font tellement plaisir à lire et bienvenue à vous qui êtes de passage.

 

Allez, c’est parti pour une nouvelle année de gourmandise en votre compagnie ! On commence par une bûche toute simple mais qui est vraiment extra et légère en bouche, elle a fait l’unanimité autour de la table ! Réalisée la veille et décorée juste avant dégustation. Désolée pour les photos prises vraiment à la hâte que j’ai un peu négligées….

 

 

Pour le biscuit

– 100 g de farine

– 100 g de sucre ne poudre

– 4 oeufs

Pour le sirop de punchage

– 50 g de sucre

– un petit verre d’eau

– 3 c. à soupe de Cointreau

Pour la mousse

– 200 g de chocolat noir à pâtisser

– 60 g de beurre mou

– 2 c. à soupe de cacao amer en poudre

– 1 c. à café de gingembre en poudre

– 60 g de sucre en poudre

– 3 blancs d’oeufs

– 40 cl de crème fleurette très froide

Pour la décoration

– du gingembre confit

– des décors en chocolat

– des physallis (pas mis)

Préparer le biscuit : Préchauffer le four à 180° C. Fouetter les 4 jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux. Ajouter la farine tamisée et les 4 blancs d’oeufs battus en neige ferme. Tapisser la plaque de cuisson avec du papier sulfurisé et répartir uniformément la pâte.

Enfourner environ 12 à 15 minutes. Rouler le biscuit sur un linge propre et humide, laisser quelques minutes. Dérouler et ôter le papier. Rouler le biscuit sur lui-même.

Préparer le sirop de punchage : faire bouillir le sucre et l’eau pendant 3 minutes environ. Laisser à peine tiédir et rajouter le Cointreau. Imbiber le biscuit déroulé à l’aide d’un pinceau de cuisine et le rouler à nouveau, laisser en attente.

Préparer la mousse : faire fondre le chocolat avec le beurre très doucement au bain-marie. Monter les blancs d’oeufs en neige ferme. Pendant ce temps, faire bouillir quelques minutes le sucre dans 5 cl d’eau. Verser ce sirop bouillant sur les oeufs en neige et fouettant jusqu’au refroidissement complet.

Monter la crème en chantilly bien ferme.

Mélanger les blancs, la chantilly, le cacao non sucré, le gingembre et le chocolat fondu jusqu’à l’obtention d’une masse homogène. Dérouler le biscuit et y étaler les 2/3 de cette mousse. Le rouler et recouvrir du reste de mousse. Réserver au frais. Décorer au moment de servir. Pour ma part, j’ai mis quelques morceaux de gingembre confits, quelques décors en chocolat (j’ai peint quelques étoiles avec du colorant alimentaire doré) et quelques petites meringues maison.

 

 

Petits flans de poires aux épices (très facile !)

J’espère que vous avez passé un excellent Noël !

En ce lendemain de fête, je vous propose une petite recette très simple, rapide, légère et familiale, tout en restant gourmande. Le goût subtil des épices douces se marie à merveille avec la poire.

Pour 4 à 5 personnes

– 6 demi-poires au sirop

– 10 cl de leur sirop

– 4 oeufs

– 100 g de sucre en poudre

– 40 g de Maïzena

– 25 cl de crème liquide fleurette

– 1 étoile d’anis (badiane)

– 1 bâton de cannelle

– 5 grains de poivre (de Sichuan pour moi)

– 1 clou de girofle

Beurrer 4 à 5 ramequins. Égoutter les poires en gardant 10 cl de sirop et en couper quatre en petits dés. Les répartir dans les ramequins.

Faire chauffer le sirop et la crème fraîche jusqu’à la limite de l’ébullition (mais il ne faut pas le laisser bouillir !). Ajouter les épices. Laisser infuser 15 minutes hors du feu. Filtrer.

Battre les oeufs avec le sucre et la Maïzena puis la crème parfumée. Verser sur les poires.

Faire cuire 30 minutes dans le four préchauffé à 210° C. Couper les deux dernières poires en lamelles et en décorer les flans lorsqu’ils sont à peine tiédis. Poudrer de cannelle si vous le désirez et déguster encore tiède.

mots clé : poires, flan, épices, cannelle, badiane, anis

Petite Tatin aux pommes façon Mère Poulard

C’est dans un magazine « Pratique Cuisine » que j’ai déniché cette recette fabuleuse de tatin. La tatin classique, tout le monde connaît, mais cette version inspirée du chef Alain Grespier est une vraie tuerie ! Ma fille qui ne mange jamais de tatin aux pommes car elle n’aime pas le caramel, a englouti deux petites tartes d’affilée….c’est pour dire !!

En effet, j’ai fait cette recette version petite tartes individuelles cuites dans des moules à muffins en silicone.

Les pommes sont confites dans un caramel constitué de sucre, beurre, cidre, vanille et pointe de cannelle….simple et succulent !

Pour 4 à 6  personnes

– 6 pommes en quartier

– 200 g de sucre en poudre

– 100 g de beurre demi-sel (beurre doux + fleur de sel pour moi)

– 15 cl de cidre

– 1/2 gousse de vanille

– 1 petit bâton de cannelle

– disques de feuilletage

Dans une poêle, mettre le sucre, le beurre, le cidre, la demie-gousse de vanille, le bâton de cannelle. Faire chauffer afin d’obtenir un caramel clair.

Plonger les quartier de pommes pelées dans le caramel et les faire confire. J’ai arrêté lorsque les quartiers commençaient à prendre un peu de couleur ambre.

Beurrer un moule à tatin (sauf s’il est en silicone), ou bien comme moi, des moules individuels (je trouve que les moules à muffins font des parts parfaites ni trop petites, ni trop importantes, car ce dessert est riche !!)

Disposer les pommes confites dans le ou les moules et poser par-dessus un disque de pâte feuilletée en enfonçant légèrement les bords.

Faire cuire dans un four préchauffé, à 180° pendant 25 à 30 minutes. Sortir du four et laisser reposer avant de démouler.

Riz au lait à la normande

C’est la saison des pommes alors profitons-en pour la décliner encore et encore de mille façons !

Aujourd’hui une recette toute simple mais très savoureuse. Un dessert complet et bien équilibré.

Une agréable manière d’agrémenter le riz au lait ! De plus, si vous voulez apporter un plus à ce dessert, vous pouvez l’accompagner d’une crème anglaise ou d’un coulis de framboises. Vous pouvez aussi ajouter un soupçon de cannelle pour parfumer les pommes. A refaire sans hésiter !

Je n’ai pu résister, au moment de servir, de recouvrir ce riz à la normande d’un peu de sauce caramel au beurre salé dont vous trouverez la recette ici.

Pour 5 personnes environ

– 3 pommes

– 100 g de riz rond

– 50 cl de lait

– 50 g de sucre (20 g + 30 g)

– 20 g de beurre salé (pour moi beurre doux + pincée de fleur de sel)

– 1/2 citron

– 2 sachets de sucre vanillé

– 2 c. à soupe de calvados (facultatif, mais je vous le conseille vivement !)

Peler, épépiner et couper les pommes en dés. Porter à ébullition dans une casserole 20 cl d’eau, 20 g de sucre et le jus de citron. Ajouter les dés de pommes et cuire 10 bonnes minutes à frémissements. Les égoutter.

Rincer le riz, l’ébouillanter 3 minutes dans de l’eau légèrement salée et l’égoutter.

Porter le lait à ébullition dans une casserole avec 30 g de sucre et le sucre vanillé. Verser le riz en pluie, cuire 20 minutes à petits frémissements en remuant assez souvent.

Ajouter les pommes et le beurre, mélanger et continuer la cuisson 10 mn en remuant. Le riz doit absorber tout le lait.

Parfumer avec le calvados et répartir dans des moules en silicone (ou ramequins beurrés). Laisser refroidir et réfrigérer 3 heures.

Au moment de servir, démouler sur des assiettes dessert.

mots clé : riz, lait, pommes, calvados, beurre salé

Tarte douceur aux nectarines

Voici un dessert qui a été fort apprécié. Très simple à réaliser, cette tarte mêle le délicat goût de l’amande à celui de la nectarine et c’est vraiment délicieux. Recette piochée dans Maxi.

J’ai juste rajouté une cuillerée à café de sucre en poudre et 30 g de poudre d’amandes (à soustraire de la quantité de farine) à la pâte brisée. J’ai également badigeonné les nectarines de gelée de pommes maison (recette ici) tiède diluée dans à peine un peu d’eau après la sortie du four (la gelée de coing serait pas mal aussi, recette ici).

Pour 6 personnes

– une pâte brisée

– 4 nectarines

– 50 g de poudre d’amandes

– 2 œufs battus

– 100 g de beurre

– 50 g de sucre en poudre

– 1 c. à soupe de Maïzena

– 1 c. à soupe de pistaches hachées

– 1 c. à soupe d’amandes hachées

Préchauffer le four à 200° C.

Faire fondre le beurre au micro-onde ou bain-marie. Laisser refroidir.

Laver, dénoyauter et couper les nectarines en lamelles épaisses.

Dans une jatte, mélanger le sucre avec le beurre fondu. Ajouter les œufs battus, la poudre d’amandes et la Maïzena. Bien mélanger pour avoir une crème homogène.

Étaler la pâte, la mettre dans un moule et piquer le fond avec une fourchette.

Répartir la crème aux amandes sur le fond de tarte et y enfoncer les lamelles de nectarines. Parsemer de pistaches et amandes hachées.

Enfourner pour environ 35 à 40 minutes (j’ai mis sur la grille du bas). Démouler et laisser refroidir.

Tartelettes aux mûres à la crème de mascarpone

C’est encore la saison des mûres, d’ailleurs je suis en pleine confection de la traditionnelle gelée annuelle (j’ai un mûrier à la maison qui donne de très beaux fruits), aussi je vous propose aujourd’hui une recette qui a fait l’unanimité à la maison et que je referai encore avant la fin de la saison.

Ces tartelettes sont vraiment extra, pas lourdes, savoureuses. Une recette qui vient de Marmiton mais à laquelle j’ai apporté quelques modifications : j’ai remplacé le porto par de l’amaretto maison (recette ici)et j’ai introduit de la poudre d’amande et un soupçon de sucre dans la pâte brisée pour la rendre un peu sablée, ce qui a donné un super croustillant et dont le goût s’accorde à merveille avec l’amaretto et la mûre.

 

 

 

 

Pour 8  tartelettes

1 pâte brisée =  100 g beurre, 60 g de poudre amande, 200 g farine , 70 grammes d’eau, 2 c. à café de sucre (ou pâte brisée normale)

Pour la garniture

– 500 g de mascarpone (environ)
– 4 à 5 cuillères a soupe de sucre en poudre
– 1 gousse de vanille ou un peu d’extrait de vanille liquide
– 10 cl de crème fleurette (j’ai mis de l’épaisse)
– 500 g de mûres (ou autres fruits : framboises, fraises etc…)
– 2 cuillères a soupe de gelée de mures (faite maison pour moi, clic ici pour la recette)
– 2 cuillères a soupe d’amaretto (facultatif mais drôlement bon, je vous conseille !!) ; du porto dans la recette originale.

Cuire la pâte brisée à blanc dans un four à 180°C (thermostat 6) pendant 20 min. Laisser refroidir.

Dans un saladier, mélanger le mascarpone, le sucre, la vanille, l’amaretto et la crème fraîche. J’ai fouetté quelques secondes avec un fouet manuel pour obtenir une crème qui se tient bien.

Étaler cette préparation sur la pâte brisée froide.

Placer les mûres sur la crème.

Faire fondre la gelée de mûres avec un peu d’amaretto ou un peu d’eau et à l’aide d’un pinceau, napper les mûres.

La tarte peut se manger tout de suite, ou dans les 5 heures qui suivent pour que la pâte reste bien croustillante.

 mots clé : mûres, mascarpone, porto, amaretto, gelée de mûres

Mousse glacée aux pruneaux à l’armagnac et aux macarons

Le beau temps semble vouloir enfin s’installer un peu et je m’empresse de vous partager cette recette que nous avons adorée tant pour sa saveur que pour sa texture délicate. Simple à réaliser, cette mousse glacée trouvera largement sa place comme dessert dans un repas festif également. Pour ma part, c’est la façon que je préfère de manger les pruneaux !!

J’ai testé comme indiqué ci-dessous, la mousse réfrigérée simplement pendant minimum 3 heures (un régal !), mais je l’ai aussi mise dans le congélateur pendant 24 heures et plus, et le résultat est à tomber!

En effet, contrairement aux autres parfaits glacés que je vous ai déjà proposés et qu’il faut souvent sortir 5 minutes avant dégustation, cette mousse, elle, est prête à être dégustée tout de suite dès sa sortie du congélateur. Les 2 versions sont délicieuses.

Si vous n’avez pas de coques de macarons, pas de problème, vous pouvez déguster cette mousse telle quelle ou rajouter pourquoi pas, quelques miettes de biscuits type palets bretons ou autres.

Bon dimanche à toutes et tous.

 

 

 

 

Pour 4 à 5 personnes

– 150 g de pruneaux

– 8 petits macarons (j’ai utilisé des coques de macarons maison que j’avais congelées)

– 2 blancs d’œufs

– 100 g de sucre en poudre

– 10 cl de crème fleurette très froide

– 6 cl d’armagnac

Dénoyauter les pruneaux et les hacher. Les mettre à mariner dans l’armagnac pendant au moins une heure (plus, c’est encore mieux).

Dans une casserole, chauffer le sucre avec 15 cl d’eau jusqu’à l’obtention d’un sirop très épais (je n’ai pas mesuré les degrés, mais je pense être arrivée aux 121°). Pendant ce temps, commencer à monter les blancs d’oeufs en neige ferme (pour qu’ils soient jute prêts en même temps que le sirop). Lorsqu’ils sont fermes, y verser le sirop de sucre en continuant de battre jusqu’à complet refroidissement.

Monter la crème en chantilly ferme et l’incorporer à la préparation précédente. Ajouter les pruneaux (je les ai un peu pressés pour enlever l’excédent d’armagnac, mais ne le jetez pas !), mélanger délicatement. Verser cette préparation dans des verrines et placer 3 heures au réfrigérateur. Avant de servir, saupoudrer de macarons émiettés et arroser d’armagnac (j’ai utilisé le jus de macération des pruneaux).

 

 

 

 mots clé : mousse, glace, pruneaux, armagnac, cognac, macarons

Crumble de myrtilles aux amandes

C’est grâce à un ami qui a fait une super cueillette de myrtilles dans les hauteurs stéphanoises et qui l’a partagée généreusement, que j’ai pu réaliser ce dessert aussi simple, rapide que délicieux !! quoi de plus simple en effet qu’un crumble, mais c’est un dessert qui se laisse toujours déguster avec un très grand plaisir.

Et si le coeur vous en dit, vous pourrez aussi tester cette délicieuse recette de pancakes aux myrtilles avec sa boule de glace vanille qui avait fait notre régal à plusieurs reprises ! Cliquez ici pour la recette.

 

 

Pour 4 ou 5 personnes

– 150 g de farine

– 130 g de sucre en poudre

– 80 g de beurre de qualité

– 400 g de myrtilles fraîches et propres

– 75 g de poudre d’amandes

Mélanger la farine avec le sucre et la poudre d’amandes. Ajouter le beurre, malaxer le tout du bout des doigts jusqu’à l’obtention d’une pâte poudreuse et grumeleuse.

Disposer les myrtilles dans le fond d’un plat allant au four (j’ai plutôt opté pour des petits plats individuels).

Ajouter la pâte sur les myrtilles en répartissant bien et mettre dans le four préchauffé à 200°C pendant environ 30 minutes. Rapide et super bon !

 

 

Mots clé : myrtilles, crumble, amandes

Fondant au chocolat….le meilleur !

Je suis toujours à la recherche de nouveaux gâteaux au chocolat pour mes enfants qui en sont friands.

Je vous en ai déjà partagé quelques uns vraiment bons (le top du top sont les moelleux coeur coulant qui, eux, font toujours sensation à la fois visuelle et gustative !!!) et si parmi les fondants je ne devais en retenir qu’un seul ce serait celui-ci absolument. Une fois testé, je l’ai encore refait (et ce n’est pas fini…!!) tant son succès est unanime.

Il est si simple qu’un enfant pourrait le faire. Loin d’être écœurant ou bourratif, ce gâteau est léger bien que dense en bouche et bien sûr extrêmement fondant ! Moi qui préfère les cuisiner plutôt que les déguster, je n’ai pas pu résister à celui-ci….

Un seul impératif : le faire 12 heures avant dégustation. Je le réalise donc le soir, je le laisse toute la nuit au frigo et le lendemain, on se régale !

 Bon dimanche et bonne semaine à toutes et tous.

Pour 6 à 8 personnes

– 160 g de chocolat noir à 65% si possible

– 160 g de beurre demi-sel ou beurre doux + 3 pincées de fleur de sel

– 3 oeufs

– 15 g de farine

– 180 g de sucre en poudre

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre au bain-marie ou au micro-ondes le beurre et le chocolat ensemble.  Remuer pour bien lisser le mélange.

Dans un saladier, mélanger le sucre et la farine. Ajouter les œufs. Mélanger sans trop insister.

Ajouter ensuite le mélange beurre/chocolat fondu et travailler rapidement pour homogénéiser l’ensemble et obtenir un appareil parfaitement lisse.

Verser dans un moule en silicone de préférence pour un démoulage parfait, de 18 à 20 cm.

Laisser cuire 18 à 20 minutes. Le centre du gâteau doit être à peine cuit. Le laisser refroidir à température ambiante.

Une fois bien froid, sans le démouler, le filmer au contact et le réserver au réfrigérateur au moins 12 heures.

Démouler et détailler en parts individuelles.

Réserver à température ambiante 30 min avant dégustation.

mots clé : fondantchocolat noirgâteau

Dôme fondant chocolat/café (sans cuisson)

Je voulais absolument faire un dessert, nouveau de préférence, à base de chocolat pour faire plaisir à mon aîné qui en est très friand. Je suis tombée sur cette recette qui m’a tout de suite emballée grâce à sa présence de café dont je ne peux résister à l’arôme dans un dessert !

Une texture ULTRA FONDANTE et douce qui se laisse déguster avec gourmandise au fil des cuillères ! Pas de cuisson pour ce dessert mais un repos au frais de 12 heures est indispensable. J’ai utilisé des moules en forme de dôme en silicone et le démoulage parfait s’est effectué en un clin d’œil. Vous pouvez décorer ce dôme comme bon vous semble, comme je n’avais pas le temps, j’ai simplement râpé du chocolat blanc par-dessus et rajouté une feuille de verveine du jardin. La touche de café est discrète mais l’alliance avec le chocolat est toujours réussie.

J’ai congelé un dôme dans une boîte hermétique pour mon autre étudiant qui n’était malheureusement pas là lors de la dégustation, je pense que ce genre de dessert tient parfaitement à la congélation.

Un délice absolument pas light certes, mais tellement bon !! Ne prévoyez pas des portions trop importantes…..ou alors prévoyez une petite séance de sport juste après dégustation pour celles et ceux qui feraient attention à leur ligne..lol !!

  • 3 œufs

  • 50 grammes de sucre en poudre

  • 150 grammes de chocolat noir

  • 125 grammes de beurre  à température ambiante

  • 3 g de feuilles de gélatine

  • 1 cuillère à café de café soluble

Fouetter dans un robot (thermomix pour moi bien sûr) les œufs et le sucre pendant 6 minutes, le mélange doit doubler ou tripler de volume et devenir mousseux.

Pendant ce temps, faire ramollir la gélatine dans de l’eau bien froide. Couper le beurre en petits morceaux.

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Lorsqu’il est fondu, incorporer le beurre et bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une préparation lisse. Y ajouter le café et mélanger à nouveau puis ajouter la gélatine essorée. Bien mélanger à nouveau.

Incorporer cette préparation au mélange oeufs-sucre dans le robot et continuer à fouetter à petite vitesse. Lorsque le tout est bien homogène, le verser dans les moules en silicone.Laisser reposer 12 heures au frigo. Au moment de servir, démouler et décorer à votre convenance.

Mots-clé : chocolat noir, gélatine, café soluble

Verrine gourmande pommes/poires/semoule vanillée

Une recette piochée dans Maxi. Une verrine délicieuse, toute simple,  qui permet de déguster fruits et laitage en même temps…équilibré et gourmand !

Bonne journée à toutes et tous.

Pour 6 personnes

– 4 poires

– 3 pommes

– 1 citron

– 60 g de sucre en poudre

– une ou deux pincées de cannelle en poudre

– 30 cl de lait

– 10 cl de crème fleurette

– 40 g de semoule fine

– 2 sachets de sucre vanillé

– décors en chocolat

Peler et couper les fruits en deux. Retirer le coeur et les pépins. Détailler la chair en morceaux et les arroser de la moitié du jus de citron.

Verser un demi-verre d’eau dans une casserole, ajouter le sucre en poudre et les pommes. Mélanger, laisser cuire 10 minutes à feu doux. Ajouter les poires et prolonger la cuisson de 10 bonnes minutes. Verser le reste de jus de citron et la cannelle. Bien mélanger.

Dans une casserole, mélanger le lait avec la crème et le sucre vanillé. Porter à ébullition. Retirer du feu et ajouter la semoule fine. Mélanger.

Laisser gonfler pendant 10 minutes. Remuer à nouveau et laisser refroidir.

Remplir les verrines en alternant la compote et la semoule vanillée. Réserver au frais. Servir avec un décor en chocolat.

Mots clé : semoulepoirespommesverrine