Archives

Gressins à la fleur de sel, bacon et thym

    • L’été n’a pas dit son dernier mot et le plaisir de faire quelques apéritifs dînatoires ou repas classiques dehors, en famille ou entre amis, n’est pas fini ! J’ai réalisé pas mal de tartinades et houmous cet été et j’ai fait ces gressins à plusieurs reprises pour les accompagner ; ils ont été appréciés par tous mes gourmands.

    • Ces gressins sont parfaits pour des apéritifs dînatoires par exemple. Les proportions données sont pour 4 ou 5 personnes.

    • Réalisés dans le thermomix ici, vous pouvez comme d’habitude, les faire à la main sans difficulté.

    • A très vite pour une recette sucrée cette fois !

  • 100 g d’eau

  • 1 sachet de levure boulangère sèche

    ou 10 g de levure boulangère fraîche

  • 200 g de farine, et un peu pour le plan de travail

  • 10 g d’huile d’olive, et 3 c. à soupe pour huiler

  • ½ c. à café de sel

  • 3 tranches de bacon

  • 2 c. à soupe de thym déshydraté

  • 2 pincées de fleur de sel

  1. Préparer la pâte. Verser l’eau et la levure dans le bol du thermomix et chauffer 2 min/37°C/vitesse 1.

  2. Ajouter la farine, l’huile et le sel et activer le mode 2 min/épi. Placer la boule de pâte dans un saladier huilé et laisser reposer 1 h sous un torchon. Nettoyer le bol.

  3. Préchauffer le four à 200°C (Th. 6-7), 10 minutes avant la fin du temps de pousse. Dans une poêle, griller le bacon à sec jusqu’à ce qu’il soit bien doré et croustillant. Le laisser refroidir, le mettre dans le bol du thermomix, puis le réduire en poudre 10 sec/vitesse 5. Réserver.

  4. Étaler la pâte et l’enduire d’huile. Parsemer la moitié de thym et de fleur de sel et l’autre moitié de bacon en poudre. Couper des bandes de 1 cm de large (à peine un peu plus large pour moi !). Les rouler sur le plan de travail fariné pour former de longs boudins fins. Placer les gressins sur la plaque du four et enfourner pour 10 min environ à 200°C, jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés et croustillants. Servir tiède ou refroidi.

Sacristains aux olives et au romarin

Voici une recette très simple, très rapide et très très bonne. Ces sacristains disparaissent en un clin d’œil quelques minutes après la sortie du four…addictif !

Une idée apéritif ou pour grignoter en entrée. A faire avec des olives vertes ou noires. Ici, je vous donne la version avec la pâte feuilletée maison faite au thermomix mais bien sûr vous pouvez utiliser de la pâte feuilletée du commerce et adapter cette recette sans le thermomix.

Important concernant la cuisson de la pâte feuilletée : dans cette recette il est mentionné 15 mn à 180°C. Je ne procède jamais ainsi car pour avoir un joli feuilletage, bien croustillant et réussi, je cuis toujours les 10 premières minutes à 230/240°C et ensuite je baisse à 180 °C pour le temps restant. La pâte feuilletée doit être bien froide avant d’enfourner, c’est le choc thermique qui va provoquer le feuilletage !

La pâte feuilletée

  • 250 g de beurre, congelé en dés (2 cm)

  • 250 g de farine, et un peu pour le plan de travail

  • 110 g d’eau froide

  • ½ c. à café de sel

La garniture

  • 150 g d’olives noires dénoyautées

    ou 150 g d’olives vertes dénoyautées

  • 1 brin de romarin frais, effeuillé (j’ai utilisé un brin assez long)

  • 1 jaune d’œuf

La pâte feuilletée

  1. Préparer la pâte. Dans le bol, mettre le beurre congelé, la farine, l’eau et le sel. Mixer 20 sec/vitesse 6.

  2. Diviser la pâte en deux morceaux égaux. Les étaler en rectangles sur 3 mm d’épaisseur sur un plan de travail fariné. Les rouler en serrant bien, puis enrouler les boudins obtenus sur eux-mêmes pour former deux escargots. Les envelopper de film alimentaire et les placer au moins 30 min au frais. Nettoyer le bol.

  3. Sur un plan de travail fariné, poser chaque escargot de pâte sur la tranche, en hauteur, l’aplatir légèrement à la main, puis l’étaler avec un rouleau à pâtisserie sur 2 mm d’épaisseur.

La garniture

  1. Mettre les olives et le romarin dans le bol. Mixer 5 sec/vitesse 6. Étaler ce mélange sur la moitié de la surface de chaque pâte. Replier la pâte et appuyer légèrement au rouleau. Badigeonner de jaune d’œuf dilué dans un peu d’eau.

  2. Préchauffer le four à 180 °C (Th. 6). Découper des bandes de pâte de 1,5 x 12 cm. Étirer un peu les bandes, puis les torsader sur elles-mêmes pour former des sacristains. Les déposer sur la plaque du four tapissée de papier cuisson. Enfourner pour 15 min à 180 °C (10 mn à 230°C et 5 petites mn à 180°C, à surveiller, pour moi). Servir tiède ou refroidi.

Biscuits apéritifs au comté (au thermomix….ou pas !)

Lorsque j’ai des amis qui viennent à la maison, j’aime beaucoup confectionner des biscuits apéritifs et tester ainsi plusieurs recettes. Aujourd’hui je vous propose des biscuits simplissimes mais délicieux qui commenceront le repas d’une manière savoureuse et naturelle.

Vous pourrez remplacer le comté par tout type de fromage à pâte dure.

 

 

 

Pour 20 biscuits

80 g de comté

100 g de beurre en morceaux

250 g de farine

1 œuf

3 c. à soupe d’eau froide

1/2 c. à café de sel

du poivre

Dans le bol du thermomix, placer le comté et mixer 10 ou 15 sec/vit 5 (5 secondes n’ont pas été suffisantes pour moi). Réserver dans un récipient.

Dans le bol du thermomix, mettre le beurre en morceaux et faire fondre 3 min/60°C/vitesse 2.

Ajouter la farine, l’œuf, l’eau, le sel et le poivre. Mélanger 15 sec/vitesse 3.

Ajouter les 3/4 du comté râpé et mélanger de nouveau 10 sec/vit. 3.

Sortir la pâte et former un rouleau de pâte. L’envelopper de film alimentaire et le placer 30 minutes au frigo.

Préchauffer le four à 180°C. Détailler la pâte en 20 rondelles. Les placer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrer du reste de fromage râpé.

Enfourner pour 15 minutes au moins, jusqu’à ce que les biscuits soient bien dorés. Laisser refroidir sur une grille.

Muffins façon pizza

Pas trop envie de se casser la tête pour les repas avec cette canicule….alors pour attendre (pas trop quand même !) les nouvelles recettes avec les courgettes du jardin, voici aujourd’hui une publication de muffins simples mais vraiment délicieux.

A déguster tièdes, froids ou chauds, accompagnés d’une bonne salade verte ou composée, en version muffins de taille normale ou en version apéro si vous les réalisez dans des mini-moules. Recette piochée chez Michèle.

Bien sûr, j’ai réalisé cette recette au thermomix, mais je vous la partage version « manuelle ».

A très vite !

 

 

 

Pour le coulis de tomates

– 1 petit oignon
– 1 gousse d’ail
– 1 boîte de pulpe de tomate
– 1 branche de thym
– huile d’olive
– sel et poivre du moulin

Pour les muffins

– 150 g de jambon en tranche épaisse 
– 1 bol de coulis de tomate (recette ci-dessus)
– 200 g de farine
– 1,5 c. à c. (8g) de levure chimique
–  100 g de lait
– 75 g d’huile d’olive
– 3 œufs
– 100 g (60 g + 40 g) de comté râpé
– brindilles d’origan
– olives noires (ou vertes au choix)
– sel et poivre du moulin

Pour le coulis de tomate : Éplucher et émincer finement l’oignon et l’ail dégermé.

Faire blondir l’oignon et l’ail dans une cuillerée d’huile.
Ajouter la pulpe de tomate et la branche de thym.

Biscuits apéritif crème et oignon

Les beaux jours étant de retour avec des températures estivales, l’heure est aux apéros sympas entre amis, sous le parasol !

Je vous propose donc aujourd’hui une recette de biscuits apéritif à base de crème et oignon, faits au Thermomix (mais faciles à faire sans ce robot). Hyper rapide, très simple..une recette qui plaira à coup sûr.

Ils sont vraiment excellents, l’un en appelle un autre ; à grignoter sans complexe …..et tellement plus naturels que ceux du commerce ! Vous pourrez les conserver dans une boîte hermétique…s’il en reste !!

 

 

  • 40 g de beurre, coupé en morceaux

  • 150 g de farine de blé

  • 70 g de crème fraîche épaisse, 30% m.g. min.

  • 1 c. à soupe d’oignon en poudre

  • 10 g de sucre en poudre

  • 2 pincées de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 2 pincées de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

  • Mettre le beurre dans le bol du thermomix et faire fondre 1 min/80°C/vitesse 2.

  • Ajouter la farine, la crème fraîche, l’oignon en poudre, le sucre, le sel et le poivre, puis mixer 15 sec/vitesse 5. Transvaser la pâte sur un plan de travail et la rouler aussitôt en boudin. L’envelopper de film alimentaire et réserver 1 heure minimum au frais.

  • Préchauffer le four à 170°C (Th. 5-6). Tapisser une plaque à pâtisserie de papier cuisson et réserver.

  • Déballer le boudin et le couper en rondelles (0,5 cm d’épaisseur), puis les disposer sur la plaque préparée, en veillant à les espacer un peu. Enfourner et cuire 18 minutes à 170°C (j’ai laissé entre 20 et 25 minutes). Laisser refroidir sur une grille à pâtisserie avant de déguster.

Houmous au thermomix

Je vous propose aujourd’hui une recette faite en moins de deux minutes au thermomix, que j’ai réalisée pour accueillir une bande de jeunes, amis de mon fils. Cet houmous servi en apéritif a eu un très franc succès auprès de tous ces jeunes, il n’en est pas resté une miette ! je l’avais accompagné de toasts maison grillés (avec des gressins, ce doit être encore plus top !) L’houmous est un plat très populaire dans tout le Moyen-Orient où il est préparé et consommé sous diverses formes.

 

  • 2 gousses d’ail

  • 250 g de pois chiches en conserve, égouttés

  • 40 g d’huile de sésame

  • 40 g d’huile d’olive

  • 50 g de jus de citron

  • 1 c. à café de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 1 c. à café de paprika

  • 1 pincée de poivre de Cayenne, à ajuster en fonction des goûts

Mettre les gousses d’ail dans le bol et hacher 5 sec/vitesse 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

Ajouter les pois chiches, l’huile de sésame, l’huile d’olive, le jus de citron, le sel, le paprika et le poivre de Cayenne, et mixer 1 min/vitesse 6. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule. Servir à l’apéritif ou en dip avec des pitas ou pour accompagner des falafels, des aubergines grillées, du poisson ou du poulet.

Rillettes de thon à la tomate

Envie d’un apéro naturel, économique, plein de saveurs et fait en un temps record ? Voici une idée qui a été fort appréciée la maison. Recette réalisée en 10 secondes dans le thermomix (vous pouvez la faire sans aussi) !! Tellement mieux que les biscuits apéro du commerce gras et chimiques…

 

 

 

 

Pour 6/8 personnes

  • 20 g d’échalote

  • 5 brins de persil frais équeutés

  • 20 g de jus de citron

  • 150 g de thon à la tomate en boîte

  • 1 petit suisse nature 40% de mat. grasse

  • 1/2 c. à café de moutarde

  • 2 pincées de sel

  • 2 pincées de poivre

Mettre l’échalote et le persil dans le bol et hacher 5 sec/vit. 7. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

Ajouter le jus de citron, le thon à la tomate, le petit-suisse, la moutarde, le sel et le poivre et mélanger 5 sec/vit. 3 .

Transvaser dans un récipient et réserver au frais jusqu’au moment de servir avec de petits toasts chauds.

Sablés apéritif parmesan thym

En ce dimanche, je vous propose une recette simplissime de délicieux sablés pour l’apéritif. Je suis assez difficile en matière de biscuits apéritifs maison mais ceux-là m’ont véritablement séduite tant par leur texture que par leur parfum délicat ! A refaire sans hésitation !

 

 

 

  • 200 gr de farine

  • 130 gr de beurre demi sel coupé en morceaux

  • 30 gr de parmesan râpé

  • 1 œuf

  • 40 gr d’eau

  • Thym effeuillé (quantité selon goût)

 Mettre tous les ingrédients dans le bol du thermomix et pétrir 1 minute/vitesse pétrin. Mettre la pâte dans du papier film et la placer au frais pendant au moins 30 minutes.

Préchauffer le four à 200°C.

Étaler la pâte sur un plan de travail fariné. Former les sablés avec un emporte pièce ou un petit verre.

Les déposer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner pour 10-15 minutes (la cuisson dépendra de votre four, les sablés doivent être légèrement dorés). C’est tout !

Laisser refroidir avant de déguster.

Petites ficelles apéro (ou pas) oignon-olive

Les beaux jours arrivent et l’on commence à avoir envie de s’installer sur la terrasse ou dans le jardin et s’attarder à grignoter de bonnes petites choses dans cette nature qui s’épanouit de jour en jour.

Je vous propose donc cette nouvelle recette très sympathique que vous pourrez déguster à l’heure de l’apéritif ou à tout autre moment. Ces ficelles sont délicieuses, moelleuses et croustillantes à la fois. Je l’ai ai réalisées au thermomix, mais vous pouvez les faire selon vos habitudes.

 

 

 

Pour 6 ficelles

  • 100 g d’oignon coupé en deux

  • 20 g d’huile d’olive

  • 15 g de levure du boulanger

  • 150 g d’eau tiède

  • 140 g de farine type 55

  • 130 g de farine complète (ou semi-complète pour moi)

  • 1/2 c. à café rase de sel

  • 100 g d’olives vertes dénoyautées

Mettre les oignons dans le bol du thermomix et hacher 5 seconde/vitesse 5.  Ajouter l’huile d’olive et rissoler 5 min/120°C/vitesse cuillère, sans le gobelet doseur. Égoutter et transvaser dans un récipient et réserver. Nettoyer et essuyer le bol.

Mettre la levure, l’eau tiède, la farine de blé, la farine complète et le sel dans le bol, et pétrir 5 minutes vitesse épi (pétrin). Ajouter l’oignon haché et les olives égouttées et bien essorées, puis pétrir à nouveau 2 minutes/pétrin.

Transvaser la pâte sur le plan de travail fariné. Ramener les bords de la pâte 3-4 fois vers le centre et rouler en boule. Poser la pâte dans un saladier, couvrir d’un torchon et laisser pousser 1 heure à température ambiante.

Transvaser alors la pâte sur le plan de travail fariné puis la rabattre à la main pour en chasser l’air. Détailler 6 pâtons égaux et les rouler de façon à leur donner une forme de ficelle de 35 cm environ. Les répartir sur 2 feuilles de papier cuisson et laisser pousser 1 heure.

Insérer deux plaques à pâtisserie dans le four, poser un petit récipient d’eau dans le bas du four et préchauffer ce dernier à 220°C.

Enfourner en faisant glisser les feuilles de papier cuisson sur les plaques chaudes et cuire pendant 20-25 minutes. Sortir les ficelles du four et laisser tiédir avant de déguster.

Nous les avons dégustées chaudes….un vrai délice !!

Gougères au thermomix

Je vous avais déjà partagé la recette de la pâte à choux réalisée à la main de manière classique, que je fais depuis 40 ans (et oui déjà !) et qui réussit à chaque fois. Vous pourrez retrouver également sur mon blog, les recettes des éclairs ainsi que des chouquettes et pommes dauphines maison qui sont vraiment extra !!

Aujourd’hui, c’est aux adeptes du thermomix que je m’adresse pour la recette des gougères entièrement réalisées dans cet appareil. La pâte à choux ne demande donc aucun travail et le résultat est bluffant et inratable. C’est si simple qu’un enfant pourrait même les réaliser sans problème.

Ces gougères sont super sympas pour un apéritif simple ou dînatoire ; faites à l’avance et réchauffées au four juste au moment de servir, elles sont parfaites également.

Chaque fois que j’en fais, elles disparaissent en un clin d’œil et la cuisine embaume pendant la cuisson, c’est un enchantement olfactif !!

 

 

 

Pour 30 gougères

–  130 g de gruyère coupé en morceaux

– 80 g de beurre coupé en morceaux

– 1 c. à café de sel fin (à ajuster selon vos goûts)

– 1 pincée de poivre (à ajuster selon vos goûts)

– 150 g d’eau

– 120 g de farine

– 3 œufs

Mettre le gruyère dans le bol et râper 20 secondes/vitesse 7. Transvaser dans un récipient et réserver.

Mettre le beurre, le sel, le poivre et l’eau dans le bol, et faire fondre 5 minutes à 90°C/vitesse 1.

Ajouter la farine et mélanger 1 minute 30/vitesse 3. Ouvrir ensuite le bol et laisser la pâte refroidir pendant 10 petites minutes.

Préchauffer le four à 200°C. Tapisser une plaque de four de papier cuisson et réserver.

Mélanger 1 minute 30/vitesse 5 puis ajouter les œufs un à un toutes les 15 secondes environ par l’orifice du couvercle sur les couteaux en marche. Laisser tourner 30 secondes après l’insertion du dernier œuf.

Ajouter 100 g de gruyère râpé au contenu du bol et mélanger 30 secondes /vitesse 2.

Transvaser la pâte dans une poche à douille, puis former des choux sur la plaque préparée en veillant à les espacer de quelques centimètres . Parsemer du reste de gruyère et enfourner environ 20 minutes (il faut qu’il soit joliment dorés). Servir chaud.

 

 

Bouchées de tomates et pesto de feta

Voici une recette très sympa qui pourra être très appréciée lors d’un apéritif dînatoire par exemple ou en entrée tout simplement. J’ai utilisé une pâte feuilletée maison faite au thermomix (recette ici)…..et si vous utilisez les tomates cerises de votre jardin, ce sera top !

Pour 12 bouchées

– 350 g de pâte feuilletée

– 25 g de parmesan

Pour le pesto de feta

– 20 g de persil plat

– 2 c. à soupe de pignons

– 100 g de feta

– 1 gousse d’ail

– 4 c. à soupe d’huile d’olive

– 12 tomates cerises

– quelques olives noires dénoyautées

Étaler la pâte feuilletée sur un plan de travail légèrement fariné. Râper le parmesan et en parsemer la pâte. Découper 12 disques de 6 cm de diamètre avec un emporte-pièce et laisser 20 minutes au frigo.

Préchauffer le four à 200°C. Piquer la pâte à la fourchette, enfourner et laisser cuire de 15 à 20 minutes à blanc, jusqu’à ce que la pâte soit dorée. Sortir du four et laisser refroidir.

Pendant ce temps, préparer le pesto de feta : Sélectionner les plus belles feuille de persil, en conserver 12 et hacher le reste au robot avec les pignons. Émietter la feta dans le bol du robot, peler et écraser l’ail, puis l’ajouter à la préparation avec l’huile et mixer à nouveau pour obtenir une pâte épaisse.

Couper les tomates en deux. Au moment de servir, poser une cuillère de pesto de feta et deux demi-tomates sur chaque bouchée. Décorer avec 1 feuille de persil et servir avec des olives noires.

Pâte feuilletée express au thermomix

Quel bonheur de réaliser soi-même une bonne pâte feuilletée pur beurre ! Farine, beurre, sel et eau, il n’en faut pas plus pour obtenir une pâte naturelle, au goût extra et au feuilletage vraiment léger et hyper croustillant…un résultat bluffant !

De plus, on peut toujours en avoir d’avance prête à l’emploi dans le congélateur, ce qui est fort appréciable. Cette pâte est entièrement réalisée dans le thermomix sans le moindre effort et vous pouvez l’utiliser pour toutes vos préparations (vol au vent, feuilletés apéritifs, tartes, galette des rois, etc….).

Pour 490 g de pâte

– 200 g de beurre préalablement congelé en petits morceaux (1 à 2 cm). Vous pouvez toujours en avoir dans une boîte hermétique dans votre congélateur

– 200 g de farine (et un peu pour le plan de travail)

– 90 g d’eau très froide (pour ma part, je la mets déjà au frigo dès la veille)

– 1/2 c. à café de sel

Mettre le beurre, la farine, l’eau froid et le sel dans le bol du thermomix et mélanger 20 sec/vitesse 6. Retirer la pâte , former une boule et aplatir en un carré approximatif. Envelopper la pâte de film alimentaire et réfrigérer 20 minutes.

Déballer la pâte et la poser sur un plan de travail légèrement fariné. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, l’abaisser en un rectangle d’environ 60 cm x 20 cm. Plier la pâte en trois et la faire pivoter d’un quart de tour de manière à avoir le pli sur la gauche. Répéter l’opération complète 2 fois, puis réfrigérer à nouveau au moins 20 minutes avant utilisation (ou si vous êtes très pressé, 5 minutes dans le congélateur).

Préchauffer le four à 200°C. Tapisser une plaque de four de papier cuisson et réserver.

Abaisser la pâte en un rectangle de 5 mm d’épaisseur et couper selon la forme désirée. Enfourner 20 minutes (ou plus ou moins selon la préparation).

Bouchées de courgette, mozzarella et herbes aromatiques

C’est la saison des courgettes et je suis toujours à l’affût de nouvelles recettes car je ne me lasse pas de décliner ce légume chaque été.

Aujourd’hui, c’est version bouchées pour l’apéro (ou pour un repas complet le soir accompagnées de salade composée et même pour emporter en pique-nique) que je vous propose ; une recette simple et vraiment savoureuse qui nous a beaucoup séduits.

Ces bouchées peuvent se déguster aussi bien chaudes, tièdes que froides. A refaire sans la moindre hésitation en toute occasion.

J’ai juste rajouté un peu de chorizo à la recette pour donner un peu plus de « peps » et cela a été fort apprécié. Recette trouvée à nouveau chez Manu (merci à toi !)

 

 

Pour 12 bouchées

– 3 petites courgettes

– 1 oignon rouge

– huile d’olive

– sel et poivre

– 1 gousse d’ail

– 1 mozarella

– 2 oeufs

– 40 g de pécorino

– 2 cuillères à soupe de semoule fine

– un peu de chorizo coupé en petits dés pour moi (facultatif)

– des herbes du jardin : du basilic, de la menthe, de la ciboulette à votre convenance

Laver et couper les courgettes en petits cubes.

Émincer l’oignon puis le faire dorer dans un peu d’huile d’olive. Après les avoir lavées et coupées en dés, ajouter les courgettes puis saler et mettre un peu de poivre ainsi que l’ail haché, remuer puis couvrir et cuire 20 minutes. Faire refroidir.

Émietter la mozzarella, l’ajouter aux courgettes avec les œufs battus, la semoule puis les herbes hachées, ainsi que les dès de chorizo.

Verser dans de petits moules en silicone pour un démoulage parfait (moules mini-muffins pour moi)  puis mettre au four pendant 20 minutes à 180°.

 
 
 
 

Macarons au poivron anisé

Aujourd’hui, comme chacun sait, c’est le printemps et la nature commence à se réveiller de sa torpeur hivernale et à dévoiler ses trésors si prometteurs. Un enchantement chaque année renouvelé et dont je m’émerveille en permanence, un renouveau naturel et pourtant quelque peu magique.

Mais le 20 mars est également la journée du macaron et chaque année, je me fais un immense plaisir d’en faire un rappel gourmand sur mon blog !!!

Mais aujourd’hui, je ne pensais pas du tout publier un article étant donné les circonstances familiales très douloureuses, mais tous vos encouragements, votre soutien, votre gentillesse qui me touchent tant et dont je vous remercie de tout coeur, me poussent à ne pas laisser passer ce jour sans vous présenter une nouvelle recette…..de macarons bien sûr !! Cette recette, je l’avais gardée dans mes brouillons et elle commence à dater.

C’est la première fois que je faisais des macarons en version salée. Je n’en raffole pas mais je me devais d’ essayer un jour.

Cette garniture a tendance à humidifier les coques, aussi je vous conseille de ne les garnir que quelques petites heures avant dégustation.

L’association poivron/anis est très agréable et raffinée, originale…finalement, j’ai bien aimé. Une idée festive pour l’apéro !!

Recette des coques à la meringue italienne ici.

Garniture :

– 2 poivrons rouges

– 50 g de beurre mou

– 2 c. à soupe d’apéritif anisé

– sel et poivre du moulin

– 1 feuille de gélatine (n’était pas dans la recette, mais je l’avais rajouté pour une meilleure tenue)

Mettre au four les poivrons soigneusement nettoyés dans un plat avec un peu d’eau pendant environ 1 heure à 200°C.

Retourner régulièrement les poivrons :  leur peau doit noircir et cloquer. Les peler à chaud et retirer leurs pédoncules et les pépins.

Mixer les poivrons ainsi épluchés (si vous rajoutez la gélatine comme moi, la faire fondre dans les poivrons chauds) puis ajouter le beurre découpé en petits morceaux . Parfumer avec l’anis, saler et bien poivrer. Réserver cette crème au réfrigérateur pendant 2 heures.

Garnir les macarons et déguster.

Cookies olives vertes/Comté pour l’apéritif

Cette recette fort simple trouvée chez  Dany, nous a beaucoup séduits. Je suis une adepte des biscuits apéritif maison et ceux-là m’ont enchantée. J’ai dû freiner ma fille qui, à elle seule, en a dévoré presque la moitié !

Pour 20 à 25 cookies environ

– 180 g de farine

– 90 g de beurre mou

– 90 g de fromage mixé (Comté pour moi)

– 1 œuf

– 1/2 sachet de levure

– 60 g d’olive vertes dénoyautées, je pense qu’on peut ajouter encore 10 ou 20 grammes.

– sel, poivre

Mélanger la farine avec la levure, le fromage mixé, sel et poivre. Ajouter le beurre, bien mélanger, puis ajouter l’oeuf. Mélanger à nouveau de manière à avoir une pâte homogène, ajouter les morceaux d’olives, mélanger encore et former une boule.

Préchauffer le four th. 5 (150°).

Tapisser une plaque à four de papier cuisson et poser des boules de pâtes. Les aplatir légèrement et enfourner pour 25 min.

Servir tièdes ou froids, à l’apéritif.

Mots clé de la recette : comtéolives vertescookies

Biscuits à la Vache qui Rit pour l’apéritif : version au sésame et version au pavot/paprika

Si vous n’arrivez pas à terminer votre grosse boîte de Vache qui Rit, voici deux recettes de biscuits apéritifs qui vous aideront à les consommer tout en vous régalant entre amis.

Je profite au passage de ce billet pour remercier de leur fidélité tous mes abonnés ainsi que vous tous qui me laissez régulièrement de très sympathiques commentaires !

BISCUITS A LA VACHE QUI RIT, PAVOT ET PAPRIKA

– 4 portions de Vache qui Rit

– 90 g de beurre mou

– 20 g de parmesan râpé

– 1 c. à café de sel

– 1 c. à café de lavure chimique

– 180 g de farine

– paprika et graines de pavot pour la décoration

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un grand saladier ou dans un robot (thermomix pour moi), mélanger le fromage, le beurre, le sel et le parmesan. Travailler le tout jusqu’à l’obtention d’une crème bien lisse.

Ajouter la levure et la farine tamisées. Mélanger puis former un pâton.

Étaler la pâte au rouleau sur un plan de travail puis découper avec un emporte-pièce. Les placer sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé, saupoudrer certains sablés avec du paprika et d’autres avec des graines de pavot en appuyant légèrement.

Faire cuire pendant 15 à 20 minutes. Laisser refroidir et conserver les biscuits dans une boîte hermétique.

 BISCUITS A LA VACHE QUI RIT ET SÉSAME

Une recette trouvée chez Isapadawan 

– 100gr de farine

– 80gr de beurre

– 30gr de graines de sésame+3c.à soupe pour la déco

– 4 vache-qui-rit

– 1c.à café de fleur de sel

– poivre

Faire ramollir le beurre au micro-ondes.

Mélanger la farine, le sel et le poivre. Ajouter le beurre bien ramolli et bien mélanger. Ajouter ensuite les vache-qui-rit et travailler la pâte à la cuillère en bois. Déposer cette pâte sur une feuille de papier cuisson.

Rouler en un boudin de 3cm de diamètre et l’emprisonner dans le papier cuisson. Placer 15 min au congélateur.

Préchauffer le four à 180°.

Sortir le boudin du congélateur, le rouler dans le reste de graines de sésame.

Découper des tronçons de 1cm environ. Disposer en quinconce sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfourner pour 15 min. Attendre qu’ils refroidissent pour déguster.

Galettes-chips de sarrasin sauce fromage et sauce jambon

Bonjour à tous ! C’est la Chandeleur…à vos crêpières !!

Je vous propose aujourd’hui une recette sympa de crêpes au sarrasin..ou plutôt de chips de crêpes au sarrasin que chaque personne accompagnera avec la sauce de son choix. Une entrée en matière conviviale et bien bonne.

Pour 6 personnes

– une dizaine de crêpes au sarrasin

Sauce au fromage

– 250 cl de crème fraîche liquide entière

– 75 g de comté

– noix de muscade râpée

Sauce au jambon

– 3 tranches de jambon blanc

– 1 grosse échalote

– 10 g de beurre

– 20 cl de crème fraîche liquide entière

– 1/4 de c. à café de thym séché

Cuire une dizaine de crêpes à la poêle moyennement chaude, légèrement beurrée. Les découper ensuite aux ciseaux en forme de triangles de la taille des chips mexicaines.

Les ranger sur une plaque antiadhésive allant au four et enfourner pendant 5 à 10 minutes au four préchauffé à 200°C. Ils doivent dorer, sécher et croustiller.

Les servir avec les sauces…chacun y plongera ses « chips » !

Sauce au fromage : Chauffer la crème fraîche. Au premier bouillon, ajouter le comté coupé en tout petits dés, muscader. Ôter du feu et mixer le tout.

Sauce au jambon : Faire blondir les tranches de jambon blanc et l’échalote hachée dans le beurre. Ajouter la crème fraîche, le thym et mixer finement le tout.

Mots clé : crêpesarrazinsauce

 

Raisins en habit

Le raisin c’est excellent au goût et pour la santé à condition de manger aussi les pépins et la peau. Il est très riche en polyphénols, puissants antioxydants ; le raisin possède des vertus protectrices qui agissent à différents niveaux. Il protège le système cardio-vasculaire en freinant son vieillissement, il limite la formation du mauvais cholestérol, et améliore la résistance des vaisseaux sanguins. Il contient des vitamines C et B, des sels minéraux et des oligo-éléments tels le calcium, le potassium, le fer ou encore le magnésium. Bref, il ne faut surtout pas s’en priver.

Voici les plus beaux grains qui ont revêtu leur habit doux et croquant à la fois… un amuse-bouche sain, léger, frais et très agréable à déguster. (recette extraite de mon livre 140 verrines de fêtes).

Pour 4 à 5 verrines

– 24 grains de raisin blanc ou noir

– 4 c. à soupe de pistache crues non salées mondées

– 150 g de fromage frais

– 4 c. à soupe de graines de sésame

– 4 c. à soupe de noix

Laver et sécher le raisin. Hacher grossièrement les pistaches et les noix. Les placer chacun dans un bol, ainsi que les graines de sésame. Réserver.

Travailler le fromage avec une fourchette pour l’assouplir puis en tartiner les raisins à l’aide d’un couteau (couteau à beurre pour moi, bien pratique). Commencer par une face en tenant le raisin entre 2 doigts puis le poser sur une assiette pour faire l’autre face.

Placer le raisin dans un bol contenant la poudre de pistaches  et le tourner afin de la paner de toutes parts. Faire de même avec chaque grain avec les noix et le sésame.

Poser les grains sur une assiette et placer au frais 30 minutes. Placer ensuite les grains dans des verrines et servir avec des petites piques.

Et puis, je me permets de vous rappeler que vous pouvez voter chaque jour pour mon blog si vous le désirez (pour le classement des blogs culinaires).

Voici ci-dessous le lien pour accéder directement au site « AFTouch-cuisine » :

http://www.aftouch-cuisine.com/contacts/concoursblogs.php

Un grand merci par avance pour vos votes et aussi pour votre fidélité !

Chinois salés aux courgettes et aux fines herbes

Vous connaissez certainement le chinois version sucrée (que nous aimons particulièrement à la maison), eh bien je vous propose aujourd’hui une version salée bien sympathique et originale. La pâte a été préparée dans le thermomix, mais pas de problème pour l’adapter sans cet appareil.

C’est chez Maiwenn que j’ai déniché cette recette qui s’est révélée très bonne et comme il m’en restait pour le lendemain, j’ai fait réchauffer le chinois à la poêle doucement et longuement…pas de problème, il était aussi bon, sinon plus, car le goût du gruyère présent dans la pâte ressortait de manière fort agréable.

– 400 g de farine

– 20 g de levure fraîche du boulanger

– 200 g d’eau

– 40 g d’huile d’olive

– 100 g de fromage râpé

– 1 c. à c rase de sel

– 1 oignon

– 2 gousses d’ail

– du thym

– 200 g de courgettes râpées

– 20 g de graines de lin (moitié lin, moitié pavot pour  moi)

– 30 g d’épinards (feuilles de blettes du jardin pour moi)

– 30 g d’huile d’olive

– 40 g d’herbes fraiches mixées : menthe, origan, ciboulette, thym, persil..

– 1 oeuf pour la dorure ou du lait

Mettre l’eau, l’huile, la levure dans le bol du thermomix et programmer 1 min/ 37°/ vit 1. Ajouter la farine, le fromage râpé, le sel et le thym  et programmer 30 sec/ vit 8 puis 2 min/ fonction pétrin.

Étendre la pâte sur le plan de travail fariné en un grand rectangle.

Dans une sauteuse, faire revenir dans l’huile d’olive l’ail et l’oignon émincé puis les courgettes râpées, les épinards hachés (feuilles de blettes pour moi) pendant 10 minutes. Saler, poivrer, ajouter les herbes mixées et les graines.

Répartir ce mélange sur la pâte et enrouler la comme un biscuit roulé en le maintenant bien serré. Couper des tranches épaisses et les déposer à plat dans un moule rond recouvert de papier sulfurisé s’il n’est pas en silicone. Laisser lever au moins une heure. Badigeonner le dessus d’oeuf battu ou de lait.

Préchauffer le four à 200° puis enfourner jusqu’à ce que le dessus du chinois soit bien doré.

Amandes grillées de Porquerolles

Je vous propose aujourd’hui un petit grignotage bien sympathique qui fleure bon les vacances…une recette toute simple et parfumée  qui sera très appréciée à l’apéritif.

Ces amandes ont aussi l’avantage de se conserver 2 ou 3 semaines dans une boîte hermétique. Recette de P. Wells.

– 130 g d’amandes non mondée (avec la peau)

– 2 c. à café d’huile d’olive

– 1 blanc d’oeuf

– 1 bonne c. à café de fleur de sel

– 1 c. à soupe de thym séché

– un peu de thym frais

Préchauffer le four à 200°C.

Dans un saladier, mélanger à la main tous les ingrédients (sauf le thym frais ! ). Quand les amandes sont bien enrobées, les étaler sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, parsemer un peu de thym frais par-dessus et enfourner pour 8 minutes.

Quand les amandes sont refroidies, les séparer et retirer l’excès de croûte blanche qui aurait pu se former.

Gaspacho de poivrons rouges

Ma fille vient de m’offrir une revue de jardinage qui avait pour supplément un petit fascicule spécial apéro…aussitôt feuilleté, aussitôt fait ! Quoi de plus agréable que de prendre l’apéro au jardin ….!

Ce gaspacho est vraiment top !! Nous nous sommes ré-ga-lés. Très simple et goûteux, il est idéal pour commencer un repas estival tout en légèreté ! On m’en redemande déjà…

Je vous souhaite un bon dimanche, chers amis, mettez-vous au frais, ça va chauffer !!

Pour 4 à 5 personnes

– 3 poivrons rouges

– 6 gousses d’ail

– 3 c. à soupe d’huile d’olive

– 2 c. à café de sauce soja

– 1 c. à soupe de vinaigre balsamique

Pour le décor

– quelques pignons grillés

– feuilles de basilic

Laver et évider les poivrons. Les déposer partie bombée dessus, sur une plaque allant au four et glisser celle-ci près du gril dans le four.

Laisser la peau des poivrons se boursoufler et noircir un peu (il faut compter 20 minutes). A surveiller..les poivrons doivent être tendres.

Placer les gousses d’ail sans les peler, dans un petit plat dans le bas du four pendant 10 à 15 minutes pour qu’elles cuisent et se ramollissent.

Peler les poivrons et l’ail.

Mettre les poivrons coupés en petits morceaux et tous les autres ingrédients dans un blender (thermomix pour moi). Ajouter tous les autres ingrédients (sauf les pignons et le basilic !!) ainsi qu’un petit verre d’eau (environ 140 g).

Mixer jusqu’à l’obtention d’un mélange très homogène. J’ai rajouté une pincée de sel également.

Répartir le gaspacho dans des petits verres ou verrines et réserver au frais pendant au moins deux heures.

Au moment de servir, parsemer de pignons grillés et de basilic.

Crackers au cheddar pour l’apéritif

Voici de sympathiques petits biscuits pour grignoter à l’apéro. Tous mes gourmands les ont aimés et c’est si agréable de les faire soi-même ; au moins on sait ce qu’il y a dedans et ce ne sont que de bons ingrédients naturels.

Pour une trentaine de biscuits

– 220 g de farine

– 70 g de beurre froid

– 10 cl de yaourt nature (fait maison pour moi)

– 100 g de cheddar

– 1 c. à soupe d’huile

– 1 c. à café rase de poivre noir moulu

– sel

Dans un mixer (à couteau), mixer par à-coups la farine avec le beurre coupé en morceaux, une bonne pincée de sel et le poivre, jusqu’à l’obtention d’une semoule un peu grossière. Ajouter le yaourt. Continuer à mixer un peu.

Former une boule avec cette pâte et l’envelopper dans un film étirable. Réfrigérer 1 heure.

Préchauffer le four à 180°C.

Étaler la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Étaler sur une épaisseur d’environ 2 à 3 mm d’épaisseur. Râper le cheddar et le parsemer sur la pâte. Passer un très léger coup de rouleau dessus pour fixer le fromage. Piquer la pâte de toute part à l’aide d’une fourchette.

Avec un emporte-pièce de 6 cm de diamètre, découper des crackers et les poser sur une plaque à pâtisserie huilée ou mieux, garnie de papier sulfurisé.

Enfourner 20 minutes. Laisser ensuite refroidir les biscuits et les conserver dans une boîte hermétique, le mieux étant de les consommer tout de suite, ils sont bien meilleurs !

Biscuits au fromage pour l’apéritif

Je vous invite à déguster quelques délicieux biscuits pour l’apéro aujourd’hui ! Faits en deux ou trois minutes (plus un petit temps de pause au frigo), cuits en 10 minutes, ces biscuits sont ultra simples et tellement bons avec leur texture sablée ! A peine posés sur la table, je les ai vu fondre en un clin d’oeil ! A faire et refaire sans hésiter.

Pour 45 petits biscuits environ

– 125 g de beurre coupé en dés

– 125 g de cheddar râpé

– 2 c. à soupe de parmesan râpé

– 145 g de farine

– 1/3 de paquet de levure chimique

– un peu de poivre de Cayenne

– une pincée de sel

– 2 c. à café de jus de citron

Mettre la farine, le beurre, la levure, les fromages, le poivre, le sel et le jus de citron dans un robot (thermomix pour moi). Travailler la pâte une minute pour qu’elle forme une boule .

Mettre la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et travailler doucement la pâte une ou deux minutes.  Former un boudin d’environ 3 centimètres de diamètre. L’envelopper d’un film plastique alimentaire puis de papier aluminium. Laisser 30 minutes dans le frigo (pour aller plus vite, j’ai laissé 20 minutes au congélateur).

Préchauffer le four à 180°C. Tapisser une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé. Vous obtiendrez deux plaques avec la quantité donnée.

Découper le boudin de pâte en tranches d’environ 3 mm d’épaisseur et les déposer sur la plaque en les espaçant un peu. Faire cuire environ 12  minutes.

Laisser tiédir sur la plaque et déguster.

Beignets d’oignon (onion rings)

Je suis une vraie fan d’oignons, j’en consomme beaucoup et je n’avais encore jamais fait ces petits beignets trop trop bons ! Ils se laissent dévorer à l’apéritif ou en accompagnement d’un autre légumes (des courgettes par exemple), servi avec du ketchup éventuellement. Très simples et rapides à faire, ces beignets plairont à coup sûr ! J’ai trouvé cette recette dans la revue « Gourmand », j’ai cependant rajouté dans la pâte un tout petit peu d’huile d’olive, un peu de levure, une pincée de muscade et de curcuma.


Pour 4 personnes environ

– 100 g de farine

– 1 oeuf (jaune et blanc séparés)

– 10 cl de lait

– 1 c. à soupe d’huile d’olive

– 1 pincée de sel

– 2 beaux oignons

– une pincée ou deux de curcuma et de muscade ou autre (facultatif)

Mélanger la farine avec le jaune d’oeuf, le lait, le sel, les épices et l’huile d’olive. Bien mélanger afin d’obtenir une pâte homogène.

Monter le blanc d’oeuf en neige bien ferme et l’incorporer délicatement à la préparation précédente. La pâte doit être bien homogène.

Peler les oignons et les couper en rondelles d’environ 8 mm et les tremper dans la pâte. Faire frire dans de l’huile bien chaude, ils doivent être dorés. La cuisson est rapide.

Égoutter sur du papier absorbant et déguster aussitôt.

Amaretto

Il y a beaucoup de recettes qui nécessitent un peu d’amaretto, mais il est très agréable également de le servir en apéro. Cette délicieuse liqueur au goût d’amandes est d’une simplicité déconcertante à réaliser soi-même et pourquoi pas en faire profiter les amis en leur en offrant dans les paniers gourmands ? Il est encore largement temps de la confectionner pour être dégustée pour les fêtes ! On se sert très souvent de l’amaretto aussi pour aromatiser le tiramisu ; d’ailleurs je vous promets deux recettes de tiramisus très festifs dans les prochains jours !!


Pour 750 ml

200 g de sucre en poudre
180 ml  d’eau
250 ml  de Vodka
250 ml de Brandy
2 cuillères à café d’extrait  d’amandes amères 

Porter le sucre et l’eau à ébullition et laisser bouillir doucement pendant 2 à 3 minutes.
Laisser refroidir au moins 30 minutes.

Ajouter au sirop refroidi, la Vodka, le Brandy et l’extrait d’amandes, bien mélanger.
Mettre en bouteille. C’est tout… trop facile et rapide, non ?
Vous pourrez l’utiliser dès le lendemain, ce qui est bien appréciable.

Beignets au parmesan

Voici une petite recette vite faite et simplissime qui permet de se régaler tout en utilisant des blancs d’oeufs ou un reste de parmesan. Ces beignets sont très légers et n’ont quasiment pas absorbé de gras à la cuisson. Nous nous sommes régalés et les avons dégustés en entrée accompagnés d’une petite salade verte. A servir aussi à l’apéritif.


Pour une douzaine de petits beignets

– 2 blancs d’oeufs

– 1 pincée de sel

– 1 pincée de poivre

– 5 c. à soupe de parmesan râpé

– 4 c. à soupe de farine (surtout pas bombées)

Fouetter les blancs d’oeufs en neige bien ferme avec une pincée de sel. Ajouter le poivre et incorporer très délicatement le parmesan et la farine.

Faire chauffer de l’huile de friture à 180°C.

Faire tomber des billes de pâte dedans et les laisser dorer. Les sortir avec une écumoire et les déposer sur du papier absorbant. C’est tout !

Verrine de tiramisu salé

Voici une verrine pleine de fraîcheur et de saveurs que vous pourrez présenter à l’apéritif ou en entrée. Elle est composée d’un mélange biscuité au pesto, d’un gélifié léger de tomate/poivron, d’une mousse mascarpone/citron/basilic et le tout surmonté de radis bien frais.

J’ai décidé in extrémis, de participer avec cette recette, au sympathique concours printanier organisé par Christine du blog « De Flandre en Artois« .


Pour 6 verrines

Pour le biscuit

– 6 biscottes

– 1 belle cuillère à soupe de pesto (fait maison pour moi)

Pour le gélifié

– 3 tomates

– 1 poivron rouge (un orange pour moi)

– 1/2 c. à café rase d’agar-agar (ou 2 grammes de gélatine)

– une pincée de sel

Pour la mousse

– 200 g de mascarpone

– 2 oeufs bien frais

– 1/2 citron

– 30 g de parmesan

– 1 c. à soupe de basilic ciselé

Décor

– une douzaine de radis

– basilic

Dans un mixer, réduire les biscottes en poudre, ajouter le pesto et mélanger afin d’obtenir une pâte homogène. Si besoin, ajouter un filet d’huile d’olive ou au contraire un peu de biscotte. Répartir cette pâte dans le fond des verrines en tassant un peu et en égalant la surface.

Couper le poivron en deux, retirer la queue et les graines. Le couper en 8 morceaux. Les poser sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, peau vers le haut. Enfourner au four position grill (220°C) pendant environ 10 à 15 minutes. Quand la peau commence à cloquer et noircir un peu, placer le poivron dans un sachet congélation pendant 10 minutes au congélateur. Retirer alors la peau….ça va tout seul en un seul geste !!

Porter à ébullition un peu d’eau et y plonger les tomates 1 minutes. Retirer la peau et les pépins. Placer la chair des tomates et du poivron dans un mixer et réduire le tout en un coulis très fin.

Verser ce coulis dans une petite casserole, porter à ébullition, ajouter l’agar-agar et faire cuire 1 minute en remuant. Laisser tiédir et commencer à gélifier. Verser dans les verrines et placer au frais une heure.

Séparer les blancs des jaunes d’oeufs. Battre les jaunes avec une petite pincée de sel, ajouter le mascarpone, le parmesan, le basilic ainsi que le jus de citron et son zeste. Poivrer. Monter les blancs en neige ferme et les incorporer délicatement à la préparation.

Verser cette mousse dans les verrines et placer au frais pendant 2 heures. Décorer de rondelles de radis et de basilic ciselé et servir.

Dip chèvre aux herbes, minibrochettes à croquer

Je vous propose une petite verrine colorée et vitaminée pour un apéritif light et printanier. Un petit délice simplissime avec les herbes fraîches du jardin. Source : un vieux « cuisine actuelle ».


Pour 4 à 6  personnes

– 600 g de légumes (carottes, céleri rave, tomates cerise…)

– 250 g de fromage de chèvre frais

– 120 ml de crème liquide

– 1 petit bouquet d’herbes fraîches (persil, ciboulette, cerfeuil, estragon)

– 2 c. à soupe de jus de citron frais

– 2 c. à soupe d’huile d’olive

– sel et poivre

Rincer, sécher et hacher grossièrement toutes les herbes. Les placer dans un robot (thermomix pour moi) avec le fromage de chèvre, la crème, l’huile, le jus de citron, le sel et le poivre. Mixer finement le tout puis répartir dans les verrines (rajouter au besoin à peine un peu d’eau ou de lait à la préparation au fromage : elle doit être souple mais surtout pas liquide, elle doit bien napper les légumes).

Rincer les légumes et les tailler en petits morceaux. Les piquer sur des minibrochettes et les planter dans les verrines de fromage et servir aussitôt.

Cookies chorizo-tomates séchées

Je vous invite à l’apéro aujourd’hui avec des cookies très vite faits qui nous ont régalés, (source ici). Ils sont une bonne idée lorsqu’on a un pot de tomates séchées à terminer et un bout de chorizo qui traîne au frigo. Hyper simples à faire, ces cookies sont à la fois fondants et très croustillants, parfumés juste ce qu’il faut, un délice !  Je n’ai eu qu’un problème, c’est de me retenir de ne pas tous les dévorer….à  refaire très vite !


Pour une vingtaine de cookies

– 150 g de farine

– 2 c. à café de levure chimique

– 2 c. à soupe de poudre d’amandes

– 70 g de parmesan râpé (je n’en avais pas, j’ai remplacé par de l’emmental)

– 2 oeufs

– 80 g de beurre fondu

– 1 c. à soupe d’origan séché

– 40 g de tomates séchées coupées en petits morceaux

– 60 g de chorizo coupé en dès

Dans un saladier, mélanger la farine, levure, poudre d’amandes et parmesan. Ajouter tous les autres ingrédients, bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une belle pâte.

Sur une plaque graissée allant au four ou recouverte de papier sulfurisée, former des petits tas de pâte, les aplatir un peu.

Enfourner 12 à 14 minutes dans un four préchauffé à 210°.

A consommer tièdes éventuellement. Ne pas les faire la veille pour qu’ils conservent tout leur croustillant.

Tranches de tomates grillées, tuiles au parmesan et vinaigrette aux agrumes

Recette  simple, légère et très savoureuse qui sera la bienvenue en apéritif ou en entrée (source Saveurs du Monde). Je vous conseille de faire les tuiles au parmesan une dizaine de minutes avant de servir pour qu’elles soient parfaitement croustillantes car si elles restent en attente plusieurs heures, elle ramolliront  et ne seront plus aussi savoureuses (possibilité aussi de les réchauffer quelques petites minutes au four avant de servir). Ce plat se déguste froid, généreusement arrosé de vinaigrette aux agrumes.


Pour 4 personnes

– 4 tomates

– 100 g de parmesan râpé

– 4 tranches (ou plus éventuellement) de fromage de chèvre frais d’environ 1 cm d’épaisseur

Pour le vinaigrette

– le jus d’un demi-citron

– le jus d’une demi-orange

– 90 ml d’huile de pépin de raison ou huile d’olive

– 30 ml de vinaigre de xérès ou vinaigre de vin rouge

– sel et poivre selon goût

Couper chaque tomate en 4 tranches égales et les badigeonner d’huile, de sel et de poivre.

Cuire les tomates sur un grill ou dans une poêle à très forte chaleur. Réserver.

Préparer les tuiles : sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, déposer des tas ronds de parmesan râpé. Tasser un peu et faire cuire à four th. 180° pendant environ 5 minutes jusqu’à ce que les tuiles soient légèrement dorées. Attendre quelques minutes à la sortie du four avant de décoller du papier cuisson. Les manipuler très délicatement.

Mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette.

Disposer dans les assiettes les tranches de tomates et de fromage. Servir avec 1 ou 2 tuiles de parmesan. Déposer un filet de vinaigrette dans l’assiette et servir le reste en saucière.