Archive | 31,mai, 2008

Chinois (brioche fourrée à la crème patissière)

Il y a longtemps que je voulais essayer la recette du chinois ; aujourd’hui c’est chose faite et étant donné l’appréciation de la famille, je vais être obligée de le refaire régulièrement !..à ma plus grande joie, car c’est vraiment agréable à réaliser, à voir gonfler, et tellement plus encore à déguster ! j’ai fait la pâte à brioche et la crème pâtissière chacune dans le thermomix, mais elle est entièrement réalisable sans.

pâte à brioche

– 100 ml de lait

– 15 g de levure

– 2 oeufs

– 50 g de sucre en poudre

– 90 g de beurre

– 400 g de farine

Dans le bol du thermomix, mettre la levure et le lait, régler sur 25 secondes à 50° vitesse 3. Rajouter le beurre en petit morceaux, les oeufs, le sucre et la farine. Mettre sur fonction pétrissage pendant 4 minutes.

Sans thermomix, faire fondre la levure dans le lait tiède et rajouter le sucre, les oeufs, le sucre, bien mélanger. Rajouter alors la farine et remuer longuement pour avoir une pâte très lisse et épaisse.

Crème pâtissière : je vous conseille de la faire plusieurs heures avant ou la veille, et conservée au frais, afin qu’elle ait la consistance idéale pour l’étaler sur la pâte.

– 600 g de lait

– 40 g de farine

– 2 oeufs entiers

– 70 g de sucre en poudre

– extrait de vanille

Pour le glaçage royal

– du sucre glace

– un peu de blanc d’oeuf

– un peu de jus de citron

Introduire tous les ingrédients dans le bol du thermomix. Régler 6 minutes à 90° vitesse 4. A l’arrêt de la minuterie, mixer 5 secondes vitesse 9. Laisser refroidir.

Sur un plan de travail fariné, abaisser un petit bout de pâte à brioche et former un socle de la grandeur du moule à manqué et l’y déposer au fond.

Par ailleurs, abaisser le reste de pâte en rectangle, étaler dessus la crème pâtissière froide et refermer en roulant la pâte sur elle-même en forme de gros boudin un peu serré.

Découper de gros tronçons (10 ou 11 pour un moule de 26 cm) de ce boudin et les disposer en rond les uns à côté des autres dans le moule où le socle de pâte a déjà été déposé.

Laisser gonfler à température ambiante jusqu’à ce que la pâte lève jusqu’aux bords du moule.

Faire cuire à four th. 6 environ 30 minutes, surveiller que le chinois ne brunisse pas exagérément. Couvrir de papier alu si besoin.

Une fois froid, faire un glaçage avec du sucre glace mélangé à un peu de blanc d’oeuf et de jus de citron (et un soupçon de rhum pour moi). La consistance doit être bien nappante, ni trop liquide ni trop épaisse. Rajouter au besoin du sucre glace ou un peu de jus de citron.