Archives

Macarons au Bailey’s

Un des macarons préférés de mes hommes à la maison  !! C’est vrai qu’il est extra avec sa ganache ultra fondante et parfumée à souhait, un vrai bonheur en bouche, à refaire très vite !

Je souhaite une très bonne fête à tous les Papas ! Passez une excellente journée.

Recette des coques toujours ici

 Pour la ganache au Bailey’s (correspondant à deux blancs d’oeufs pour les coques)

150g de chocolat blanc

100 g de Baileys

7 g de sucre semoule

1 bonne cuillère à café de miel doux

Porter à ébullition le Baileys et le sucre.Verser sur le chocolat blanc et le miel. Bien mélanger pour obtenir une ganache bien lisse et homogène.

Couvrir et mettre au réfrigérateur. Lorsque la ganache est prise mais encore souple, en garnir les macarons puis laisser reposer 24 heures dans le frigo.

Mots clé de la recette : macaronsBailey’schocolat blanc

Macarons à la grenadine

J’ai craqué dernièrement pour un livre intitulé « la bible des macarons »…tout un programme…. et depuis,  j’ai trop très souvent le nez plongé dedans !! Alors je teste, je teste un tas de nouveaux parfums…

Le premier de ce livre fut le framboise/balsamique que je vous avais déjà partagé, voici le second, à la grenadine ; très agréables à déguster, très doux, ces macarons à la ganache hyper fondante sont délicieux. Une vraie réussite !

Recette de base des coques à la meringue italienne ici.

Pour la garniture (correspondant à des coques faites avec 2 blancs d’oeufs)

– 100 g de beurre mou

– 40 g de purée de fraises fraîches

– 70 g de sirop de grenadine de bonne qualité (et non 50 g comme dans la recette originale)

Battre le beurre en pommade bien lisse (dans le thermomix avec le fouet pour moi, c’est top) et ajouter petit à petit la purée de fraises et le sirop de grenadine jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse et homogène.

Garnir les macarons et réserver pendant 24 heures au frigo….rien ne vous empêche de craquer quand même avant, comme nous, lol !

Mots clé de la recette : macaronsgrenadine

Macarons framboises/balsamique

Me revoilà avec des macarons réalisés il y a quelques temps avec des framboises surgelées. La touche de balsamique est très discrète et apporte une petite note fort agréable. Mes gourmands se sont régalés. 

A la différence des ganaches préparées avec du chocolat, celle-ci, qui n’est autre qu’un coulis de framboise gélifié, est, d’une part, beaucoup moins sucrée, mais également doit être consommée dans les heures qui suivent le garnissage des macarons.

En effet, si vous attendez, ne serait-ce que le lendemain,  la framboise aura déjà bien ramolli les coques. Un délice à déguster illico donc !

Une petite astuce : vous pouvez congeler les coques bien à plat dans une boîte hermétique, les sortir du congélateur, les laisser sécher sur une grille une bonne heure; les garnir de ganache à la framboise  et déguster bien frais une heure après environ !

Recette de base à la meringue italienne  toujours ici

Pour la garniture de 20 macarons environ

– 200 g de coulis de framboises (framboises mixées dans le thermomix pour moi et passées au chinois)

– 40 g de sucre gélifiant à confiture

– 2 feuilles de gélatine (agar-agar pour moi, environ une c. à café rase)

– 1 bonne c. à café de vinaigre balsamique

Verser dans une casserole le coulis de framboises, ajouter le sucre gélifiant et faire mijoter 15 minutes. Ajouter alors l’agar-agar, le vinaigre balsamique et porter à ébullition 1 minute en mélangeant doucement. Si vous utilisez la gélatine, la faire fondre hors du feu.

Verser dans un bol et laisser refroidir. Garnir les macarons avant que le coulis ne soit trop gélifié. Réserver au frigo pour que le coulis finisse de prendre.

20 Mars, journée du macaron…et recette des macarons au caramel de banane !!

Depuis déjà sept ans, l’arrivée du printemps est célébrée par le  » Jour du Macaron « . Une journée placée sous le signe de la gourmandise et de la solidarité.

20 mars, le Jour du Macaron

Aujourd’hui, les pâtissiers « Relais Desserts » se mobilisent pour l’autisme, à l’occasion du « Jour du Macaron”

Créée à l’initiative de Pierre Hermé, le Jour du Macaron est l’occasion de redécouvrir cette petite gourmandise colorée aux parfums infinis, mais aussi de participer à une action solidaire.

Car cette année encore, les pâtisseries membres de l’association Relais Desserts ont décidé d’associer cette journée à une noble cause. Elles ont choisi de se mobiliser en faveur de l’autisme, reconnu « Grande cause nationale 2012 » et d’apporter ainsi leur soutien à l’association Autistes sans Frontières.

Je vous souhaite une belle journée en ce premier jour du printemps !

Donc, pour l’occasion, je me devais de vous partager une nouvelle recette : les macarons au caramel de banane….une tuerie !!

Je ne suis pas trop fan du parfum de banane dans les desserts, mais là, franchement, je suis absolument séduite par cette ganache de caramel de banane selon Christophe Felder. Je craignais un peu que le goût du caramel domine celui de la banane ou bien que l’ensemble soit trop sucré, mais pas du tout, au contraire, cette ganache est à tomber !….toute en finesse, toute en délicatesse de goût et de texture, le parfum de la banane est bien présent et l’ensemble est extrêmement fondant et doux.

Vous pouvez essayer ce caramel de banane, très simple à faire pour tout autre pâtisserie également ou pourquoi pas à déguster façon pâte à tartiner !! J’ai cependant rajouté 2 grammes de gélatine dans cette ganache pour qu’elle se tienne bien tout en restant parfaitement fondante et souple.

Pour la recette de base des coques, c’est toujours ici.

Pour la ganache caramel de banane :

– 200 g de bananes épluchées

– 2 cuillères à soupe de jus de citron

– 1 cuillère à soupe de rhum

– 280 g de chocolat blanc

– 80 g de sucre en poudre

– 50 g de crème liquide entière

– 40 g de beurre

– 1 feuille de gélatine

Mixer finement dans un robot les bananes épluchées, le citron et le rhum, réserver.

Dans une casserole faire fondre le sucre jusqu’à une coloration ambrée. Hors du feu ajouter la crème petit à petit. Bien mélanger.

Ajouter la pulpe de banane (que vous aurez faite tiédir pour y faire fondre la gélatine, au préalable ramollie dans de l’eau froide) et bien mélanger. Incorporer le beurre en morceaux et lisser à la « maryse ».

Verser la crème sur le chocolat blanc râpé, bien mélanger le tout. Mixer à nouveau le tout pour obtenir une texture toute lisse. Mettre au frigo pour faire durcir la crème.

Mettre une noix de cette ganache sur les moitiés des coques et recouvrir des coques restantes. Laisser 24H dans le frigo avant dégustation.

Quelques macarons dont vous trouverez les recettes sur ce blog

Mots clé : macaronscaramelbanane

Macarons à la fève de Tonka/chocolat noir

Il flotte un air de printemps incontestable en ce moment….cette saison qui approche à grands pas évoque le renouveau de la nature, les petites fleurs colorées, les bourgeons, le soleil….mais pas que !…, le 20 mars, comme chaque année, sera le jour du macaron pour fêter justement l’arrivée du printemps. Je ne vais pas attendre jusque là pour vous partager une nouvelle fournée de ces petites douceurs, qui sera suivie par bien d’autres, ça c’est sûr !!

La fève de Tonka s’accorde à merveille avec le chocolat et son parfum doux et puissant à la fois nous invite au voyage des sens.

Pour les coques, vous retrouverez encore et toujours la recette de base ici. Pensez à râper un peu de fève de tonka sur les coques au dressage.

Pour la ganache chocolat/Tonka  (quantité correspondant aux coques faites avec deux blancs d’oeuf seulement)

– 120 g de chocolat noir à pâtisser

– 80 g de beurre

– 30 g de crème fraîche épaisse

– 1 fève de Tonka finement râpée

Faire fondre à feu doux (ou au micro-ondes) le chocolat cassé en morceaux, le beurre et la crème et la fève de tonka râpée. Bien mélanger et lisser. Laisser refroidir et épaissir. C’est tout !

Coller les coques de macarons deux à deux avec une noix de ganache au chocolat. Laisser reposer dans le frigo pendant 24 heures.

Mots clé : macaronschocolatfève de Tonka

 

Macarons à la fleur d’oranger

Je vous emmène aujourd’hui dans un monde de douceur avec ces macarons. Leur goût est aussi doux que leur couleur, un enchantement pour le palais. Vous pouvez doser la fleur d’oranger à votre convenance, pour ma part, j’adore ce merveilleux arôme.

Encore et toujours j’utilise la meringue italienne pour faire les coques et vous trouverez, comme d’habitude, la recette de base ici.

Je vous souhaite une excellente journée à toutes et tous.

Pour la ganache à la fleur d’oranger :

– 200 g de chocolat blanc à pâtisser

– 40 g de crème fraîche liquide

– eau de fleur d’oranger

Préparer les coques selon la recette ci-dessus.

Préparer la ganache :  Faire fondre ensemble le chocolat blanc cassé en morceaux (ou mieux encore râpé), la crème liquide et 30 g d’eau de fleur d’oranger environ. Lisser parfaitement l’ensemble à la cuillère en bois et laisser refroidir.

Coller les coques de macarons deux à deux avec une noix de ganache à la fleur d’oranger. Mettre au frigo pendant 24 heures au moins avant la dégustation…..ça, c’est l’idéal, mais qui peut tenir 24h sans les goûter ?… pas moi en tout cas !!

Un petit rappel : Si vous le désirez, vous pouvez toujours voter pour mon blog (chaque jour jusqu’au 31 janvier) sur le site AFtouch  cuisine (taper “couleurdevie”). Un grand merci par avance à vous tous et toutes !!

Mots clés : macaronsfleur d’oranger

Macarons à la crème caramel au beurre salé

Il y a quelques jours je vous avais promis la recette de ces macarons, la voici la voilà !!  

Pour les garnir, j’ai choisi la recette de Pierre Hermé qui s’est révélée être une vraie merveille…aurait-il pu en être autrement avec une telle référence ..?

Je me suis retenue de ne pas dévorer à la petite cuillère cette ganache au caramel au beurre salé (quoique…) tant elle est délicieuse. Je la retiens également pour garnir une bûche de Noël, ça ne serait pas mal du tout.

Sur la photo, les macarons que vous voyez en jaune sont ceux au citron/gingembre dont vous pouvez retrouver la recette ici.

Pour une quarantaine de macarons, recette de base ici.

Pour la ganache au caramel au beurre salé :

– 150 g de sucre en poudre (en 6 x 25 g)
– 167 g de crème fraîche liquide
– 32 g de beurre demi-sel
– 145 g de beurre demi-sel en pommade

Dans une casserole, porter la crème fraîche liquide à ébullition. Dans le fond d’une grande casserole, verser 25 g de sucre.
Le laisser fondre puis incorporer de nouveau 25 g de sucre et continuer de la même façon 4 fois de suite.
Laisser caraméliser jusqu’à ce que le caramel soit d’une belle couleur ambre très foncée. Retirer la casserole du feu.
En prenant garde aux projections brûlantes, ajouter les 32 g de beurre demi-sel. Mélanger avec une spatule puis verser la crème en plusieurs fois tout en mélangeant.
Remettre la casserole sur feux doux et laisser cuire jusqu’à ce que la crème soit à 108° C.
Verser dans un plat à gratin. Coller au contact du caramel un film transparent.
Garder cette crème au réfrigérateur jusqu’à ce qu’elle soit froide.
Fouetter les 145 g de beurre demi-sel en pommade pendant environ 8 à 10 minutes puis l’incorporer à la crème en 2 fois. Laisser prendre.
Lorsque cette crème est assez solide pour être dressée (pas trop dure non plus),  la mettre dans une poche à douille.
Garnir généreusement de ganache la moitié des coques.
Conserver les macarons 24 h au réfrigérateur avant de les consommer et les sortir 30 minutes avant de les déguster.