Archives

Gougères au thermomix

Je vous avais déjà partagé la recette de la pâte à choux réalisée à la main de manière classique, que je fais depuis 40 ans (et oui déjà !) et qui réussit à chaque fois. Vous pourrez retrouver également sur mon blog, les recettes des éclairs ainsi que des chouquettes et pommes dauphines maison qui sont vraiment extra !!

Aujourd’hui, c’est aux adeptes du thermomix que je m’adresse pour la recette des gougères entièrement réalisées dans cet appareil. La pâte à choux ne demande donc aucun travail et le résultat est bluffant et inratable. C’est si simple qu’un enfant pourrait même les réaliser sans problème.

Ces gougères sont super sympas pour un apéritif simple ou dînatoire ; faites à l’avance et réchauffées au four juste au moment de servir, elles sont parfaites également.

Chaque fois que j’en fais, elles disparaissent en un clin d’œil et la cuisine embaume pendant la cuisson, c’est un enchantement olfactif !!

 

 

 

Pour 30 gougères

–  130 g de gruyère coupé en morceaux

– 80 g de beurre coupé en morceaux

– 1 c. à café de sel fin (à ajuster selon vos goûts)

– 1 pincée de poivre (à ajuster selon vos goûts)

– 150 g d’eau

– 120 g de farine

– 3 œufs

Mettre le gruyère dans le bol et râper 20 secondes/vitesse 7. Transvaser dans un récipient et réserver.

Mettre le beurre, le sel, le poivre et l’eau dans le bol, et faire fondre 5 minutes à 90°C/vitesse 1.

Ajouter la farine et mélanger 1 minute 30/vitesse 3. Ouvrir ensuite le bol et laisser la pâte refroidir pendant 10 petites minutes.

Préchauffer le four à 200°C. Tapisser une plaque de four de papier cuisson et réserver.

Mélanger 1 minute 30/vitesse 5 puis ajouter les œufs un à un toutes les 15 secondes environ par l’orifice du couvercle sur les couteaux en marche. Laisser tourner 30 secondes après l’insertion du dernier œuf.

Ajouter 100 g de gruyère râpé au contenu du bol et mélanger 30 secondes /vitesse 2.

Transvaser la pâte dans une poche à douille, puis former des choux sur la plaque préparée en veillant à les espacer de quelques centimètres . Parsemer du reste de gruyère et enfourner environ 20 minutes (il faut qu’il soit joliment dorés). Servir chaud.

 

 

Bouchées de tomates et pesto de feta

Voici une recette très sympa qui pourra être très appréciée lors d’un apéritif dînatoire par exemple ou en entrée tout simplement. J’ai utilisé une pâte feuilletée maison faite au thermomix (recette ici)…..et si vous utilisez les tomates cerises de votre jardin, ce sera top !

Pour 12 bouchées

– 350 g de pâte feuilletée

– 25 g de parmesan

Pour le pesto de feta

– 20 g de persil plat

– 2 c. à soupe de pignons

– 100 g de feta

– 1 gousse d’ail

– 4 c. à soupe d’huile d’olive

– 12 tomates cerises

– quelques olives noires dénoyautées

Étaler la pâte feuilletée sur un plan de travail légèrement fariné. Râper le parmesan et en parsemer la pâte. Découper 12 disques de 6 cm de diamètre avec un emporte-pièce et laisser 20 minutes au frigo.

Préchauffer le four à 200°C. Piquer la pâte à la fourchette, enfourner et laisser cuire de 15 à 20 minutes à blanc, jusqu’à ce que la pâte soit dorée. Sortir du four et laisser refroidir.

Pendant ce temps, préparer le pesto de feta : Sélectionner les plus belles feuille de persil, en conserver 12 et hacher le reste au robot avec les pignons. Émietter la feta dans le bol du robot, peler et écraser l’ail, puis l’ajouter à la préparation avec l’huile et mixer à nouveau pour obtenir une pâte épaisse.

Couper les tomates en deux. Au moment de servir, poser une cuillère de pesto de feta et deux demi-tomates sur chaque bouchée. Décorer avec 1 feuille de persil et servir avec des olives noires.

Pâte feuilletée express au thermomix

Quel bonheur de réaliser soi-même une bonne pâte feuilletée pur beurre ! Farine, beurre, sel et eau, il n’en faut pas plus pour obtenir une pâte naturelle, au goût extra et au feuilletage vraiment léger et hyper croustillant…un résultat bluffant !

De plus, on peut toujours en avoir d’avance prête à l’emploi dans le congélateur, ce qui est fort appréciable. Cette pâte est entièrement réalisée dans le thermomix sans le moindre effort et vous pouvez l’utiliser pour toutes vos préparations (vol au vent, feuilletés apéritifs, tartes, galette des rois, etc….).

Pour 490 g de pâte

– 200 g de beurre préalablement congelé en petits morceaux (1 à 2 cm). Vous pouvez toujours en avoir dans une boîte hermétique dans votre congélateur

– 200 g de farine (et un peu pour le plan de travail)

– 90 g d’eau très froide (pour ma part, je la mets déjà au frigo dès la veille)

– 1/2 c. à café de sel

Mettre le beurre, la farine, l’eau froid et le sel dans le bol du thermomix et mélanger 20 sec/vitesse 6. Retirer la pâte , former une boule et aplatir en un carré approximatif. Envelopper la pâte de film alimentaire et réfrigérer 20 minutes.

Déballer la pâte et la poser sur un plan de travail légèrement fariné. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, l’abaisser en un rectangle d’environ 60 cm x 20 cm. Plier la pâte en trois et la faire pivoter d’un quart de tour de manière à avoir le pli sur la gauche. Répéter l’opération complète 2 fois, puis réfrigérer à nouveau au moins 20 minutes avant utilisation (ou si vous êtes très pressé, 5 minutes dans le congélateur).

Préchauffer le four à 200°C. Tapisser une plaque de four de papier cuisson et réserver.

Abaisser la pâte en un rectangle de 5 mm d’épaisseur et couper selon la forme désirée. Enfourner 20 minutes (ou plus ou moins selon la préparation).

Bouchées de courgette, mozzarella et herbes aromatiques

C’est la saison des courgettes et je suis toujours à l’affût de nouvelles recettes car je ne me lasse pas de décliner ce légume chaque été.

Aujourd’hui, c’est version bouchées pour l’apéro (ou pour un repas complet le soir accompagnées de salade composée et même pour emporter en pique-nique) que je vous propose ; une recette simple et vraiment savoureuse qui nous a beaucoup séduits.

Ces bouchées peuvent se déguster aussi bien chaudes, tièdes que froides. A refaire sans la moindre hésitation en toute occasion.

J’ai juste rajouté un peu de chorizo à la recette pour donner un peu plus de « peps » et cela a été fort apprécié. Recette trouvée à nouveau chez Manu (merci à toi !)

 

 

Pour 12 bouchées

– 3 petites courgettes

– 1 oignon rouge

– huile d’olive

– sel et poivre

– 1 gousse d’ail

– 1 mozarella

– 2 oeufs

– 40 g de pécorino

– 2 cuillères à soupe de semoule fine

– un peu de chorizo coupé en petits dés pour moi (facultatif)

– des herbes du jardin : du basilic, de la menthe, de la ciboulette à votre convenance

Laver et couper les courgettes en petits cubes.

Émincer l’oignon puis le faire dorer dans un peu d’huile d’olive. Après les avoir lavées et coupées en dés, ajouter les courgettes puis saler et mettre un peu de poivre ainsi que l’ail haché, remuer puis couvrir et cuire 20 minutes. Faire refroidir.

Émietter la mozzarella, l’ajouter aux courgettes avec les œufs battus, la semoule puis les herbes hachées, ainsi que les dès de chorizo.

Verser dans de petits moules en silicone pour un démoulage parfait (moules mini-muffins pour moi)  puis mettre au four pendant 20 minutes à 180°.

 
 
 
 

Macarons au poivron anisé

Aujourd’hui, comme chacun sait, c’est le printemps et la nature commence à se réveiller de sa torpeur hivernale et à dévoiler ses trésors si prometteurs. Un enchantement chaque année renouvelé et dont je m’émerveille en permanence, un renouveau naturel et pourtant quelque peu magique.

Mais le 20 mars est également la journée du macaron et chaque année, je me fais un immense plaisir d’en faire un rappel gourmand sur mon blog !!!

Mais aujourd’hui, je ne pensais pas du tout publier un article étant donné les circonstances familiales très douloureuses, mais tous vos encouragements, votre soutien, votre gentillesse qui me touchent tant et dont je vous remercie de tout coeur, me poussent à ne pas laisser passer ce jour sans vous présenter une nouvelle recette…..de macarons bien sûr !! Cette recette, je l’avais gardée dans mes brouillons et elle commence à dater.

C’est la première fois que je faisais des macarons en version salée. Je n’en raffole pas mais je me devais d’ essayer un jour.

Cette garniture a tendance à humidifier les coques, aussi je vous conseille de ne les garnir que quelques petites heures avant dégustation.

L’association poivron/anis est très agréable et raffinée, originale…finalement, j’ai bien aimé. Une idée festive pour l’apéro !!

Recette des coques à la meringue italienne ici.

Garniture :

– 2 poivrons rouges

– 50 g de beurre mou

– 2 c. à soupe d’apéritif anisé

– sel et poivre du moulin

– 1 feuille de gélatine (n’était pas dans la recette, mais je l’avais rajouté pour une meilleure tenue)

Mettre au four les poivrons soigneusement nettoyés dans un plat avec un peu d’eau pendant environ 1 heure à 200°C.

Retourner régulièrement les poivrons :  leur peau doit noircir et cloquer. Les peler à chaud et retirer leurs pédoncules et les pépins.

Mixer les poivrons ainsi épluchés (si vous rajoutez la gélatine comme moi, la faire fondre dans les poivrons chauds) puis ajouter le beurre découpé en petits morceaux . Parfumer avec l’anis, saler et bien poivrer. Réserver cette crème au réfrigérateur pendant 2 heures.

Garnir les macarons et déguster.

Cookies olives vertes/Comté pour l’apéritif

Cette recette fort simple trouvée chez  Dany, nous a beaucoup séduits. Je suis une adepte des biscuits apéritif maison et ceux-là m’ont enchantée. J’ai dû freiner ma fille qui, à elle seule, en a dévoré presque la moitié !

Pour 20 à 25 cookies environ

– 180 g de farine

– 90 g de beurre mou

– 90 g de fromage mixé (Comté pour moi)

– 1 œuf

– 1/2 sachet de levure

– 60 g d’olive vertes dénoyautées, je pense qu’on peut ajouter encore 10 ou 20 grammes.

– sel, poivre

Mélanger la farine avec la levure, le fromage mixé, sel et poivre. Ajouter le beurre, bien mélanger, puis ajouter l’oeuf. Mélanger à nouveau de manière à avoir une pâte homogène, ajouter les morceaux d’olives, mélanger encore et former une boule.

Préchauffer le four th. 5 (150°).

Tapisser une plaque à four de papier cuisson et poser des boules de pâtes. Les aplatir légèrement et enfourner pour 25 min.

Servir tièdes ou froids, à l’apéritif.

Mots clé de la recette : comtéolives vertescookies

Biscuits à la Vache qui Rit pour l’apéritif : version au sésame et version au pavot/paprika

Si vous n’arrivez pas à terminer votre grosse boîte de Vache qui Rit, voici deux recettes de biscuits apéritifs qui vous aideront à les consommer tout en vous régalant entre amis.

Je profite au passage de ce billet pour remercier de leur fidélité tous mes abonnés ainsi que vous tous qui me laissez régulièrement de très sympathiques commentaires !

BISCUITS A LA VACHE QUI RIT, PAVOT ET PAPRIKA

– 4 portions de Vache qui Rit

– 90 g de beurre mou

– 20 g de parmesan râpé

– 1 c. à café de sel

– 1 c. à café de lavure chimique

– 180 g de farine

– paprika et graines de pavot pour la décoration

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un grand saladier ou dans un robot (thermomix pour moi), mélanger le fromage, le beurre, le sel et le parmesan. Travailler le tout jusqu’à l’obtention d’une crème bien lisse.

Ajouter la levure et la farine tamisées. Mélanger puis former un pâton.

Étaler la pâte au rouleau sur un plan de travail puis découper avec un emporte-pièce. Les placer sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé, saupoudrer certains sablés avec du paprika et d’autres avec des graines de pavot en appuyant légèrement.

Faire cuire pendant 15 à 20 minutes. Laisser refroidir et conserver les biscuits dans une boîte hermétique.

 BISCUITS A LA VACHE QUI RIT ET SÉSAME

Une recette trouvée chez Isapadawan 

– 100gr de farine

– 80gr de beurre

– 30gr de graines de sésame+3c.à soupe pour la déco

– 4 vache-qui-rit

– 1c.à café de fleur de sel

– poivre

Faire ramollir le beurre au micro-ondes.

Mélanger la farine, le sel et le poivre. Ajouter le beurre bien ramolli et bien mélanger. Ajouter ensuite les vache-qui-rit et travailler la pâte à la cuillère en bois. Déposer cette pâte sur une feuille de papier cuisson.

Rouler en un boudin de 3cm de diamètre et l’emprisonner dans le papier cuisson. Placer 15 min au congélateur.

Préchauffer le four à 180°.

Sortir le boudin du congélateur, le rouler dans le reste de graines de sésame.

Découper des tronçons de 1cm environ. Disposer en quinconce sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfourner pour 15 min. Attendre qu’ils refroidissent pour déguster.