Archive par auteur | couleurdevie

Crumble de courgettes menthe et fêta – Crumble de courgettes au chèvre – Courgettes à la carbonara

Aujourd’hui, je vous propose trois recettes dans ce même article car j’ai un retard monstre dans mes publications !! Je ne trouve plus le temps de me poser car entre cuisine et surtout jardin en ces belles journées ensoleillées, il faudrait rajouter du temps au temps ! Grâce à la chaleur et aux averses de ces dernières semaines les courgettes du jardin me permettent de tester sans cesse de nouvelles recettes. Ce légume se prête parfaitement à mille et une préparations, ce qui fait que l’on ne s’en lasse jamais.

 

Crumble de courgettes menthe et fêta

 

  • 100 g d’oignon, coupé en deux

  • 60 g d’huile d’olive

  • 1000 g de courgettes non traitées, coupées en fines rondelles

  • 3 pincées de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 3 pincées de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

  • 5 brins de menthe fraîche

  • 150 g de feta

  • 150 g farine de blé semi-complète (farine blanche pour moi)

  • 5 g de pignons de pin

 

  1. Mettre l’oignon dans le bol du thermomix et hacher 5 sec/vitesse 5.

  2. Chauffer une poêle antiadhésive et y faire revenir 10 g d’huile d’olive, les courgettes, l’oignon haché, le sel et le poivre. Pendant ce temps, mettre les brins de menthe dans le bol du thermomix et hacher 10 sec/vitesse 10. Transvaser dans un récipient et réserver.

  3. Mettre 80 g de feta dans le bol du thermomix et émietter 2 sec/vitesse 5. Réserver avec la menthe hachée.

  4. Préchauffer le four à 180°C (Th. 6).

  5. Sans laver le bol, y mettre les 70 g restants de feta, la farine complète et les 50 g restants d’huile d’olive, puis mixer 10 sec/vitesse 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule si le mélange n’est pas homogène prolonger le mixage 5 sec/vitesse 5.

  6. Mélanger les courgettes cuites, le mélange menthe-feta réservé et les pignons de pin dans un récipient, puis les transvaser dans un plat à gratin. Couvrir de crumble, puis enfourner et cuire 30 minutes à 180°C en surveillant la coloration. Servir aussitôt.

Crumble de courgettes au chèvre

 

  • 3 courgettes

  • 150 g de bûche de chèvre

  • 70 g de chapelure

  • 40 g de farine

  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive

  • sel et poivre du moulin

  • crème fraîche entière (pas dans la recette mais bien meilleur !)

Tailler les courgettes en fines rondelles et les faire revenir dans une poêle légèrement huilée. Saler, poivrer et remuer régulièrement.

Au bout de 10 minutes environ, napper de crème fraîche, retirer du feu et laisser tiédir. Pendant ce temps préchauffer le four à 210°c (thermostat 7) et préparer la pâte à crumble : verser dans un saladier la farine, la chapelure, une pincée de sel et mélanger. Ajouter ensuite le beurre légèrement ramolli et malaxer le tout du bout des doigts de façon à obtenir une pâte sableuse.

Couper le fromage de chèvre en petits morceaux. Dans 4 ramequins, disposer les rondelles de courgettes puis les petits morceaux de chèvre et terminer avec la pâte à crumble. Enfourner 10 à 15 minutes. Quand le crumble est doré, c’est prêt. Servir aussitôt.

Courgettes à la carbonara

– 4 courgettes
– 1 grosse gousse d’ail
– 2 jaunes d’œufs
– 180/200 ml de crème fraîche liquide
– 50 g de parmesan
– sel et poivre
– muscade
– 100 g de lardons fumés
– 20 g de beurre

Laver et couper les courgettes en 4 sur la longueur et enlever les pépins avec un couteau,
Les râper grossièrement et les plonger 3 mn dans une eau bouillante pour les assouplir.

Faire fondre le beurre dans la poêle ,y mettre les courgettes, saler, poivrer, ajouter la gousse d’ail écrasée, ajouter un peu de muscade, et laisser cuire 3 mn. Elles doivent rester croquantes (je les avais légèrement trop cuites !).

Enlever de la poêle et y ajouter les lardons sans ajouter de matière grasse jusqu’à coloration.   Mélanger les courgettes aux lardons.

Dans un bol, battre les jaunes d’œufs avec la crème et y ajouter le parmesan, verser dans la poêle et laisser épaissir l’ensemble quelques minutes.

 

Et juste pour le plaisir des papilles, un petit rappel de cette recette excellentissime du cheesecake vanille au coulis de fruits, sans cuisson. C’est une de mes recettes fétiches qui ravit à chaque fois mes invités. Sur les photos, aujourd’hui c’est au coulis de mûres du jardin. Vous trouverez la recette sur ce blog ici.

Biscuits apéritifs au comté (au thermomix….ou pas !)

Lorsque j’ai des amis qui viennent à la maison, j’aime beaucoup confectionner des biscuits apéritifs et tester ainsi plusieurs recettes. Aujourd’hui je vous propose des biscuits simplissimes mais délicieux qui commenceront le repas d’une manière savoureuse et naturelle.

Vous pourrez remplacer le comté par tout type de fromage à pâte dure.

 

 

 

Pour 20 biscuits

80 g de comté

100 g de beurre en morceaux

250 g de farine

1 œuf

3 c. à soupe d’eau froide

1/2 c. à café de sel

du poivre

Dans le bol du thermomix, placer le comté et mixer 10 ou 15 sec/vit 5 (5 secondes n’ont pas été suffisantes pour moi). Réserver dans un récipient.

Dans le bol du thermomix, mettre le beurre en morceaux et faire fondre 3 min/60°C/vitesse 2.

Ajouter la farine, l’œuf, l’eau, le sel et le poivre. Mélanger 15 sec/vitesse 3.

Ajouter les 3/4 du comté râpé et mélanger de nouveau 10 sec/vit. 3.

Sortir la pâte et former un rouleau de pâte. L’envelopper de film alimentaire et le placer 30 minutes au frigo.

Préchauffer le four à 180°C. Détailler la pâte en 20 rondelles. Les placer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrer du reste de fromage râpé.

Enfourner pour 15 minutes au moins, jusqu’à ce que les biscuits soient bien dorés. Laisser refroidir sur une grille.

Lasagne de courgettes

C’est la pleine saison des courgettes et j’affectionne tout particulièrement ce légumes car on peut l’accommoder de mille façons différentes.

Chaque année, à la même époque, je suis à l’affût de nouvelles recettes et je vous partage la 1ère de l’été : les lasagnes de courgette, réalisées dans le thermomix. Vous pouvez les faire, bien évidemment, sans ce robot.

Ce plat est vraiment un régal ! je l’ai cuisiné à l’occasion d’une invitation, et vu son succès, je vais récidiver prochainement ! Dans cette recette, les courgettes remplacent les plaques de lasagne classiques. Les photos sont largement moins belles que le plat était bon !!

Et pour le plaisir, quelques petits clichés du jardin ; des courgettes, tomates et mûres (promesse de bonnes gelées en perspective !) qui arrivent prochainement, toutes rescapées de la forte grêle du 15 juin et 1er juillet derniers …elles me sont d’autant plus précieuses 😉 !

 

 

 

 

 

 

  • 50 g de parmesan, coupé en morceaux (ou déjà râpé, vous sauterez donc l’étape 1)

  • 80 g d’oignon, coupé en deux (100 g au moins pour moi)

  • 1 gousse d’ail (2 pour moi, j’adore !)

  • 5 brins de persil frais, équeutés

  • 100 g de carotte, coupée en petits tronçons

  • 20 g d’huile d’olive

  • 300 g de viande de bœuf hachée

  • 400 g de purée de tomates en conserve

  • 3 pincées de sel et 0,5 c. à café pour la béchamel, à ajuster en fonction des goûts

  • 6 pincées de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

  • 40 g de beurre, et un peu pour le plat

  • 40 g de fécule de maïs

  • 450 g de lait

  • 500 g de courgettes, lavées et non épluchées

  1. Mettre le parmesan dans le bol du thermomix et râper 5 sec/vitesse 10. Transvaser dans un récipient et réserver.

  2. Mettre l’oignon, l’ail, le persil et la carotte dans le bol du thermomix, puis hacher 5 sec/vitesse 7. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  3. Ajouter l’huile d’olive et faire revenir 5 min/120°C/sens inverse/vitesse 0.5, sans le gobelet doseur.

  4. Ajouter la viande hachée, la purée de tomates, 3 pincées de sel et 3 pincées de poivre, puis cuire 15 min/100°C/sens inverse/vitesse 1. Transvaser dans un récipient et réserver. Nettoyer le bol.

  5. Mettre le beurre, la fécule de maïs, le lait, la 1/2 c. à café de sel et les 3 pincées de poivre restantes, puis cuire 7 min/100°C/vitesse 3.

  6. Préchauffer le four à 180°C (Th. 6). Beurrer un plat à gratin et réserver.

  7. A l’aide d’une mandoline, détailler les courgettes en lamelles fines dans la longueur. En tapisser le fond du plat préparé. Couvrir d’un peu de sauce tomate à la viande, d’une couche de lamelles de courgette puis de sauce béchamel. Renouveler les couches successives jusqu’à épuisement des ingrédients.

  8. Parsemer de parmesan râpé, puis enfourner et cuire 40 minutes à 180°C. Servir chaud.

Muffins façon pizza

Pas trop envie de se casser la tête pour les repas avec cette canicule….alors pour attendre (pas trop quand même !) les nouvelles recettes avec les courgettes du jardin, voici aujourd’hui une publication de muffins simples mais vraiment délicieux.

A déguster tièdes, froids ou chauds, accompagnés d’une bonne salade verte ou composée, en version muffins de taille normale ou en version apéro si vous les réalisez dans des mini-moules. Recette piochée chez Michèle.

Bien sûr, j’ai réalisé cette recette au thermomix, mais je vous la partage version « manuelle ».

A très vite !

 

 

 

Pour le coulis de tomates

– 1 petit oignon
– 1 gousse d’ail
– 1 boîte de pulpe de tomate
– 1 branche de thym
– huile d’olive
– sel et poivre du moulin

Pour les muffins

– 150 g de jambon en tranche épaisse 
– 1 bol de coulis de tomate (recette ci-dessus)
– 200 g de farine
– 1,5 c. à c. (8g) de levure chimique
–  100 g de lait
– 75 g d’huile d’olive
– 3 œufs
– 100 g (60 g + 40 g) de comté râpé
– brindilles d’origan
– olives noires (ou vertes au choix)
– sel et poivre du moulin

Pour le coulis de tomate : Éplucher et émincer finement l’oignon et l’ail dégermé.

Faire blondir l’oignon et l’ail dans une cuillerée d’huile.
Ajouter la pulpe de tomate et la branche de thym.

Quiche au thon, mozzarella et tomates

Voici encore une recette simplissime (trouvée chez Marmiton) pour les jours où l’on n’a pas vraiment envie de cuisiner (et que l’on préfère jardiner 😉 ). Une petite tarte parfaite pour déguster avec une bonne salade verte, les soirs d’été…..et quand les tomates, les herbes aromatiques et la salade viennent du jardin, alors là c’est top !

A très vite pour beaucoup d’autres recettes, j’ai énormément de retard dans mes publications….!

 

 

 

– 1 rouleau de pâte brisée (faite toujours maison pour moi)
– 4 cuillère à café de moutarde
– 1 boîte de thon au naturel
– 4 tomates
– 200 g de mozzarella
– 2 œufs
– 15 cl de crème (semi-épaisse de préférence)
– 1 cuillère à soupe de farine
– basilic
– persil
– sel et poivre

Préchauffez le four à 200°C (thermostat 7).

Déroulez la pâte brisée dans un moule à tarte beurré (sauf s’il est en silicone), et piquez le fond à la fourchette.

Étalez la moutarde sur le fond de tarte, puis émiettez le thon par dessus.

Recouvrez ensuite des tomates coupées en dés, puis la mozzarella également coupées en petits cubes.

Dans un bol, battez les œufs avec la crème fraîche, puis ajoutez la cuillère à soupe de farine en délayant bien afin que ce soit homogène ; salez et poivrez.

Versez cette préparation sur la tarte, puis parsemez de basilic et et de persil.

Enfournez la tarte pendant environ 40 min. Servir avec une bonne salade verte par exemple.

 

Et quelques fleurs du jardin pour un peu de couleur et de bonne humeur….

 

Minicakes chorizo-feta

En ces jours de canicule, nous aimons bien manger des salades composées rafraîchissantes et les accompagner de petits moelleux salés ou autres cakes simples et complets. 

Je vous propose donc une recette super facile et très vite faite au Thermomix (sans, c’est possible aussi bien sûr). De délicieux petits cakes parfumés à souhait qui étaient bons froids, tièdes ou chaud et qui se sont conservés parfaitement. A refaire sans hésiter.

 

 

 

 

  • 80 g d’emmental coupé en morceaux

  • 150 g de chorizo doux coupé en morceaux (ou pourquoi pas fort si vous voulez plus de peps !)

  • 130 g de feta émiettée

  • 160 g de lait

  • 30 g d’huile de tournesol

  • 3 œufs

  • 180 g de farine de blé

  • 1 c. à café de levure chimique

  • 2 pincées d’origan déshydraté

  • 2 pincées de sel

  • 1 pincée de poivre

Préchauffer le four à 180°C. Beurrer 8 minimoules à cakes s’il ne sont pas en silicone et réserver.

Mettre l’emmental dans le bol du Thermomix et râper 5 sec/vitesse 10. Réserver dans un récipient.

Mettre le chorizo dans le bol du Thermomix et mixer 5 sec/vit.7. Transvaser avec l’emmental, ajouter la feta émiettée et réserver.

Mettre le lait, l’huile, les œufs, la farine, la levure chimique, l’origan, le sel et le poivre dans le bol du Thermomix. Mixer 20 sec/vit. 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

Ajouter la préparation à base d’emmental et mélanger 15 sec/sens inverse/vit.4. Transvaser dans le moules préparés, puis enfourner et cuire 25 minutes à 180°C. Vérifier la cuisson des cakes en y enfonçant la lame d’un couteau qui doit ressortir sèche. Laisser tiédir avant de démouler. Déguster froid, tiède ou un peu chaud selon votre envie !

Gâteau basque

Le temps est maussade aujourd’hui et frais, cela me donne envie de quitter les travaux de jardinage pour les fourneaux …alors une petite part de gâteau basque, ça vous dit ?

Il y a plusieurs années que je fais ce gâteau régulièrement, mais je ne vous avais pas encore partagé la recette, il est grand temps d’y remédier ! D’autant, que ce gâteau est vraiment excellent, nous nous régalons à chaque fois ; et au thermomix il ne demande que quelques minutes de temps de préparation. Sans le thermomix, vous pouvez bien entendu le réaliser aussi.

Variante : vous pouvez remplacer la crème pâtissière par un pot de 370 g de confiture de cerises noires.

 

 

 

La pâte

  • 150 g de beurre mou en morceaux

  • 200 g de sucre en poudre

  • 1 œuf entier

  • 1 jaune d’œuf

  • 300 g de farine

  • 1 pincée de sel

  • 50 g d’amandes en poudre

  • 1 sachet de levure chimique

La crème pâtissière

  • 250 g de lait 1/2 écrémé

  • 20 g de farine

  • 1 œuf entier + 1 pour la dorure (facultatif)

  • 1 sachet de sucre vanillé

  • 30 g de sucre en poudre

  • 1 c. à soupe de rhum (facultatif mais indispensable pour moi car bien meilleur !)

Préparer la pâte

Mettre le beurre, le sucre, l’œuf entier et le jaune d’œuf dans le bol du thermomix, puis mélanger 20 sec/vitesse 4.

Ajouter la farine, le sel, l’amande en poudre et la levure chimique, puis mélanger 20 sec/vitesse 4. Transvaser la pâte sur une feuille de film alimentaire, en faire une boule, l’envelopper de film et la laisser reposer 1 heure au frais.

La crème pâtissière

Mettre tous les ingrédients de la crème dans le bol du thermomix et programmer 7 minutes/90°C/Vit.3.5. Laisser refroidir (je la fais quelques heures avant, possible de la faire aussi la veille).

Préchauffer le four à 160°C. Étaler 2/3 de la pâte sur un plan de travail fariné ou entre deux feuilles de papier cuisson, et foncer un moule à manqué.

Verser la crème dessus et recouvrir avec le reste de pâte.

Découper le tour du moule à la hauteur de la crème pour enlever l’excédent de pâte et souder votre pâte.

Battre le dernier œuf en omelette et en badigeonner la pâte à l’aide d’un pinceau de cuisine (facultatif). Faire des striures harmonieuses avec une fourchette et enfourner 45 minutes à 160°C.

Laisser le gâteau refroidir avant de démouler et de servir.

Biscuits apéritif crème et oignon

Les beaux jours étant de retour avec des températures estivales, l’heure est aux apéros sympas entre amis, sous le parasol !

Je vous propose donc aujourd’hui une recette de biscuits apéritif à base de crème et oignon, faits au Thermomix (mais faciles à faire sans ce robot). Hyper rapide, très simple..une recette qui plaira à coup sûr.

Ils sont vraiment excellents, l’un en appelle un autre ; à grignoter sans complexe …..et tellement plus naturels que ceux du commerce ! Vous pourrez les conserver dans une boîte hermétique…s’il en reste !!

 

 

  • 40 g de beurre, coupé en morceaux

  • 150 g de farine de blé

  • 70 g de crème fraîche épaisse, 30% m.g. min.

  • 1 c. à soupe d’oignon en poudre

  • 10 g de sucre en poudre

  • 2 pincées de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 2 pincées de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

  • Mettre le beurre dans le bol du thermomix et faire fondre 1 min/80°C/vitesse 2.

  • Ajouter la farine, la crème fraîche, l’oignon en poudre, le sucre, le sel et le poivre, puis mixer 15 sec/vitesse 5. Transvaser la pâte sur un plan de travail et la rouler aussitôt en boudin. L’envelopper de film alimentaire et réserver 1 heure minimum au frais.

  • Préchauffer le four à 170°C (Th. 5-6). Tapisser une plaque à pâtisserie de papier cuisson et réserver.

  • Déballer le boudin et le couper en rondelles (0,5 cm d’épaisseur), puis les disposer sur la plaque préparée, en veillant à les espacer un peu. Enfourner et cuire 18 minutes à 170°C (j’ai laissé entre 20 et 25 minutes). Laisser refroidir sur une grille à pâtisserie avant de déguster.

Houmous au thermomix

Je vous propose aujourd’hui une recette faite en moins de deux minutes au thermomix, que j’ai réalisée pour accueillir une bande de jeunes, amis de mon fils. Cet houmous servi en apéritif a eu un très franc succès auprès de tous ces jeunes, il n’en est pas resté une miette ! je l’avais accompagné de toasts maison grillés (avec des gressins, ce doit être encore plus top !) L’houmous est un plat très populaire dans tout le Moyen-Orient où il est préparé et consommé sous diverses formes.

 

  • 2 gousses d’ail

  • 250 g de pois chiches en conserve, égouttés

  • 40 g d’huile de sésame

  • 40 g d’huile d’olive

  • 50 g de jus de citron

  • 1 c. à café de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 1 c. à café de paprika

  • 1 pincée de poivre de Cayenne, à ajuster en fonction des goûts

Mettre les gousses d’ail dans le bol et hacher 5 sec/vitesse 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

Ajouter les pois chiches, l’huile de sésame, l’huile d’olive, le jus de citron, le sel, le paprika et le poivre de Cayenne, et mixer 1 min/vitesse 6. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule. Servir à l’apéritif ou en dip avec des pitas ou pour accompagner des falafels, des aubergines grillées, du poisson ou du poulet.

Forêt Noire au Thermomix

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de l’un de mes enfants et la forêt noire est un de ses gâteaux préférés.

Très simple à réaliser, je vous partage la recette faite au thermomix pour ma part.

Plusieurs recettes de génoises existent. Dans l’idéal, il faut découper la génoise en 3 disques. Dans la 1ère recette de génoise ci-dessous, 2 disques seulement n’ont été possibles en raison de l’épaisseur de la génoise. Dans la 2ème version, la génoise est plus épaisse et donc la coupe en est facilitée….à vous de tester les deux versions…en tout cas, ce gâteau est un vrai régal quoi qu’il en soit ! Désolée pour le look bâclé par manque de temps, surtout au niveau des copeaux de chocolat ; je l’ai réalisée, cette forêt noire, un peu dans la précipitation ; de plus c’est la version 1 que j’ai faite, donc moins jolie !…on fera mieux la prochaine fois !

Ce gâteau est aussi bon le lendemain …s’il en reste !!

JOYEUX ANNIVERSAIRE MON FILS ADORÉ…et merci pour tous les moments exceptionnels que tu nous fais vivre à tes frère et sœur et à moi..26 ans de bonheur à tes côtés !!

 

 

1ère version de génoise

  • 4 œufs

  • 120 g de sucre en poudre

  • 10 g de beurre, pour le moule

  • 100 g de farine, tamisée de préférence et 1 c. à soupe pour le moule

  • 20 g de cacao en poudre non sucré

  • 150 g de chocolat noir, détaillé en morceaux

  • 550 g de crème liquide entière (30 % de m.g. au moins)

  • 80 g de sucre glace maison

  • 400 g de cerises au sirop (poids net 220 g. Réserver le sirop)

  • un peu de kirsch (facultatif mais meilleur !)

  1. Préchauffez le four à 180°C (th. 6).

  2. Insérez le fouet, mettez les œufs et le sucre dans le bol, chauffez 8 min/50°C/vitesse 4. Mélangez 5 min/vitesse 4 pour faire refroidir la préparation. Pendant ce temps, beurrez et farinez le moule.

  3. Ajoutez la farine et le cacao (tamisés de préférence) dans le bol, mélangez 6 sec/vitesse 3. Retirez le fouet, versez la préparation dans le moule. Enfournez pour 30 min.

  4. Pendant ce temps, faites fondre le chocolat au bain-marie. Étalez-le sur une plaque puis placez-le au réfrigérateur pour le faire durcir. Lavez et essuyez le bol, insérez le fouet préalablement nettoyé et versez la crème dans le bol, placez le tout au réfrigérateur, afin que le tout soit très froid.

  5. Vérifiez la cuisson de la génoise en enfonçant un couteau : la lame doit ressortir sèche. Laissez-la reposer 5 min avant de la démouler sur une grille. Laissez-la complètement refroidir.

  6. Ajoutez le sucre glace dans le bol du thermomix, fouettez 4-5 min/vitesse 3 en chantilly. Prolongez éventuellement de 1 ou 2 min. la chantilly doit être ferme. Vous pouvez la monter avec un fouet autre que le thermomix si vous le désirez.

  7. Coupez la génoise en 3 disques de même épaisseur (2 disques possibles seulement !) imbibez-les du sirop des cerises (j’ai rajouté un peu de kirsch)

  8. Déposez un disque sur un plat, recouvrez-le d’une couche de chantilly et ajoutez un tiers des cerises. Déposez un deuxième disque, de la crème et un autre tiers des cerises. Terminez avec le dernier disque puis couvrez la totalité du gâteau avec le reste de la crème.

  9. Réalisez des copeaux en raclant le chocolat durci avec la lame d’un couteau et couvrez-en le gâteau, puis décorez avec le reste des cerises. Placez la forêt-noire au frais au moins 4 h avant de la déguster.

2ème version de génoise

  • 2 jaunes d’œufs

  • 4 œufs entiers

  • 140 g de sucre en poudre

  • 1 pincée de sel (optionnel)

  • 120 g de farine de blé, et un peu pour le moule

  • 20 g de fécule de maïs

  • 1 c. à café de levure chimique (½ sachet)

  • 20 g de cacao en poudre

  1. Insérer le fouet. Mettre les jaunes d’œufs, les œufs entiers, le sucre et le sel dans le bol, fouetter 3 min/70°C/vitesse 3, puis de nouveau 3 min/vitesse 3.

  2. Ajouter la farine, la fécule de maïs, la levure chimique et le cacao en poudre, puis mélanger 20 sec/vitesse cuillère. Retirer le fouet et terminer de mélanger à l’aide de la spatule. Transvaser la pâte dans le moule préparé, enfourner et cuire 20-25 minutes à 180°C. Nettoyer le bol. En fin de cuisson, démouler la génoise sur une grille à pâtisserie et laisser refroidir complètement.

Moelleux au citron à la semoule fine

Me revoici après bien des semaines de silence…et pourtant, beaucoup, beaucoup de recettes attendent d’être publiées …ce qui ne saurait tarder, en commençant peut-être par de nouveaux macarons  !

Je commence aujourd’hui avec une recette archi simple, un dessert au citron (mes préférés !), mais qui change vraiment avec la présence de semoule. Simple et délicieux, nappé de miel liquide ou de caramel maison. Je cherchais comment utiliser justement de la semoule qui me restait et je suis tombée sur cette recette ici

 

 

 

 

 

 

 

  • 100 g de semoule fine

  • 200 g de farine

  • 75 g de beurre mou

  • 200 g de sucre en poudre

  • le jus et le zeste râpé d’un citron

  • 2 gros œufs

  • 330 ml de lait

  • 1 sachet de levure chimique

  • 1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180°C.

Battez les œufs avec le sucre en poudre et le beurre mou et le lait dans un saladier (dans le thermomix pour moi).

Tamisez ensemble la farine, la semoule fine, la levure chimique et le sel dans un récipient.

Versez le mélange farineux dans la préparation liquide puis remuez bien.

Ajoutez le jus et le zeste râpé de citron puis mélangez bien à l’aide d’un fouet.

Beurrez un moule à gâteau et versez-y la préparation.

Enfournez pendant 40 minutes.

A la fin de la cuisson, sortez le moelleux du four et laissez-le refroidir sur une grille.

Démoulez dans une assiette de service.

Servez le moelleux au citron à la semoule bien froid nappé de miel liquide.

Bûche framboise-pistache, glaçage miroir

A l’approche des fêtes de fin d’année, je voudrai vous partager cette recette qui nous a tellement régalés ! Elle n’est pas difficile de réalisation mais un peu d’organisation s’impose car quelques heures de congélation sont nécessaires. Je me suis beaucoup amusée à réaliser ce glaçage que j’ai par la suite décliné au chocolat et je ne compte pas m’arrêter là !

Lorsque j’ai vu cette recette chez Kouky, j’ai tout de suite voulu la tester pour le jour de l’an dernier, d’autant que je voulais depuis longtemps réaliser un glaçage miroir, c’est donc mon premier !! J’ai juste utilisé des framboises plutôt que des fraises à la demande de mes enfants. Le résultat est absolument top tant au niveau des textures, que des saveurs ainsi que du look glossy du rendu. Cette recette fait partie désormais de mes grandes favorites et je n’ai qu’une envie, c’est de la décliner avec d’autres fruits et d’autres couleurs de glaçage miroir (il porte si bien son nom !!).

Mon insert gélifié est positionné trop haut, c’est dommage, cela aurait été bien plus joli au centre…à améliorer sans faute pour une prochaine fois ! Je vous présente aujourd’hui la bûche non décorée (j’avais rajouté quelques guirlandes de coques de macarons maison sur le dessus pour la présenter).

 

 

 

 

 

 

 

Dacquoise aux amandes 

30 gr de farine

85 gr de poudre d’amande

100 gr de sucre glace

3 blancs d’oeufs

50 gr de sucre en poudre

30 gr de pistaches concassées 

20 gr de chocolat blanc

Insert gélifié de framboise

160 gr de coulis de framboise

30 gr de sucre

2 feuilles de gélatine

20 gr de pistaches concassées (facultatif)

Mousse de framboise 

270 gr   purée de framboise

55 gr  meringue italienne ( 1 blanc d’œuf + 40 gr de sucre+12 gr d’eau )

 2 feuilles et demi de gélatine ( 5.5 gr ) 

 160 gr de crème 30 % mat. gr, montée souple

Glaçage miroir rouge

60 gr d’eau

5.5 gr de gélatine 

110 gr de sucre

110 gr de glucose (je l’ai acheté sur internet)

110 gr de chocolat blanc

75 gr de lait concentré sucré (avec le thermomix, vous pouvez le faire maison !)

1 pointe de couteau de colorant rouge (en poudre pour moi)

 Préparer la dacquoise aux amandes

 Dans un saladier, tamisez la farine avec la poudre d’amande et le sucre glace.

Montez les blancs en neige en ajoutant dès le départ les 50 g de sucre en poudre.

Terminez en incorporant délicatement à l’aide d’une spatule souple (une maryse) le mélange de poudres tamisées

 Sur une plaque de cuisson garnie de papier cuisson, dressez un rectangle de la taille de la bûche.

Parsemer de pistaches concassées 

Enfournez à 180/190 °C (th. 6/7) pendant une dizaine de minutes environ.

Faire fondre le chocolat blanc au bain marie. Avec un pinceau enduire la dacquoise de chocolat blanc fondu pour l’imperméabiliser (cela s’appelle « chablonner ») .

Préparer l’insert gélifié de framboise

Faire ramollir la gélatine dans l’eau froide.

Mettre le 1/3 du coulis de framboise  dans une casserole à chauffer avec le sucre

Hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine ramollies, bien mélanger pour bien les dissoudre

Bien mélanger avec reste du coulis de framboise , ajouter les pistaches concassées (facultatif) et couler dans un petit moule spécial insert (il était livré avec mon moule à bûche). Mettre au congélateur pour 4h

Préparer la mousse de framboise :

Préparer la meringue italienne en mettant le sucre et l’eau dans casserole et en portant à ébullition à feu vif.

Vérifier la température à l’aide d’une sonde.

Lorsque le sucre atteint 100 °C ,battre le blanc et commencer à le monter à puissance maximale. Quand le sucre arrive à 120°/121 °C, réduire la vitesse du batteur et verser progressivement le sucre cuit. Une fois qu’il est incorporé, remettre le batteur à vitesse maximale et laisser tourner pendant 5 min.

Réduire ensuite la vitesse et laisser tourner jusqu’à complet refroidissement. Réserver.

Monter la crème souple et réserver au frais

 Faire ramollir la gélatine dans l’eau froide.

Chauffer le coulis de framboise, y incorporer la gélatine ramollie et bien essorée et bien mélanger pour bien la dissoudre

Incorporer délicatement la meringue italienne et la crème montée au coulis de fraise à 35°

Montage

Ôter  l’insert gélifié de framboise de son moule .

Couler les 3/4 de la mousse framboise dans le moule à bûche.

Déposer l’insert de framboise sur la mousse, couvrir du reste de la mousse et bien égaliser la surface

Fermer avec un morceau de dacquoise  légèrement plus petit que le moule , faire une légère pression pour l’enfoncer et que la mousse sorte sur les cotés

Mettre au congélateur pour une nuit

Préparer le glaçage miroir (dans le thermomix pour moi, cela est rapide et super facile)

Mettre la gélatine à ramollir dans de l’eau froide.

Mettre l’eau, le sucre et le sirop de glucose dans le bol du thermomix. chauffer 5 min. /105°C/vit.2.

Ajouter le chocolat blanc haché, le lait concentré, la gélatine égouttée et le colorant puis mélanger 20 sec./vit.3. Transvaser dans un récipient et laisser tiédir à température ambiante. Une fois le glaçage arrivé à environ 32°C (je me suis aidée du thermomètre à sucre), sortir la bûche du congélateur, l’installer sur 2 bocaux renversés sur un grand plateau (ou utiliser une grille), napper entièrement la bûche de manière uniforme en un seul geste. Laisser s’égoutter quelques instants et transporter délicatement la bûche sur son plat de service. Laisser décongeler à température ambiante quelques heures avant de déguster.

Vous pouvez congeler le surplus de glaçage et le réutiliser en le faisant chauffer à 32°C environ.

Tarte flambée alsacienne ou Flammekueche

Encore une recette que je publie avec beaucoup de retard !

Tout le monde connaît la flammenkueche, c’est un classique que je vous propose aujourd’hui.

J’en fais souvent depuis des années dès que l’automne pointe le bout du nez car mes enfants en sont très friands…Quel bonheur de nous retrouver tous les quatre, croquant à pleines dents dans cette pâte fine et croustillante à la garniture onctueuse au bon goût d’oignon, vin blanc et lardons fumés, toute chaude sortie du four !…les deux grandes tartes y passent en un rien de temps ! Faites au thermomix pour moi. Il y a d’autres versions ou la crème fraîche remplace totalement le fromage blanc, pour ma part j’en reste avec celle-ci qui nous convient très bien et est très légère.

 

 

 

 

Pour deux tartes flambées

Pour la pâte

– 350 g de farine

– 15 g de levure du boulanger

– 170 g d’eau

– 10 g d’huile d’olive

– 1 c à café de sel

Pour la garniture

– 300 g de fromage blanc à 40%

– 50 g de crème fraîche épaisse

– 100 g de lardons fumés

– 60 g de vin blanc sec

– 2 jaunes d’oeufs

– 350/400 g d’oignons

– 20 g d’huile d’olive

– muscade, sel, poivre

Mettre dans le bol du thermomix l’eau et la levure émiettée et régler 1 mn 20 à 37°, vitesse 1 . Ajouter la farine l’huile, le sel et mixer 2 minutes position épi.

Sortie la pâte et la laisser reposer 30 mn (je zappe souvent cette étape !). L’étaler très finement sur deux plaques graissées allant au four et laisser reposer à nouveau 30 minutes au moins.

Pendant ce temps, éplucher les oignons, les couper en deux et mixer 5 secondes vitesse 5. Verser les 2/3 dans le panier de cuisson (réserver) et le reste dans le bol du thermomix.

Ajouter l’huile d’olive et programmer 4 minutes à 100° vitesse 1.

A l’arrêt de la minuterie, ajouter dans le bol, le vin blanc, placer le panier de cuisson et cuire 5 minutes à 100° vit. 1. Préchauffer le four à 230 °.

Sortir le panier de cuisson. Ajouter dans le bol le fromage blanc, la crème, les jaunes d’oeufs, le sel, poivre et muscade. Mixer 40 secondes vitesse 2.

Verser cette préparation sur la pâte et parsemer des lardons et des oignons réservés dans le panier cuisson.

Cuire au four environ 15 minutes.

Soupe de lentilles corail au Thermomix (ou pas)

Avec l’automne, le temps des soupes, potages et veloutés en tous genres est revenu à la maison. J’en suis très friande et c’est si réconfortant de les déguster bien chauds, lorsque dehors les températures dégringolent. Mes enfants les apprécient tellement aussi, que c’est un vrai bonheur pour tout le monde dans l’assiette ! Une manière fort agréable de manger des légumes et avoir une bonne source de fibres…

En général, je cuisine plutôt des veloutés à la texture bien lisse (mixés vitesse 10 au thermomix), mais cette fois j’ai voulu une texture différente et cette soupe a été la bienvenue. Faite au thermomix pour moi, vous pouvez quand même la faire sans ce robot.

Désolée pour les photos « bâclées » faute de temps (je n’ai pas saupoudré de persil frais par exemple) …..mais le goût était vraiment au rendez-vous !!

 

 

Pour 6 personnes

  • 25 g de persil frais, équeuté

  • 100 g d’oignon

  • 20 g d’huile de tournesol

  • 1 à 1,5 c. à café de cumin en poudre, à ajuster en fonction des goûts

  • 1 c. à café de curcuma en poudre

  • 1100 g d’eau

  • 2 c. à café de fond de volaille en pâte maison (fait au thermomix, c’est super !) ou 2 cubes de bouillon de poule, à ajuster en fonction des goûts

  • 300 g de lentilles corail

Mettre le persil dans le bol du thermomix et hacher 4 sec/vitesse 6. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule. Réserver 1 c. à café de persil haché pour la finition et laisser le reste de persil dans le bol.

Ajouter l’oignon et hacher de nouveau 5 sec/vit 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

Ajouter l’huile, le cumin, le curcuma, puis rissoler 5 min/120°C/vit 1. sans le gobelet doseur.

Ajouter l’eau, le fond de volaille et les lentilles corail, puis cuire 25 min/98°C/sens inverse/vit. 1.5, en remplaçant le gobelet doseur par le panier cuisson pour éviter les projections. Transvaser dans des bols et parsemer de persil réservé, puis servir aussitôt.

Sbriciolata au citron

Je vous propose aujourd’hui une recette qui dormait dans mes brouillons depuis plusieurs mois.

Je ne suis pas un bec sucré, je préfère largement les plats salés, même dans le chocolat, il m’y faut ma pointe de fleur de sel ! Mais j’adore gâter mes proches en pâtissant. Si je dois manger un dessert, c’est toujours le citron et le café que je déguste avec le plus de plaisir. Je résiste rarement à un gâteau au citron (et encore moins aux macarons citron/gingembre, qui sont une tuerie, que vous trouverez sur ce blog dans la rubrique « macarons », soit dit en passant) !

Ce gâteau au nom ensoleillé de « Sbriciolata » (ce qui veut dire « émietté » en italien) est vraiment délicieux tant par son goût que par ses différentes textures et fait un un rien de temps dans le thermomix. Cependant vous pourrez le réaliser aussi à la main sans difficulté. Recette trouvée ici.

A refaire pour mes gourmands sans hésitation !

 

 

Pour le lemon curd

– 120 ml de jus de citron ( 3 citrons bio de préférence)
– 100 g de sucre
– 3 œufs
– 25 g de beurre

Dans le bol du Thermomix, mettre le zeste râpé d’un citron, le jus, le sucre, les œufs et le beurre. Faire cuire pendant 9 minutes à 80°C et vitesse 3.

A la main, utilisez un bain-marie avec un bol placé sur une casserole d’eau bouillante. Il suffit de laisser épaissir en remuant bien et régulièrement.

Réserver le lemon curd au frais pendant plusieurs heures. Je vous conseille de le réaliser à l’avance pour avoir la consistance idéale (même la veille, c’est possible).

Pour le Sbriciolata

– 250 g de farine
– 30 g de poudre d’amande
– 150 g de beurre
– 60 g de cassonade
– 1 c. à café rase de levure chimique
-1 pincée de fleur de sel
– 1 œuf
– 1 cs de jus de citron
-le lemon curd froid

Préchauffer le four à 180°C.

Dans le bol du Thermomix, mettre la farine, la poudre d’amande, le beurre en morceaux, le sucre, la levure, le sel, l’œuf et le jus de citron et pétrir pendant environ 30 secondes, vitesse entre 3 et 4, jusqu’à ce que la pâte forme une boule.
Sans robot, incorporer le beurre en morceaux avec le reste des ingrédients du bout des doigts. Il ne faut surtout pas trop travailler la pâte.

Tasser une grosse moitié de pâte dans un cercle de 20-22 cm posé sur une feuille de cuisson (ou éventuellement dans un moule à manqué). Faire légèrement remonter les bords.
Étaler le lemon curd bien froid sur la pâte.
Émietter le restant de pâte sur le dessus.

Faire cuire pendant environ 35 minutes. Laisser refroidir avant de démouler.

Saupoudrer de sucre glace.

Churros maison au Thermomix (ou pas)

Les jours légèrement plus frais d’automne arrivant, je vous propose une recette qui plaira à coup sûr aux petits comme aux grands : les churros ! un incontournable de nos souvenirs d’enfance toujours d’actualité ! simplissime avec un minimum d’ingrédients !

J’ai fait la pâte au thermomix, mais vous pourrez bien la réaliser sans, tout aussi simplement. Bon dimanche à vous tous !

 

 

Pour 6 à 8 personnes

  • 200 g de farine (et un peu pour le plan de travail)

  • 1/2 c. à café de sel

  • 1 c. à café de levure chimique

  • 500 g d’eau

  • 1000 g d’huile de friture

Poser un saladier sur le couvercle du thermomix et y peser la farine ; ajouter le sel et la levure chimique, mélanger brièvement et réserver.

Verser l’eau dans le bol du thermomix et faire chauffer 5 min/100°C/vit.2

Mettre l’huile à chauffer.

Ajouter la préparation à base de farine et mélanger pendant 15 sec/vit.2. Transvaser dans une poche à douille avec un embout en forme d’astérisque.

Fariner le plan de travail. Former un long boudin de pâte, puis couper en tronçons de 40 cm de long environ, les replier en forme de goutte. Faire frire jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Égoutter sur du papier absorbant. Saupoudrer de sucre semoule et déguster sans attendre !

 

Fougasse romarin parmesan

Je suis heureuse de vous retrouver chers abonnés ou internautes de passage, après une longue période de silence, j’espère que vous passez ou avez passé de très agréables vacances !

Je reviens donc après des mois d’absence, en raison d’ épreuves familiales très importantes et graves qui nous ont touchés (et nous touchent encore) mes enfants et moi. Il y a 5 ans, nous avions d’ailleurs vécu la même situation. La maladie d’un proche peut être dévastatrice pour l’entourage et je remercie de tout mon cœur tous mes ami(e)s de tout ce qu’ils ont fait et font encore pour mes enfants et moi ! Vous êtes exceptionnels ! Merci aussi à ma fidèle copinaute de Marseille pour son soutien chaleureux.

Je vous propose aujourd’hui une recette toute simple mais qui accompagnera délicieusement une bonne salade de tomates en ces jours d’été. J’aime beaucoup faire les fougasses, et celle-ci est l’une de mes préférées car son parfum est délicat et sa mie fine. Dégustée tiède elle est même encore meilleure ! Je l’ai faite entièrement à la farine type 55 ou 45 mais vous pouvez suivre la recette ci-dessous avec moitié farine complète/moitié farine classique.

Faite bien sûr pour moi au thermomix ! mais possible sans ce robot…

 

 

 

Pour 8 personnes

  • 50 g de parmesan râpé

  • 2 c. à soupe de romarin frais

  • 20 g de levure fraîche du boulanger

  • 300 g de lait

  • 250 g de farine complète

  • 250 g de farine type 55

  • 40 g d’huile d’olive

  • 2 c. à café de sel

Si votre parmesan est en morceaux, le mettre dans le bol et mixer pendant 5 sec/vitessse 8 . Débarrasser dans un récipient et réserver.

Équeuter le romarin dans le bol du thermomix et hacher pendant 3 sec/vit. 6. Débarrasser dans un récipient. Essuyer le bol.

Émietter la levure dans le bol du thermomix, ajouter le lait et programmer 2 min/37°C/vit. 2. Verser les farines, l’huile, le romarin, la moitié du parmesan et le sel. Pétrir pendant 3 min fonction épi (j’ôte le couvercle lors du pétrissage de toutes mes pâtes levées).

Retirer la pâte du bol, la façonner en boule et la placer dans un saladier préalablement fariné. Recouvrir d’un torchon et laisser pousser le pâton pendant 2 heures dans un endroit tiède et à l’abri des courants d’air. La pâte doit doubler de volume. (J’avoue que je zappe souvent cette étape et le résultat est quand même top !).

Au bout de ce temps, poser la pâte sur une plaque de cuisson préalablement farinée et l’étaler en une grande forme ovale. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, réaliser 3 longues et profondes entailles de chaque côté de la pâte et écarter la pâte pour faire un vide. Huiler la surface avec de l’huile d’olive puis saupoudrer du restant de parmesan. Laisser pousser à nouveau pendant 2H. (Petite astuce : si vous êtes pressés, vous pouvez faire pousser 20 minutes dans un four à 60°C et porte fermée du four, cuire comme indiqué ci-dessous).

Préchauffer le four à 230°C. Puis enfourner pendant 20 min à 230°C.

Cette entrée a été publiée le 12,août, 2018, dans Non classé. 6 Commentaires

Pain Ciabatta

J’avais déjà publié la recette de Ciabatta aux olives vertes, mais voici la recette du pain Ciabatta tout simple que j’ai fait plusieurs fois car c’est un vrai délice !

C’est un pain originaire d’Italie, qui a une très fine croûte croustillante et une mie extrêmement légère et alvéolée …et ce léger goût d’huile d’olive ….un régal en bouche !! De plus, ce pain se conserve parfaitement, plusieurs heures après ou même le lendemain, il est toujours aussi bon et ne se dessèche pas.

Vous pouvez aussi parfumer votre pain avec du romarin ou des herbes de Provence, mais également avec des olives noires séchées (dans ce cas surtout ne salez pas votre pain !) ou des petits morceaux de tomates confites. Délicieux lors d’un barbecue avec des grillades par exemple. Il est très souvent utilisé comme pain à sandwich.

J’ai encore (comme toujours) utilisé mon thermomix pour le pétrissage. Mais le faire à la main est tout à fait simple également.

 

 

 

 

 

 

– 500 g de farine
– 275 gr d’eau
– 15 g de levure de boulanger
– 35 g d’huile d’olive
– 2 cuillères à café bombées de sel

Huiler un saladier et réserver.

Mettre l’eau, la levure de boulanger dans le bol du thermomix et mettre 2 minutes/37°/vit 1.5 (cela n’est pas fait dans la recette, mais je chauffe toujours un peu levure et eau pour optimiser la pousse). Rajouter ensuite la farine, le sel et l’huile d’olive. Pétrir 5 min/fonction épi. Transvaser dans le saladier réservé, couvrir d’un torchon et laisser pousser 1 heure environ , voir un peu plus à température ambiante. La pâte doit doubler de volume.

A la fin de la 1ère pousse, transvaser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné puis la rabattre fermement à la main pour en chasser le gaz. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, l’étaler sur une épaisseur de 1 centimètre. A l’aide d’un couteau, couper la pâte en 8 carrés de 10 cm de côté et les poser sur deux feuilles de papier cuisson. A l’aide d’un pinceau de cuisine, badigeonner chaque carré de pâte d’huile d’olive et laisser pousser encore une heure environ en évitant bien les courants d’air surtout !

A la fin de cette 2ème pousse, insérer la plaque à pâtisserie dans le four, poser un petit récipient d’eau dans le bas du four et préchauffer ce dernier à 240°C.

Enfourner en faisant glisser le papier cuisson sur la plaque chaude et cuire 10 minutes à 240°C, puis baisser la température du four à 210°C et prolonger la cuisson 10 minutes. Sortir du four et laisser refroidir sur une grille avant de déguster en sandwich par exemple.

Mini invisibles à la pomme, crumble aux épices

Une recette sympa et rapide pour utiliser quelques pommes. Ce petit gâteau très simple vous enchantera grâce à sa texture à la fois fondante et croustillante. Les épices donnent une note de caractère à ce dessert et s’accordent parfaitement avec  la pomme. A refaire sans hésiter ! (source : Eryn folle cuisine).

A très vite pour une recette qui va plaire à coup sûr au petits….et aux grands !!

 

 

 

 

 

Pour 6 parts environ

Les mini Invisibles :

– 3 belles pommes Golden

– 1 œuf
– 50 g de lait
– 35 g de farine
– 25 g de sucre
– 1/2 sachet de levure chimique
– 1/2 càs d’arôme vanille
– 1  pincée de sel

Le crumble épicé :

– 25 g de poudre d’amandes
– 25 g de farine
– 25 g de beurre mou en dés
– 25 g de sucre
– 1/4 càc de 4 ou 5 épices
– 1 pincée de cannelle
– 1  pincée de sel

Préparer le crumble épicémélanger tous les ingrédients à la cuillère en bois dans un saladier, finir de sabler avec les doigts. Réfrigérer le temps de préparer les mini Invisibles.

Préparer les mini Invisibles : préchauffer le four à 200°C. Beurrer et fariner les ramequins. Tamiser ensemble la farine, la levure et le sel. Battre l’œuf et le sucre jusqu’à texture pâle et mousseuse. Y ajouter l’arôme vanille et le lait, fouetter. Ajouter le mélange farineux tamisé progressivement, sans cesser de battre.

Peler, retirer le cœur des pommes, les couper en deux puis les trancher très finement à la mandoline. Les jeter dans la pâte au fur et à mesure, en remuant à chaque fois afin de bien les imbiber. ( Il doit y avoir nettement plus de lamelles de pommes que de pâte ).

Verser l’appareil dans les ramequins préparés, tasser fortement du plat de la main ( ou à l’aide du dos d’une cuillère à soupe ).

Émietter le crumble épicé par-dessus et enfourner à 200°C pour 30 minutes. Laisser totalement refroidir à température ambiante et réfrigérer plusieurs heures avant de déguster.

Focaccia à la pomme de terre (farcie au jambon/mozzarella)

Nous nous sommes régalés avec cette focaccia réalisée au Thermomix, dégustée bien chaude avec une bonne salade verte.

La pomme de terre présente dans la pâte lui confère un petit goût fort agréable et original. C’est la première fois que je réalise cette recette, et je pense la refaire car elle a été fort appréciée.
Mordre dans cette focaccia est un vrai plaisir avec cette mozzarella si fondante…

La pâte

  • 1750 g d’eau

  • 100 g de pomme de terre, coupée en assez petits cubes

  • 15 g de levure du boulanger

  • 1 c. à café de sucre en poudre

  • 600 g de farine type 45 (55 pour moi aujourd’hui)

  • 2 c. à soupe d’huile d’olive

  • 15 g de sel

La farce

  • 200 g de mozzarella bien égouttée et coupée en tranches

  • 100 g de jambon blanc détaillé en tranches

  • 1 belle tomate coupée en tranches de 3 mm

  • 3 pincées d’origan déshydraté

  • 2 filets d’anchois coupés en morceaux

  • 1 ou 2 c. à soupe d’huile d’olive

L’émulsion

  • 20 g d’huile d’olive

  • 20 g d’eau

  • 1 c. à café de sel

La pâte : mettre 1500 g d’eau dans le bol. Insérer le panier cuisson, y mettre les pommes de terre, et cuire 15 min/varoma/vit. 1. Retirer le panier cuisson à l’aide de la spatule et vider le bol.

Mettre la pomme de terre cuite dans le bol et mixer 10 sec./vit.8.  Ajouter la levure du boulanger, 250 g d’eau et le sucre puis mixer 5 sec./vit. 8. Ajouter la farine, et pétrir 2 minutes/épi.

Ajouter l’huile d’olive et pétrir une minute/épi. Ajouter le sel et pétrir encore 30 secondes / épi. Huiler un grand récipient avec un filet d’huile d’olive et réserver. Placer la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, tasser avec les mains et la replacer dans le récipient préparé. Couvrir de film alimentaire et laisser pousser jusqu’à ce que la pâte double de volume. Nettoyer le bol.

La farce : Huiler et fariner une plaque à pizza puis réserver.

Diviser la pâte en deux. Abaisser la première moitié sur le fond de la plaque préparée en l’étalant avec les doigts (tant pis, j’ai fait au rouleau !). Farcir la focaccia avec la mozzarella et le jambon blanc. Abaisser la seconde moitié de la pâte, la déposer sur la farce et bien sceller les bords. Garnir la surface avec les tranches de tomate, l’origan et les anchois et arroser d’une filet d’huile.

L’émulsion : Mettre l’huile d’olive, l’eau et le sel dans le bol, puis mélanger 15 sec/vit. 10. Badigeonner la surface de la focaccia de ce mélange, couvrir de film alimentaire et laisser pousser pendant 1 heure. Pendant ce temps, préchauffer le four à 230°C.

Enfourner et cuire 20/25 minutes à 230°C. Sortir la focaccia du four et servir.

Quatre-quarts au thermomix

Quoi de plus simple, de plus basique mais tellement bon que le traditionnel quatre-quarts ? Je le fais souvent mais je ne vous ai encore jamais partagé cette recette faite en un clin d’oeil au Thermomix. Bien sûr, réalisable à la main ou autre robot, sans problème.

Un gâteau très classique mais vraiment délicieux dégusté au petit déjeuner, à un goûter ou pour accompagner toute sorte de crèmes.

 

 

 

 

  • 180 g de beurre doux

  • 3 œufs (pas trop petits)

  • 180 g de farine

  • 180 g de sucre en poudre

  • 2 pincées de sel

  • 5 g de rhum

  • 1/2 sachet de levure chimique

Préchauffer le four à 200°C. Beurrer un moule à cake (pas besoin pour moi, moule en silicone).

Mettre le beurre dans le bol du thermomix et faire fondre 2 min./100°C/vit.1. Transvaser dans un récipient et réserver.

Mettre les œufs, le sucre et le sel dans le bol du thermomix et blanchir 5 min./vit.4.  Ajouter la farine, le rhum, la levure et le beurre fondu et mélanger 30 sec./vit 4.

Verser cette pâte dans le moule et enfourner 15 minutes à 200°C puis baisser la température du four à 180°C et prolonger la cuisson pendant 25 minutes.  Attendre que le quatre-quarts soit tiède avant de le démouler.

Déguster tiède (c’est encore meilleur) ou à température ambiante.

Gâteau magique au chocolat blanc

 J’ai énormément de retard dans mes publications …comme en témoignent les hortensias en fleurs sur les photos ci-dessous !!

Tout le monde connaît certainement les gâteaux magiques, qu’ils soient sucrés ou versions salées. A chaque fois, ces gâteaux sont vraiment un bonheur en bouche, tant par leur trois textures (textures flan, texture crémeuse et texture génoise sur le dessus) que par leur goût très doux et parfumé…un régal ! 

Aujourd’hui c’est la version au chocolat blanc que je vous propose. Je l’ai réalisée dans le Thermomix, mais bien sûr, sans ce robot, il est très facile de faire la recette.

 

 

  • 75 g de beurre doux

  • 75 g de farine

  • 120 g de chocolat blanc détaillé en petits morceaux

  • 3 œufs

  • 75 g de sucre en poudre

  • 1 c. à soupe d’eau

  • 1 c. à café d’extrait de vanille

  • 1 pincée de sel

  • 370 g de lait

Préchauffer le four à 150°C. Beurrer et fariner un plat à gratin (moule en silicone pour moi, je ne beurre pas).

Mettre le beurre et le chocolat blanc dans le bol du thermomix et faire fondre 7 min./90°C/vit.2. Transvaser dans un récipient et réserver. Nettoyer le bol.

Insérer le fouet, mettre les jaunes d’oeufs, le sucre et l’eau dans le bol, fouetter 3 min./vit. 3.5.

Ajouter l’extrait de vanille puis le mélange beurre/chocolat , puis mélanger 3 min./vit. 3.5. Retirer le fouet. Ajouter la farine et le sel et mélanger 10 sec./vit.5. Ajouter le lait et mixer 30 sec. /vit.6. Transvaser dans un récipient et réserver. Nettoyer et essuyer très soigneusement le bol et le fouet.

Insérer le fouet dans le bol et mettre les blancs d’œufs. Monter en neige 3 min./vit. 3.5. Incorporer le fouet et incorporer délicatement à l’appareil à l’aide d’une maryse ou d’un fouet, en veillant à bien laisser des grumeaux de blancs en neige. Transvaser dans le plat ou moule préparer et lisser avec une spatule. Enfourner et laisser cuire 50 minutes à 150°C. Laisser tiédir avant de démouler.

Mettre environ 2 heures au frigo avant de déguster.

 

 

Cette entrée a été publiée le 19,février, 2018, dans Non classé. 5 Commentaires

Galette des Rois franc-comtoise au Thermomix (ou pas)

Qu’elle soit à la frangipane, à la pomme, au chocolat ou briochée, la galette des rois reste une délicieuse tradition que l’on a plaisir à partager durant le mois de janvier. Aujourd’hui, je vous propose une autre version très facile à réaliser. Cette galette franc-comtoise à base de pâte à chou et de fleur d’oranger peut étonner par sa texture  proche de celle d’un flan. Elle peut déconcerter les puristes de la galette à la frangipane, mais elle séduit à coup sûr par sa saveur et son côté bien moelleux.

Je l’ai réalisée au Thermomix, toujours aussi facilement et rapidement.

Vous retrouverez sur mon blog plusieurs recettes de galettes traditionnelles.

J’en profite pour vous adresser tous mes vœux de bonne santé, de joie, de paix pour cette nouvelle année 2018, qu’elle soit également gourmande avec de nombreuses délicieuses recettes ! 

 

 

 

 

Pour 8 personnes

  • 150 g de farine de blé

  • 250 g d’eau

  • 80 g de beurre coupé en morceaux

  • 85 g de sucre en poudre

  • 1 pincée de sel

  • 1 c. à soupe d’eau de fleur d’oranger

  • 60 g de crème liquide à 30% de mat. grasse

  • 3 oeufs

  • 1 fève

Préchauffer le four à 180°C. Peser la farine dans un récipient et réserver. Tapisser un moule à tarte de papier cuisson.

Mettre l’eau, le beurre, le sucre et le sel dans le bol du thermomix et chauffer 6 min/Varoma/Vitesse 1.

Ajouter l’eau de fleur d’oranger et la farine en une seule fois, puis chauffer 1 min./70°C/vit. 1, jusqu’à ce que la pâte forme une boule et se décolle. Ajouter la crème liquide et mixer 20 sec./Vit.3, puis 2 min./vit. 3 en ajoutant 1 oeuf toutes les 30 secondes sur les couteaux en marche. Transvaser la pâte dans le moule préparé, mettre une fève et lisser le dessus avec une fourchette pour faire des dessins.

Badigeonner le dessus de la galette avec un peu de lait à l’aide d’un pinceau de cuisine (ou un jaune d’oeuf mélangé à un peu d’eau) pour la dorer.

Enfourner et cuire 40 minutes à 180°C. Laisser la galette refroidir avant de déguster.

Pain d’épices extra

J’ai déjà essayé plusieurs recettes de pain d’épices mais c’est celle-ci que je retiens comme étant la meilleure. Ce pain d’épices au goût authentique et aux saveurs subtiles ainsi qu’à la texture parfaite, moelleuse à souhait,  se conserve plusieurs jours tout en restant excellent et toujours très moelleux.

Vous pourrez le déguster tel quel, en toast avec du foie gras ou autre met fin pour les fêtes bien sûr, en verrine salée ou sucrée, incorporé dans des plats originaux en salé/sucré, en mousse (trop bon !!) en mouillette avec des œufs mollets, en crumble lorsqu’il sera plus sec au bout de d’une semaine et plus….etc..

Je refais cette recette régulièrement, toujours au thermomix…très rapide, hyper facile, économique et inratable !

Vous trouverez sur mon blog quelques recettes gourmandes à base de pain d’épices dont une recette de pain d’épices un peu différente, sans œuf entre autres, qui n’est pas mal non plus…à tester, à comparer !

Je souhaite un TRÉS JOYEUX NOËL A CHACUNE ET CHACUN D’ENTRE VOUS !

 

 

  • 200 g de farine

  • 40 g de zestes d’orange non traitée

  • 240 g de sucre (je baisse toujours un peu 220 g)

  • 200 g de lait entier (testé aussi avec du 1/2 écrémé, pas de problème)

  • 1 c. à café de cannelle en poudre

  • 1 c. à café de muscade en poudre

  • 1 c. à café de gingembre en poudre

  • 1 c. à café de cardamome en poudre

  • 200 g de miel (je l’ai pris liquide)

  • 1 c. à café de levure chimique

  • 2 œufs

Préchauffer le four thermostat 6. Beurrer votre moule à cake s’il n’est pas en silicone.

Mettre le zeste d’orange et la moitié du sucre en poudre dans le bol du thermomix. Mixer 10 sec./vit.5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule et mixer à nouveau 10 sec./vit. 5.

Ajouter le reste de sucre, le lait, toutes les épices et chauffer 5 minutes/70°C/vit.2.

Ajouter le miel, la farine, la levure et les œufs et mixer 5 sec./vit. 4 . Racler les parois du bol avec la spatule et mixer à nouveau 20 sec./vit. 4.

Transvaser dans le moule à cake et enfourner pour une heure à 180°C. Laisser tiédir avant de démouler et consommer froid.

Osso bucco de cabillaud au thermomix

Voici une recette hyper simple mais très savoureuse réalisée dans le Thermomix. Cet osso bucco constitue un délicieux plat complet, léger et équilibré. J’ai rajouté un peu de raz el hanout pour le relever un peu et c’était parfait.

A refaire en toutes circonstances.

 

Pour 4 personnes

  • 1 orange non traitée

  • 80 g d’échalote coupée en deux

  • 2 gousses d’ail

  • 100 g de carotte coupée en tronçons

  • 20 g d’huile l’olive

  • 100 g de vin blanc

  • 500 g de tomates fraîches coupées en quartiers

  • 1 feuille de laurier

  • 1 branche de thym frais

  • 1 c. à café de sel

  • poivre

  • 600 g de pommes de terre détaillées en cube de 2/3 cm

  • 600 g de dos de cabillaud (sans peau ni arrête) coupés en tronçons de 4 cm environ

  • 1/2 c. à café au moins de raz el hanout (pas dans la recette mais c’est vraiment meilleur avec – ou avec une autre épice)

Zester l’orange et le mettre dans le bol du thermomix, mixer 5 sec./vit.5. Racler les parois du bol et remixer 5 sec./vit.5. Transvaser dans un récipient et réserver.

Mettre l’échalote, l’ail, la carotte et l’huile d’olive puis mixer 5 sec./vit. 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

Ajouter le vin blanc et rissoler 3 min./120°C/vit. cuillère sans le gobelet doseur. Ajouter les tomates, la moitié du jus d’orange, l’épice, le zeste râpé, le thym, le laurier, le sel et le poivre. Mettre en place les pommes de terre et cuire à la vapeur 15 à 20 minutes/varoma/sens inverse/vit. 1. Retirer le varoma et réserver.

Insérer le panier cuisson et y mettre les dos de cabillaud, remettre en place le varoma et poursuivre la cuisson 8 min/varoma/sens inverse/vitesse cuillère. Retirer le varoma et le panier cuisson.

Transvaser les pommes de terre sur un plat de service, napper de sauce et garnir avec les morceaux de poisson. Servir aussitôt.

 

Chaussons fourrés au thon

En version petit format, ces chaussons seront très appréciés à l’heure de l’apéro et en version gros chaussons, ils seront parfaits avec une bonne salade composée pour un repas léger et équilibrés.

Vite faite et simple, cette recette est sympa à déguster en toute occasion. Je vous donne ici la version Thermomix bien sûr, mais vous pouvez la faire sans lui très facilement.

Et comme le témoignent les roses sur les photos, j’ai énormément de retard dans mes publications….!! ☺

 

 

 

 

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée toute prête (ou pâte maison faite avec 300 g de farine)

  • 1 oignon coupé en deux

  • 15 g d’huile d’olive

  • 1 tomate pelée, épépinée et coupée en quartiers (perso, je ne l’ai pas pelée ni épépinée)

  • 140 g de thon en boîte au nature, égoutté et émietté

  • 1 c. à café de concentré de tomate

  • 1 pincée de sel et 1 de poivre à ajuster selon les goûts

  • 2 branches de thym effeuillées

Découper dans la pâte feuilletée, à l’aide d’un emporte-pièce, des ronds de 8 cm de diamètre pour les petits chaussons et plus pour des gros. Réserver.

Mettre l’oignon dans le bol du thermomix et hacher 5 sec/vit.5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule. Ajouter l’huile d’olive et rissoler 5 min/varoma/vit. 1.

Ajouter le concentré de tomate et mixer 3 sec/vit. 4. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

Ajouter le thon, le concentré de tomate, le sel, le poivre et les feuilles de thym, puis mélanger 5 sec/sens inverse/vit. 3.

Déposer une c. à café (pour les petits chaussons et 1 c. à soupe pour les gros) de garniture au centre des disques de pâte feuilletée réservés. Humecter les bords du bout des doigts ou avec un pinceau de cuisine afin de souder. Badigeonner la pâte de lait ou oeuf battu pour dorer (facultatif, je ne l’avais pas fait) et enfourner 15 minutes dans un four préchauffé à 190°C. Ils faut que les chaussons soient bien dorés. Servir chaud ou tiède.

Quiche lorraine façon gâteau magique

Je vous propose aujourd’hui une recette que j’ai particulièrement appréciée. La quiche lorraine classique, tout le monde connaît ; les gâteaux magiques sont de plus en plus populaires en version sucrée et salée aussi. Mais quand c’est la quiche lorraine qui est déclinée façon gâteau magique, c’est une belle variante ! Pour ma part, c’est dans cette version que je l’apprécie le plus.

Plus besoin de pâte, pas de crème fraîche, plus légère que la version classique, et ces 3 textures en bouche… c’est que du bonheur ! comme tous les gâteaux magiques, on a une couche (pas très apparente sur les photos) texture flan, une autre intermédiaire texture crémeuse et enfin une couche très aérienne façon génoise. A présenter côté lardons ou côté face mousseuse.

Je l’ai réalisée bien sûr au thermomix, mais vous pouvez faire cette recette sans ce robot.

Je vous invite à tester cette recette….et que la magie opère !

 

 

 

65 g de beurre

50 g de farine

150 g de gruyère (je pense que même 120 g suffisent)

100 g de lardons fumés

250 g de lait

Sel, poivre , une pincée de noix de muscade

2 œufs blancs et jaunes séparés

Mettre le gruyère en morceaux  dans le bol du thermomix : 10 Sec/vit 7. Réserver.

Mettre les lardons dans le bol : 5 mn/120°/Sens Inverse/Vit 0.5

Répartir les lardons dans le moule beurré s’il n’est pas en silicone.

Mettre le lait, les épices et le beurre dans le bol : 8 mn/70°/Vit 2

Laisser tiédir 20 mn dans le bol, ajouter les jaunes d’œufs, la farine et le gruyère, régler 30 Sec/Vit 6.Transvaser dans un récipient et réserver.

Préchauffez le four à 160°

Monter les blancs en neige dans le bol propre équipé du fout : 2/3 mn/Vit 3

 Incorporer les blancs en neige à l’appareil réservé et mélanger partiellement pour que les blancs en neige restent à la surface. Lisser les blancs avec une spatule. 

Enfourner à 160°pour 35 minutes.

Sortir du four, démouler et servir sans attendre .

Soupe mystère au Thermomix (ou pas)

Les veloutés et soupes en tous genres, j’adooooore…et j’en fais régulièrement durant des mois et des mois. Donc, à ce rythme, il faut varier les plaisirs.

Aujourd’hui, dans cette soupe, se cache un ingrédient mystère….un fruit (allez, je vous laisse le découvrir ci-dessous) qui lui confère de la douceur et un petit je ne sais quoi de tellement différent par rapport aux veloutés de potirons classiques dont je ne me lasse pas. A tester pour Halloween…ou pas ! Dans le Thermomix…ou pas !

Variez les saveurs de cette soupe en utilisant différentes variétés de courges ! Un conseil : ne zappez pas les lardons (ou allumettes de lardons) car ils apportent vraiment un plus très appréciable !

Désolée pour les photos et la présentation que je n’ai pas soignées du tout (la crème fraîche, je l’avais incluse dans la soupe avant de mixer au lieu de la verser en filet et quelques herbes fraîches sur le dessus, pour une note verte auraient été les bienvenues !).

 

 

 

Pour 6 personnes

  • 100 g de lardons fumés

  • 700 g de chair de potiron coupée en gros morceaux

  • 150 g d’oignons coupés en 4

  • 150 g de carottes coupées en tronçons

  • 20 g de beurre

  • 600 g d’eau

  • 1 cube de bouillon de légume (fait maison pour moi dans le thermomix…1 c. à café bombée)

  • 1 pincée de sel et 1  de poivre

  • 2 c. à soupe de crème fraîche

  • 150 g de poire bien mûre, épluchée et détaillée en dés…..et oui, c’est elle l’ingrédient mystère !!

Mettre les lardons dans le bol et rissoler 5 mn/120°C/vit. 1 sans le gobelet doseur. Egoutter les lardons et réserver. Rincer le bol

Mettre le potiron en morceaux dans le bol et mixer 7 sec/vit. 5. Transvaser dans le panier cuisson et réserver.

Mettre les carottes et les oignons dans le bol et mixer 5 sec/vit. 5. Racler les parois à l’aide de la spatule.

Ajouter le beurre et rissoler 5 min/120°C/vit 1 sans le gobelet doseur.

Ajouter l’eau, le bouillon cube et les poires. Insérer le panier cuisson et cuire 20 min/100°C/vit 1. Retirer le panier cuisson et verser son contenu dans le bol.

Ajouter le sel et le poivre et mixer 40 secondes/vit. 10. Rectifier l’assaisonnement, Transvaser le velouté dans une soupière ou citrouille soigneusement évidée pour Haloween par exemple, et garnir des lardons et d’un filet de crème fraîche. Servir aussitôt.

Flan pâtissier au thermomix

Le flan pâtissier est un grand classique tellement simple et rapide à réaliser ! La version la plus connue peut-être est celle avec pâte comme une tarte, personnellement je préfère de loin sans.

J’en fais régulièrement mais je ne vous avais pas encore partagé la recette. Celle-ci est réalisée dans le thermomix en un clin d’œil. Ce flan constituera un dessert ou un goûter bien équilibré et savoureux car sa texture est fine et fondante en bouche.

Si vous n’avez pas de sucre vanillé, vous pouvez le remplacer par de l’extrait de vanille liquide.

Rendez-vous très vite pour une bonne recette salée cette fois !

 

 

  • 2 œufs

  • 150 g de sucre (je n’en ai mis que 130 g et c’était suffisant pour nous)

  • 90 g de maïzena

  • 3 paquets de sucre vanillé (ou 1 bonne cuillerée à soupe de sucre vanillé maison fait au thermomix)

  • 1 litre de lait

    Préchauffer le four a 180°C. Mettre tout les ingrédients dans le bol du thermomix.  Mettre Counter-clockwise operation 8 min/ 90°C/ vitesse 3.

    Verser la préparation dans un moule à manqué en silicone (environ 24 cm) ou bien le beurrer et fariner s’il ne l’est pas. Cuire au four 40/45 min a 180°C. Laisser refroidir plusieurs heures au réfrigérateur avant de démouler.

Tarte au chocolat de Frédéric Anton

Me revoici après un long moment de silence (problème de santé) et très heureuse de vous retrouver !!  Bienvenue à tous mes nouveaux abonnés, vous êtes nombreux !

J’ai tant de publications en retard…allez, je commence par une recette de Monsieur Frédéric Anton, chef triplement étoilé : sa fameuse tarte au chocolat (et très simple à faire ) !

Personnellement, les desserts au chocolat, je les faits en général pour faire plaisir aux enfants ou aux amis, mais je n’y tiens pas spécialement. Cette tarte est l’exception cependant car elle est topissime ! D’une finesse et délicatesse absolues et l’équilibre chocolat/sucre est parfait, sans parler de la texture fondante à souhait…normal, c’est du Monsieur Anton ! A faire et refaire en toutes circonstances pour un pur moment de bonheur de tous les palais…

Pour ceux et celles qui possèdent le Thermomix, n’hésitez pas à faire la pâte avec, comme moi. Les quantités données pour cette pâte, sont un peu trop importantes, il vous en restera pour faire 2 ou 3 tartelettes en plus ou vous pouvez la congeler pour une utilisation ultérieure. 

Ici, j’ai utilisé un cercle à tarte de 24 cm (au lieu de 18 cm indiqué dans la recette originale). La ganache serait arrivée au niveau du bord supérieur de la pâte avec un moule de 18 cm, et cela aurait été beaucoup plus esthétique…et plus gourmand, mais je n’avais qu’un 24 cm !

La plus grande particularité de cette tarte est la cuisson qui va se faire dans un four préchauffé à 170°C et éteint, qui va garantir une texture parfaite de la ganache.

 

 

 

 

 

Pour la pâte sucrée

  • 180 g de farine

  • 70 g de sucre glace (fait au thermomix pour moi)

  • 75 g de beurre

  • 3 jaunes d’œufs (gardez ou congelez les blancs pour faire meringue, macarons, financiers etc…)

Pour la ganache

  • 50 g de lait

  • 120 g de crème fleurette

  • 120 g de chocolat à 60%

  • 12 g de beurre

  • 2 petits œufs

Préparer la pâte à tarte : Tamiser la farine et le sucre glace. Mélanger le beurre pommade (le faire sabler). Quand il ne reste plus de gros morceaux de beurre, incorporer les jaunes d’œufs.

Réserver au froid pendant 30 minutes. Ensuite, abaisser sur 3 mm d’épaisseur et foncer un cercle de 18 cm de diamètre (ou 24 comme moi). Laisser cuire la pâte à blanc à 160°C pendant environ 10/15 minutes (j’ai laissé 15) . La sortir du four et la laisser refroidir.

Préparer la ganache : Préchauffer le four à 170°C.

Concasser le chocolat dans un cul de poule (perso, je l’ai réduit en poudre grossière dans le thermomix) .

Dans une casserole, faire bouillir le lait, le beurre et le crème. Verser ce mélange sur le chocolat. Mélanger délicatement en veillant à ne pas faire de bulles.

Battre légèrement les œufs, puis les ajouter à la préparation.

Verser ce mélange dans le fond de la tarte préalablement cuite à blanc.

Éteindre le four et enfourner pendant 16 minutes pour laisser cuire doucement à four éteint. Vérifier la cuisson en tapotant légèrement, la tarte doit être très légèrement tremblotante. Sinon, vous pouvez la laisser à nouveau dans le four pour une dizaine de minutes de plus.

Laisser reposer la tarte plusieurs heures à température ambiante pour que la ganache prenne bien avant de la découper (ce n’était pas précisé dans la recette, mais c’est indispensable).