Archive par auteur | couleurdevie

Croquettes de courgette

J’ai beaucoup de retard dans mes publications car mille choses à faire chaque jour cet été !

Comme chaque année, je suis toujours à l’affût de nouvelles déclinaisons de la courgette. Aujourd’hui je me suis arrêtée sur cette recette qui nous a tous vraiment séduits et que je referai sans hésiter dès que Dame Nature, malgré la terrible sécheresse, me donnera à nouveau de belles courgettes au jardin….elles ont bien du mal à venir cette année, mais quand elles sont là, quel bonheur de manger ses propres légumes bons et bio !

Toujours réalisée dans le thermomix, mais vous pouvez adapter cette recette sans. Les flocons d’avoine donnent un plus très intéressant à cette version !

Bon dimanche !

  • 100 g d’emmental, coupé en morceaux

  • 80 g d’oignon, coupé en deux

  • 15 g d’huile d’olive, et un peu pour les croquettes

  • 1 c. à café de curry en poudre

  • 1 courgette (300 g env.), coupée en tronçons

  • 2 œufs

  • 110 g de flocons d’avoine

  • 3 pincées de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 3 pincées de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

  1. Mettre l’emmental dans le bol et râper 5 sec/vitesse 10. Transvaser dans un récipient et réserver.

  2. Mettre l’oignon dans le bol et hacher 5 sec/vitesse 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  3. Ajouter l’huile d’olive et le curry, puis rissoler 5 min/120°C/vitesse 1, sans le gobelet doseur.

  4. Ajouter la courgette et les œufs, puis mixer 5 sec/vitesse 4.

  5. Ajouter les flocons d’avoine, l’emmental râpé, le sel et le poivre, puis mélanger 20 sec/sens inverse/vitesse 3.

  6. Préchauffer le four à 180°C (Th. 6). Tapisser une plaque de four de papier cuisson et réserver.

  7. Avec les mains légèrement humides, former des boulettes avec la préparation (env. 20), puis les disposer sur la plaque de four préparée. Badigeonner chacune d’un peu d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau de cuisine, puis enfourner et cuire 25-30 minutes à 180°C, jusqu’à ce que les croquettes soient dorées. Servir aussitôt.

Cette entrée a été publiée le 9,août, 2020, dans Non classé. 3 Commentaires

Rillettes de thon, échalotes et ciboulette

Comme il fait beau et qu’il est très agréable de déguster un plat frais, voici aujourd’hui une idée de tartinade délicieuse réalisée en moins de 30 secondes dans le thermomix (vous pouvez la faire aussi sans ce robot). Ces rillettes sont légères, pas grasses du tout, bien parfumées, et apportent de la fraîcheur sur un toast grillé ou avec quelques gressings.

Attention, elles sont aussi totalement addictives !! Elles seront appréciées à l’apéritif ou comme entrée.

  • 2 belles échalotes, coupées en morceaux

  • 1 botte de ciboulette fraîche, ciselée en tronçons de 3 cm

  • le zeste d’un citron jaune non traité (une bande seulement), moi j’ai zesté tout un citron !

  • 280 g de miettes de thon au naturel, égouttées

  • 1 c. à café de moutarde de Dijon

  • 150 g de fromage frais, à tartiner

  • du sel

  • du poivre moulu

  • 1 c. à soupe de câpres au vinaigre (pour ceux qui n’aiment pas, pas de problème, ce sera bon même sans !)

 

  1. Placer les échalotes, la ciboulette et la bande de zeste de citron dans le bol. Mixer Turbo/1 sec/1 fois. Racler les parois avec la spatule.

  2. Ajouter le thon, la moutarde et le fromage frais. Saler, poivrer et mélanger 10 sec/vitesse 3 pour obtenir une préparation homogène, mais pas trop lisse. Racler les parois avec la spatule.

  3. Ajouter les câpres et mélanger de nouveau 10 sec/vitesse 3. Garder au frais jusqu’au moment de servir.

Moelleux au jambon, cœur à la moutarde à l’ancienne

Nous aimons beaucoup les moelleux salés au cœur onctueux ou coulant et celui-ci sera parfait pour un dîner accompagné d’une bonne salade verte par exemple.

Sur les photos, les moelleux étaient à peine sortis du four, donc le cœur coulait bien ; si vous les laissez tiédir le cœur sera légèrement moins coulant mais onctueux à souhait, je vous conseille donc de les laisser un peu tiédir avant dégustation ! Un régal si simple à réaliser…faits dans le thermomix pour moi, mais vous pourrez les réussir sans ce robot.

  • 100 g de parmesan, coupé en morceaux ou déjà râpé

  • 150 g de crème liquide 30-40% m.g.

  • 2 c. à soupe de moutarde à l’ancienne

  • 200 g de lait

  • 30 g de beurre, et un peu pour les ramequins

  • 60 g de farine de blé

  • 3 œufs

  • 1 pincée de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 1 pincée de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

  • 1 c. à café de curry en poudre

  • 130 g de jambon blanc, détaillé en dés

  1. Mettre le parmesan dans le bol s’il est en morceaux, et râper 10 sec/vitesse 9. Transvaser dans un récipient et réserver.

  2. Mettre la crème liquide et la moutarde dans le bol, puis cuire 10 min/80°C/vitesse 3, sans le gobelet doseur. Répartir en 6 portions dans un bac à glaçons. Laisser refroidir avant de placer 2 heures minimum au congélateur. Nettoyer le bol.

  3. Préchauffer le four à 210°C (Th. 7). Beurrer 6 ramequins (Ø 7-10 cm) et réserver.

  4. Mettre le lait, le beurre et le parmesan râpé dans le bol, puis chauffer 2 min/80°C/vitesse 1.

  5. Ajouter la farine, les œufs, le sel, le poivre et le curry, puis mélanger 30 sec/vitesse 4.

  6. Ajouter le jambon et mélanger 10 sec/sens inverse/vitesse 4. Répartir dans les ramequins préparés. Sortir les glaçons à la moutarde du congélateur et en placer un au cœur de chaque ramequin.

  7. Enfourner et cuire 18 minutes à 210°C. Laisser tiédir avant de démouler et de servir.

Petits pains roulés au zaatar

Découvrir et réaliser une nouvelle recette de pain est un réel plaisir pour moi. J’adore en tester le plus grand nombre possible. J’ai fait ce pain il y a deux mois comme en témoignent les primevères et j’ai hâte d’en refaire à nouveau, dans un moule carré cette fois.

Le zaatar est un mélange d’épices libanais composé de thym, de sumac et de sésame. Vous pouvez le remplacer par du thym, quelques graines de sésame et 1 c. à café de jus de citron. Ce dernier va remplacer l’acidité du sumac, c’est ce que j’ai fait ! résultat : un pain vraiment exquis aux saveurs douces et à la texture bien aérée et très moelleuse, extra tiède ou froid ! 

Source : Larousse pour Thermomix. Vous pouvez le réaliser à la main aussi bien sûr !

 

La pâte

  • 1 sachet de levure boulangère sèche

  • 1 c. à soupe de miel

  • 250 g d’eau

  • 420 g de farine de blé

  • 1 c. à café de sel

  • 30 g d’huile d’olive, et un peu pour le saladier

La garniture

  • 20 g de zaatar ( ou du thym avec éventuellement quelques graines de sésame et 1 c. à café de jus de citron)

  • 30 g d’huile d’olive, et un peu pour badigeonner

  • 1 pincée de fleur de sel

La pâte

  1. Placer la levure, le miel et 100 g d’eau dans le bol. Chauffer 3 min/37°C/vitesse 1.

  2. Ajouter la farine, le sel, l’huile et les 150 g d’eau restants, puis activer 6 min/pétrin. Laisser lever 1 h 30 à 2 h dans un saladier enduit d’huile, couvert d’un torchon. Dégazer la pâte en la pétrissant légèrement et l’étaler en un rectangle de 25 x 40 cm environ.

La garniture

  1. Mélanger le zaatar et l’huile, puis étaler le tout sur la pâte. La rouler dans la longueur. La découper en 9 tronçons et les placer dans un moule à gâteau carré (ou rond comme moi ici). Laisser lever 1 h 30 sous un torchon. Après la pousse, badigeonner d’huile et parsemer d’une pincée de fleur de sel.

  2. Préchauffer le four à 220°C (Th. 7-8). Enfourner pour 25 min à 220°C, puis laisser refroidir dans le moule avant de servir.

Sauce caramel au Whisky

A la maison, nous sommes très fans de sauce caramel en tous genres. La recette que je vous propose aujourd’hui a remporté un tel succès que le pot s’est vidé en un rien de temps. La sauce n’était pas encore totalement froide quand nous l’avons utilisée sur des pancakes mais sur les photos avec la fraise (les 1ères du jardin), elle était alors totalement refroidie et avait une texture qui se tenait mieux. Encore à peine tiède ou totalement froide, cette sauce est divine….même mangée seule à la petite cuillère !!

Faite au thermomix mais encore une fois, possibilité de la réaliser manuellement, je continue d’ailleurs à faire mon caramel liquide qui se conserve fort bien au frigo pendant des mois, toujours à la main.

Bon dimanche !

  • 250 g de sucre en poudre

    ou 250 g de sucre roux

  • 170 g de crème liquide, 30% m.g. min.

  • 1030 g d’eau

  • 1 c. à café de jus de citron

  • 30 g de beurre, en un seul morceau

  • 20 g de whisky

  • 1 c. à soupe de vinaigre

  1. La quantité des ingrédients utilisés doit correspondre aux indications de la recette. Les temps de cuisson spécifiés doivent être respectés. Une fois le sucre et les autres ingrédients placés dans le bol, la recette doit être réalisée sans délai.

  2. Mettre le sucre, 70 g de crème liquide, 30 g d’eau, le jus de citron et le beurre dans le bol, puis activer le mode Cuisson du sucre, en remplaçant le gobelet doseur par le couvercle haute température sur le couvercle du bol.

  3. Ajouter les 100 g de crème liquide restants et le whisky, mélanger 2 min/vitesse cuillère sans le gobelet doseur, puis cuire 3 min/Varoma/vitesse 2 sans le gobelet doseur. Transvaser dans un pot hermétique en verre et laisser refroidir complètement.

  4. Mettre l’eau et le vinaigre dans le bol, puis activer le mode Nettoyage. Utiliser la sauce caramel selon les besoins.

Croquettes de poisson à l’oignon et curry de poisson

Voici aujourd’hui deux versions pour du poisson. Je ne me lasse jamais de tester de nouvelles recettes de poisson car je l’aime énormément. Il est vrai qu’il se prête à tellement de manières de le cuisiner. Ce sont ici des recettes thermomix, mais comme j’ai l’habitude de le rappeler, vous pouvez très bien les réaliser dans votre robot habituel en les adaptant.

Ces croquettes sont un délice et même le plus récalcitrant au poisson de la famille, les a beaucoup aimées et en redemande déjà !! Quant au curry de poisson, il nous fait voyager un peu dans l’assiette par ses saveurs et couleurs. Les deux recettes ont pour points communs la légèreté, elles sont équilibrées et très savoureuses.

Croquettes de poisson à l’oignon

 

  • 40 g de pain de mie blanc

  • 30 g de lait

  • 80 g d’oignon, coupé en quatre

  • 1 jaune d’œuf

  • 1 bouquet de ciboulette fraîche

  • du sel

  • du poivre moulu

  • 350 g de filet de poisson cuit, grossièrement émietté

  • 1 œuf

  • 40 g de chapelure maison ou du commerce

  • huile d’olive

  1. Faites tremper le pain en l’émiettant dans le lait 5 min.

  2. Mettez l’oignon dans le bol et mixez 5 sec/vitesse 5. Raclez les bords. Ajoutez le pain trempé, le jaune d’œuf, la ciboulette coupée en 4 tronçons. Salez, poivrez et mixez 10 sec/vitesse 5.

  3. Ajoutez le poisson grossièrement émietté et mixez 5 sec/vitesse 5.

  4. Formez une douzaine de boulettes, et passez-les dans l’œuf préalablement battu et la chapelure préalablement poivrée.

  5. Faites dorer les croquettes 5 à 6 min dans de l’huile d’olive. Servez chaud.

 

Curry de poisson

  • 1 oignon jaune, coupé en deux

  • 400 g de carottes, coupées en morceaux

  • 20 g d’huile végétale

  • 100 g de poireau, coupé en rondelles (1 cm)

  • 3 c. à café de curry en poudre

  • 100 g d’eau

  • 400 g de lait de coco

  • 1 c. à café de sel

  • ½ c. à café de poivre moulu

  • 500 g de filets de lieu noir, détaillé en cubes (2-3 cm) – A défaut de lieu noir, veillez à choisir un poisson à chair ferme qui ne se détachera pas trop à la cuisson.

  1. Mettre l’oignon et les carottes dans le bol, puis mixer 4 sec/vitesse 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  2. Ajouter l’huile végétale, le poireau et le curry en poudre, puis faire revenir 3 min/120°C/sens inverse/vitesse 1.

  3. Ajouter l’eau, le lait de coco, le sel et le poivre, puis cuire 10 min/100°C/sens inverse/vitesse 1.

  4. Ajouter le lieu noir et cuire 6 min/90°C/sens inverse/vitesse cuillère. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Servir chaud, accompagné de riz basmati par exemple.

Roulé de pommes de terre au jambon de pays

Voici une recette qui a plu à tous mes gourmands. Simple, équilibré et particulièrement délicieux avec sa texture moelleuse à souhait, ce roulé sera parfait le soir en plat complet accompagné d’une salade verte ou composée par exemple. A refaire sans hésitation ! Fait au thermomix mais encore une fois possible d’adapter à un autre robot ou même manuellement.

Bon 1er mai à tous !

 

 

  • 200 g d’emmental, coupé en morceaux

  • 550 g de pommes de terre, coupées en morceaux

  • 2 œufs

  • 80 g d’oignon, coupé en deux (100 g pour moi)

  • 2 pincées de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 3 pincées de poivre blanc moulu, à ajuster en fonction des goûts (poivre noir pour moi)

  • 6 tranches fines de jambon cru

  1. Préchauffer le four à 180 °C (Th. 6). Tapisser une plaque de four de papier cuisson et réserver.

  2. Mettre l’emmental dans le bol et râper 5 sec/vitesse 10. Transvaser 100 g de fromage dans un récipient et laisser le reste dans le bol.

  3. Ajouter les pommes de terre, les œufs, l’oignon, le sel et le poivre dans le bol, puis mixer 5 sec/vitesse 5. Transvaser sur la plaque préparée, étaler à l’aide d’une spatule coudée, puis enfourner et cuire 25 minutes à 180 °C.

  4. Sortir la plaque du four et ne pas éteindre le four. Décoller le « gâteau » en le retournant sur une autre feuille de papier cuisson. Répartir les 100 g d’emmental râpé restants sur toute la surface du gâteau de pomme de terre, puis couvrir de tranches de jambon. Rouler pour obtenir une bûche, la maintenir fermée avec le papier cuisson pour qu’elle garde une belle forme et la reposer sur la plaque, soudure dessous. Enfourner et cuire de nouveau 10 minutes à 180 °C. Servir chaud, coupé en tranches et accompagné, par exemple, d’une salade verte.

Hamburger au poulet sauce béarnaise et hamburger classique – recette du pain à hamburger

Mac Do et compagnie, ce n’est pas mon truc, je préfère tellement le fait maison. Quel plaisir de faire soi-même ses hamburgers (les potatoes aussi d’ailleurs qui sont topissime avec leur sauce « deluxe » maison, vous trouverez la recette dans mon blog !!) ; la qualité est incomparable, le goût aussi. Nous nous sommes énormément régalés avec les deux versions. J’ai la chance d’avoir eu une salade bio du jardin aujourd’hui, qui avait repoussée toute seule, pour les garnir. Ceux au poulet sauce béarnaise ont été réalisés il y a quelques mois, un peu plus long à faire mais vraiment exquis.

Le pain spécial hamburger fait maison dans le thermomix est une tuerie. Gonflé à souhait, bien rond, la mie est d’une grande légèreté et bien aérée. N’hésitez pas à tester ces recettes qui feront l’unanimité auprès des grands et des petits.

Je vous donne les versions thermomix, adaptables sans, bien sûr.

On tient bon dans le confinement, essayons de le faire rimer avec gourmand…!

Hamburger classique

 

Les buns

  • 50 g d’eau

  • 10 g de levure boulangère fraîche

  • 50 g de lait

  • 15 g de sucre en poudre

  • 250 g de farine de blé, et un peu pour le plan de travail

  • 1 œuf + 1 pour la dorure (personnellement je dore plutôt avec du lait)

  • 1 jaune d’œuf

  • 40 g de beurre doux

  • 1 pincée de sel

  • 1 c. à soupe de graines de sésame

La garniture

  • 500 g de viande de bœuf hachée

  • 1 c. à soupe d’huile d’olive

  • 6 tranches fines d’emmental

  • 2 tomates, émincées en rondelles

  • 100 g d’oignons rouges, émincés en fines lanières

  • 6 c. à soupe de ketchup

  • 6 feuilles de salade verte

Les buns

 

    1. Mettre l’eau, la levure, le lait, le sucre, la farine, 1 œuf et 1 jaune d’œuf dans le bol, puis pétrir 5 min/pétrin.

    2. Ajouter le beurre et le sel, puis pétrir 5 min/pétrin. Transvaser la pâte sur un plan de travail fariné. Ramener les bords de la pâte 3-4 fois vers le centre et la rouler en boule. Poser la pâte dans un saladier, couvrir d’un torchon et laisser pousser pendant 1 heure à température constante (à l’abri des courants d’air). La pâte doit doubler de volume.

      Je zappe en général toute cette poussée !!

    3. A la fin de la première pousse, transvaser la pâte sur le plan de travail fariné et la rabattre fermement à la main pour en chasser le gaz. Former un long pâton, puis le diviser en 6 boules. Disposer ces boules sur une plaque de four tapissée de papier cuisson, en veillant à les espacer de 5 cm, couvrir d’un torchon et laisser pousser à nouveau 1 heure.

    4. Préchauffer le four à 190°C (Th. 6).

    5. A la fin de la seconde pousse, casser l’œuf restant dans un récipient et le battre à la fourchette, puis dorer les buns à l’aide d’un pinceau de cuisine (je dore uniquement avec du lait). Parsemer de graines de sésame, enfourner et cuire 20-25 minutes à 180°C.

La garniture

  1. Pendant ce temps, réaliser 6 steaks hachés avec la viande hachée. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle et y dorer les steaks 1 minute sur chaque face, puis les disposer sur une deuxième plaque de four tapissée de papier cuisson. Poser 1 tranche d’emmental, de tomate et d’oignon sur chaque steak. Retirer les buns du four, puis enfourner et cuire les steaks 8/10 minutes à 180°C.

  2. Couper les buns en deux dans l’épaisseur, les tartiner de ketchup, puis ajouter la salade et les steaks garnis. Servir bien chaud.

Hamburger au poulet sauce béarnaise

 

Le pain burger

  • 50 g d’eau

  • 10 g de levure boulangère fraîche

  • 50 g de lait

  • 15 g de sucre en poudre

  • 250 g de farine de blé, et un peu pour le plan de travail

    • 1 œuf + 1 pour la dorure (personnellement je dore plutôt avec du lait)

    • 1 jaune d’oeuf

  • 40 g de beurre

  • 1 pincée de sel

  • 1 c. à soupe de graines de sésame

La sauce béarnaise

  • 6 branches d’estragon frais, effeuillées

  • 2 branches de cerfeuil, effeuillées

  • 50 g d’échalote, coupée en deux

  • 3 c. à soupe de vinaigre de vin blanc

  • 2 jaunes d’œufs

  • ½ c. à café de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 2 pincées de poivre, à ajuster en fonction des goûts

  • 125 g de beurre doux, coupé en morceaux

La garniture

  • 600 g de filet de poulet, légèrement congelé (env. 20 min) et coupé en morceaux

  • 1 c. à soupe d’estragon frais, ciselé

  • 2 pincées de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 2 pincées de poivre, à ajuster en fonction des goûts

  • 50 g de farine

  • 1 œuf battu

  • 50 g de chapelure

  • 50 g d’huile d’olive

  • 12 pétales de tomates confites

  • 50 g de pousses de roquette

Le pain burger

  1. Mettre l’eau, la levure boulangère, le lait, le sucre, la farine et 1 œuf et un jaune dans le bol, puis pétrir  5 min/pétrin.

  2. Ajouter le beurre et le sel, puis pétrir 2 min/pétrin. Transvaser la pâte sur un plan de travail préalablement fariné. Ramener les bords de la pâte 3-4 fois vers le centre, la rouler en boule et la poser dans un saladier. Couvrir d’un torchon et laisser pousser 1-2 heures à température constante (à l’abri des courants d’air). La pâte doit doubler de volume. Je zappe en général toute cette poussée !! Nettoyer le bol.

  3. A la fin de la première pousse, transvaser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné puis la rabattre fermement à la main pour en chasser le gaz. Former un long pâton, puis le diviser en 6 boules à l’aide de la spatule. Répartir les boules sur une plaque de four tapissée de papier cuisson, en veillant à les espacer de 5 cm, couvrir d’un torchon et laisser pousser à nouveau 1 heure.

  4. Préchauffer le four à 200°C .

  5. A la fin de la deuxième pousse, casser l’œuf restant dans un bol et le battre à la fourchette A l’aide d’un pinceau de cuisine, en badigeonner les petits pains. Parsemer de graines de sésame, enfourner et cuire 20-25 minutes à 210°C. En fin de cuisson, sortir les pains du four et laisser tiédir sur une grille à pâtisserie.

La sauce béarnaise

  1. Mettre l’estragon et le cerfeuil dans le bol, puis hacher 5 sec/vitesse 7. Transvaser dans un récipient et réserver.

  2. Mettre les échalotes dans le bol et hacher 5 sec/vitesse 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  3. Ajouter le vinaigre de vin et chauffer 5 min/90°C/vitesse 2. Retirer le bol du socle et en plonger la base quelques minutes dans un récipient d’eau froide pour le refroidir. Essuyer le bol puis le remettre sur son socle.

  4. Ajouter les jaunes d’œufs, le sel et le poivre au contenu du bol, puis cuire 6 min/70°C/vitesse 2, en ajoutant le beurre petit à petit par l’orifice du couvercle sur les couteaux en marche. Insérer le gobelet doseur pour éviter les projections.

  5. Ajouter 1 c. à soupe d’estragon et de cerfeuil hachés, puis mélanger 10 sec/vitesse 2. Transvaser dans un récipient et réserver la sauce au chaud. Nettoyer le bol.

La garniture

  1. Mettre le poulet, l’estragon, le sel et le poivre dans le bol, puis hacher 10 sec/vitesse 6. Façonner 6 hachés de poulet, les fariner, les passer dans l’œuf battu puis dans la chapelure. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle et y faire dorer les hachés de poulet. Couper les pains en deux dans l’épaisseur, les tartiner de sauce béarnaise, les garnir d’un haché de poulet, de pétale de tomates confites et de pousses de roquette. Servir aussitôt.

Sacristains aux olives et au romarin

Voici une recette très simple, très rapide et très très bonne. Ces sacristains disparaissent en un clin d’œil quelques minutes après la sortie du four…addictif !

Une idée apéritif ou pour grignoter en entrée. A faire avec des olives vertes ou noires. Ici, je vous donne la version avec la pâte feuilletée maison faite au thermomix mais bien sûr vous pouvez utiliser de la pâte feuilletée du commerce et adapter cette recette sans le thermomix.

Important concernant la cuisson de la pâte feuilletée : dans cette recette il est mentionné 15 mn à 180°C. Je ne procède jamais ainsi car pour avoir un joli feuilletage, bien croustillant et réussi, je cuis toujours les 10 premières minutes à 230/240°C et ensuite je baisse à 180 °C pour le temps restant. La pâte feuilletée doit être bien froide avant d’enfourner, c’est le choc thermique qui va provoquer le feuilletage !

La pâte feuilletée

  • 250 g de beurre, congelé en dés (2 cm)

  • 250 g de farine, et un peu pour le plan de travail

  • 110 g d’eau froide

  • ½ c. à café de sel

La garniture

  • 150 g d’olives noires dénoyautées

    ou 150 g d’olives vertes dénoyautées

  • 1 brin de romarin frais, effeuillé (j’ai utilisé un brin assez long)

  • 1 jaune d’œuf

La pâte feuilletée

  1. Préparer la pâte. Dans le bol, mettre le beurre congelé, la farine, l’eau et le sel. Mixer 20 sec/vitesse 6.

  2. Diviser la pâte en deux morceaux égaux. Les étaler en rectangles sur 3 mm d’épaisseur sur un plan de travail fariné. Les rouler en serrant bien, puis enrouler les boudins obtenus sur eux-mêmes pour former deux escargots. Les envelopper de film alimentaire et les placer au moins 30 min au frais. Nettoyer le bol.

  3. Sur un plan de travail fariné, poser chaque escargot de pâte sur la tranche, en hauteur, l’aplatir légèrement à la main, puis l’étaler avec un rouleau à pâtisserie sur 2 mm d’épaisseur.

La garniture

  1. Mettre les olives et le romarin dans le bol. Mixer 5 sec/vitesse 6. Étaler ce mélange sur la moitié de la surface de chaque pâte. Replier la pâte et appuyer légèrement au rouleau. Badigeonner de jaune d’œuf dilué dans un peu d’eau.

  2. Préchauffer le four à 180 °C (Th. 6). Découper des bandes de pâte de 1,5 x 12 cm. Étirer un peu les bandes, puis les torsader sur elles-mêmes pour former des sacristains. Les déposer sur la plaque du four tapissée de papier cuisson. Enfourner pour 15 min à 180 °C (10 mn à 230°C et 5 petites mn à 180°C, à surveiller, pour moi). Servir tiède ou refroidi.

Carrés au citron

J’ai un retard monstre dans la publication de mes recettes, aussi je vous propose aujourd’hui un dessert réalisé il y a plusieurs mois mais qui trouvera sa place aisément dans nos assiettes en toute saison. Je suis très fan de tous les desserts à base de citron et ces petits carrés sont particulièrement agréables à déguster car l’équilibre des saveurs et des textures est parfait…carrément délicieux ! Recette trouvée ici.

Bon courage à tous et à très vite pour de nouvelles gourmandises.

 

  • Pour 8 personnes

  • 150 g de farine

  • ½ c. à café de sel

  • 60 g de sucre glace

  • 100 g de beurre

  • 3 œufs

  • 150 à 200 g de sucre

  • 3 citrons

  • 2 c à soupe de maïzéna

  • sucre glace

  1. Tamiser 150 g de farine + ½ c. à café de sel + 60 g de sucre glace

  2. Mixer (dans le thermomix pour moi) ou mélanger avec les doigts avec 100 g de beurre froid coupé en cubes et étaler dans le fond du moule tapissé de papier cuisson, bien tasser, puis réserver 30 min au frigo.

  3. Cuire à 180°C pour 20 min.

  4. Préparer l’appareil au citron : fouetter 3 œufs + 150 à 200 g de sucre + zeste d’un citron et jus de 3 citrons (soit 150 ml) + 2 c. à soupe de maïzéna (à diluer dans le jus de citron par exemple) et faire épaissir le mélange 5 minutes sur feu moyen en mélangeant bien

  5. Verser sur le fond sablé, enfourner 10-15 min.

  6. Laisser refroidir totalement, ne pas hésiter de les mettre au frigo, puis saupoudrer de sucre glace.

 

Délice pommes spéculoos et pâte de spéculoos maison

Des amis me disaient récemment que le confinement était l’occasion pour eux de cuisiner beaucoup plus. Bien que je continue de travailler tous les matins, je m’aperçois que j’ai de plus en plus envie de tester de nouvelles recettes pour faire plaisir à mes chers confinés. Je vous partage une des dernières recettes réalisée qui a remporté un franc succès. Il est impératif de préparer ce gâteau la veille pour que la texture du crémeux soit juste parfaite. Réalisée avec le thermomix mais toujours possible sans le robot…

L’alliance des 3 textures et des 3 saveurs tout à fait complémentaires en fait un dessert assez festif qui plaira forcément aux petits comme aux grands.

Pour cette recette il fallait de la pâte de spéculoos, donc direction le thermomix qui, en 3 minutes et demi top chrono, m’en a préparé un pot !! Naturelle, délicieuse et économique, cette pâte est un plaisir pour les palais gourmands.

 

Délice pommes spéculoos

Le croustillant aux spéculoos

  • 200 g de biscuits spéculoos

  • 80 g de beurre doux

  • 80 g de cassonade

La compote de pommes

  • 2 g de gélatine alimentaire en feuille et un récipient d’eau froide

  • 100 g de sucre en poudre

  • 50 g de beurre doux

  • 500 g de pommes Golden, épluchées et émincées en fines lamelles

Le crémeux aux spéculoos

  • 5 jaunes d’œufs

  • 50 g de sucre en poudre

  • 15 g de sucre vanillé maison

  • 6 g de gélatine alimentaire en feuille et un récipient d’eau froide

  • 300 g de crème fraîche épaisse, 30% m.g. min.

  • 300 g de lait demi-écrémé

  • 250 g de pâte de spéculoos

  • 1 c. à soupe de cacao en poudre non sucré

Le croustillant aux spéculoos

Mettre les spéculoos, le beurre et la cassonade dans le bol, puis mixer 20 sec/vitesse 5. Transvaser dans un moule à manqué à charnière ou cercle de 20 cm de diamètre et tasser à l’aide de la spatule ou du dos d’une cuillère à soupe. Réserver 30 minutes environ au frais. Nettoyer le bol.

La compote de pommes

Mettre la feuille de gélatine à tremper dans un récipient d’eau froide. Mettre le sucre et le beurre à fondre à feu vif dans une poêle pour obtenir un caramel au beurre. Dès que le caramel commence à blondir, ajouter les lamelles de pommes. Laisser cuire à feu doux jusqu’à l’obtention d’une compote en mélangeant de temps à autre. Écraser éventuellement à la fourchette les dernières pommes qui ne seraient pas compotées avant d’ajouter la gélatine égouttée, puis mélanger à l’aide de la spatule. Réserver dans un saladier et laisser refroidir. Quand la compote est froide, l’étaler en une couche régulière sur le croustillant au spéculoos. Réserver 1 heure au frais.

Le crémeux aux spéculoos

  1. Mettre les jaunes d’œufs, le sucre et le sucre vanillé dans le bol, puis mélanger 2 min/vitesse 3. Pendant ce temps, mettre les feuilles de gélatine à tremper dans un récipient d’eau froide.

  2. Ajouter la crème fraîche et le lait, puis chauffer 13 min/80°C/vitesse 3.

  3. Ajouter la pâte de spéculoos et la gélatine égouttée, puis mélanger 30 sec/vitesse 4. Laisser tiédir avant de verser délicatement sur la couche de compote de pommes. Réserver 12 heures au frais.

  4. Le lendemain, démouler après avoir passé une lame de couteau sur le pourtour, puis saupoudrer de cacao. Servir aussitôt.

Pâte de spéculoos

 

  • 20 g de sucre en poudre

  • 25 g de cassonade

  • 200 g de biscuits spéculoos, émiettés

  • 100 g de lait entier

  • 50 g de beurre doux, coupé en morceaux

  1. Mettre le sucre et la cassonade dans le bol, puis pulvériser 10 sec/vitesse 10. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  2. Ajouter les biscuits émiettés et mixer 15 sec/vitesse 10.

  3. Ajouter le lait et le beurre, chauffer 3 min/50°C/vitesse 3, puis mixer 5 sec/vitesse 10. Transvaser dans un récipient hermétique, laisser refroidir puis conserver au réfrigérateur. Utiliser en fonction des besoins.

Moka à la crème aigre (gâteau au café extra !)

Le fait que de gros gourmands soient confinés chez moi m’incite à faire davantage de pâtisserie et surtout de tester de nouvelles recettes régulièrement. Nous aimons tous les desserts au café et c’est en feuilletant mes anciens livres de cuisine que cette recette m’a tout de suite interpellée. N’ayant pas de crème aigre, je l’ai remplacée sans problème par de la crème fraîche normale. 

J’ai à peine eu le temps de « sauver » quelques bouts de gâteaux pour faire les photos qu’il a été englouti et que l’on m’en redemande déjà !! Très simple à faire et tellement délicieux…succès garanti ! J’ai préparé la pâte dans le thermomix bien sûr, mais je vous donne la recette telle qu’elle est sur le livre.

A très vite pour de nouvelles recettes gourmandes !

 

  • 125 g de beurre ramolli

  • 250 g de sucre en poudre (je pense que 220 g suffisent !)

  • 3 œufs

  • 1 c. à café d’essence de vanille

  • 1 c. à soupe de café instantané en poudre

  • 90 g de farine

  • 60 g de farine avec levure incorporée (j’ai remplacé par 150 g de farine + 1/3 de sachet de levure chimique)

  • 90 g de crème aigre (ou fleurette comme moi)

Glaçage au café

  • 2. c. à café de café instantané en poudre

  • 125 g de sucre glace

  • 20 g de beurre fondu

Préchauffer le four à 160°C. Graisser légèrement un moule à génoise  d’environ 30 cm x 20 cm (carré pour moi) et le tapisser de papier sulfurisé.

Dans un bol, blanchir le beurre et le sucre au batteur électrique (thermomix pour moi avec le fouet) jusqu’à ce que le mélange soit très aéré. Ajouter les œufs un par un en battant vigoureusement la préparation. Délayer l’essence de vanille et le café en poudre dans une cuillère à soupe d’eau chaude.

Transvaser dans un saladier et incorporer à la cuillère les farines tamisées, (ou farine + levure chimique) en alternance avec la crème. Mélanger les ingrédients pour obtenir une pâte presque homogène.

Remplir le moule et lisser la surface de la pâte. Faire cuire 30 à 40 minutes. Une pointe de couteau piquée au centre du gâteau doit ressortir sèche. Laisser reposer le gâteau 5 minutes avant de la démouler sur une grille.

Préparer le glaçage en délayant dans un bol le café en poudre avec 2 cuillères à soupe d’eau. Ajouter le sucre glace et le beurre fondu. Bien mélanger puis napper le moka refroidi. Laisser sécher.

Macarons pralinés à l’ancienne de Pierre Hermé et macarons au pain d’épices

A l’heure du confinement, alors que les journées peuvent paraître bien longues pour beaucoup d’entre vous (pour ma part, je continue à travailler auprès des personnes âgées avec toutes les précautions possibles), pourquoi ne pas en profiter pour prendre du temps à confectionner soi-même ses macarons ? même si vous vous dites que c’est trop compliqué, que vous avez déjà raté d’éventuels premiers essais, surtout ne vous découragez pas, persistez, oui, vraiment, persistez et vos premiers macarons réussis vous vaudront bien des compliments et une immense satisfaction personnelle !… quelle joie de dire « c’est moi qui les ai faits ! » Attention toutefois à bien respecter les règles essentielles de base évidement !

Je vous encourage vraiment à vous lancer si ce n’est déjà fait, ou à tester de nouveaux parfums si vous maîtrisez ces petits délices un peu capricieux mais si exquis !

La recettes des coques, je ne la change jamais car elle me donne satisfaction, alors pour l’instant je reste fidèle à la meringue italienne. Cependant, comme j’utilise des tapis en silicone pour la cuisson, j’ai découvert dernièrement (je me suis un peu trompée dans les degrés) qu’en rajoutant 5°C (soit 165°C), le dessous des coques n’est plus un peu creux comme avant, mais juste parfaits, bien plats et brillants même ! Donc, heureuse étourderie que voilà !!

La garniture des macarons pralinés est issue de la recette de Pierre Hermé et cela change vraiment des ganaches que j’ai l’habitude de faire. La texture est ici légère, une sorte de crème au beurre aérienne, presque mousseuse, à base de meringue italienne. Les éclats de noisettes torréfiées incrustés sur le dessus des coques sont vraiment un plus à la dégustation, ne les zappez pas. 

J’ai fait moi-même mon pralin avec 100% de noisettes torréfiées et pelées dès la sortie du four (7 minutes à 170°C).

Une tuerie ces macarons….De même pour ceux au pain d’épices (fait maison pour moi, tellement meilleur que celui du commerce !), ils sont dé-li-cieux, avec un vrai goût authentique ; nous nous sommes régalés ! 

Courage à chacun et chacune d’entre vous en cette période cauchemardesque…soyons tous et chacun responsable, solidaire…et confinés !

Macarons pralinés :

Recettes de base des coques ici

Garniture pour une quarantaine de macarons :

125 g de beurre de très bonne qualité 

50 g de blancs d’œufs vieillis et tempérés

80 g de sucre en poudre

20 g d’eau

125 g de pralin en poudre

Dans une casserole à fond épais, faire un sirop en mettant d’abord le sucre, puis l’eau. Lorsque ce sirop est à 110°, commencer à battre les blancs, puis les incorporer aux blancs lorsqu’il atteint 120°/121°C. Continuez de battre jusqu’à complet refroidissement de cette meringue, qui doit être bien brillante et faire le fameux bec d’oiseau.

Fouettez le beurre pendant 5 mn pour bien l’aérer. Il doit devenir blanc et léger. Ajouter progressivement la poudre de pralin, et continuer de fouetter pendant 5 mn

Incorporer ensuite à l’aide d’une maryse, en 3 fois, la meringue italienne à ce beurre praliné, très délicatement pour ne pas la casser. La crème doit être aérienne et très légère.

Mettre cette crème dans une poche à douille avec douille assez large, et réserver au frais au moins une heure, le temps qu’elle devienne crémeuse.

Garnir généreusement les coques, et réservez au frais dans une boîte hermétique pendant 24h à 48h…..je n’ai pas pu attendre jusque là bien évidemment !

 

Macarons au pain d’épices :

  • 4 tranches de pain d’épices

  • 3 c. à soupe de crème entière liquide

  • 100 g de beurre

  • 50 g de sucre glace

  • 50 g de poudre de noisettes (à essayer aussi sans cet ingrédient !)

Réduire le pain d’épices en miettes, ajouter la crème liquide et mélanger pour obtenir une crème épaisse. Battre le beurre en pommade,ajouter le sucre glace, la poudre de noisette puis la crème au pain d’épices. Bien mélanger.

Garnir les macarons à l’aide d’une poche à douille et réserver 24 à 48H au frais.

Röstis de pomme de terre aux échalotes

Me revoici avec une nouvelle recette à base de pommes de terre. Ces röstis faits au thermomix peuvent très bien se réaliser à la main si vous ne possédez pas ce robot. Une recette toute simple, rapide, mais qui en régalera plus d’un !

A très vite avec une recette irrésistible pour les gourmands…!

  • 120 g d’échalotes, coupées en deux

  • 20 g de beurre

  • 700 g de pommes de terre, coupées en morceaux

  • 2 – 3 brins de persil frais, équeutés (ciboulette fraîche pour moi)

  • 1 œuf

  • 1 jaune d’œuf

  • 50 g de farine de blé

  • 3 pincées de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 3 pincées de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

  • 15 g d’huile de friture

  • fleur de sel

 

  1. Mettre les échalotes dans le bol et hacher 5 sec/vitesse 4. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  2. Ajouter le beurre et faire suer 10 min/90°C/vitesse 1.

  3. Ajouter les pommes de terre, le persil, 1 œuf entier et 1 jaune d’œuf, la farine, le sel et le poivre, puis mixer 30 sec/vitesse 5. Transvaser dans un saladier et réserver.

  4. Chauffer un peu d’huile dans une poêle sur feu vif, puis à l’aide d’un emporte-pièce (Ø 6 cm) ou en prélevant simplement à la cuillère un peu de cette préparation, réaliser des galettes et les cuire à feu moyen 4 minutes environ de chaque côté. Saupoudrer de fleur de sel et servir chaud.

Pommes de terre farcies aux saucisses

J’ai énormément de retard dans mes publications, les recettes attendent sagement que je vous les partage….alors on y va, aujourd’hui ce sont des pommes de terre farcies. On les apprécie bien chaudes, juste sorties du four, surtout en hiver ; c’est simple, rapide et constitue un repas complet pour le soir accompagné d’une bonne salade par exemple.

 

Pour 4 personnes

8 pommes de terre (de dimension égale si possible)

300 g de saucisse

50 g de parmesan

Huile d’olive

Sel et poivre.

un peu de mozzarella

Laver et faire cuire à l’eau avec la peau, les pommes de terre. Elles doivent rester compactes tout en étant cuites à point. Cuisson à surveiller donc !

Les égoutter et les laisser refroidir.

Les couper en deux et creuser délicatement l’intérieur avec une petite cuillère.

Dans un saladier, mettre la chair de pommes de terre, la saucisse coupée en petits morceaux, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et saupoudrer de 25 g parmesan. Saler et poivrer. Bien mélanger.

Remplir les pommes de terre de la préparation, bomber légèrement et saupoudrer de parmesan qui reste.

Sur une plaque à four, recouverte de papier sulfurisé ou dans un plat, poser les pommes de terre farcies.

Enfourner 15 minutes à 180° et 1 minute avant à la fin de la cuisson, poser une fine tranche de mozzarella sur les pommes de terre (j’ai zappé cela mais ce doit être encore plus gourmand).

Servir chaud ou tiède.

Tartelettes au potiron – Gratin de potiron

Qu’on les appelle potiron, courge, citrouille, potimarron, butternut etc.., ce légume star de la fin d’automne et de l’hiver nous ravit tant par ses formes variées, ses couleurs vitaminées, ses bienfaits pour la santé que pour les multiples recettes auxquelles il se prête.

Aujourd’hui, je vous propose deux recettes fort simples mais savoureuses à souhait. Le gratin est prêt en quelques minutes et si facile à faire ! Vous pourrez varier les fromages, rajouter des graines de courges, quelques épices etc..pour le personnaliser. Délicieux !

Les tartelettes très légères, sont tellement bonnes que mes enfants ont voulu en refaire plusieurs fois, ces quelques graines de lin sur le dessus sont vraiment un plus, nous nous sommes régalés ! Recette du gratin trouvée sur marmiton et les tartelettes sur thermomix (impossible de retrouver la recette, je vous la livre de mémoire à quelques grammes prés pour le fromage !).

Je remercie mes très bons ami(e)s qui m’ont si gentiment fournie en légumes de leur jardin !!

 

Pour les tartelettes (6 ou 8 en fonction de la taille des moules)

  • une pâte brisée (faite maison au thermomix pour moi, recette sur cookidoo)

  • 800 g de chair de potiron coupée en cube

  • 1 œuf

  • sel et poivre

  • 100/120 g de comté râpé ou autre fromage un peu similaire

  • des graines de lin

Faire cuire à la vapeur les cubes de chair de potiron. Quand ils sont tendres, les mixer finement avec l’œuf, le sel, le poivre.

Préchauffer le four à 200 °C.

Étaler la pâte brisée, foncer les moules à tartelettes avec les morceaux de pâte emporte-piécés. Garnir avec la préparation de potiron. Garnir du fromage râpé et de graines de lin. Enfourner jusqu’à ce que les tartelettes soit un peu dorées et que la pâte soit bien cuite.

Pour le gratin (4 personnes)

 

  • 600 g de potiron

  • 2 œufs

  • 100 g de gruyère râpé

  • 2 c. à soupe de crème fraîche épaisse

  • sel

  • poivre

  • muscade

  • Faire cuire le potiron dans une cocotte ou à la vapeur pour moi.

    Après la cuisson, faire égoutter afin qu’il ait rendu toute son eau.

  • Mélanger les œufs, la crème, la moitié du gruyère, le sel, le poivre et une pointe de noix de muscade râpée. mélanger cette préparation au potiron. Mixer le tout.

Verser dans un plat à gratin et parsemer du reste du gruyère. Faire cuire 30 minutes à 200°C.

 

Bûche au chocolat, mousse au chocolat pralinée

Tous les ans, j’aime beaucoup tester de nouvelles recettes de bûches de Noël. Cette année, je voulais quelque chose d’assez léger, pas trop sucré, très vite fait et surtout je désirais utiliser la pâte de noisettes dont j’ai découvert et fait la recette très récemment et qui se révèle être une tuerie. La recette va suivre très rapidement, c’est promis…j’ai tellement de retard dans mes publications !

Cette bûche est délicieuse avec ce goût subtil mais bien présent de la noisette, l’ensemble des saveurs et des deux textures est très réussi. A refaire sans hésitation.

Faite au thermomix pour moi, mais tout à fait possible à réaliser sans. Recette trouvée sur cookidoo.

JOYEUX NOËL A TOUS !Résultat de recherche d'images pour "émoticone noel"

 

Le biscuit au chocolat

  • 5 œufs

  • 130 g de sucre en poudre

  • 50 g de farine de blé

  • 50 g de fécule de maïs

  • 25 g de cacao en poudre non sucré

  • 30 g de beurre

La mousse au chocolat pralinée

  • 300 g de crème liquide 30-40% m.g., très froide

  • 150 g de mascarpone, très froid

  • 150 g de chocolat noir, détaillé en morceaux

  • 20 g de lait

  • 100 g de pâte de noisette (faite maison pour moi)

  • pralin, pour la finition (fait maison pour moi, recette sur ce blog)

Le biscuit au chocolat

  1. Préchauffer le four à 220°C (Th. 7-8). Tapisser une plaque de four de papier cuisson et réserver.

  2. Insérer le fouet. Mettre les œufs et le sucre dans le bol, puis fouetter 7 min/vitesse 3.5.

  3. Ajouter la farine, la fécule de maïs, le cacao et le beurre, puis fouetter 10 sec/vitesse 2. Retirer le fouet et finir d’incorporer la farine à l’aide de la spatule si nécessaire. Verser la pâte sur la plaque de four préparée, égaliser la surface, puis enfourner et cuire 7-8 minutes à 220°C. Nettoyer et essuyer soigneusement le bol et le fouet. Poser un torchon humide sur le plan de travail, renverser le biscuit dessus et ôter le papier cuisson. Rouler le biscuit encore chaud dans le torchon et laisser tiédir.

La mousse au chocolat pralinée

  1. Insérer le fouet. Mettre la crème liquide et le mascarpone dans le bol, puis fouetter 1 min/vitesse 4. Retirer le fouet. Transvaser la crème fouettée dans un récipient et réserver. Nettoyer le bol.

  2. Mettre le chocolat et le lait dans le bol, puis faire fondre 5 min/50°C/vitesse 1

  3. Ajouter la pâte de noisette et mélanger 30 sec/vitesse 3

  4. Ajouter 75 g de crème fouettée et mélanger 30 sec/vitesse 4. Transvaser la mousse dans le récipient avec la crème fouettée restante et mélanger délicatement à l’aide de la spatule.

  5. Dérouler le biscuit, le tartiner de mousse au chocolat praliné, puis le rouler à nouveau. Envelopper le biscuit de film alimentaire et réserver 30 minutes au frais avec la mousse restante.

  6. Mettre la bûche sur un support cartonné pour faciliter le service. Couvrir la bûche de mousse restante, puis la saupoudrer de pralin en faisant adhérer à l’aide de la spatule. Déposer sur un plat de service et réserver au frais jusqu’au moment de servir.

Cake aux noix, miel et épices douces

Voici une recette tout à fait appropriée à cette période de Noël. C’est en feuilletant mes très vieilles revues de cuisine que je me suis arrêtée sur ce cake. Quelques minutes après, il était dans le four !

J’aime beaucoup faire du pain d’épice maison qui est topissime mais ce cake le rappelle un peu dans son parfum. Vous pourrez le déguster avec du cidre ou pourquoi pas du vin chaud…en tout cas, le mélange des saveurs noix, rhum, épices douces et note de miel est particulièrement agréable et doux et donne un goût très authentique et un peu d’autrefois… Mon fils m’a dit « c’est vraiment un cake aux saveurs de marché de Noël » !!

 

  • -250 g de farine

  •  3 œufs

  • 100 g de beurre

  • 100 g de sucre en poudre

  • 2 c. à soupe d’huile de noix

  • 50 g de miel liquide

  • 100 g de cerneaux de noix + quelques uns pour la déco

  • 1 c. à café rase de 4 épices

  • 2 c. à soupe de rhum

  • 1/2 sachet de levure chimique

  • 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C.

Concasser finement les 100 g de noix dans un robot.

Détailler le beurre en gros morceaux dans un saladier et le faire ramollir 10 secondes dans le micro-ondes puis ajouter le sucre et l’huile de noix. Battre jusqu’à ce que la préparation soit légère et crémeuse.

Incorporer un par un les 3 œufs dans la pâte. Ajouter en fouettant modérément, le miel liquide, le rhum, la farine, la levure et la pincée de sel.

Mélanger la poudre de noix avec la pâte et la verser dans un moule à cake tapissé de papier sulfurisé beurré, si le moule n’est pas en silicone. Disposer quelques cerneaux de noix sur la surface. Enfourner et laisser cuire une heure (piquer dans la partie la plus épaisse du cake avec la pointe d’un couteau, elle doit ressortir sèche, sinon poursuivre la cuisson 5 à 10 minutes).

Sortir le cake du four et laisser tiédir 10 minutes avant de démouler sur une grille pour le laisser complètement refroidir.

Terrine Bressane

Je vous propose une recette de terrine délicieuse réalisée dans le Thermomix (possible à faire sans).

Bien parfumée, aux saveurs équilibrées, cette terrine dégustée en entrée avec quelques cornichons et du bon pain maison ….un régal ! A faire 24 à 48 heures avant de déguster.

Je vous souhaite un très bon week-end, et à très vite pour une nouvelle recette !

 

  • quelques bardes de lard gras (optionnel)

  • 360 g de blanc de poulet

  • ½ c. à soupe de miel

  • 1 c. à café de sauce de soja

  • 1 c. à soupe de jus de citron

  • 80 g d’oignon, coupé en deux

  • 1 gousse d’ail

  • ½ bouquet de persil frais

  • 200 g de lardons fumés

  • 200 g de chair à saucisse

  • 20 g de cèpes séchés, préalablement réhydratés dans de l’eau pendant 1 heure (je ne les ai pas mis)

  • 1 œuf

  • 1 c. à soupe de thym frais, effeuillé

  • 2 c. à soupe de cognac (ou autre alcool)

  • 1 c. à café bombée de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 1 c. à café de poivre vert, à ajuster en fonction des goûts

  • 1 feuille de laurier

  1. Préchauffer le four à 180°C (Th. 6). Tapisser le fond d’une terrine de bardes de lard et réserver.

  2. Détailler 140 g de blanc de poulet en cubes de 1,5 cm environ et les mettre dans un récipient. Ajouter le miel, la sauce soja et le jus de citron, mélanger à l’aide de la spatule puis réserver au frais.

  3. Mettre l’oignon, la gousse d’ail et le persil dans le bol, puis hacher 6 sec/vitesse 6. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  4. Couper le reste du blanc de poulet en gros morceaux et les mettre dans le bol. Ajouter les lardons et la chair à saucisse, puis mixer 10 sec/vitesse 8. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  5. Ajouter la marinade au miel, les cèpes réhydratés et égouttés, l’œuf, le thym frais, le Cognac, le sel et le poivre vert, puis mélanger 25 sec/sens inverse/vitesse 3. Transvaser cette préparation dans la terrine préparée. Bien tasser à l’aide de la spatule et poser une belle feuille de laurier sur le dessus. Mettre le couvercle sur la terrine et mettre cette dernière dans un plat à four contenant un fond d’eau pour le bain-marie. Enfourner et cuire 1 h 45 min à 180°C.

  6. Au bout de ce temps, retirer le couvercle de la terrine, baisser la température du four à 150°C (Th. 5) et poursuivre la cuisson pendant 20 minutes environ. Laisser refroidir, puis reposer de préférence pendant 24-48 heures, avant de déguster.

Pommes noisettes maison

Qui ne connaît pas les pommes noisettes….je n’étais pas fan du tout jusqu’à ce que je les fasse maison.

Cette recette est vraiment simplissime et le goût n’a rien à voir avec celles du commerce, tout comme pour les pommes dauphines et les pommes duchesse (recettes sur ce blog). Dégustées juste sorties de la friture, c’est un vrai délice ! Hyper croustillantes à l’extérieur et très fondantes à l’intérieur.

Je les ai faites avec le thermomix, mais vous pouvez les faire sans, bien sûr !

 

Pour 4 portions

500 g d’eau

700 g de pommes de terre coupées en cubes

1 c. à café de sel

60 g de fécule de maïs

1 œuf

huile de friture

Mettre l’eau dans le bol du thermomix, insérer le panier cuisson et y mettre les pommes de terre, puis cuire à la vapeur 25 mn/varoma/vit.1. Retirer le panier cuisson et vider l’eau du bol.

Mettre les pommes de terre cuites, le sel, la fécule de maïs et l’œuf dans le bol, puis mélanger 20 sec/sens inverse/vit.4. Transvaser la préparation dans un récipient et laisser complètement refroidir à température ambiante avant utilisation. Avec les mains, réaliser de petites boules de la taille d’une grosse noisette (à peine un peu plus grosses pour moi cette fois).

Faire chauffer de l’huile de friture à 180°C dans une poêle ou une friteuse (friteuse pour moi), puis y frire les boulettes environ 4 minutes. Servir bien chaud.

Potatoes au four et leur sauce crémeuse

Le froid s’installe et c’est avec plaisir que l’on déguste de bons plats chauds réconfortants. Je vous partage aujourd’hui une recette prévue pour 4 personnes mais qui s’est avérée un tel délice que nous avons fini ce plat à deux ! Qui ne connaît pas les fameuses potatoes et leur sauce  creamy deluxe du M. Do par exemple ? Cela fait des années que je n’ai pas mis les pieds dans les fast food, je ne suis pas fan du tout, mais je me souviens avoir apprécié quand même un peu les potatoes avec cette fameuse crème….mais ça c’était avant !! 

La recette que je vous propose aujourd’hui est une tuerie ! les potatoes sont moelleuses à l’intérieur et croustillantes à l’extérieur, parfumées à souhait, et la sauce un pur régal….qu’il est difficile de s’arrêter quand on commence à les déguster, c’est addictif !! A refaire dès que possible…j’en salive encore en écrivant cette recette ! De plus, c’est économique, sain et tellement meilleur qu’au fast food…

Sans le thermomix, ce plat est tout à fait réalisable aussi, bien entendu.

 

Les potatoes

  • 15 g de farine de blé

  • 15 g de chapelure (maison pour moi)

  • 20 g d’huile d’olive

  • 1 c. à café bombée de mélange d’épices (paprika, curcuma, piment doux et herbes de Provence)

  • 2 pincées de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 2 pincées de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

  • 600 g de pommes de terre à chair ferme, coupées en quatre dans la longueur

La sauce crémeuse

  • 30 g d’échalote, coupée en deux

  • 3 brins de persil frais, équeutés (j’ai remplacé par de la ciboulette fraîche du jardin, c’est top)

  • 3 c. à soupe de mayonnaise maison

  • 2 c. à soupe de crème fraîche

  • 1 c. à soupe de vinaigre

  • 1 c. à café de sucre en poudre

  • 1 – 2 pincées de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 1 – 2 pincées de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

 

  1. Préchauffer le four à 200°C. Tapisser une plaque de four de papier cuisson et réserver.

  2. Mettre la farine, la chapelure, l’huile d’olive, le mélange d’épices, le sel et le poivre dans le bol du thermomix, puis mélanger 15 sec/vitesse 4. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  3. Mélanger de nouveau 15 sec/vitesse 4. Transvaser la préparation dans un saladier et y ajouter les pommes de terre, puis mélanger. Elles doivent être parfaitement enrobées de panure. Répartir les pommes de terre sur la plaque préparée. Enfourner et cuire 30 minutes environ à 200°C. Retourner les potatoes à mi-cuisson. La panure doit être croustillante et les potatoes tendres à cœur. Nettoyer le bol.

La sauce crémeuse

  1. Mettre l’échalote et le persil ou ciboulette dans le bol du thermomix, puis hacher 5 sec/vitesse 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  2. Ajouter la mayonnaise, la crème fraîche, le vinaigre, le sucre, le sel et le poivre, puis mélanger 10 sec/vitesse 3.5. Transvaser dans une coupelle et servir avec les potatoes bien chaudes.

Cake à la saucisse de Morteau et moutarde à l’ancienne

Envie d’une recette très vite faite, économique, délicieuse et qui sera parfaite pour un repas complet accompagné d’une bonne salade verte ? Ce cake fera sans doute l’unanimité autour de la table ! Fait dans le thermomix, il ne demande qu’une petite minute de préparation avant la cuisson. Sans le thermomix, vous pourrez le faire rapidement aussi sans problème. Une recette toute simple mais goûteuse qui sera appréciée en toute saison.

De plus, s’il en reste, doucement réchauffé le lendemain, il est toujours aussi bon.

 

Pour 8 parts

  • 80 g d’emmental, coupé

  • 160 g de lait

  • 30 g d’huile de tournesol

  • 3 œufs

  • 200 g de farine de blé

  • 1 c. à café de levure chimique (1/2 sachet)

  • 50 g de moutarde à l’ancienne

  • 2 pincées de sel à ajuster en fonction des goûts

  • 1 pincée de poivre du moulin à ajuster aussi

  • 1 saucisse de Morteau

Préchauffer le four à 180°C. Beurrer un moule à cake s’il n’est pas en silicone.

Mettre l’emmental dans le bol du Thermomix et râper 5 sec/vitesse 10. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

Ajouter le lait, l’huile, les oeufs, la farine, la levure chimique, la moutarde à l’ancienne, le sel et le poivre, puis mixer 20 sec/vitesse 5. Transvaser un tiers de la préparation dans le moule à cake, ajouter la saucisse de Morteau puis verser le reste de préparation dessus.

Enfourner et cuire 40/50 minutes à 180°C. Vérifier la cuisson du cake en y enfonçant la lame d’un couteau qui doit ressortir sèche. Laisser tiédir avant de démouler. Déguster tiède.

Croquettes de courgette

Encore quelques courgettes au jardin, alors c’est l’occasion parfaite pour tester toujours de nouvelles recettes à base de ce légume merveilleux qui se prête à mille préparations !

Aujourd’hui je vous propose une version qui nous a bien séduits et que je ne tarderai pas à refaire. Ces croquettes sont très diététiques, avec très peu de matière grasse, bien savoureuses et parfumées et les flocons d’avoine que je n’ai pas l’habitude de cuisiner apportent une touche vraiment intéressante. Le lendemain, réchauffées, elles sont toujours aussi bonnes.

Cette version de la courgette fera aimer ce légume aux plus récalcitrants à ne pas en douter !

Réalisées au thermomix, vous pourrez cependant les faire en manuel.

A très vite pour une nouvelle recette excellente à base de courgette !!

  • 100 g d’emmental, coupé en morceaux

  • 80 g d’oignon, coupé en deux

  • 15 g d’huile d’olive, et un peu pour les croquettes

  • 1 c. à café de curry en poudre

  • 1 courgette (300 g env.), coupée en tronçons (de la jaune pour moi cette fois)

  • 2 œufs

  • 110 g de flocons d’avoine

  • 3 pincées de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 3 pincées de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

  1. Mettre l’emmental dans le bol et râper 5 sec/vitesse 10. Transvaser dans un récipient et réserver.

  2. Mettre l’oignon dans le bol et hacher 5 sec/vitesse 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  3. Ajouter l’huile d’olive et le curry, puis rissoler 5 min/120°C/vitesse 1, sans le gobelet doseur.

  4. Ajouter la courgette et les œufs, puis mixer 5 sec/vitesse 4.

  5. Ajouter les flocons d’avoine, l’emmental râpé, le sel et le poivre, puis mélanger 20 sec/sens inverse/vitesse 3. Laisser refroidir.

  6. Préchauffer le four à 180°C (Th. 6). Tapisser une plaque de four de papier cuisson et réserver.

  7. Avec les mains légèrement humides, former des boulettes avec la préparation (env. 20), puis les disposer sur la plaque de four préparée. Badigeonner chacune d’un peu d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau de cuisine, puis enfourner et cuire 25-30 minutes à 180°C, jusqu’à ce que les croquettes soient dorées. Servir aussitôt.

Recette du savon liquide pour les mains (juste 2 ingrédients naturels !)

Aujourd’hui, ce n’est pas une recette comestible que je vous propose, malgré son aspect blanc et mousseux d’une bonne chantilly maison ! A la voir comme ça on y tremperait bien le bout du doigt pour goûter tellement la texture est tentante…..mais je vous propose de vous en verser une noisette au creux de vos mains et de vous les laver avec plutôt !!

En effet, avec seulement du savon et de l’eau on obtient ce savon onctueux à souhait, un peu mousseux, à placer dans votre distributeur. Non seulement, c’est bon pour la planète car pas d’emballage de recharges à jeter, mais aussi ce savon est très doux et sain pour la peau, et économique en plus !

Avec seulement un demi savon de Marseille (format normal), j’obtiens de quoi se laver les mains pendant environ 4 mois. Le mélange se conserve parfaitement dans des pots en verre en attendant de recharger le distributeur à savon. La texture ne bouge pas.

Recette piochée ici

1 savon

1.5 litres d’eau (deux fois 0.75 litre)

Râper le savon avec une râpe à fromage.

Faire bouillir la moitié de l’eau dans une casserole, puis réduire le feu pour obtenir une petite ébullition. Ajouter le savon râpé (qui ressemble à du fromage râpé) dans l’eau qui bout.

Incorporer lentement le savon jusqu’à ce qu’il soit complètement dissout.

Éteindre le feu ou si vous utilisez une cuisinière électrique, retirer la casserole.

Incorporer lentement l’autre moitié de l’eau au mélange.  Laisser refroidir pour que le mélange s’épaississe progressivement au bout de 7 à 8 heures environ.

Une fois que le mélange a épaissi, mélanger avec un batteur électrique pour obtenir une texture lisse et très onctueuse, puis verser le savon dans un récipient pour le stocker.

L’heure est aussi à la confection de la gelée de mûres, si bonne faite maison ! Alors quand on est bien gourmand et que le pot se vide à toute allure, on peut le transformer en deux minutes en photophore toute simple pour nous accompagner lors des dernières douces soirées de l’été. Un tout petit bout de ruban, quelques bruyères cueillies dans le jardin, une bougie.. et que la douce lumière soit !

Un petit bouquet simplissime de fin de saison…

Risotto à l’Espagnole au thermomix

Il vous reste quelques courgettes et quelques poivrons au jardin ? (ou pas après tout, qu’importe, c’est encore la saison sur les étals !), voici une recette pour les utiliser en régalant votre tablée. Un plat complet réalisé en 30 minutes que nous avons beaucoup aimé ! Et puis, les risottos au thermomix, c’est si simple et sans surveillance, pour un résultat toujours top !

Ce risotto est excellent et constitue un plat équilibré et savoureux qui sera bien apprécié des petits comme des grands.

 

Pour 4 à 5 personnes

  • 1 oignon pelé et coupé en quatre

  • 2 gousse d’ail pelées et dégermées

  • 30 g d’huile d’olive

  • 5 cm de chorizo, peau retirée, coupé en petits dés

  • 400 g de filets de poulet coupé en cubes de 3 cm de côté

  • 1 c. à café de paprika fumé

  • 2 courgettes bio si possible

  • 2 petits poivrons de 150 g environ (rouge et jaune si possible)

  • 220 g de riz de Camargue

  • 1 cube de bouillon de volaille

  • 1 c. à soupe rase de concentré de tomates

  • 700 g d’eau

  • du persil, du sel et du poivre

Mettre l’oignon et l’ail dans le bol du thermomix, mixer 5 sec/vitesse 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

Ajouter l’huile d’olive, le chorizo, le poulet et le paprika. Faire rissoler 5 min/120°C/sens inverse/vitesse cuillère sans le gobelet doseur.

Pendant ce temps, couper les courgettes en dès de 1.5 cm de côté et les poivrons en lanières, les réserver.

Transvaser le contenu du bol dans un saladier.

Mettre le riz, le poivron, la courgette, le cube de bouillon, le concentré de tomates, le sel , le poivre et l’eau dans le bol du thermomix non rincé et faire cuire 10 min/100°C/sens inverse/vitesse cuillère.

Retirer le couvercle du bol et remuer délicatement avec la spatule. Ajouter le mélange au poulet réservé et poursuivre la cuisson 8 min/100°C/sens inverse/vitesse cuillère.

Rectifier l’assaisonnement, parsemer de persil ciselé (ciboulette pour moi) et servir aussitôt.

 

 

 

Crumble de courgettes menthe et fêta – Crumble de courgettes au chèvre – Courgettes à la carbonara

Aujourd’hui, je vous propose trois recettes dans ce même article car j’ai un retard monstre dans mes publications !! Je ne trouve plus le temps de me poser car entre cuisine et surtout jardin en ces belles journées ensoleillées, il faudrait rajouter du temps au temps ! Grâce à la chaleur et aux averses de ces dernières semaines les courgettes du jardin me permettent de tester sans cesse de nouvelles recettes. Ce légume se prête parfaitement à mille et une préparations, ce qui fait que l’on ne s’en lasse jamais.

 

Crumble de courgettes menthe et fêta

 

  • 100 g d’oignon, coupé en deux

  • 60 g d’huile d’olive

  • 1000 g de courgettes non traitées, coupées en fines rondelles

  • 3 pincées de sel, à ajuster en fonction des goûts

  • 3 pincées de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

  • 5 brins de menthe fraîche

  • 150 g de feta

  • 150 g farine de blé semi-complète (farine blanche pour moi)

  • 5 g de pignons de pin

 

  1. Mettre l’oignon dans le bol du thermomix et hacher 5 sec/vitesse 5.

  2. Chauffer une poêle antiadhésive et y faire revenir 10 g d’huile d’olive, les courgettes, l’oignon haché, le sel et le poivre. Pendant ce temps, mettre les brins de menthe dans le bol du thermomix et hacher 10 sec/vitesse 10. Transvaser dans un récipient et réserver.

  3. Mettre 80 g de feta dans le bol du thermomix et émietter 2 sec/vitesse 5. Réserver avec la menthe hachée.

  4. Préchauffer le four à 180°C (Th. 6).

  5. Sans laver le bol, y mettre les 70 g restants de feta, la farine complète et les 50 g restants d’huile d’olive, puis mixer 10 sec/vitesse 5. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule si le mélange n’est pas homogène prolonger le mixage 5 sec/vitesse 5.

  6. Mélanger les courgettes cuites, le mélange menthe-feta réservé et les pignons de pin dans un récipient, puis les transvaser dans un plat à gratin. Couvrir de crumble, puis enfourner et cuire 30 minutes à 180°C en surveillant la coloration. Servir aussitôt.

Crumble de courgettes au chèvre

 

  • 3 courgettes

  • 150 g de bûche de chèvre

  • 70 g de chapelure

  • 40 g de farine

  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive

  • sel et poivre du moulin

  • crème fraîche entière (pas dans la recette mais bien meilleur !)

Tailler les courgettes en fines rondelles et les faire revenir dans une poêle légèrement huilée. Saler, poivrer et remuer régulièrement.

Au bout de 10 minutes environ, napper de crème fraîche, retirer du feu et laisser tiédir. Pendant ce temps préchauffer le four à 210°c (thermostat 7) et préparer la pâte à crumble : verser dans un saladier la farine, la chapelure, une pincée de sel et mélanger. Ajouter ensuite le beurre légèrement ramolli et malaxer le tout du bout des doigts de façon à obtenir une pâte sableuse.

Couper le fromage de chèvre en petits morceaux. Dans 4 ramequins, disposer les rondelles de courgettes puis les petits morceaux de chèvre et terminer avec la pâte à crumble. Enfourner 10 à 15 minutes. Quand le crumble est doré, c’est prêt. Servir aussitôt.

Courgettes à la carbonara

– 4 courgettes
– 1 grosse gousse d’ail
– 2 jaunes d’œufs
– 180/200 ml de crème fraîche liquide
– 50 g de parmesan
– sel et poivre
– muscade
– 100 g de lardons fumés
– 20 g de beurre

Laver et couper les courgettes en 4 sur la longueur et enlever les pépins avec un couteau,
Les râper grossièrement et les plonger 3 mn dans une eau bouillante pour les assouplir.

Faire fondre le beurre dans la poêle ,y mettre les courgettes, saler, poivrer, ajouter la gousse d’ail écrasée, ajouter un peu de muscade, et laisser cuire 3 mn. Elles doivent rester croquantes (je les avais légèrement trop cuites !).

Enlever de la poêle et y ajouter les lardons sans ajouter de matière grasse jusqu’à coloration.   Mélanger les courgettes aux lardons.

Dans un bol, battre les jaunes d’œufs avec la crème et y ajouter le parmesan, verser dans la poêle et laisser épaissir l’ensemble quelques minutes.

 

Et juste pour le plaisir des papilles, un petit rappel de cette recette excellentissime du cheesecake vanille au coulis de fruits, sans cuisson. C’est une de mes recettes fétiches qui ravit à chaque fois mes invités. Sur les photos, aujourd’hui c’est au coulis de mûres du jardin. Vous trouverez la recette sur ce blog ici.

Biscuits apéritifs au comté (au thermomix….ou pas !)

Lorsque j’ai des amis qui viennent à la maison, j’aime beaucoup confectionner des biscuits apéritifs et tester ainsi plusieurs recettes. Aujourd’hui je vous propose des biscuits simplissimes mais délicieux qui commenceront le repas d’une manière savoureuse et naturelle.

Vous pourrez remplacer le comté par tout type de fromage à pâte dure.

 

 

 

Pour 20 biscuits

80 g de comté

100 g de beurre en morceaux

250 g de farine

1 œuf

3 c. à soupe d’eau froide

1/2 c. à café de sel

du poivre

Dans le bol du thermomix, placer le comté et mixer 10 ou 15 sec/vit 5 (5 secondes n’ont pas été suffisantes pour moi). Réserver dans un récipient.

Dans le bol du thermomix, mettre le beurre en morceaux et faire fondre 3 min/60°C/vitesse 2.

Ajouter la farine, l’œuf, l’eau, le sel et le poivre. Mélanger 15 sec/vitesse 3.

Ajouter les 3/4 du comté râpé et mélanger de nouveau 10 sec/vit. 3.

Sortir la pâte et former un rouleau de pâte. L’envelopper de film alimentaire et le placer 30 minutes au frigo.

Préchauffer le four à 180°C. Détailler la pâte en 20 rondelles. Les placer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrer du reste de fromage râpé.

Enfourner pour 15 minutes au moins, jusqu’à ce que les biscuits soient bien dorés. Laisser refroidir sur une grille.

Lasagne de courgettes

C’est la pleine saison des courgettes et j’affectionne tout particulièrement ce légumes car on peut l’accommoder de mille façons différentes.

Chaque année, à la même époque, je suis à l’affût de nouvelles recettes et je vous partage la 1ère de l’été : les lasagnes de courgette, réalisées dans le thermomix. Vous pouvez les faire, bien évidemment, sans ce robot.

Ce plat est vraiment un régal ! je l’ai cuisiné à l’occasion d’une invitation, et vu son succès, je vais récidiver prochainement ! Dans cette recette, les courgettes remplacent les plaques de lasagne classiques. Les photos sont largement moins belles que le plat était bon !!

Et pour le plaisir, quelques petits clichés du jardin ; des courgettes, tomates et mûres (promesse de bonnes gelées en perspective !) qui arrivent prochainement, toutes rescapées de la forte grêle du 15 juin et 1er juillet derniers …elles me sont d’autant plus précieuses 😉 !

 

 

 

 

 

 

  • 50 g de parmesan, coupé en morceaux (ou déjà râpé, vous sauterez donc l’étape 1)

  • 80 g d’oignon, coupé en deux (100 g au moins pour moi)

  • 1 gousse d’ail (2 pour moi, j’adore !)

  • 5 brins de persil frais, équeutés

  • 100 g de carotte, coupée en petits tronçons

  • 20 g d’huile d’olive

  • 300 g de viande de bœuf hachée

  • 400 g de purée de tomates en conserve

  • 3 pincées de sel et 0,5 c. à café pour la béchamel, à ajuster en fonction des goûts

  • 6 pincées de poivre moulu, à ajuster en fonction des goûts

  • 40 g de beurre, et un peu pour le plat

  • 40 g de fécule de maïs

  • 450 g de lait

  • 500 g de courgettes, lavées et non épluchées

  1. Mettre le parmesan dans le bol du thermomix et râper 5 sec/vitesse 10. Transvaser dans un récipient et réserver.

  2. Mettre l’oignon, l’ail, le persil et la carotte dans le bol du thermomix, puis hacher 5 sec/vitesse 7. Racler les parois du bol à l’aide de la spatule.

  3. Ajouter l’huile d’olive et faire revenir 5 min/120°C/sens inverse/vitesse 0.5, sans le gobelet doseur.

  4. Ajouter la viande hachée, la purée de tomates, 3 pincées de sel et 3 pincées de poivre, puis cuire 15 min/100°C/sens inverse/vitesse 1. Transvaser dans un récipient et réserver. Nettoyer le bol.

  5. Mettre le beurre, la fécule de maïs, le lait, la 1/2 c. à café de sel et les 3 pincées de poivre restantes, puis cuire 7 min/100°C/vitesse 3.

  6. Préchauffer le four à 180°C (Th. 6). Beurrer un plat à gratin et réserver.

  7. A l’aide d’une mandoline, détailler les courgettes en lamelles fines dans la longueur. En tapisser le fond du plat préparé. Couvrir d’un peu de sauce tomate à la viande, d’une couche de lamelles de courgette puis de sauce béchamel. Renouveler les couches successives jusqu’à épuisement des ingrédients.

  8. Parsemer de parmesan râpé, puis enfourner et cuire 40 minutes à 180°C. Servir chaud.

Muffins façon pizza

Pas trop envie de se casser la tête pour les repas avec cette canicule….alors pour attendre (pas trop quand même !) les nouvelles recettes avec les courgettes du jardin, voici aujourd’hui une publication de muffins simples mais vraiment délicieux.

A déguster tièdes, froids ou chauds, accompagnés d’une bonne salade verte ou composée, en version muffins de taille normale ou en version apéro si vous les réalisez dans des mini-moules. Recette piochée chez Michèle.

Bien sûr, j’ai réalisé cette recette au thermomix, mais je vous la partage version « manuelle ».

A très vite !

 

 

 

Pour le coulis de tomates

– 1 petit oignon
– 1 gousse d’ail
– 1 boîte de pulpe de tomate
– 1 branche de thym
– huile d’olive
– sel et poivre du moulin

Pour les muffins

– 150 g de jambon en tranche épaisse 
– 1 bol de coulis de tomate (recette ci-dessus)
– 200 g de farine
– 1,5 c. à c. (8g) de levure chimique
–  100 g de lait
– 75 g d’huile d’olive
– 3 œufs
– 100 g (60 g + 40 g) de comté râpé
– brindilles d’origan
– olives noires (ou vertes au choix)
– sel et poivre du moulin

Pour le coulis de tomate : Éplucher et émincer finement l’oignon et l’ail dégermé.

Faire blondir l’oignon et l’ail dans une cuillerée d’huile.
Ajouter la pulpe de tomate et la branche de thym.

Quiche au thon, mozzarella et tomates

Voici encore une recette simplissime (trouvée chez Marmiton) pour les jours où l’on n’a pas vraiment envie de cuisiner (et que l’on préfère jardiner 😉 ). Une petite tarte parfaite pour déguster avec une bonne salade verte, les soirs d’été…..et quand les tomates, les herbes aromatiques et la salade viennent du jardin, alors là c’est top !

A très vite pour beaucoup d’autres recettes, j’ai énormément de retard dans mes publications….!

 

 

 

– 1 rouleau de pâte brisée (faite toujours maison pour moi)
– 4 cuillère à café de moutarde
– 1 boîte de thon au naturel
– 4 tomates
– 200 g de mozzarella
– 2 œufs
– 15 cl de crème (semi-épaisse de préférence)
– 1 cuillère à soupe de farine
– basilic
– persil
– sel et poivre

Préchauffez le four à 200°C (thermostat 7).

Déroulez la pâte brisée dans un moule à tarte beurré (sauf s’il est en silicone), et piquez le fond à la fourchette.

Étalez la moutarde sur le fond de tarte, puis émiettez le thon par dessus.

Recouvrez ensuite des tomates coupées en dés, puis la mozzarella également coupées en petits cubes.

Dans un bol, battez les œufs avec la crème fraîche, puis ajoutez la cuillère à soupe de farine en délayant bien afin que ce soit homogène ; salez et poivrez.

Versez cette préparation sur la tarte, puis parsemez de basilic et et de persil.

Enfournez la tarte pendant environ 40 min. Servir avec une bonne salade verte par exemple.

 

Et quelques fleurs du jardin pour un peu de couleur et de bonne humeur….