Résultats de recherche pour : tarte au citron

Tartelette au citron meringuée

Je suis fan de tous les desserts au citron et bien que ce soit un grand classique, je vous partage aujourd’hui la recette de ces tartelettes qui sont une vraie tuerie !! L’équilibre entre l’acidité du citron et le sucre est top à mon goût et la pâte très sablée est fondante à souhait, parfaite.

Pour la garniture, j’ai simplement fait un lemon curd dans le thermomix comme d’habitude, fait la veille ainsi que la pâte sablée pour un gain de temps.

Je vous souhaite une belle journée ensoleillée !

Pour 6 ou 7 tartelettes suivant la taille

Pour la pâte sablée

– 120 g de beurre

– 200 g de farine

– 2 jaunes d’oeuf

– 60g de sucre

– 1 pincée de sel

Pour le lemon curd, recette ici

Pour la meringue

– 2 blancs d’oeufs

– 100 g de sucre

Préparer la lemon curd. Laisser bien refroidir et se solidifier.

Préparer la  pâte sablée : Dans un saladier (dans le thermomix pour moi), mélanger à la main le beurre ramolli, les 2 jaunes d’oeuf, le sucre, le sel et la farine jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène mais assez friable.

Verser la lemon curd bien fefroidie sur la pâte et faire cuire environ 25  mn à 180° (thermostat 6).

Pendant la cuisson, préparer la meringue en battant les 2 blancs d’oeuf avec 100 g de sucre en poudre en trois fois (pour bien structurer les blancs) jusqu’à ce que le mélange soit bien ferme et mousseux. Etaler sur la tarte ou les tartelettes cuites et remettre au four 150° (thermostat 4) environ 10 mn. Eteindre le four et laisser encore 5 mn dans le four à l’arrêt.

Attendre qu’elles tiédissent et les laisser refroidir sur une grille en les démoulant délicatement.

Mots clé de la recette : tartelettecitronmeringue

Tarte-poche myrtilles et citron

J’avais encore dans le congélateur quelques myrtilles cueillies cet été et d’autre part, cette petite recette qui dormait dans un de mes anciens livres de desserts. Une recette vite faite, très fruitée, dont le petit côté légèrement acidulé ravive les papilles. J’aime bien aussi son look « poche » très sympa. Nous nous sommes régalés !


Pour 6 personnes

Pour la pâte

– 180 g de farine

– 60 g de sucre glace

– 70 g de beurre froid coupé en dés

– 60 ml de jus de citron

Pour la garniture

– 450 g de myrtilles

– le zeste d’un citron râpé

– 1/2 c. à café de cannelle en poudre

– un peu de blanc d’oeuf battu

– 30 g de sucre glace + un peu pour saupoudrer

Tamiser la farine et le sucre glace (60 g) dans un saladier. Incorporer le beurre du bout des doigts jusqu’à ce que le mélange devienne grumeleux. Creuser un puits au centre et y verser presque tout le jus de citron. Malaxer délicatement et ajouter le reste du jus si le mélange est trop sec.

Rassembler en boule et transférer sur une feuille de papier sulfurisé. Etaler en un disque d’environ 35 cm de diamètre. Couvrir de film alimentaire et réfrigérer 15 minutes.

Préchauffer le four à 180°C.

Mettre les myrtilles dans un saladier, ajouter le sucre glace, le zeste de citron et la cannelle.

Disposer la feuille de papier sulfurisé avec la  pâte sur une plaque à pâtisserie. Passer un pinceau trempé dans le blanc d’oeuf au centre. Déposer les myrtilles en un amas d’environ 20/25 cm de diamètre et rabattre les bords de la pâte dessus en laissant une ouverture au milieu.

Faire cuire 35 minutes. Avant de servir, saupoudrer de sucre glace. Couper en parts et servir chaud avec de la crème fleurette ou de la glace.

Vous aimerez peut-être aussi mes tartelettes myrtilles à la crème d’amandes.

Gâteau-crumble citron amandes

Lorsque j’ai lu cette recette chez Nuage de Farine , elle m’a tout de suite emballée, il faut dire que j’ai un penchant certain pour les desserts au citron !

Un gâteau qui n’est pas sans rappeler la tarte au citron…j’ai adoré son crumble sur le dessus avec les amandes effilées. Un gâteau qui réjouira les amateurs de citron.

DSC00352

DSC00354 DSC00356

Pour le biscuit et le crumble

  • 200 g de beurre mou

  • de la vanille (graines d’une gousse ou 1 c.à café d’extrait)

  • 200 g de sucre

  • 65 g d’amandes en poudre

  • 240 g de farine

  • 40 g d’amandes effilées

Pour la crème

  • 150 ml de jus de citron (ça correspond à 2 ou 3 citrons)

  • 100 g de sucre

  • 1,5 c. à soupe de maïzena (rases)

  • 3 oeufs

Pour la crème.

Dans un petit bol, battre un oeuf en omelette avec la Maïzena, réserver.

Mettre le jus de citron et le sucre dans le bol du thermomix (ou dans une petite casserole) et fairechauffer 5 minutes à 50° vit 2 afin de faire fondre le sucre (à feu doux pour la version casserole).

En vitesse 5, ajoutertous les ingrédients au contenu du bol, laissertourner quelques secondes afin d’homogénéiser l’ensemble, puis, programmer le thermomix 7 min 80° vit 2 (pour la version casserole, mélangez bien les différents ingrédients puis faites épaissir à feu doux en tournant régulièrement).

Transvaser la crème dans un saladier afin qu’elle puisse refroidir.

Pour le biscuit

Préchauffez votre four à 180°.

A l’aide de votre robot, mixer le beurre avec la vanille et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux ( thermomix 5 minutes vit 5).
Ajouter la poudre d’amandes et la farine et pétrir la pâte avec vos mains ou le thermomix 1 minute 30 fonction épi.

Étaler les 2/3 de cette pâte dans le fond d’un plat (moule à manquer de 18 cm en silicone pour moi).

Faire cuire 15 minutes et laisser refroidir sans démouler.

Mettre le restant de pâte au réfrigérateur.

Lorsque le gâteau a refroidi, étaler la crème au citron sur le dessus et répartir le restant de pâte en l’émiettant à la façon d’un crumble.
Parsemer d’amandes effilées et enfourner pour 20 minutes toujours à 180°.

Laisser un peu refroidir avant de démouler et saupoudrer de sucre glace avant de servir le gâteau bien froid.

DSC00357 DSC00364

 

mots clé : citroncrumblepoudre d’amandes

Nappage à la fraise pour tarte (au thermomix)

Les fraises commencent à abonder…à nous les bons desserts colorés et vitaminés !

Aujourd’hui, je vous propose la recette d’un nappage super sympa fait en quelques minutes dans le thermomix.

C’est très simple et c’est tellement bon que l’on en mangerait à la petite cuillère, ce n’est pas trop sucré et ce nappage fait briller votre tarte magnifiquement…..à utiliser sans modération !

– 100 g de fraises bien mûres

– 1 c. à soupe de miel

– 1 pincée de poivre blanc

– 50 g de cassonade

– 1 c. à café de vinaigre ou de jus de citron (jus de citron pour moi)

– 1 c. à café rase de fécule

Laver et équeuter les fraise. Les couper en morceaux et les mettre dans le bol du thermomix avec tous les autres ingrédients.

Mixer une quinzaine de secondes sur turbo afin qu’il ne reste aucun morceau de fraise entier et régler 6 minutes à 95°, vitesse 5.

 Verser ce coulis dans un bol pour le faire refroidir. En napper votre tarte à l’aide d’un pinceau de cuisine. C’est tout !!

J’ai utilisé ce nappage pour des tartelettes aux fraises toutes simples, sans crème pâtissière et avec une pâte sablée que nous adorons, recette ici.

Note : cette pâte sablée est un peu difficile à étendre au rouleau. Je l’abaisse avec la paume de la main, la soulève délicatement avec une grande spatule plate et la laisse un peu épaisse…..un vrai régal, un délicieux goût de beurre frais et une texture hyper sablée vraiment top !

Lemon curd au thermomix (crème au citron)

Cette crème entièrement réalisée au thermomix (mais à essayer sans ce robot !) peut se prêter à multiples usages : tartinée sur des toasts, pour garnir génoise et mille-feuilles, pour la garniture d’une tarte au citron,  pour déposer sur des petits sablés, etc… Elle est exquise, fond en bouche et le dosage jus de citron-sucre bien équilibré. Personnellement,  je suis tentée de manger tout le pot à la petite cuillère !!


– 150 g de sucre en poudre

– 60 g de beurre

– 2 oeufs entiers

– 1 jaune d’oeuf

– le jus et le zeste de 3 beaux citrons

Introduire dans le bol du thermomix le sucre, le zeste et le jus de citron et le beurre. Régler 2 minutes à 60° vitesse 4. Ajouter les oeufs + le jaune et régler 1minute 30 à 80° vitesse 5.

A l’arrêt de la minuterie, verser dans un saladier. Attendre le complet refroidissement avant l’utilisation.

Tiramisu au pavot et myrtilles à la cannelle et participation au concours sur les tartelettes

J’affectionne particulièrement la collection des livres des éditions Mango « Craquez pour les.. ». J’en ai déjà quelques uns et toutes les recettes dans leur ensemble, sont des valeurs sûres et ne déçoivent pas. Etant donné que le tiramisu est l’un de mes desserts préférés, ma petite dernière de 12 ans a eu la très bonne idée pour mon anniversaire d’agrandir ma collection avec le « Craquez pour le tiramisu ! ».

Les recettes que l’on y trouve sont toutes atrocement alléchantes et j’ai jeté mon dévolu pour cette première, sur ce tiramisu pavot/myrtille réalisé avec des myrtilles cueillies cet été et congelées.

C’est un enchantement pour les papilles ! A la dégustation, il fusait des hummm des quatre coins de la table….un délice ! Si vous n’êtes pas amateur de cannelle, vous pouvez très bien ne pas en ajouter, le tiramisu sera tout de même extra. Vous pourrez présenter ce dessert à la fin d’un repas festif, il ne dénotera pas.

A refaire encore et encore.


Pour 4 personnes

– 3 madeleines (recette madeleines maison ici)

– 250 g de mascarpone

– 3 jaunes d’oeufs

– 100 g de sucre en poudre

– 30/40 g de graines de pavot (60 g dans la recette originale, un peu trop je pense, j’ai fait la moitié)

– 1 c. à soupe d’amaretto (recette amaretto maison ici)

– 10 cl de crème fraîche entière liquide très froide

– 200 g de myrtilles

– 60 g de cassonade

– 1 pincée de cannelle

– 4 c. à soupe de marsala

Mélanger les myrtilles avec la cassonade et la pincée de cannelle. Réserver au frais pendant une heure en remuant de temps en temps.

Dans un saladier, fouetter (j’ai utilisé un fouet électrique) le mascarpone avec les jaunes d’oeufs, le sucre en poudre, les graines de pavot et l’amaretto.

Monter la crème en chantilly bien ferme et l’ajouter à la préparation précédente. Réserver au frais.

Garnir le fond de 4 verrines de brisures de madeleines imbibées de marsala. Déposer dessus une première couche de crème au mascarpone. Répartir les myrtilles à la cannelle. Recouvrir d’une seconde couche de crème.

Saupoudrer de graines de pavot et de cannelle en poudre éventuellement et réserver au frais pendant 2 heures au moins avant de servir.

J’ai pris connaissance hier seulement du concours sur le thème des tartelettes, organisé par Sarah du blog « le monde de Sarah ». Merci Sarah pour ce joli concours !

Je tente donc ma chance avec une recette que j’avais déjà publiée : les tartelettes amandines extra.

Confiture de myrtilles et tartelettes sablées aux myrtilles

C’est la première année que je fais la cueillette de myrtilles, pourtant elles ne se trouvent qu’à une trentaine de minutes de chez moi….c’est que du bonheur ces petites baies noires ! Nous aimons tous beaucoup les myrtilles à la maison et ce ne sont pas les recettes qui manquent. Aujourd’hui je  vous propose deux classiques : confiture et tartelettes…un délice dont je ne me lasse pas !

Chacun a sa manière de faire la confiture avec les proportions qui lui sont propres, je vous livre donc la mienne.

Pour les tartelettes, j’ai repris ma pâte de base extra qui est extrêmement sablée et fond en bouche, (la même que pour mes tartelettes amandines). Sous les myrtilles se cache une petite crème ultra légère et moelleuse aux amandes et le tout légèrement nappé de cette même confiture….succès garanti avec ce dessert !

Pour la confiture


– 1 kg de myrtilles

– 850 g de sucre cristallisé

– 1 jus de citron

Laver les myrtilles. Les placer dans un grand récipient de cuisson. Ajouter le sucre et le jus de citron. Bien mélanger.

Porter à ébullition sur feu vif en remuant fréquemment. Maintenir ensuite un petit bouillon en remuant la confiture très souvent. Laisser cuire ainsi environ 30 minutes.

Mettre la confiture dans des pots en verre propres. Retourner les pots et laisser refroidir.

Pour les tartelettes (j’en ai obtenu 5 avec ces proportions)


Pâte sablée

– 130 de farine

– 75 de beurre mou découpé en dés

– 40 g de sucre glace

– 1 pincée de sel

– 1 sachet de sucre vanillé

Pour la crème aux amandes

– 1 blanc d’oeuf

– 1 grosse cuillère à soupe de crème fraiche liquide

– 50 g de poudre d’amande

– 25 g de sucre glace

Pour la garniture

– environ 300/350 g de myrtilles

– 3 c. à soupe de confiture de myrtilles

Préparer la pâte sablée : Déposer la farine dans un saladier et creuser un puits.  Ajouter la pincée de sel sur les bords. Verser les dés de beurre, le sucre glace et le sucre vanillé dans le puits. Mélanger du bout des doigts, incorporer peu à peu la farine et bien amalgamer le tout pour avoir une pâte bien homogène.

Étaler la pâte sablée sur un plan de travail fariné (pas trop fine surtout), découper des ronds à l’aide éventuellement d’un emporte-pièce et pour la déposer dans les moules individuels à tartelettes, il est plus facile de la soulever avec une large spatule. À manipuler avec précaution. Piquer les fonds avec une fourchette et parsemer de gros haricots en céramique ou naturels pour éviter que la pâte ne gonfle.

Faire cuire à blanc 8 minutes dans un four préchauffé à 190°C.

Préparer la crème aux amandes : Mélanger la poudre d’amandes, le sucre, le blanc d’oeuf et la crème fraîche jusqu’à obtenir une pâte lisse. Déposer ce mélange sur les fonds de tarte précuits.

Ajouter les myrtilles, et enfourner à 195°C  pendant 20 mn environ.

Faire tièdir la confiture de myrtilles dans une casserole à feu doux et en napper les tartelettes refroidies.

Ces tartelettes sont encore bien meilleures à déguster quelques heures après leur réalisation.

Tarte aux poireaux, lardons, champignons, en croûte de riz

J’ai l’habitude de faire des tartes aux poireaux très classiques mais celle-ci change vraiment avec sa croûte de riz et son petit côté exotique dû à la présence de lait de coco et citronnelle. Nous l’avons beaucoup appréciée et cette tarte peut constituer à elle-seule un repas complet très savoureux.


Pour 5 à 6 personnes

Pour la garniture

– 250 g de lardons fumés

– 6 blancs de poireaux moyens

– 100 g de champignons de Paris

– 100 g d’emmental râpé

– 200 ml de lait de coco

– 3 oeufs entiers + 2 jaunes (blancs utilisés dans la croûte de riz)

– 70 g de beurre

– sel, poivre, citronnelle (je n’en ai pas mis)

Pour la croûte de riz

– 200 g de riz rond

– 150 g d’emmental râpé

– 2 blancs d’oeufs

Faire cuire le riz pendant 20 minutes dans de l’eau bouillante salée, puis le rafraîchir et bien l’égoutter.

Dans un saladier, bien mélanger le riz avec l’emmental râpé et les 2 blancs d’oeufs. En tapisser un moule à manqué beurré (à charnière pour moi, c’est plus pratique et je vous le conseille pour cette recette), sur le fond et les bords, en tassant bien avec le dos d’une cuillère à soupe.

Mettre au four préchauffé à 200° pendant 15 minutes.

Laver les blancs de poireaux et les émincer. Les blanchir 3 mn à l’eau bouillante salée puis les égoutter (cuisson vapeur 10 minutes pour moi).

Dans une cocotte, faire fondre 20 g de beurre et y mettre les poireaux à suer 20 minutes avec les bâtons de citronnelle (facultatif). Saler et poivrer.

Faire rissoler les lardons à la poêle sans matière grasse et y ajouter les champignons coupés en lamelles pendant 5 minutes.

Dans un saladier, mélanger le lait de coco, les jaunes d’oeufs, les oeufs entier, l’emmental, les poireaux et les lardons /champignons. Vérifier l’assaisonnement.

Verser la préparation dans le fond de tarte au riz précuit et mettre au four à 180° pendant 40 minutes.

Tartelettes banane-coco

Je vous propose aujourd’hui une petite recette simple et vraiment très bonne que j’ai faite pour utiliser des bananes qui me restaient.

Les photos ne sont pas réussies, petit problème d’appareil, désolée !  j’en profite pour faire aussi un clin d’oeil aux 30 centimètre de neige tombés ces 3 derniers jours…..et ce n’est pas fini !

tartelette banane coco

Pour environ 8 tartelettes (pour moi moule silicone 7 cm de diamètre)

– à peu près 230 g de pâte sablée

– 125 g de crème fraîche épaisse

– 75 g de sucre en poudre

– 40 g de noix de coco râpée

– 2 oeufs

– 3 bananes

– un peu de jus de citron

Etaler la pâte sablée sur un plan de travail fariné et garnir les moules à tartelettes. Piquer le fond avec une fourchette. Réserver au frais.

Dans un saladier, fouetter les oeufs avec 50 g de sucre (prélevé sur les 75 g), la crème et la moitié de la noix de coco.  Bien mélanger.

Eplucher les bananes, les couper en rondelles épaisses et les arroser de jus de citron. Répartir les ronds de bananes dans les fonds de tartelettes.

Verser la crème sur les bananes et saupoudrer du reste de noix de coco râpée et du reste de sucre.

Enfourner dans le  four préchauffé à 200° et laisser cuire au moins 20 minutes.

Attendre que les tartelettes tiédissent un peu avant de démouler et déguster froid.

Mini-tartelettes à la mousse de thon (au thermomix)

C’est lors d’un atelier thermomix que j’ai découvert cette recette (ainsi que celle du velouté de poivrons au maïs que je vous ai déjà présentée)  et je ressors aujourd’hui mon petit papier griffonné.  J’avais été très séduite lors de la dégustation, par ces délicieuses petites bouchées si simples et rapides à réaliser. Vous pourrez les servir pour un apéritif ou en entrée. je vous livre par la même occasion la recette de la pâte sablée salée faite aussi au thermomix ; avec ces proportions, j’ai fait 30 mini-tartelettes et il m’est resté un peu de pâte pour une utilisation ultérieure.

Si vous ne possédez pas de thermomix, vous pouvez néanmoins faire cette recette dans n’importe quel robot, il suffit d’adapter.

DSC02242

DSC02279

Pour environ 30 mini-tartelettes

Pour la pâte sablée salée

– 250 g de farine

– 130 g de beurre doux (ou moitié beurre demi-sel/moitié beurre doux)

– 1/4 de gobelet de lait

– 2 jaunes d’oeufs

– 1/2 c. à café de sel si vous n’utilisez pas de beurre demi-sel

Pour la mousse de thon

– 1 boîte de 200 g de thon au naturel

– 4 petits suisses natures

– 2 cuillères à café de concentré de tomates

– herbes du jardin (une douzaine de brins de ciboulettes pour moi)

– le jus de 1/2 citron

– un trait de Tabasco

– une pincée de sel

Pour la pâte sablée : introduire tous les ingrédients dans le bol du thermomix et mixer 20 secondes, vitesse 6. Pour ma part, j’ai raclé un peu les bords et remixé quelques secondes. C’est tout, votre pâte est prête. (Pour la version sucrée de la pâte sablée, il suffira de rajouter aux ingrédients 1 gobelet 1/2 de sucre glace).

Pour la mousse de thon : mettre tous les ingrédients de la mousse dans le bol du thermomix (je vous conseille d’émietter le thon) et mixer le tout à vitesse 7, puis racler les bords à la spatule, remixer encore. J’ai ensuite refait à nouveau la même opération pour obtenir une texture vraiment fine afin qu’aucun petit morceau de thon éventuel ne vienne boucher la douille pour le dressage.

Etaler la pâte sablée, la découper à l’emporte-pièce et faire cuire ces tartelettes à four 180° jusqu’à ce qu’elles se colorent très légèrement (à vrai dire, je n’ai pas regardé le temps, environ 15 bonnes minutes). Les laisser refroidir.

Mettre la mousse dans une poche à douille cannelée  et dresser dans chaque mini-tartelette.

Raccourci BlogCouleur1-3

Tartelettes sablées aux pommes et caramel au beurre salé

Le dessert de ce soir a remporté un vif succès, et pour cause…! Une pâte sablée croustillante à souhait au très léger parfum de citron, nappée de caramel au beurre salé et surmontée de pommes toutes fondantes au bon goût de beurre… un régal ! Rien qu’en faisant le caramel au beurre salé, j’ai dû me retenir de ne pas vider la casserole à la petite cuillère ; il est vrai que j’ai un faible pour le caramel quel qu’il soit (beurre, nature, balsamique), et c’est vraiment quelque chose que j’aime faire et refaire souvent. N’hésitez pas à réaliser ce dessert la veille car le lendemain, c’est aussi bon, voire meilleur.

Pour 8 tartelettes

pour la pâte

– 60 g de beurre fondu

– 60 g de sucre en poudre

– 100 g de farine

– 1 jaune d’oeuf

– 1 c. à café rase de levure chimique

– 1 petit peu de zeste de citron

Pour le caramel

– 200 g de sucre en poudre ou en morceaux

– 100 ml d’eau

– 2 cuillères à soupe de crème fraîche liquide entière

– 50 g de beurre salé (ou comme moi 50 g de beurre doux et une bonne pincée de sel, c’est parfait).

Pour la garniture

– 5 pommes

– 100 g de beurre (je n’en ai mis que 70 g)

Laver et enlever le trognon des pommes, les peler (si elles sont bio, ne pas les peler), les couper en tranches assez fines. Dans une poêle, mettre le beurre et faire fondre les tranches de pommes jusqu’à ce qu’elles soient tendres, en tournant régulièrement. Réserver.

Dans un saladier ou un robot, mettre le beurre fondu avec le sucre, bien mélanger. Ajouter la farine, la levure, le jaune d’oeuf et un peu de zeste de citron. Bien mixer ou mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte très homogène. N’essayez pas de l’étendre au rouleau, elle est friable. Pour ma part, je l’ai séparée en 8 petites parts et les ai déposées directement dans des moules souples à tartelettes. Aplatir à la main la pâte dans les moules. Cuire de 10 à 15 minutes au four TH. 180°, la pâte doit être dorée.

Par ailleurs, préparer le caramel. Mettre l’eau et le sucre dans une casserole, amener à ébullition et maintenir jusqu’à ce que le caramel blondisse (le surveiller sans relâche à ce moment là). Une fois qu’il a pris une jolie couleur légèrement dorée, hors du feu ajouter d’un seul coup en remuant sans cesse, la crème fraîche  mise dans un petit bol au préalable pour faciliter l’opération. Continuer à mélanger toujours hors du feu pour que la préparation soit très homogène (il faut faire vite pour éviter que des parties de caramel durcissent). rajouter le beurre salé (ou beurre doux + 1 pincée de sel) et remuer énergiquement. Il faut obtenir une pâte lisse, légèrement épaisse mais un peu coulante. En refroidissant, elles épaissira et tiendra parfaitement.

caramel fait depuis 5 minutes (encore bien coulant)

caramel froid, texture crémeuse, il a un peu blanchi

Etaler une couche de ce caramel sur chaque tartelette.

Disposer par-dessus les tranches de pommes. Vous pouvez aussi réaliser ce dessert dans un moule à tarte de taille moyenne.

Déguster bien frais.

Tatin d’aubergines au thon

Je vous propose une nouvelle Tatin à base de légumes, j’adore ça ! Elle ne payait pas énormément de mine celle-ci, et pourtant toute la famille  s’est régalée et m’a même incitée à en refaire. C’est une recette piochée dans un « cuisine actuelle ».  Sa pointe de ketchup peut favoriser la découverte éventuelle des aubergines par les enfants.

Pour 4 à 5 personnes

– une pâte brisée

– 2 aubergines

– 1 kilo de tomates fermes

– 150 g de thon nature en boîte égoutté

– 1/2 citron

– 4 c. à soupe de ketchup

– 80 g de beurre

– 1 c. à café bien pleine de sucre en poudre

Ébouillanter les tomates quelques secondes, les égoutter et les peler. Les couper en deux, les épépiner et les détailler en quartiers.

Trancher finement les aubergines dans la longueur et les saler.

Délayer le ketchup avec le jus de citron et mélanger avec le thon égoutté.

Faire blondir le beurre et le sucre dans un plat à tarte sur le feu si ce plat le permet, ou dans le four préchauffé à 220°C.

Hors du feu, poser les aubergines en rosace serrée puis les recouvrir des tomates et terminer par le thon. Recouvrir du disque de pâte brisée.

Baisser la température du four à 200°C. Enfourner et laisser cuire environ 35 minutes.

Sortir la tatin du four, la poser sur un plat de service sur le moule et retourner d’un coup pour démouler. Déguster sans trop attendre.

Jalousie aux pommes

Ce week-end, j’ai fait ma petite crise de jalousie…et je suis déjà prête à recommencer !!  Eh oui, cela faisait  un bon moment que cette recette me faisait de l’oeil dans mon vieux livre des desserts, et ayant tous les ingrédients sous la main, direction les fourneaux !

Entre deux pâtes feuilletées se cachent des dès de pommes revenus dans un mélange cassonade/beurre, auxquels on rajoute quelques raisins secs et que l’on parfume avec citron/cannelle/muscade…très simple et très bon.

Cette manière de déguster les pommes change un peu de la tarte classique et de la tatin, et cette jalousie peut vite se transformer en gros pêché…de gourmandise !!


Pour 4 à 6 personnes

– 450 g de pâte feuilletée

– 30 g de beurre

– 50 g de cassonade

– 500 g de pommes, pelées, épépinées et coupées en dés

– 1 c. à café de zeste de citron râpé

– 1 c. à soupe de jus de citron

– 1/4 de c. à café de muscade en poudre

– 1/4 de c. à café de cannelle en poudre

– 30 g de raisins de Smyrne

– 1 oeuf légèrement battu pour dorer

– un peu de sucre glace pour saupoudrer (facultatif)

Faire fondre le beurre avec la cassonade dans une poêle. Ajouter les pommes, le zeste et le jus de citron. Faire cuire 15 minutes à feu moyen : le mélange doit être doré et les pommes bien cuites. Ajouter la noix de muscade, la cannelle et les raisins. Bien remuer et laisser refroidir complètement.

Graisser légèrement une plaque à pâtisserie et la couvrir d’une feuille de papier sulfurisé. Préchauffer le four à 220°C.

Sur un plan fariné, étaler la moitié de la pâte feuilletée en un rectangle de 24 x 18 cm. Napper de préparation aux pommes bien froide en laissant une bordure de 2, 5 cm sur laquelle vous passerez un pinceau trempé dans l’oeuf battu.

Étaler l’autre moitié de la pâte sur le plan fariné, en un rectangle de 25 x 18 cm. Avec un couteau, couper la pâte en bandes dans la largeur jusqu’à 2 cm des bords. Ces bandes doivent s’ouvrir légèrement, comme des persiennes ou « jalousies ».

Disposer délicatement cette pâte sur la préparation et pincer les bords pour les souder. Décoller légèrement les bords de la pâte avec un couteau pour qu’elle lève à la cuisson. Badigeonner avec le reste d’oeuf battu.

Faire cuire 25 à 30 minutes : la pâte doit être dorée. Saupoudrer de sucre glace avant de servir.

Muffins gourmands au Limoncello

J’aime beaucoup faire des muffins pour le goûter des enfants. Mais il faut varier les plaisirs, c’est pourquoi je me suis laissée tenter l’autre jour en faisant mes courses par un petit livre sur les muffins créatifs sucrés et salés…pour 1 euro, il ne fallait pas s’en priver !! Les muffins au café et Kahlùa que je vous avais proposés en sont également tirés…et ce n’est pas fini !

Ces muffins au limoncello, originaux dans leur coque de pâte feuilletée, m’ont particulièrement ravie par leur parfum, leur texture et par le fait qu’ils ne soient pas trop sucrés. Les enfant ont adoré également.


Pour 12 muffins

– 400 g de pâte feuilletée environ

– 150 g de chocolat blanc

– 175 g de poudre d’amandes

– 1 oeuf

– 1 sachet de sucre vanillé

– le zeste râpé d’un citron non traité

– 5 + 4 c. à soupe de limoncello

– 100 g de crème fraîche liquide entière très froide

– sucre glace et zeste de citron pour le décor

Placer éventuellement des caissettes en papier dans des moules à muffins (je n’en ai pas utilisé).

Etaler la pâte feuilletée et découper 12 ronds d’une taille légèrement supérieure à celle de vos moules. Foncer les alvéoles de sorte à remonter la pâte sur tout le pourtour. Piquer à la fourchette les fonds de tarte.

Au bain-marie, faire fondre doucement le chocolat blanc. Incorporer la poudre d’amande, l’oeuf, le sucre vanillé, le zeste de citron et 5 cuillères à soupe de limoncello.

Répartir la préparation obtenue sur les fonds de pâte et cuire 20 minutes au four préchauffé à 190°C. Laisser tiédir 5 minutes et démouler.

Piquer les muffins à l’aide d’un petit bâtonnets en bois et répartir les 4 c. à soupe de limoncello restantes. Laisser refroidir.

Monter la crème en chantilly ferme et en garnir le dessus de chaque muffin. Garnir éventuellement de zeste de citron et saupoudrer de sucre glace.

Gelée de pommes

Une  voisine vient de me donner plusieurs kilos de pommes de son jardin et devant cette profusion de fruits, j’ai décidé d’essayer de faire de la gelée. C’est la première fois que j’en fais.

J’ai procédé exactement comme pour la gelée de coings et le résultat m’a vraiment séduite, du coup,  je vais en refaire ce week-end !

Cette gelée est très douce, se tient bien et est fondante en bouche. Je l’ai très légèrement parfumée à la vanille, mais vous pouvez remplacer cette dernière par un peu de cannelle ou pourquoi pas un peu de calvados.

Une petite astuce : lorsque vous faites des tartes aux pommes classiques, une fois cuites, badigeonnez-les généreusement avec cette gelée légèrement chauffée avec à peine un peu d’eau dans une casserole. Cela renforce le goût des pommes et fait briller magnifiquement le dessus de la tarte. Ainsi nappées, mes tartes ont eu un réel succès !


– 2,5 kg de pommes

– 1 citron

– 1 gousse de vanille (facultatif), voire même une demi-gousse seulement pour un arôme très léger

– environ 1,5 kg de sucre cristallisé (à ajuster selon le poids du jus obtenu)

Comment j’ai procédé : j’ai lavé les pommes et ôté la queue. Je les ai découpées en gros quartiers, sans les peler ni épépiner, et mis dans le récipient de cuisson. J’ai recouvert d’eau à niveau, c’est à dire que les fruits étaient à peine recouverts d’eau. J’ai laissé cuire ainsi jusqu’à ce que les pommes soient bien tendres et se défassent même un peu. Cela a pris près d’une heure avec la variété que j’avais.

J’ai laissé ainsi macérer plusieurs heures. Vous pouvez laisser toute une nuit.

Ensuite j’ai placé un chinois au dessus d’un grand récipient, et j’ai déposé louche par louche les pommes avec le jus de cuisson en appuyant fort avec le dos de la louche pour extraire le maximum de jus.

J’ai alors pesé le jus, remis dans le récipient de cuisson et j’ai rajouté 750 g de sucre cristallisé par kilo de jus. J’ai également rajouté le jus d’un gros citron et une gousse de vanille fendue en deux (facultatif).

J’ai mis à cuire le tout environ 45 minutes, mais le temps pourra être un peu réduit selon les fruits ou la consistance choisie (pour moi, j’aime une gelée qui se tient bien). La gelée est cuite de toute façon lorsque quelques gouttes versées sur une assiette froide se figent très vite.

Ne pas oublier de tourner régulièrement la gelée, surtout en fin de cuisson.  C’est ce test de la goutte qui se fige qui doit déterminer si l’on arrête ou prolonge la cuisson.

Mettre dans des pots en verre propres et secs, les fermer et les retourner jusqu’au refroidissement.

toffee curd

Après la lemon curd, voici la recette de la toffee curd version crémeuse. Vous pourrez à votre gré en garnir des tartelettes, tartiner des toasts, garnir des petits choux ; je vais essayer sur de la glace à la vanille en remplacement du caramel maison. Pour la version plus solide du toffee curd, ne mettez que la moitié de l’oeuf.

Pour un petit pot

– 150 g de sucre roux

– 3 c à soupe d’eau

– 10 cl de crème fraîche liquide

– 1 oeuf

– 1 c à soupe rase de maïzena

– 1/2 c à soupe de jus de citron

Dans une casserole, porter à ébullition l’eau, le sucre et le jus de citron. Poursuivre jusqu’à ce que le mélange devienne ambré. Rajouter la maïzena, bien mélanger au fouet.

Rajouter d’un coup la crème fraîche que vous aurez faite tiédir d’abord, bien mélanger à nouveau.

Introduire l’oeuf battu et remettre sur le feu vif sans cesser de remuer pour que le mélange épaississe.

Verser dans un pot, laisser refroidir. Se conserve 1 semaine dans le frigo.