Résultats de recherche pour : galette des rois selon Pierre Hermé

Couronne des rois pour l’Épiphanie

A la maison, il y a les adeptes de la frangipane pour fêter l’Épiphanie, et ceux qui penchent davantage pour la couronne briochée (comme moi)…mais bon, les uns comme les autres mordent généreusement dans les deux pâtisseries !! Et vous, vous êtes plutôt quelle version ?

Aujourd’hui, j’ai opté pour la réalisation de cette brioche toute simple et dans quelques jours ce sera la frangipane. 

Cette couronne briochée vient d’être engloutie en un clin d’œil… Y a pas à dire, le fait maison, c’est tellement bon !! La texture était parfaite, moelleuse et aérée à souhait. Le roi du jour n’a plus qu’à choisir sa reine !!

Vous retrouverez ici une autre version de cette couronne briochée, ici la frangipane classique réalisée avec le thermomix (ou sans) et enfin ici la recette de la frangipane version Pierre Hermé.

 

Revenons à la recette du jour

– 300 g de farine
– 15 g de levure du boulanger
– 50 g de sucre en poudre
– 3 œufs
– 100 g de beurre mou
– 2 cuillères à soupe de fleur d’oranger (ou 1 + 1 de rhum)
– 1 zeste de citron (facultatif)
– 5 g de sel
– quelques cerises confites pour le décor
– Sucre en grains
– 1 fève

Dans un saladier, mettre la farine. Faites un puits : mettre la levure  préalablement mélangée avec la fleur d’oranger tiède.

Ajouter le sucre, sel, les œufs et le zeste de citron. Mélanger le tout à la main. La pâte est un peu collante, c’est normal. Mettre la pâte sur un plan de travail fariné et commencer à pétrir jusqu’à ce que la pâte soit ferme. Ajouter petit à petit le beurre ramolli tout en travaillant la pâte jusqu’à l’incorporation totale du beurre. Pétrir énergiquement pendant 5 à 10 min. (vous pouvez très bien préparer la pâte avec votre robot en suivant les mêmes indications).

Former une boule et avec les doigts, former au centre un trou que vous agrandirez en formant une couronne régulière. Ce centre doit être assez large car la brioche va bien gonfler.

Laisser lever soit à température ambiante soit sur un radiateur tiède (c’est mon cas) jusqu’à ce que la couronne double de volume.

Préchauffer le four à 180°C.
Badigeonner la couronne avec un jaune d’oeuf battu mélangé avec un peu d’eau ou bien tout simplement avec un peu de lait. Décorer ensuite avec le sucre en grains et les cerises confites.
Mettre au four et faire cuire pendant 25 minutes.
Déguster tiède ou laisser refroidir sur une grille.

 

Galette des rois à la frangipane selon Pierre Hermé

L’Épiphanie est peut-être passée, mais ce n’est pas une raison pour se priver de continuer a faire de bonnes galettes !! Vous trouverez sur ce blog la recette de la frangipane que je fais toujours en quelques secondes dans le thermomix et qui est vraiment un régal.

Je vous propose aujourd’hui la version de la frangipane selon Pierre Hermé. Elle est également délicieuse avec ses parfums d’amandes, de rhum et de vanille. Elle contient 50 g de beurre de moins que ma version classique. Elle est certes un tout petit plus longue à préparer mais elle vaut vraiment le détour…alors, qui aura la fève ??

– 2 pâtes feuilletées

– 1 fève

Pour la crème d’amandes

– 65 g de beurre mou

– 85 g de sucre glace

– 100 g d’amandes en poudre

– 5 g de maïzena (1 c. à café)

– 1 c. à café de rhum

– 1 oeuf

– la crème pâtissière de la recette ci-dessous

Pour la crème pâtissière

-125 ml de lait

– 10 g de maïzena

– 30 g de sucre

– 1 jaune d’oeuf

– 12 g de beurre mou

– 1 gousse de vanille

Pour la finition

-1 jaune d’oeuf + un peu de lait

Pour la crème pâtissière : Dans une casserole à fond épais, mélanger la maïzena avec la moitié du sucre puis verser le lait en tournant avec un fouet.

Fendre la gousse de vanille et gratter l’intérieur avec un petit couteau. Mettre la gousse et les graines dans la casserole et porter à ébullition tout en mélangeant sans cesse.

Dans une seconde casserole, fouetter le jaune d’oeuf avec le sucre restant. Y verser en mince filet le contenu de la première casserole en continuant de mélanger avec le fouet.

Porter la crème à ébullition et la retirer du feu aussitôt après le premier bouillon. Enlever la gousse de vanille puis plonger la casserole de crème dans un récipient rempli de glaçons (facultatif).

Lorsque la crème a refroidi et atteint environ 50°C, incorporer le beurre en tournant vivement avec le fouet et réserver au frais.

Pour la crème d’amandes : Mélanger le sucre glace, la poudre d’amande et la maïzena et les tamiser.

Mettre le beurre dans un saladier et le travailler avec une spatule afin qu’il s’assouplisse. (pour ce qui me concerne j’ai fait cette crème d’amandes dans le thermomix).

Ajouter ensuite le mélange précédent puis l’oeuf sans cesser de tourner avec la spatule. Verser ensuite le rhum et la crème pâtissière.

Préchauffer le four à 180°C (th. 6).

Poser le premier disque de pâte feuilletée sur une feuille de papier sulfurisée ou en silicone.

Répartir la crème d’amande  en faisant attention à laisser 2 cm sur le bord de la pâte pour la « soudure ». Ajouter la fève.

A l’aide d’un pinceau, mouiller tout le tour de la pâte puis poser le deuxième disque de pâte en appuyant légèrement sur les bords pour bien sceller les 2 pâtes. A l’aide d’un pinceau, étaler le jaune d’oeuf mélangé à un peu de lait sur le dessus de la galette.

Vous pouvez faire des motifs sur la galette à l’aide d’un couteau en faisant attention de ne pas couper la pâte.

Faire cuire environ 35 mn à 185°C (th. 6).

Si vous le désirez, vous pouvez toujours voter pour mon blog (chaque jour jusqu’au 31 janvier) sur le site AFtouch  cuisine (taper « couleurdevie »). Un grand merci par avance à vous tous et toutes !!

Vous êtes plutôt couronne des rois briochée ?…alors c’est par-ici pour la recette !

Mots clé  : galettefrangipaneHermépoudre amandes