Archive | 9,novembre, 2015

Verrine de bavarois normand

Voici un dessert léger, très agréable en bouche et  très peu sucré…un plaisir à déguster frais.

J’ai remplacé le nappage pour tarte (tout prêt dans le commerce) par de la gelée de coings maison (recette ici) additionnée d’une pointe d’agar-agar….bon, d’accord, j’ai un peu exagéré (volontairement !!) sur la quantité déposée sur les pommes, ce qui n’a pas le même résultat visuel transparent et élégant, mais nous nous sommes régalés quand même !!

 

Pour 4 grosses verrines

– 8 pommes

– 14 cl de crème fleurette bien froide

– 100 g de fromage blanc

– 10 cl de crème anglaise (du commerce ou faite maison)

– 1 feuille de gélatine de 2 grammes

– 30 g de beurre

– 1 c. à soupe de sucre en poudre

– 1/2 sachet de nappage pour tarte + 5 cl de jus de pomme

Réserver 2 pommes et faire une compote avec les 6 autres en les faisant cuire à feu doux dans une casserole contenant un fond d’eau. Couvrir et mélanger de temps en temps. A cette étape, j’ai mixé ma compote  (vous pouvez ne pas le faire). Laisser refroidir et verser dans les verrines pour en remplir un tiers.

Monter la crème fleurette bien froide en chantilly ferme et réserver au frais.

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide pendant 5 minutes.

Mélanger le fromage blanc et la crème anglaise. Ajouter la gélatine ramollie et fondue doucement au micro-ondes. Ajouter la chantilly. Bien mélanger le tout afin que l’ensemble soit homogène. Verser le bavarois sur la compote et remplir au deux tiers. Placer au frais pendant 2 heures minimum.

Éplucher et couper les 2 pommes restantes en quartiers. Chauffer le beurre dans une poêle et y faire dorer les pommes. Saupoudrer de sucre à mi-cuisson, il faut qu’elles soient dorées. Laisser refroidir dans une assiette.

Déposer les quartiers de pommes sur le bavarois. Diluer le nappage pour tarte avec le jus de pommes et porter à ébullition puis en napper les pommes. Laisser figer et réserver au frais au moins une heure.