Archive | août 2014

Mousse glacée aux pruneaux à l’armagnac et aux macarons

Le beau temps semble vouloir enfin s’installer un peu et je m’empresse de vous partager cette recette que nous avons adorée tant pour sa saveur que pour sa texture délicate. Simple à réaliser, cette mousse glacée trouvera largement sa place comme dessert dans un repas festif également. Pour ma part, c’est la façon que je préfère de manger les pruneaux !!

J’ai testé comme indiqué ci-dessous, la mousse réfrigérée simplement pendant minimum 3 heures (un régal !), mais je l’ai aussi mise dans le congélateur pendant 24 heures et plus, et le résultat est à tomber!

En effet, contrairement aux autres parfaits glacés que je vous ai déjà proposés et qu’il faut souvent sortir 5 minutes avant dégustation, cette mousse, elle, est prête à être dégustée tout de suite dès sa sortie du congélateur. Les 2 versions sont délicieuses.

Si vous n’avez pas de coques de macarons, pas de problème, vous pouvez déguster cette mousse telle quelle ou rajouter pourquoi pas, quelques miettes de biscuits type palets bretons ou autres.

Bon dimanche à toutes et tous.

 

 

 

 

Pour 4 à 5 personnes

– 150 g de pruneaux

– 8 petits macarons (j’ai utilisé des coques de macarons maison que j’avais congelées)

– 2 blancs d’œufs

– 100 g de sucre en poudre

– 10 cl de crème fleurette très froide

– 6 cl d’armagnac

Dénoyauter les pruneaux et les hacher. Les mettre à mariner dans l’armagnac pendant au moins une heure (plus, c’est encore mieux).

Dans une casserole, chauffer le sucre avec 15 cl d’eau jusqu’à l’obtention d’un sirop très épais (je n’ai pas mesuré les degrés, mais je pense être arrivée aux 121°). Pendant ce temps, commencer à monter les blancs d’oeufs en neige ferme (pour qu’ils soient jute prêts en même temps que le sirop). Lorsqu’ils sont fermes, y verser le sirop de sucre en continuant de battre jusqu’à complet refroidissement.

Monter la crème en chantilly ferme et l’incorporer à la préparation précédente. Ajouter les pruneaux (je les ai un peu pressés pour enlever l’excédent d’armagnac, mais ne le jetez pas !), mélanger délicatement. Verser cette préparation dans des verrines et placer 3 heures au réfrigérateur. Avant de servir, saupoudrer de macarons émiettés et arroser d’armagnac (j’ai utilisé le jus de macération des pruneaux).

 

 

 

 mots clé : mousse, glace, pruneaux, armagnac, cognac, macarons

Petits fondants moelleux aux courgettes, parmesan et persil

Et encore une nouvelle version pour le légume star de l’été : la courgette, que j’aime tellement décliner de mille façons !

Les moelleux salés ont toujours un très grand succès à la maison et ils sont si vite faits qu’il ne faut pas s’en priver ! C’est à nouveau dans ce précieux livre offert par mon fils que j’ai déniché cette recette extra. Il est indiqué que ces moelleux peuvent se servir accompagnés d’une crème fraîche ou d’un coulis de tomate, mais nous avons préféré les déguster tels quels tellement ils étaient délicieux ! Au moment où je vous partage cette recette, cela fait déjà 3 fois que j’ai fait ces moelleux !

 

 

 

Pour 6 personnes

– 800 g de courgettes

– 1 botte de persil (j’ai fait moitié persil, moitié ciboulette)

– 2 oeufs

– 40 g d’emmental râpé

– 40 g de parmesan râpé

– 5 cl de lait

– 5 cl de crème fleurette

– 2 c. à soupe d’huile d’olive

– sel, poivre et muscade (ou piment doux) en poudre

 

Préchauffer le four à 180°C. Laver les herbes fraîches, les éponger dans du papier absorbant et les hacher très finement.

Laver puis retirer les extrémités des courgettes avant de les râper. Chauffer l’huile d’olive dans une poêle et y faire revenir les courgettes jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Casser les oeufs dans un saladier, fouetter rapidement. Incorporer le lait, la crème et les fromages râpés (j’ai rajouté une cuillère à soupe d’huile d’olive). Ajouter le persil haché et les courgettes revenues. Bien mélanger. Assaisonner de sel, poivre et muscade ou piment doux.

Verser la pâte dans les moules en silicone pour un démoulage parfait, et faire cuire 15 minutes. Attendre quelques minutes avant de les démouler.

 

 mots clé :  moelleux, courgette, parmesan, persil, ciboulette

Parfait glacé au chocolat parfumé au Cointreau

Je ne me lasse pas de faire des parfaits glacés et c’est toujours le même bonheur en bouche ! Nul besoin de sorbetière (c’est sûr, je n’en achèterai jamais !) pour se régaler avec des glaces maison vraiment extra.

Je vous propose aujourd’hui une recette qui séduira à coup sûr, la texture de ces parfaits est à tomber et ce petit goût de Cointreau ni trop ni trop peu prononcé s’accorde à merveille.

Je conserve quelques parfaits dans le congélateur et c’est très pratique pour accueillir des amis à l’improviste pour un goûter ou un dessert. Un des petits avantages aussi c’est que la confection des parfaits alimente ma provision en blancs d’œufs (que je congèle ou pas) pour réaliser des macarons, des meringues ou des mousses glacées….il en faut toujours en réserve !!

 

 

 

Pour 4 à 6 personnes selon le moule choisi (pour ma part je les ai moulés dans des moules silicones forme pyramide)

– 75 g de sucre en poudre

– 4 jaunes d’oeufs

– 100 g de chocolat noir à 70%

– 1 c. à soupe de Cointreau

– 15 cl de crème fleurette très froide

Dans une casserole, mélanger le sucre en poudre avec 1.5 c. à soupe d’eau. Porter à ébullition sur feu très doux jusqu’à l’obtention d’un sirop pas trop épais. Retirer du feu.

Dans un grand bol, fouetter les jaunes d’oeufs et dès que le mélange devient crémeux, verse le sirop bouillant sans cesser de fouetter jusqu’à complet refroidissement.

Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie ou au micro-ondes, et le mélanger au jaunes d’oeufs avec le Cointreau.

Fouetter la crème fleurette en chantilly bien ferme, et l’incorporer délicatement à la crème chocolat.

Remplir des moules de préférence en silicone pour s’assurer d’un démoulage parfait . Mettre 6 heures minimum au congélateur.

Au moment de servir décorer à votre convenance.

Bouchées de courgette, mozzarella et herbes aromatiques

C’est la saison des courgettes et je suis toujours à l’affût de nouvelles recettes car je ne me lasse pas de décliner ce légume chaque été.

Aujourd’hui, c’est version bouchées pour l’apéro (ou pour un repas complet le soir accompagnées de salade composée et même pour emporter en pique-nique) que je vous propose ; une recette simple et vraiment savoureuse qui nous a beaucoup séduits.

Ces bouchées peuvent se déguster aussi bien chaudes, tièdes que froides. A refaire sans la moindre hésitation en toute occasion.

J’ai juste rajouté un peu de chorizo à la recette pour donner un peu plus de « peps » et cela a été fort apprécié. Recette trouvée à nouveau chez Manu (merci à toi !)

 

 

Pour 12 bouchées

– 3 petites courgettes

– 1 oignon rouge

– huile d’olive

– sel et poivre

– 1 gousse d’ail

– 1 mozarella

– 2 oeufs

– 40 g de pécorino

– 2 cuillères à soupe de semoule fine

– un peu de chorizo coupé en petits dés pour moi (facultatif)

– des herbes du jardin : du basilic, de la menthe, de la ciboulette à votre convenance

Laver et couper les courgettes en petits cubes.

Émincer l’oignon puis le faire dorer dans un peu d’huile d’olive. Après les avoir lavées et coupées en dés, ajouter les courgettes puis saler et mettre un peu de poivre ainsi que l’ail haché, remuer puis couvrir et cuire 20 minutes. Faire refroidir.

Émietter la mozzarella, l’ajouter aux courgettes avec les œufs battus, la semoule puis les herbes hachées, ainsi que les dès de chorizo.

Verser dans de petits moules en silicone pour un démoulage parfait (moules mini-muffins pour moi)  puis mettre au four pendant 20 minutes à 180°.

 
 
 
 

Empanadas au thon

Voici une recette qui a remporté un franc succès à la maison et qui m’a permis d’étrenner les moules à chaussons que mon fils m’avait offerts. A déguster avec une bonne salade verte, parfait pour un repas complet pour le soir.

Recette piochée chez ManueB ici. En ce qui concerne la quantité de pâte, elle était un peu trop importante par rapport à la garniture, donc il m’en est resté. Quantité à diminuer un peu, ou bien augmenter légèrement la quantité de garniture. A refaire sans hésiter !

A très vite pour de nouvelles recettes de parfaits ou mousses glacés délicieux, mais vu la météo de cet été, on croque plus volontiers dans des empanadas chauds que se rafraîchir avec des glaces !!

Je vous souhaite un bon week-end.

 

 

 

 

Pour la pâte

– 500 g de farine

– 125 g de beurre fondu

– du sel

– 1 oeuf

Pour la farce

– 2 boites de thon au naturel

– 2 oignons

– 2 œufs durs

– 200 ml de purée de tomates

– 1 feuille de laurier

– un peu de sucre

– 3 pincées de piment

– de l’origan

– 1 jaune d’oeuf pour dorer

Mettre dans un saladier la farine, le sel et le beurre fondu, travailler avec une cuillère en bois puis ajouter de l’eau tiède (environ 100 ml mais tout dépend de la farine). On obtient une boule de pâte, couvrir  puis laisser reposer une trentaine de minutes.

Éplucher et émincer les oignons, les faire dorer dans un peu d’huile d’olive. Ajouter la purée de tomates, la feuille de laurier, l’origan. Laisser mijoter 10 à 15 minutes à feu doux.

Ajouter le thon égoutté et écrasé puis les œufs durs émiettés. Bien mélanger tous les ingrédients. Laisser refroidir.

Étaler la pâte puis détailler des disques de pâte, les mettre un à un dans le moule à chaussons si vous en avez un (sinon les façonner à la main). Mettre de la farce puis fermer.

Continuer jusqu’à épuisement des ingrédients.

Poser les chaussons sur une toile en silicone et les dorer au jaune d’oeuf.

Faire cuire 25 minutes environ dans le four préchauffé à 180°C.

Servir avec une salade.

 

 

mots clé : thon, chausson, oignon, tomate

Cake de légumes, curry et riz

Voici une recette piochée dans un vieux « Vie Pratique Gourmand » qui sera idéale pour un repas complet le soir accompagné d’une bonne salade ou bien pour emporter en pique-nique, car ce cake se déguste aussi bien chaud que froid. Tout simple, délicieux et léger (sans beurre ni farine).

Je vous souhaite un bon dimanche !

 

 

– 3 carottes

– 1 gros oignon

– 1 poivron (vert pour moi)

– 1 petite gousse d’ail

– 1 verre moyen de riz thaï ou basmati

– 2 œufs

– 2 c à soupe d’huile

– 15 cl de crème fraîche

– 1 c. à soupe de moutarde

– 1 c. à soupe de curry

– sel et poivre

Peler les carottes, l’oignon et l’ail. Ouvrir le poivron, l’épépiner. Couper les légumes en morceaux et les faire revenir 3 minutes dans l’huile. Ajouter le riz et deux fois son volume d’eau. Saler et poivrer puis mélanger le curry. Laisser cuire à feux doux au moins 20 minutes en remuant de temps en temps. Réserver et laisser tiédir.

Préchauffer le four à 180°C.

Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Mélanger les jaunes avec la crème et la moutarde. Saler et poivrer. Battre les blancs en neige ferme et les introduire délicatement dans le mélange précédent. Incorporer alors le riz et les légumes bien tiédis.

Mettre le tout dans un moule à cake en silicone de préférence pour un démoulage parfait. Enfourner 30 minutes. Servir chaud ou froid.

 

Mots clé :  légumes, poivron, carotte, oignon, curry, riz, cake