Archive | octobre 2012

Cake léger au chocolat, ricotta et rhum

Un cake absolument irrésistible que j’ai adoré…..et pas que moi d’ailleurs !.. et comme il ne contient que peu de beurre, on en reprend sans complexe !!! A refaire sans la moindre hésitation. Merci à Trinidad pour sa recette.

Je vous souhaite un excellent dimanche.

– 200 g de chocolat à 70%
– 100 g de pépites de chocolat noir
– 3 oeufs
– 250 g de ricotta
– 120 g de farine
– 1 sachet de levure chimique
– 50 g de beurre
– 100 g de sucre
– 3 bouchons de rhum brun
– 1/2 cuillérée à café de fleur de sel

Préchauffer le four à 180°C.
Concasser les 200 g de chocolat, le mettre dans un saladier avec le beurre. Faire fondre doucement au bain-marie.
Dans le bol d’un robot, mettre les oeufs et la ricotta. Mélanger bien au fouet. Ajouter le sucre, la farine, la levure, le sel, le rhum. Bien mixer.

Verser le mélange chocolat et beurre fondus dans le bol et mixer de nouveau.
Ajouter les pépites de chocolat et mélanger à la spatule.
Verser la préparation dans un moule à cake beurré (sauf s’il est en silicone) et enfourner pour 40 minutes.

Mots-clé de la recette : cakericottachocolat noirrhum

Muffins façon beignets fourrés à la crème de marron

Puisque je suis dans ma  période « crème de marrons maison », je vous propose cette délicieuse recette trouvée ici.

Ces muffins sont délicieux, ils ont eu un succès fou à la maison. Les asters d’automne ont fané depuis la première fournée, j’en ai refait par la suite, à la demande de mes gourmands. J’ai utilisé, bien sûr de la crème de marron faite maison.

Pour 6  ou 7  muffins

  • 125 g de sucre semoule

  • 200 g de farine

  • ½ sachet de levure chimique

  • 100 g de fromage blanc

  • 2 œufs

  • 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille

  • 150 g de beurre

  • sucre semoule extra fin pour l’enrobage

  • 6 cuillères à soupe de crème de marron

Préchauffer le four à 180°c.

Mélanger ensemble les ingrédients secs (farine, sucre et levure).

Mélanger dans un autre récipient, les oeufs, le fromage blanc et l’extrait de vanille. Verser les ingrédients secs au mélange précédent.

Faire fondre le beurre, l’ajouter à la pâte et mélanger jusqu’à ce que ce soit homogène.

Verser la moitié de la pâte dans des moules à muffins (en silicone pour moi), déposer une cuillère à soupe de crème de marron au centre en l’enfonçant légèrement puis recouvrir de deux cuillères à soupe de la préparation.

Enfourner pendant 15 minutes environ, laisser tiédir 10 minutes avant de démouler. Rouler les muffins dans le sucre extra fin et laisser refroidir sur une grille.

Mots clé de la recette : muffincrème de marronsfromage blanc

Macarons normands

C’est la saison des pommes, ce qui m’incite à vous partager cette recette de macarons que j’ai réalisée il y a quelques mois ! La garniture très fruitée et légère change un peu des ganaches classiques que je fais et c’est un vrai plaisir de mordre dans ces petites douceurs.

Etant donné que cette garniture à base de pommes et de calvados a tendance à détremper les coques assez rapidement après le dressage, je vous conseille très vivement de ne garnir les macarons qu’une heure avant la dégustation. Ceci dit, les coques peuvent être préparées bien à l’avance. Il est dommage que leur couleur ait été un peu dénaturée par le réglage ou l’éclairage, que sais-je, toujours est-il que les coques étaient un peu plus vertes en réalité.

Pour une quarantaine de macarons

Recette des coques à base de meringue italienne ici

Pour la garniture

– 250 g de pommes

– 60 g de sucre

– 2 c. à soupe de calvados

– 2 feuilles de gélatine (soit 4 grammes)

Éplucher et couper les pommes en dès. Les placer dans une casserole avec le sucre et le calvados. Laisser compoter sur feu doux pendant 30 minutes en mélangeant et surveillant régulièrement.

Ajouter les feuilles de gélatine préalablement ramollies dans de l’eau froide et essorées. Bien mélanger puis laisser refroidir et prendre. Vous pouvez laisser toute une nuit au frigo, c’est ce que j’ai fait. Puis garnir peu avant la dégustation.

Petit moelleux ardéchois et son coulis de poire

Un vrai délice de saison pour terminer un repas sur une note fort agréable. Le coulis de poire à l’orgeat (doux et subtil) s’accorde à merveille avec la saveur du marron, trop trop bon !

Pour un petit gâteau encore plus gourmand ou festif, glissez quelques brisures de marrons glacés à l’intérieur des moelleux avant cuisson. J’ai réalisé ces moelleux avec de la crème de marrons faite maison, j’aime beaucoup la faire, elle est moins sucrée que celle du commerce et dans des pots hermétiques, elle se conserve environ 5 mois dans le frigo.

Pour 8 personnes

– 500 g de crème de marron (recette maison ici)

– 50 g de farine de châtaignes (ou de blé)

– 4 oeufs

– 100 g de beurre mou

Pour le coulis

– 3 poires

– 3 c. à soupe de sirop d’orgeat

Préparer le coulis : peler et épépiner les poires, les couper en petits morceaux. Les faire cuire 10 minutes sur feu doux dans le sirop d’orgeat et à couvert. Mixer en coulis et réserver au frais

Travailler le beurre mou à la spatule jusqu’à la consistance d’une pommade. Incorporer la crème de marron, puis les jaunes d’oeufs et la farine. Bien mélanger, le tout doit être homogène.

Monter les blancs en neige ferme et les ajouter délicatement à la préparation. Si vous l’avez choisi, ajouter quelques brisures de marrons glacés.

Répartir la pâte dans des moules en silicone individuels. Cuire 25 minutes dans un four préchauffé à 200°C.

Laisser tiédir et démouler. Servir accompagné du coulis de poire bien frais.

Mots-clé : crème de marronspetits gâteauxpoire

Petites crèmes au chocolat au thermomix

En général, les crèmes au chocolat remportent toujours un vif succès auprès des grands comme des petits.  

Pour vous, thermomixeuses et thermomixeurs, voici une version des plus simples et des plus gourmandes ! A tester sans la moindre hésitation….et à refaire ! Vous trouverez ci-dessous la version chocolat noir et version chocolat au lait.

– 500 ml de lait entier

– 2 oeufs

– 80 g de chocolat noir

– 15 g de cacao amer en poudre

– 80 g de sucre

– 20 g de farine

Mettre tous les ingrédients dans le bol du thermomix, et faire cuire 10 minutes à 90°C, vitesse 3.

Verser les crèmes dans des petits récipients. Laisser refroidir, puis couvrir et placer au frais. Trop simple non ?

Même version au chocolat au lait ci-dessous, délicieuse également !!

Crumble de poires aux amandes et au gingembre

Les crumbles, je les aime de toutes les manières, sucrés ou salés.

Aujourd’hui, celui-ci s’est révélé être un pur régal à tel point que je vais en refaire très vite ! C’est très simple à réaliser et pourtant en bouche, c’est un vrai délice : la douceur des poires est délicatement parfumée par la cannelle et elle est réveillée par le gingembre ; le dessus du crumble croustillant aux amandes contraste parfaitement avec le fondant du fruit.

Pour 4 personnes

– 1 kg de poires

– 125 g de farine

– 125 g de beurre

– 100 g de sucre en poudre

– 1 c. à soupe bombée de cassonade

– 50 g d’amandes effilées

– 50 g de poudre d’amandes

– 1 c. à café rase de gingembre en poudre (bio pour moi) et de cannelle en poudre

– 1 pincée de sel

Peler les poires, les épépiner et les couper en morceaux. Les saupoudrer de cassonade, de cannelle et de gingembre. Mélanger et laisser quelques minutes.

Dans un saladier, travailler du bout des doigts la farine, le beurre coupé en cubes, la poudre d’amandes, le sucre en poudre et une pincée de sel jusqu’à l’obtention d’une préparation légèrement granuleuse.

Disposer les poires dans un plat à gratin (ou plusieurs individuels, comme moi), répartir dessus la pâte à crumble.

Faire cuire dans le four préchauffé à 180°C pendant 40 minutes. A mi-cuisson, parsemer la surface du crumble d’amandes effilées.

Je profite de cet article pour vous partager ma joie à la réception toute récente, des produits que j’avais gagnés lors du concours sur les verrines d’été. Il fallait choisir pour environ 16 euros de produits dans la boutique du site Feeling cooking que je remercie encore au passage.

J’avais donc choisi :

– Un sachet de Grués de cacao

– De la fleur de sel au piment d’Espelette

– Du colorant alimentaire scintillant

– Des perles de citron vert cristallisées

– Des perles décoratives argentées

mots-clé de la recette : crumblepoiregingembreamandes

Panna cotta à la verveine et son coulis de mangue

J’ai de gros soucis d’internet en ce moment, je n’y ai accès que quelques minutes par jour voire pas du tout….en espérant que les choses se rétablissent rapidement je profite de ces quelques instants de connexion pour vous proposer un dessert plein de fraîcheur et de saveurs qui a été bien apprécié en ces journées d’été indien.

Le mariage verveine/mangue est assez inattendu et le résultat en bouche est particulièrement agréable, de plus la panna cotta est terriblement onctueuse.

Vous pouvez à votre guise remplacer la mangue par un coulis d’ananas ou de fruits de la passion.

Pour 6 personnes

– 50 cl de crème fraîche liquide

– 60 g de sucre en poudre

– 20 g de verveine fraîche

– 3 feuilles de gélatine (soit 6 grammes)

– 2 c. à soupe de copeaux de chocolat noir

Pour le coulis de mangue

– 2 mangues bien mûres

– 1/2 citron vert

– 2 c. à soupe de sucre de canne ou 2 c. à soupe de sucre

Dans une petite casserole, faire chauffer la crème avec le sucre, ajouter la verveine et laisser infuser pendant 30 minutes.

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide. Filtrer la crème et la faire chauffer à nouveau. Retirer du feu et ajouter la gélatine essorée. Remuer jusqu’à ce qu’elle soit dissoute.

Répartir la panna cotta dans 6 verrines et réfrigérer pendant 8 heures.

Préparer le coulis de mangue : éplucher les mangues, retirer le noyau. Râper finement le zeste du demi citron vert et le presser le citron. Mixer la chair de mangue avec le zeste râpé et 2 c. à  soupe de jus de citron. Sucrer et réserver au frais.

Garnir chaque verre de coulis de mangue et de copeaux de chocolat.

Mots-clé de la recette : panna cottaverveinemangue