Archive | septembre 2012

Bun’s aux pommes et raisins secs

Je vous propose aujourd’hui une recette simple et sympa que j’ai improvisée pour participer à nouveau au défi cuisine : « fier de mon goûter« .

Défi Fier de mon goûter

Les enfants (et les grands) adorent mordre dans ces bun’s bien dodus à la pâte moelleuse et briochée, généreusement garnis de pommes poêlées au beurre et de raisins secs macérés. Un goûter nourrissant et équilibré.

Bon dimanche à toutes et tous !

Pour 8 bun’s de belle taille

Pour la pâte briochée

– 400 gr de  farine

– 1 oeuf

– 210 ml de lait

– 2 c.à café de levure du boulanger

– 1,5 c. à café de sel

– 70 gr de beurre mou en morceaux

– 1 c. à soupe de sucre en poudre

Pour la garniture

– 3 grosses pommes (ou 4)

– 50 g de beurre

– 50 g de cassonade

– une poignée de raisins secs

– du calvados ou du rhum pour la macération (ou si vous préférez sans alcool, du jus de pomme)

Préparer la garniture : Mettre les raisins secs à macérer dans le calvados ou le rhum (vous pouvez le faire la veille ou quelques heures avant) . Éplucher les pommes et les couper en lamelles.

Dans une poêle, faire fondre le beurre et la cassonade, y ajouter les lamelles de pommes et faire revenir en remuant très souvent jusqu’à ce que les pommes soient tendres et qu’elles aient pris une belle teinte un peu dorée.

Ajouter alors les raisins macérés. Bien mélanger. Réserver.

Préparer la pâte : Dans le bol du thermomix, ou dans tout autre robot, mettre le lait et la levure et programmer 45 secondes, vitesse 4 à 50°C.  A la sonnerie, ajouter tous les autres ingrédients et mettre sur fonction pétrissage pendant environ 4 minutes.

Sortir la pâte et la poser sur un plan de travail fariné. Laisser gonfler environ 30 minutes.

Dégazer la pâte et la partager en 8 parts égales. Étaler chaque pâton en cercle d’une dizaine de centimètres de diamètre, et déposer au centre de chacun d’eux une grosse cuillère à soupe de garniture.

Replier la pâte sur la garniture en soudant parfaitement les bords (les pincer du bout des doigts) et les mettre sur une plaque garnie de papier cuisson, soudure au-dessous.

Laisser lever et doubler de volume.

Préchauffer le four à 180°C . Badigeonner les bun’s de lait à l’aide d’un pinceau et enfourner pour 25 minutes environ. Il faut qu’ils soient dorés.

Pizza briochée au chocolat et à l’ananas

Pizza briochée au chocolat ou  bien brioche au chocolat façon pizza, qu’importe l’intitulé que l’on pourrait bien donner à cette recette, toujours est-il que c’est trop trop bon !

Imaginez une pizza bien épaisse et super moelleuse, à la texture aérée, briochée, au chocolat, à la croûte un peu croustillante et garnie de morceaux d’ananas frais auxquels se mêlent généreusement des copeaux de chocolat noir et blanc. Dégustée tiède ou froide, c’est un vrai régal…un goûter qui ravira les petits et les grands et que l’on sera heureux de partager ensemble. Vous pourrez servir un jus de fruit exotique qui l’accompagnera à merveille.

Note : on n’est pas obligé de laisser reposer la pâte 12 heures au frais (je l’ai fait pour ma part), mais la pizza n’en sera que plus moelleuse. Si vous êtes pressée, deux heures peuvent suffire.

Avec cette recette, je participe à nouveau (on a droit à 3 recettes) au défi cuisine sur le thème « fier de mon goûter ! ».

Défi Fier de mon goûter

Pour 5 à 6 personnes

Pour la pâte

– 250 g de farine

– 20 g de levure du boulanger

– 1 c. à soupe de cacao non sucré en poudre

– 20 g de sucre

– 3 oeufs

– 160 g de beurre

– 1 pincée de sel

Pour la garniture

– 4 belles tranches d’ananas

– 50 g de chocolat noir

– 50 g de chocolat blanc

– 60 g de cassonade

– 50 g de beurre

La veille (ou 2 bonnes heures avant), mettre la farine, la levure délayée dans une cuillère d’eau tiède, le cacao, le sel, le sucre et les oeufs dans le bol du mixeur. Pétrir avec le crochet. Ajouter le beurre en dès jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois.

Laisser lever à température ambiante puis malaxer la pâte à nouveau pour chasser l’air. La placer au frais pendant 12 heures.

Le jour même, étaler la pâte en un disque de 35 cm de diamètre. La poser sur la plaque du four huilée et saupoudrer de cassonade.

Couper l’ananas en morceaux. Répartir sur la pâte et parsemer de noisettes de beurre. Laisser lever 30 bonnes minutes. Préchauffer le four à 180°C.

Enfourner pour 15 à 18 minutes. En fin de cuisson, parsemer des deux chocolats concassés.

mots-clé de la recette : pizza sucréechocolatananas

Pim’s maison à la mûre et participation au défi cuisine « fier de mon goûter »

Nos chers écoliers, collégiens, lycéens ou même étudiants ont tous repris le chemin des études et quoi de plus réconfortant qu’un bon goûter maison, sain et gourmand pour refaire le plein d’énergie.

Ces pim’s maison sont un pur régal,  avec de la gelée de mûre également faite maison (recette ici). Il y a quelques années, nous les achetions mais  lorsqu’on regarde la liste des ingrédients sur un paquet, on en dénombre pas moins de 23, contre 7 pour ceux faits maison….. 100% naturels et bien meilleurs !!

C’est donc avec ces petits gâteaux bien dodus et pas compliqués à réaliser que je participe au défi cuisine « fier de mon goûter ! » .

Défi Fier de mon goûter

Pour une bonne vingtaine de pim’s faits dans des moules en silicone à mini-tartelettes

Pour le biscuit

– 1 oeuf

– 20 g de sucre en poudre

– 25 g de maïzena

– 1 pincée de bicarbonate

– 1 pincée de sel

Pour la partie gélifiée

– 10 belles c. à soupe de gelée de mûres

– 2 c. à café d’agar-agar

Pour l’enrobage

– 150 g de chocolat à pâtisser noir, blanc ou bien au lait (selon goût)

Dans un saladier, fouetter le jaune d’oeuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la maïzena et le bicarbonate, bien mélanger. Monter le blanc d’oeuf en neige ferme avec la pincée de sel et l’incorporer au mélange en commençant par une bonne cuillère pour assouplir l’ensemble. Incorporer le reste délicatement.

Garnir chaque moule à mini-tartelette d’une c. à café de pâte, et enfourner pour 15 minutes (pas plus) dans un four préchauffé th. 160°. Démouler et laisser refroidir sur une grille.

Dans une petite casserole,  mettre la gelée, bien la détendre avec une cuillère ou fourchette. Y rajouter l’agar-agar en mélangeant bien et porter le tout à ébullition tout en remuant pendant environ 20 secondes.

Mettre une c. à café de cette gelée dans chaque même moule à mini-tartelettes et laisser prendre au frigo (ou au congélateur pour les plus pressées), le temps que l’ensemble se gélifie et se solidifie.

Déposer une pastille de ce gélifié sur chaque biscuit.

Au bain-marie ou dans une chocolatière (c’est mon cas), casser le chocolat en morceaux et le laisser fondre tout doucement. Le remuer pour le lisser et le disposer à l’aide d’une petite cuillère sur chaque biscuit recouvert du gélifié.

Laisser sécher.

Liqueur de mûres au themomix

Pour ceux et celles qui trouveraient encore des mûres, voici une recette toute simple. Il sera bon de trinquer entre amis avec cette très bonne liqueur maison (pas très sucrée)….à consommer bien sûr avec beaucoup de modération !!

– 1/4 de zeste de citron non traité

– 1 clou de girofle

– 600 g de mûres

– 200 g de sucre en poudre

– 1/2 litre d’eau de vie à fruits (à 35° ou 45°)

Laver le citron, prélever le quart du zeste avec un économe.

Introduire le zeste, le clou de girofle, les mûres et le sucre dans le bol du thermomix, mixer 2 minutes à vitesse 4, sans chauffer.

Ajouter l’eau de vie, verser en bouteilles en s’aidant d’un entonnoir, boucher, laisser macérer un mois au soleil si possible.

Au bout de ce temps, verser le contenu de la bouteille dans un tamis très fin ou à travers un linge fin (c’est encore mieux), presser pour en extraire tout le jus. Mettre en bouteille, boucher et laisser reposer encore deux mois au moins  avant de  consommer…..pour les fêtes de fin d’année, vous pourrez faire déguster à vos invités !!

Si vous laissez encore un mois, votre liqueur n’en sera que meilleure !

Petits moelleux aux flocons d’avoine et aux abricots secs

J’ai un retard monstre pour publier mes articles et ma box qui plante énormément en ce moment n’arrange pas les choses !

Je vous propose aujourd’hui un petit gâteau délicieux qui sera parfait pour un goûter d’enfant par exemple, car ces moelleux sont sains et énergétiques, croustillants et tendres à la fois.

Pour 6 à 8 moelleux

– 40 g d’abricots secs

– 80 g de flocons d’avoine

– 150 g de farine

– 2 oeufs

– 100 g de sucre en poudre

– 2 c. à soupe de miel

– 1 yaourt nature

– 1 pincée de cannelle

– 40 g de beurre fondu

– 1/2 sachet de levure

Préchauffer le four à 180°C. Couper les abricots secs en petits dès.

Mélanger le yaourt avec les flocons d’avoine.

Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le sucre et le beurre fondu. Ajouter le miel et la cannelle. Bien mélanger puis incorporer la farine et la levure. Ajouter enfin le mélange yaourt et flocons d’avoine.

Répartir la préparation dans les moules (à muffins pour moi) et faire cuire dans le four 20 minutes.

Laisser tiédir les moelleux avant de les démouler sur une grille.

Mots clé de la recette  : petits gâteauxflocons d’avoineabricots secs

Cake moelleux aux raisins frais

C’est la saison du raisin et voici ma première déclinaison de l’année de ce très bon fruit. Un cake moelleux à souhait, léger, à déguster froid ou tiède, à faire avec un mélange de raisins blancs et noirs. Pour ma part, je l’ai fait avec du raisin rosé pour cette fois, un délice ! Vous pouvez ou non dans cette recette, épépiner les grains.

Pour 8 personnes

– 500 g de raisins

– 80 g de beurre

– 3 oeufs

– 200 g de farine tamisée

– 200 g de sucre en poudre (50 g pour la  macération + 150 g)

– 1 sachet de sucre vanillé

– 10 cl de crème fraîche

– 1/2 sachet de levure chimique

– 1 grosse pincée de cannelle

– 1 c. à soupe de marc ou de rhum

Laver et les éponger sur du papier absorbant, les égrapper et éventuellement les épépiner pour ceux qui le désirent. Les faire macérer dans le rhum avec 50 g de sucre.

Beurrer un moule à cake. Fouetter les oeufs avec le sucre et le sucre vanillé dans un saladier. Ajouter le beurre fondu et la crème. Mélanger la farine, la levure et la cannelle, l’incorporer au mélange précédant en soulevant bien la pâte. Ajouter la moitié des raisons macérés (j’ai aussi rajouté le jus de macération).

Verser la pâte dans le moule et répartir le reste des raisins à la surface en les enfonçant très légèrement. Faire cuire au four préchauffé à 180°C pendant 45 minutes. Vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau. Laisser tiédir avant de démouler.

Mots clé de la recette  : cake raisins

Brioche bouclettes

Les brioches ont à chaque fois un réel succès à la maison et la pâte est si vite faite dans le thermomix ! Cette version  n’est pas sans me rappeler la torta delle rose qui fut fort appréciée elle aussi. 

En plus d’être  jolie, elle est vraiment délicieuse cette brioche bouclette (recette trouvée ici)!!

– 350 g de farine
– 12 g de levure du boulanger fraiche
– 80 g de beurre mou
– 2 jaunes d’oeufs
– 14 cl de lait tiède
– 3 cuillères à soupe de sucre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1/2 cuillère à café de sel

Pour la dorure

– 2 c. à soupe de golden Syrup (remplacé pour moi par du sirop d’érable)

– 2 c. à soupe de sucre roux

– 2 c. à soupe de beurre fondu

– 1 c. à soupe de grains de sucre pâtissier

Dans un bol, mélanger le lait tiède, le sucre et la levure, couvrir d’un linge et laisser reposer 10 minutes.
Dans un saladier, mettre la farine, le sucre vanillé, le sel, mélanger puis faire un puits. Mettre au milieu les jaunes d’oeuf, le mélange levure et le beurre ramolli. Amalgamer le tout puis pétrir jusqu’à ce que la pâte soit souple.

Vous pouvez également pétrir au robot vitesse 4 pendant 15 minutes ou bien vous pouvez mettre tous les ingrédients dans la cuve de votre machine à pain et lancer le programme pâte.

Couvrir d’un linge humide et laissez reposer la pâte jusqu’à ce qu’elle gonfle un peu.

Après la pause, pétrir à nouveau. Séparer la pâte en 2 ou en 4 morceaux puis l’abaisser assez finement sur un plan de travail fariné. Couper des ronds avec un emporte-pièce de 7 à 8 cm de diamètre.

Plus vous étalerez la pâte finement, plus les bouclettes seront nombreuses.

Chevaucher trois ronds de pâte.

Les rouler ensemble, vous obtenez un tube.

Les couper ensuite au milieu à l’aide d’un couteau : vous obtiendrez deux fleurs.

Répéter l’opération avec le reste de la pâte.
Beurrer un moule à manqué et déposez les fleurs l’une à côté de l’autre sans trop les serrer.

Laisser lever 1 heure dans un endroit tiède.

Préchauffez le four à 180° C.

Mélanger le beurre fondu avec le sucre roux et le Golden Syrup puis verser le tout sur la brioche, disperser les grains de sucre pâtissier.

Faire cuire au four pendant 20 à 25 minutes en surveillant la cuisson. Laisser refroidir sur une grille ou bien déguster tiède.

Mots clé de la recette : briochelevure du boulanger

Moelleux à la banane et résultat du concours sur les verrines d’été….!!

Je vous propose à nouveau une petite recette sympa lorsqu’on ne sait plus quoi faire des bananes qui mûrissent trop vite dans le compotier. Des petits moelleux fondants, très simples à réaliser qui termineront très agréablement le repas. Le caramel maison que j’ai utilisé est toujours issu de ma petite réserve que je renouvelle en permanence dans le frigo.

Pour 6 personnes

– 2 bananes

– 75 g de sucre en poudre

– 75 g de semoule de blé fine

– 2 oeufs

– 50 cl de lait

– caramel pour napper (recette du caramel maison ici)

Faire bouillir le lait avec le sucre, y verser la semoule en pluie et laisser cuire à feu doux 5 minutes, en remuant constamment, jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Incorporer, hors du feu, les 2 oeufs battus et les bananes mixées finement. Verser dans des moules en silicone.

Cuire 20 minutes dans le four préchauffé à 200°C. Démouler les moelleux froids sur les assiettes et napper généreusement de caramel. Décorer éventuellement de rondelles de bananes.

Une autre variante pour des moelleux à la banane, cliquez ci-dessous :

https://couleurdevie.wordpress.com/2012/07/11/petits-moelleux-a-la-banane-et-philadelphia-milka/

Et maintenant, j’ai le plaisir de vous partager ma joie ! Hier matin, j’ai reçu un mail m’avertissant que je faisais partie des trois gagnantes du jeu organisé par « feeling cooking » sur le thème des verrines salées et sucrées de l’été. Ma participation était la suivante :

https://couleurdevie.wordpress.com/2012/08/21/ma-participation-au-jeu-concours-les-verrines-salees-ou-sucrees-de-lete/

J’ai donc gagné un bon d’achat de 16 euros dans la boutique en ligne de feeling cooking (je crois que je vais craquer pour des colorants scintillants pour mes macarons !)……Un très grand merci au jury et à feeling cooking, c’est super !!!

Mots-clés pour la recette : bananemoelleuxsemoulecaramel

Yaourts au miel

J’adore faire et déguster les yaourts maison, mais il faut changer régulièrement de parfum pour éviter la lassitude…alors ma vieille yaourtière qui a 22 ans turbine très très souvent pour notre plus grand plaisir !

Aujourd’hui c’est le miel qui est à l’honneur dans ces délicieux yaourts onctueux, à la texture homogène et très douce, ils sont parfumés à souhait.

Ici, j’ai utilisé du miel corse un peu fort, d’où des yaourts au parfum assez prononcé, un régal ! Ce qu’il y a de bien, c’est que vous pouvez varier les plaisirs avec autant de miels qu’il peut exister, les yaourts ne seront jamais les mêmes. La dernière fois, ils étaient un peu plus blanc et d’un parfum plus léger car j’avais utilisé du miel de fleurs.

Je fais au passage sur la photo un petit clin d’oeil à mon chèvrefeuille que j’adore…chaque fois que l’on passe à côté, surtout le matin et le soir, son subtil et bien présent parfum de miel est tout à fait envoûtant ! d’ailleurs en anglais, il porte bien son nom : honeysuckle ! 

Pour 9 yaourts

– 1 litre de lait entier

– 1 yaourt nature

– 200 g de miel

– 2 c. à soupe de lait en poudre

Verser le lait dans une casserole. Ajouter le miel et le lait en poudre, mélanger puis porter doucement à ébullition en remuant de temps en temps. Retirer du feu et laisser complètement refroidir.

Dans un saladier, mettre le yaourt et ajouter un peu de lait au miel.  Bien délayer à l’aide d’un fouet et ajouter le reste du lait tout en mélangeant bien.

Répartir dans les pots et laisser une dizaine d’heures en yaourtière. Placer au frigo au moins 5 heures avant dégustation.

Mots clé  : yaourtmiel

Panna cotta aux courgettes

La courgette, la courgette…toujours d’actualité dans nos assiettes ! 

Servie en assiette individuelle, cette panna cotta présente fort bien et constitue une belle entrée estivale (ou pas d’ailleurs !) assez originale et tellement bonne. Une texture très onctueuse, parfumée, riche en légumes avec les petits plus que j’ai adorés : la pointe de piment d’Espelette et la fine tranche de lard rissolée pour faire croustiller le tout (à ne pas zapper !). Une recette qui ne déçoit pas !! 

Pour 4/5 personnes

– 4 ou 5 tranches de poitrine fumée

– 2 courgettes

– 1 belle tomate

– 1 oignon

– 1 gousse d’ail

– 30 cl de crème fraîche liquide

– 1 c. à café de concentré de tomates

– 2 c. à soupe d’huile d’olive

– piment d’Espelette selon goût

– 4 feuilles de gélatine (soit 8 grammes)

– sel

Éplucher et émincer l’ail et l’oignon. Couper les légumes en tout petits morceaux.  Les faire revenir dans l’huile d’olive, saler, ajouter le concentré de tomates et la pointe de piment, puis laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que les légumes soient bien tendres et cuits (20 minutes environ). Écraser les légumes à la fourchette.

Faire chauffer doucement la crème, la retirer du feu et y faire dissoudre la gélatine au préalable ramollie dans de l’eau froide et essorée. Bien mélanger aux légumes.

Répartir dans 4 ou 5 moules en silicone si possible et réfrigérer jusqu’à ce que la texture soit bien prise.

Au moment de servir, faire rissoler les tranches de poitrine et déposer sur la panna cotta.

Mots clé de la recette : panna cottacourgettepoitrine fumée