Archive | 8,août, 2012

Poêlée de pêches au thym, à l’huile d’olive et à la gelée d’orgeat

Des problèmes de santé m’empêchent actuellement (et sans doute pour quelques semaines encore) de bouger, jardiner, marcher, etc.., comme je le voudrais hélas, mais je peux encore cuisiner, même si ça me fatigue vite (mais j’ai des recettes en retard de publication à vous partager)….alors je peux dire que j’ai quand même  la pêche, oui, mais uniquement dans mon assiette !!! c’est déjà ça !

Aujourd’hui il s’agit d’un dessert qui m’a énormément plu car très vite préparé, simple et assez original, quasiment pas sucré, très savoureux et léger…parfait pour terminer un repas estival ! A déguster frais ou pourquoi pas tiède.

Pour 4 personnes

– 5 pêches

– 1 branche de thym (soit 1,5 c. à café de thym émietté)

– 7,5 cl de sirop d’orgeat

– 7,5 cl d’eau

– 3 feuilles de gélatine (soit 6 grammes)

– huile d’olive légère et fruitée

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide pendant au moins 10 à 15 minutes.

Mélanger l’eau et le sirop d’orgeat et chauffer à feu doux dans une casserole. Hors du feu, ajouter la gélatine ramollie et essorée. La faire complètement fondre et verser dans des petits moules en silicone par exemple ou dans un petite boîte plate en plastique. Réserver une heure au frigo, jusqu’à ce que la gelée soit bien prise.

Peler les pêches et les couper en huit morceaux. Faire chauffer 3 c. à soupe d’huile d’olive dans une poêle avec le thym émietté. Y faire revenir les quartiers de pêche 5 à 10 minutes environ en remuant souvent. Mettre les fruits dans une petite soupière ou bien dans des assiettes individuelles. Laisser refroidir.

Démouler la gelée d’orgeat et la couper en petits dès. J’ai fait ainsi une fois et une autre, je l’ai coupée en demi-sphères. Juste avant de servir, ajouter les dès de gelée sur les pêches.

Note : je pense que l’on peut déguster les pêches tièdes en mettant la gelée bien froide dessus et en dégustant aussitôt.