Archive | juillet 2012

Boisson rafraîchissante pêche-verveine

Les températures très estivales de ces derniers jours nous invitent à nous désaltérer autour de boissons bien fraîches. Laissez-moi donc aujourd’hui vous servir un verre d’un mélange doux, parfumé, peu sucré et vitaminé. Nous avons beaucoup apprécié sa douceur et sa fraîcheur. 

Pour 4 personnes

– 10 g de verveine fraîche (du jardin pour moi), ou éventuellement 2 ou 3 sachets selon goût

– 50 cl d’eau minérale non gazeuse

– 4 pêches

– 2 tiges de verveines fraîche

– 2 c. à soupe de sucre en poudre

– 6 beaux glaçons

Faire chauffer l’eau, la verser sur les 10 g de verveine et laisser infuser 8 à 10 minutes.

Peler les pêches, les dénoyauter et les couper en morceaux. Filtrer la verveine et la laisser refroidir totalement.

Mettre les glaçons dans le bol du blender, verrouiller le couvercle et activer la touche ice crush pour les broyer.

Ajouter les pêches, le sucre et un peu de tisane de verveine par l’orifice du couvercle. Faire fonctionner l’appareil vitesse 2, par pulsions, puis ajouter le reste de la verveine et passer à la vitesse 4 ou 5 jusqu’à obtention d’une texture toute lisse.

Verser dans des verres, décorer avec de petits bouquets de verveine et servir très frais.

Note : si vous servez tout de suite, la texture est homogène, si vous attendez quelques minutes au frais, la texture se divise en deux parties dans le verre et l’effet visuel est joli.

Tartelette au citron meringuée

Je suis fan de tous les desserts au citron et bien que ce soit un grand classique, je vous partage aujourd’hui la recette de ces tartelettes qui sont une vraie tuerie !! L’équilibre entre l’acidité du citron et le sucre est top à mon goût et la pâte très sablée est fondante à souhait, parfaite.

Pour la garniture, j’ai simplement fait un lemon curd dans le thermomix comme d’habitude, fait la veille ainsi que la pâte sablée pour un gain de temps.

Je vous souhaite une belle journée ensoleillée !

Pour 6 ou 7 tartelettes suivant la taille

Pour la pâte sablée

– 120 g de beurre

– 200 g de farine

– 2 jaunes d’oeuf

– 60g de sucre

– 1 pincée de sel

Pour le lemon curd, recette ici

Pour la meringue

– 2 blancs d’oeufs

– 100 g de sucre

Préparer la lemon curd. Laisser bien refroidir et se solidifier.

Préparer la  pâte sablée : Dans un saladier (dans le thermomix pour moi), mélanger à la main le beurre ramolli, les 2 jaunes d’oeuf, le sucre, le sel et la farine jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène mais assez friable.

Verser la lemon curd bien fefroidie sur la pâte et faire cuire environ 25  mn à 180° (thermostat 6).

Pendant la cuisson, préparer la meringue en battant les 2 blancs d’oeuf avec 100 g de sucre en poudre en trois fois (pour bien structurer les blancs) jusqu’à ce que le mélange soit bien ferme et mousseux. Etaler sur la tarte ou les tartelettes cuites et remettre au four 150° (thermostat 4) environ 10 mn. Eteindre le four et laisser encore 5 mn dans le four à l’arrêt.

Attendre qu’elles tiédissent et les laisser refroidir sur une grille en les démoulant délicatement.

Mots clé de la recette : tartelettecitronmeringue

Crumble de pêches au pain d’épices

La pêche,  qu’elle soit jaune ou blanche est un fruit vraiment excellent et sa déclinaison dans bien des desserts fait toujours des heureux. Aujourd’hui c’est en version crumble que je vous la présente (d’autres recettes suivront). Ce dessert si simple à faire est un vrai régal qu’il soit dégusté chaud, tiède ou froid.

Lorsque je fais du pain d’épices, j’en réserve toujours des portions individuelles que je congèle et après décongélation il est toujours aussi bon. Ce fut le cas aujourd’hui : pain d’épices maison décongelé puis grillé au grille pain pour un gain de temps. 

A présent, régalez-vous !

Au passage, je tiens à remercier pour leur fidélité,  mes abonnés dont le nombre augmente chaque semaine et à toutes et tous, je souhaite d’excellentes vacances.

Pour 4 personnes

  • 4 à 5 pêches blanches ou jaunes

  • 5 tranches de pain d’épices (recette du pain d’épices maison ici)

  • 40 g + 20 g de beurre

  • 40 g de farine

  • 40 g de cassonade

  • 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre

  • 1 cuillère à soupe de miel liquide

  • 1 pincée de sel

Faire  griller au four les tranches de pain d’épices après avoir enlevé la croûte tout autour. Laisser refroidir et mixer dans un robot jusqu’à obtenir d’une chapelure.

Préchauffer le four à 210°c (thermostat 7).

Dans un grand bol, verser la farine, la chapelure de pain d’épices, la cassonnade et 1 pincée de sel. Ajouter 40 g de beurre ramolli et travailler la pâte à crumble avec les doigts jusqu’à ce qu’elle devienne friable.

Laver, éplucher et couper les pêches en quartiers puis les recouper en deux. Faire chauffer le reste du beurre dans une poêle antiadhésive bien chaude et mettre à dorer les morceaux de pêche.

Ajouter le miel, la cannelle et faire caraméliser légèrement. Verser cette préparation dans le fond d’un plat à gratin et ajouter par-dessus la pâte à crumble.

Enfourner et laisser dorer 10 à 15 mn. Servir chaud, tiède ou froid.

Pour plus de gourmandise, vous pouvez rajouter sur le crumble une cuillère de crème fraîche épaisse au moment de servir.

Smoothie « bananarambar »

Je vous propose aujourd’hui de vous rafraîchir de manière très gourmande avec ce smoothie tout doux..à déguster bien frais, c’est un régal…simple, rapide, efficace  !!

Pour deux personnes

– 4 Carambar au caramel

– 10 cl de lait

– 1 banane

– 1 grosse boule de glace à la vanille

– 5 cl d’eau bien froide

Mettre le lait et les Carambar dans une petite casserole et chauffer à feu très doux pour les faire fondre, en remuant de temps en temps. Laisser refroidir. Pour ma part, quelques heures avant, j’ai juste laisser les Carambar dans le lait froid à température ambiante, et comme il fait bien chaud, les Carambar ont fondu sans problème.

Peler la banane, la trancher. Dans un blender, mettre la banane, le lait aux carambar, la boule de glace à la vanille et l’eau. Mixer très finement. Déguster aussitôt.

Mots clé de la recette : smoothiebananecarambarglace à la vanille

Compote d’abricots aux amandes et à la vanille

Quoi de plus simple qu’une compote ? oui, mais je ne résiste quand même pas à vous partager cette petite recette à déguster bien fraîche tant que c’est la saison des abricots, c’est délicieux !

Pour 6 personnes

1 kg d’abricots

150 g de sucre semoule

1 gousse de vanille fendue

1 noisette de beurre

80 g d’amandes effilées grillées à sec

Laver les abricots. Les dénoyauter puis les couper en 4.

Les faire fondre à feu doux dans une casserole avec le beurre et le sucre.

Bien mélanger puis ajouter la gousse de vanille fendue.

Laisser cuire pendant 20 min sur feu doux en remuant de temps en temps.

Retirer la gousse de vanille et si vous le souhaitez vous pouvez mixer la compote ou bien la laisser avec les petits morceaux. Incorporer les amandes grillées à sec. Vous pouvez aussi, comme moi, les déposer sur la compote juste avant de servir.

Décorer éventuellement de la gousse de vanille et servir.

Cheesecake aux framboises

En ces journées estivales, il est bien agréable de conclure un repas par un dessert frais et riche en fruits. Ce cheesecake est une vraie tuerie !!! Je vous incite vivement à essayer cette recette, tirée d’un livre offert par mon fils, vous m’en direz des nouvelles. Un dessert à faire la veille et à servir bien frais…un régal !

J’ai utilisé de la crème fraîche allégée car l’ensemble est assez riche (mais jamais écoeurant !),  j’ai remplacé la gelée de groseilles par de la gelée de mûres maison (recette ici) et j’ai juste baissé le sucre de 40 g pour la garniture aux fromages.

Bon week-end à vous !

Pour 8 personnes

Pour la pâte

– 55 g de beurre mou

– 45 g de sucre roux

– 200 g de biscuits secs (petits beurre pour moi)

Pour la garniture

– 350 g de framboises surgelées

– 5 oeufs

– 200 g ( ou 240 g ) de sucre en poudre

– 250 g de ricotta

– 250 g de mascarpone

– 150 g de crème fraîche

– 4 g de gélatine en feuilles

– 200 g de gelée de groseilles

Mixer le beurre, le sucre roux et les biscuits pendant une minute. Vider cette pâte dans un moule à charnière à bords hauts (cercle à mousse pour moi) de 22 cm de diamètre.

Tasser la pâte avec le dos d’une cuillère à soupe pour obtenir une épaisseur uniforme. Écraser grossièrement 150 g de framboises et les répartir sur le fond de la pâte.

Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le sucre. Ajouter les fromages, la crème et bien mélanger le tout.

Verser cette préparation dans le moule, sur les framboises, et enfourner à 160°C pendant une bonne heure. Laisser refroidir, puis placer dans le frigo toute une nuit.

Le lendemain, mélanger le reste de framboises avec la gelée de groseilles. Faire chauffer sans laisser bouillir, ajouter la gélatine préalablement ramollie dans l’eau froide et essorée. Bien mélanger.

Laisser refroidir puis verser sur le gâteau. Laisser prendre au frais pendant deux bonnes heures.

Mots clé de la recette : cheesecakeframboisemascarpone

Trio de petits pains briochés au pavot, aux olives et à la fleur de sel

Quoi de plus agréable que de varier les plaisirs avec ces petits pains que vous pouvez faire dans cette version salée mais aussi sucrée en utilisant raisins secs, amandes, pépites de chocolat etc…pour un goûter. Pour la version salée, vous pouvez aussi les parfumer avec des noix, des tomates séchées, du cumin, etc…

Les petits pains en forme de croissants sont aux olives et s’accordent bien avec la charcuterie. Ceux en forme de trèfles sont aux graines de pavot et s’accordent bien avec les poissons fumés, et enfin ceux tressés sont à la fleur de sel (mes préférés) avec les fromages, les pâtés ou pour des mini-sandwichs. Dégustés tièdes, ils sont encore meilleurs !

Pour la pâte

– 500 g de farine

– 35 g de sucre en poudre

– 25 g de levure du boulanger

– 65 g de beurre mou

– 1 oeuf

– 25 cl de lait tiède

– 10 g de sel

Pour la finition

– 1 oeuf

– 80 g d’olives vertes

– 2 c. à soupe de graines de pavot

– 1 à 2 c. à soupe de fleur de sel

Verser les ingrédients de la pâte dans le bol du robot en émiettant la levure. Pétrir 15 minutes à vitesse minimale. Laisser doubler de volume pendant une heure.

Sur un plan de travail, étirer la pâte et la replier trois fois.

Pour les trèfles au pavot : tailler un tiers de la pâte en portions de 30 g , les rouler sur le plan de travail non fariné  avec la paume de la main. Les placer serrés par trois sur une plaque beurrée.

Pour les tresses au sel : tailler un tiers de pâte en parts de 80 g. Les rouler sur le plan de travail en boudins de 20 cm et nouer souplement. Les placer sur la plaque de cuisson.

Pour les croissants aux olives : aplatir le reste de pâte à la main, piquer d’olives hachées et replier plusieurs fois (aÏe, aïe, étourdie et pressée comme tout, j’ai zappé l’étape et c’est très dommage !). Laisser reposer 10 mn et aplatir la pâte au rouleau. Y tailler des triangles, les rouler en croissants et placer sur la plaque de cuisson.

Laisser tripler de volume l’ensemble. Préchauffer le four à 210°C. Dorer tous les pains à l’oeuf battu. Parsemer les trèfles de graines de pavot, les tresses de fleur de sel et enfourner pour 20 minutes.

Gratin de saumon et cabillaud aux légumes

Un délicieux gratin simple, savoureux et léger qui a séduit petits et grands !

Bonne journée à vous tous.

Pour 4/5 personnes

– 200 g de saumon

– 200 g de cabillaud (ou colin)

– 3 carottes

– 2 poireaux

– 2 pommes de terre

– 1 gros oignon

– 150 g de gruyère râpé

– 1 verre de vin blanc sec

– 20 cl de fumet de poisson (réhydraté)

– 20 cl de crème fraîche épaisse

– 50 g de beurre

– huile, sel et poivre

Peler les carottes et les pommes de terre, les détailler en dès. Ôter le vert et les racines des poireaux, émincer  les blancs. Peler et hacher l’oignon, le faire revenir dans une casserole avec 20 g de beurre et un filet d’huile.

Ajouter les légumes dans la casserole, mélanger sur feu doux pendant 5 mn. Verser le vin et le fumet. Couvrir et faire cuire jusqu’à ce que les légumes soient bien tendres. Incorporer la crème et la moitié du fromage. Assaisonner.

Préchauffer le four à 200°C. Saler et poivrer les poisson, les couper en petits morceaux. Dans un plat huilé, répartir les légumes et les poissons en alternant.

Parsemer du reste de gruyère et du reste de beurre en morceaux. Enfourner pour 20 minutes.

Mots clé de la recette  : gratinsaumonpoireaucarottepomme de terre

Petits moelleux à la banane et philadelphia milka

  • Comme certainement beaucoup d’entre vous, je n’ai pu résister à essayer le nouveau philadelphia milka. Il n’est pas mal du tout ce produit, avec un bel équilibre de texture et de goût. 

    Donc aujourd’hui, je vous propose avec cet ingrédient, de délicieux moelleux fondants, tout doux et parfumés à souhait…un vrai bonheur en bouche, et si simple à faire avec ça (j’ai réalisé la pâte dans le thermomix) !!

    Pour 8 moelleux environ

    – 150 g de farine

    – 110 g de sucre en poudre

    – 100 g de beurre demi-sel (doux + une bonne pincée de fleur de sel pour moi)

    – 1 yaourt nature (fait maison au lait entier pour moi)

    – 2 œufs

    – 2 bananes mûres

    – 1 sachet de levure chimique

    – 150 g de Philadelphia Milka

Fouetter les œufs avec le sucre en poudre, y ajouter les bananes écrasées à la fourchette ainsi que le yaourt et le beurre fondu.

Incorporer ensuite la farine et la levure. Mélanger rapidement la préparation puis la disposer aux 2/3 environ dans 8 empreintes en silicone. Ajoutez une cuillère à café de Philadelphia Milka dans chaque empreinte.

Placer les moelleux au four et les faire cuire pendant 25 minutes à 180°.

Mots clé de la recette : moelleuxbananephiladelphia

Macarons fruits rouges et réglisse

J’ai plusieurs recettes de macarons en attente de publication ; alors en voici une aujourd’hui dont la garniture est de saison à base de fruits rouges et la réglisse en poudre lui confère une petite touche d’originalité. Vous pouvez néanmoins vous en passer et ne les réaliser qu’avec les fruits rouges, sans problème.

Bonne soirée à chacun et chacune de vous.

Recette des coques à la meringue italienne ici.

Garniture fruits rouge et réglisse  (pour une recette de coques avec 2 blancs d’oeufs)

– 150 g de chocolat blanc

– 2 cl de crème entière liquide

– 70 g de coulis de fruits rouges

– 1 c. à café de réglisse en poudre

Faire fondre le chocolat blanc avec la crème au four à micro-ondes 3 fois 30 secondes en mélangeant bien entre deux. Ajouter le coulis de fruits et la réglisse. Bien mélanger le tout et laisser refroidir.

Garnir les macarons avant que la ganache ne durcisse trop et réserver au frais 24 heures.

Panna cotta au chocolat blanc et au sirop de rose

C’est la pleine saison des roses, elles nous enchantent par leurs coloris, leur suave parfum, leurs jupons froufroutants, on les aime tant !

Et lorsqu’on retrouve leur délicate saveur, justement dosée, dans un dessert, c’est toujours un bonheur. Je vous propose donc aujourd’hui une panna cotta douce et fondante au chocolat blanc qui s’accorde parfaitement avec ce petit sirop léger fait maison à l’eau de rose. C’est vraiment très bon et délicat ! 

D’habitude, je fais toujours les panna cotta avec lait et crème + agar-agar, cette fois-ci, j’ai voulu suivre la recette de mon petit livre avec simplement de la crème fraîche (donc pas de lait) et de la gélatine.

Vous pouvez retrouver ici ma recette des macarons à la rose et la recette de ma verrine de truffon, gélifié de fruits rouges et carpaccio de fraises à la rose, ici…deux gourmandises extras !

Pour 6 personnes

– 100 g de chocolat blanc

– 30 cl de crème épaisse

– 30 cl de crème liquide

– 5 c. à soupe de sucre en poudre

– 1 c. à café d’extrait de vanille

– 5 feuilles de gélatine

Pour le sirop de rose

– 1/2 tasse de cassonade

– 2 c. à soupe d’eau de rose

– 2 gouttes de colorant rouge

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau bien froide pendant 4 minutes environ.

Mettre les deux crèmes,  le sucre et la vanille dans une casserole posée sur feu moyen et remuer jusqu’à ce que le sucre se dissolve.

Ajouter le chocolat concassé. Retirer du feu et mélanger pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’il fonde.

Egoutter les feuilles de gélatine, les essorer et les ajouter à la crème. Bien remuer jusqu’à ce qu’elles fondent complètement.

Répartir la panna cotta dans 6 moule et réfrigérer 8 heures au moins.

Préparer le sirop de rose : dans une casserole, verser le sucre et 1/2 tasse d’eau. Porter à ébullition en remuant constamment jusqu’à ce que le sucre se dissolve. Réduire le feu, ajouter l’eau de rose et laisser mijoter 10 minutes. Incorporer le colorant et laisser refroidir complètement.

Démouler les panna cotta sur les assiettes, arroser de sirop de rose et décorer éventuellement de pétales de rose.

Quelques roses de mon jardin…

Mots clé de la recette : panna cottachocolat blanceau de rose