Archive | 28,novembre, 2011

Soleil noir

Eh bien voilà, j’atteins aujourd’hui le demi-siècle…brrrrr, je n’aime pas bien ce changement de dizaine…que les années ont passé vite !! Pour passer le cap en douceur, je me suis concocté des macarons au citron-gingembre (mes préférés) et aussi des macarons au caramel au beurre salé. Je publierai prochainement la recette de ces derniers.

J’avais repéré dans un vieux numéro de « Cuisine Actuelle » cette recette de gâteau à base de chocolat, de marmelade d’orange, le tout bien imbibé de sirop au rhum  et c’était l’occasion de la tester.  Un délicieux gâteau fort apprécié de tous…un soleil noir pour la quarantaine qui s’éclipse !!!

Bonne journée à tous.

Pour 6 personnes

Pour le gâteau

– 100 g de sucre glace

– 3 oeufs entiers + 2 jaunes d’oeuf + 4 blancs d’oeufs

– 50 g de fécule

– 50 g de cacao amer en poudre

– 75 g de beurre

– 50 de poudre d’amandes

– 1 c. à soupe de rhum

– 1 pincée de bicarbonate de soude (n’était pas dans la recette)

Pour le sirop

– 150 g de sucre en poudre

– 20 cl d’eau

– 10 cl de rhum ambré

Pour la finition

– 280 g de chocolat noir

– 15 cl de crème fraîche épaisse

– 150 g de marmelade d’orange

Préchauffer le four à 150°C. Tamiser la fécule avec le cacao. Faire fondre le beurre et le transvaser dans un bol sans prendre le dépôt du fond.

Battre les oeufs entiers avec les 2 jaunes et le sucre glace. Incorporer le rhum, la fécule et le cacao, la poudre d’amande, le bicarbonate (facultatif) et le beurre fondu juste tiède.

Monter les 4 blancs d’oeufs en neige bien ferme et l’ajouter délicatement au mélanger précédent en soulevant la masse à la spatule pour bien l’alléger. Verser la pâte dans un petit moule à manqué beurré. Enfourner pour 40 à 45 minutes puis démouler le gâteau et le laisser refroidir sur une grille.

Préparer la ganache : râper le chocolat. Porter la crème à ébullition et y jeter le chocolat râpé. Remuer jusqu’à ce qui’l soit totalement fondu et lisse. Laisser durcir.

Préparer le sirop : porter l’eau et le sucre à ébullition pendant 3 minutes. Laisser tiédir puis incorporer le rhum en remuant bien. Faire tiédir la marmelade puis la mixer dans le bol du robot.

Verser la ganache durcie dans le bol du batteur muni de fouets et la fouetter jusqu’à ce qu’elle soit mousseuse.

Découper le gâteau en plusieurs disques fins (4, 5 ou 6 si vous pouvez). En poser un sur le plat de service et l’imbiber de sirop de rhum. Tartiner de marmelade d’orange mixée. Couvrir d’un deuxième disque, l’imbiber aussi et le masquer d’une fine couche de ganache au chocolat. Recommencer l’opération. Terminer le montage par un disque de biscuit puis masquer entièrement le gâteau de la ganache restante. Tapoter avec une spatule plate pour former des crêtes à la surface et laisser durcir à l’air ambiant. Décorer si vous le désirez ou laissez tel quel.