Bûche aux deux chocolats et aux zestes d’oranges confits

Même si la journée de Noël est sur le point de se terminer, je vous propose une bûche vraiment délicieuse qui est composée d’un biscuit cacaoté, d’une mousse au chocolat blanc dans laquelle se cachent des écorces d’oranges confites et des pépites de chocolat noir, le tout recouvert d’une petite crème au beurre parfumée au Cointreau.

Cette bûche fait désormais partie des préférées de la famille.


Pour le biscuit

– 3 oeufs

– 90 g de sucre en poudre

– 75 g de farine

– 20 g de cacao en poudre non sucré

Pour la mousse au chocolat blanc

– 210 g de chocolat blanc à pâtisser

– 3 oeufs

– 30 g de pépites de chocolat noir

– 10 g de zestes d’orange confits

– 2 c. à soupe de sucre en poudre

– 1 c. à soupe de Grand Marnier (ou de Cointreau)

– 5 g de feuilles de gélatine

Pour la crème au beurre

– 1 blanc d’oeuf

– 50 g de sucre en poudre

– 80 g de beurre mou

– 1 bonne c. à soupe de Cointreau

Pour le décor

– quelques zestes d’orange confits

– feuilles de menthe (verveine pour moi)

– quelques décors en chocolat noir éventuellement

Préchauffer le four à 180°C.

Préparer le biscuit : Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne un peu mousseux. Ajouter la farine et le cacao. Bien mélanger.

Battre les blancs en neige bien ferme et les incorporer délicatement au mélange précédent. Etaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé  et enfourner pour 10 minutes.

A la sortie du four, place le biscuit avec son papier sur un torchon humide et propre et le rouler immédiatement. Le laisser refroidir.

Préparer la mousse au chocolat blanc : Faire fondre le chocolat doucement au bain-marie. Mettre la gélatine à ramollir dans de l’eau froide.

Séparer les blancs d’oeufs des jaunes. Fouetter les jaunes avec le sucre et ajouter le chocolat fondu. Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une crème homogène.

Chauffer le Grand Marnier. Essorer la gélatine et hors du feu, la faire fondre dans l’alcool. Verser le tout dans l’appareil à chocolat et mélanger vivement.

Monter les blancs en neige très ferme et les incorporer délicatement à la préparation. Incorporer à cette mousse les pépites de chocolat et les zestes d’oranges confits.

Dérouler le biscuit et le napper de mousse, puis le rouler à nouveau et couper les extrémités en biais.

Préparer la crème au beurre : Monter le blanc d’œuf en neige ferme.

Pendant ce temps, Mettre le sucre dans une casserole avec un peu d’eau. Porter à ébullition pour faire un sirop épais. Pour arriver au bon degré de cuisson de sirop, je vous propose ma méthode : vous mettez un demi-verre d’eau froide à côté de vous et régulièrement vous prélevez à l’aide d’une petite cuillère à peine un peu de ce sirop qui cuit. Dans l’eau, lorsque les gouttes de sirop que vous déposez forment sous les doigts une petite boule qui durcit  mais qui est encore malléable….là, c’est prêt, arrêtez la cuisson tout de suite et passez immédiatement à l’étape suivante.

Donc, quand vous aurez atteint cette cuisson et que le blanc est bien ferme, ajouter  le sirop bouillant en le faisant couler en filet tout en continuant de battre les blancs avec le robot et ce, plusieurs minutes (environ 4 ou 5).

Ajouter progressivement le Cointreau et le beurre par fractions en battant toujours jusqu’à l’obtention d’une crème bien lisse. Laisser durcir un peu (il faut qu’elle puisse être dressée à la poche à douille facilement).

Recouvrir la bûche avec cette crème et décorer selon vos envies.

Je profite de ce billet pour vous offrir, en ce soir de Noël, ce coeur à vous tous mes fidèles abonnés. Je l’ai pris chez Kouky, un délicieux blog à visiter pour le plus grand plaisir des gourmands.

Je vous renouvelle à cette occasion mes remerciements pour votre fidélité. N’hésitez pas à me laisser un petit mot, quelques idées à partager, des améliorations que je pourrais apporter, des recettes que vous aimeriez voir figurer, celles que vous avez faites, etc…, cela me fait le plus grand plaisir et fait vivre mon blog.

asdecoeur126823423394_gros-1-


13 réflexions sur “Bûche aux deux chocolats et aux zestes d’oranges confits

  1. j’adore cette bûche parfumée à l’orange!! Joyeux Noel à toi et à ta famille!! très bonnes fêtes de fin d’année! bises!

  2. Françoise, tu es une vrai artiste !
    Ta bûche est magnifique.
    J’avais acheté une bûche glacée chocolat noir sorbet poire.
    Une belle association elle était très bonne.
    Hier soir nous avons eu quelques flocons, cela a duré cinq minutes…
    Bon dimanche
    Bisous

  3. Bonjour Françoise,
    Oui, c’est vrai, tu es une véritable artiste ma Chère Françoise.
    Ta bûche est splendide, elle a dû remporter tous les succès avec cette savoureuse mousse au chocolat blanc et crème au cointreau… un pur délice.
    J’espère que tu as passé de bonnes fêtes de Noël et un agréable réveillon avec ta petite famille.

    Dis-moi, Françoise, je voudrais savoir si tu as reçu ma petite carte électronique à Noël….
    Je suis inquiète, j’en ai envoyé 5 et n’ai reçu aucun accusé réception en retour sur les 5 … !! 😦

    Je te souhaite de belles fêtes de la Saint-Sylvestre et que ce passage de la nouvelle année soit un doux moment de joie et de bonheur pour toi et tes proches.
    Je t’embrasse
    Patricia

  4. Pour ce fâmeux sirop pourrais-je juste savoir à quel degré de température d’un thermomètre à sucre dois-je arrêter.
    Merci Françoise.
    Très amicalement.

    Myriam

  5. MYRIAM bonjour,
    J’ai en effet publié cette recette avant de faire l’acquisition d’un thermomètre à sucre…c’est chose faite depuis quelques jours !! C’est d’ailleurs super. Mais je n’ai pas encore refait de crème au beurre avec.
    Donc, cette cuisson correspond à 118°C, (même degré que pour le sirop pour les macarons).
    Bonne journée, bonne réussite.
    Bises,
    Françoise

  6. Bonjour Françoise,
    Cette bûche me tente beaucoup pour Noel…. je voudrais savoir si on peut la faire l’après-midi du 24 pour la deguster au déjeuner du 25?…. je pense la conserver au frigo …. car quand tu la fais, tu la laisse à température ambiante ou tu la mets au frigo avant de la servir?
    Merci,
    Bisous
    Pitchoune

  7. Coucou Pitchoune !
    Je fais toujours les bûches la veille et je les conserve en effet au frigo bien protégées dans une boîte hermétique (j’ai un tupperwarre de la dimension). Les crèmes au beurre sont bien meilleures le lendemain d’ailleurs. Demain, je fais celle au grand marnier , elle était délicieuse !
    Je te souhaite une bonne soirée et te fais de gros bisous.
    A bientôt.
    Françoise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s