Chocolats de Noël à la fève de Tonka et chocolats au rhum/raisins

Je n’attends jamais Noël pour essayer de nouvelles ganaches qui me passent par la tête, pour faire mes chocolats. Je teste avant et retiens celles qui ont eu le plus de succès pour les refaire au moment des fêtes. C’est ce que j’ai fait récemment avec ce duo de chocolats.

Résultat des courses : ils ont disparus en un rien de temps, délicieux tous les deux. Cependant, mon fils et moi avons eu un grand coup de coeur pour celui à la fève de Tonka (découverte il y a peu de temps)…un chocolat d’une très grande finesse et d’un arôme subtil à tomber !

Petit rappel des chocolats déjà publiés :

– les roches pralinés, cliquez ici

– chocolats fourrés café/noix, cliquez ici

– chocolats fourrés à la framboise, cliquez ici

– chocolats fourrés au caramel beurre salé et chocolats fourrés menthe/cerise, cliquez ici

– chocolats pralinoise feuilletés, cliquez ici

– chocolats blancs à l’orange et grand Marnier, cliquez ici

– mendiants de Noël, cliquez ici

Chocolats à la fève de Tonka


Pour 15 chocolats environ (tout dépend de la taille des moules)

– 150 g environ de chocolat noir à pâtisser

Pour la ganache

– 70 g de chocolat au lait à pâtisser (ou moitié chocolat au lait, moitié chocolat noir, c’est ce que j’ai fait)

– 35 g de crème fraîche entière liquide

– 1/4 de fève de Tonka râpée finement

Faire fondre très doucement environ 80 g de chocolat (sur les 150 g prévus) au bain-marie, ou mieux, dans une chocolatière (c’est ce que je fais, ainsi le chocolat reste lisse et à la bonne température durant l’opération).

Badigeonner les moules choisis avec un pinceau de cuisine, en prenant soin de n’oublier aucun recoin. La couche de chocolat ne doit pas être trop fine pour permettre un démoulage parfait, ni trop épaisse. Laisser prendre au frais.

Préparer la ganache : râper le chocolat si possible (ou le concasser). Dans une casserole, porter à ébullition la crème fraîche et la verser, hors du feu, sur le chocolat râpé en remuant parfaitement pour obtenir une crème très lisse. Ajouter alors la fève de Tonka finement râpée. Bien mélanger à nouveau.

Garnir les moules tapissés de chocolat avec cette ganache. Laisser prendre au frais un petit moment.

Faire fondre à nouveau le chocolat restant et en recouvrir la ganache afin de fermer les chocolats, lisser avec une spatule large. Faire prendre au frais. Démouler ensuite délicatement.

Chocolats au rhum/raisins


Pour 15 chocolats environ

– 150 g environ de chocolat noir à pâtisser

Pour la ganache

– 70 g de chocolat au lait à pâtisser (ou moitié chocolat au lait, moitié chocolat noir ou encore tout noir)

– 35 g de crème fraîche entière liquide

– une bonne c. à soupe de raisins secs macérés dans du rhum pendant plusieurs heures et coupés en petits morceaux.

Faire fondre très doucement environ 80 g de chocolat (sur les 150 g prévus) au bain-marie, ou mieux, dans une chocolatière.

Badigeonner les moules choisis avec un pinceau de cuisine, en prenant soin de n’oublier aucun recoin. La couche de chocolat ne doit pas être trop fine pour permettre un démoulage parfait, ni trop épaisse. Laisser prendre au frais.

Préparer la ganache : râper le chocolat si possible (ou le concasser). Dans une casserole, porter à ébullition la crème fraîche et la verser, hors du feu, sur le chocolat râpé en remuant parfaitement pour obtenir une crème très lisse. Ajouter les raisins secs ainsi  qu’un peu de rhum de macération. Bien mélanger à nouveau.

Garnir les moules tapissés de chocolat avec cette ganache. Laisser prendre au frais un petit moment.

Faire fondre à nouveau le chocolat restant et en recouvrir la ganache afin de fermer les chocolats, lisser avec une spatule large. Faire prendre au frais. Démouler ensuite délicatement.



12 réflexions sur “Chocolats de Noël à la fève de Tonka et chocolats au rhum/raisins

  1. humm!! ils sont trop beaux et certainement délicieux!!c’est l’occasion d’utiliser la fève tonka!! merci de nous gâter! bises!

  2. Coucou Françoise,
    Oh là là !!! Comme elles sont belles tes bouchées chocolat !!! Et très gourmandes !!!
    Fèves-Tonka et Rhum-Raisins … Un pur régal !!
    … Alooors … je vais donc passer commande ….
    Bises,
    Patricia

  3. ben je veux bien goûter les 2 en fait!!
    dommage que le temps me manque en ce moment, je testerai bien ta recette!
    bisous et merci pour ce régal des yeux!
    isa

  4. Ces deux chocolats sont délicieux.
    La recette est très bien détaillée et donc impossible à rater comme Fanny le fait toujours sur ce magnifique blog avec des photo éclatantes.
    Couleur de chocolat c’est couleurdevie!
    Sinon le nom Tonka vient du tupi (langue des tupis de Guyane française). C’est une fève qui à faible dose comme ici possède des vertus médicinales, en plus du chocolat…
    bonne fin d’année et encore merci pour ton blog
    bises

  5. Un délice ! j’ai fait les deux plusieurs fois, ils ont eu un grand succès auprès de tout le monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s