Archive | 14,novembre, 2010

Gâteau aux pommes et son coulis au caramel onctueux

D’après les statistiques de mon blog, vous êtes très nombreux à rechercher des recettes de gâteaux aux pommes tout au long de l’année mais surtout en automne, bien sûr. Oui, on aime bien les desserts à base de belles pommes de saison et c’est souvent très simple à réaliser.

Pour ma part, je suis assez difficile en gâteau aux pommes. Mais, hier, j’ai testé une recette piochée dans un vieux Maxi Cuisine et elle m’a beaucoup plu. J’ai donc le plaisir de vous la partager aujourd’hui. Si vous la faites, ne « zappez » surtout pas le coulis de caramel qui l’accompagne car c’est un régal dégustés ensemble.

Vous trouverez également ici une recette de gâteau aux pommes extra-moelleux qui a toujours un franc succès ainsi qu’une recette de bonnes tartelettes sablées ici.

Je vous souhaite un bon dimanche !


Pour 6 personnes

– 3 pommes

– 80 g de farine

– 2 c. à soupe de poudre d’amandes

– 2 c. à soupe de chapelure

– 125 g de sucre en poudre

– 1/2 paquet de levure chimique

– 3 oeufs

– 10 cl de crème fraîche épaisse

– 70 g de beurre mou

– 50 g de raisins secs trempés dans du rhum

Pour le coulis caramel

– 50 g de sucre en poudre

– 10 cl de crème fraîche liquide (allégée pour moi)

– 2 c. à soupe d’eau

A l’avance, faire tremper les raisins dans du rhum ou, si vous ne désirez pas d’alcool, les faire tremper 10 mn dans de l’eau chaude.

Peler et couper les pommes en petits dés.

Préchauffer le four à 200°C.

Mélanger la farine, la poudre d’amande, la chapelure, le sucre, la levure, les oeufs, la crème épaisse et le beurre mou dans un saladier. Bien travailler la pâte afin qu’elle soit bien homogène. J’ai également rajouté dans la pâte le rhum de macération (1 c. à soupe environ).

Verser la moitié de cette pâte dans un moule à manqué (20 cm pour moi) beurré, sauf s’il est en silicone.. Répartir les pommes et les raisins égouttés. Recouvrir du reste de pâte.

Enfourner et cuire 40 minutes environ.

Dans une petite casserole, faire un caramel roux avec le sucre et l’eau. Hors du feu (attention aux projections brûlantes), incorporer la crème tiède et mélanger vivement. Remettre sur le feu doux sans cesser de remuer jusqu’à obtention d’un beau caramel lisse et homogène. Laisser refroidir.

Sortir le gâteau du four, le faire refroidir sur une grille. Déguster nappé de coulis de caramel.