Archive | 29,avril, 2010

Sublime au chocolat et aux macarons

Il me restait quelques coques de macarons non fourrées faites récemment et j’avais repéré sur une revue de Noël une recette qui en nécessitait. Donc, j’ai réalisé ce gâteau qui porte si bien son nom ! Imaginez une texture mousseuse et ultra fondante qui cache en son milieu des brisures de macarons imbibées d’un léger sirop au cognac et le tout couronné de coques de macarons….c’est très raffiné et c’est un dessert à tomber !! C’était une recette indiquée pour un réveillon et ce gâteau sera à refaire pour une belle occasion festive afin d’enchanter les palais les plus gourmands…et gourmets !

J’ai employé 6 cercles à mousse individuels pour la recette, mais vous pourrez la réaliser en une seule pièce pour largement 8 personnes. A réaliser impérativement la veille.


Pour 8 personnes

– 24 macarons (faits maison pour moi)

– 30 g de sucre en poudre

– 3 c. à soupe de cognac

– 400 g de chocolat noir (à 70% pour moi)

– 120 g de beurre mou

– 4 jaunes d’oeufs

– 75 g de sucre glace

– 1 c. à café de vanille liquide

– 500 ml de crème fleurette très froide

Emietter la moitié des macarons dans une assiette.

Dans une petite casserole, mélanger le sucre en poudre avec trois cuillères à soupe d’eau. Faire bouillir jusqu’à ce que le sucre soit bien fondu. Hors du feu, ajouter le cognac, mélanger et verser sur les miettes de macarons. Laisser refroidir.

Dans un bain-marie, faire fondre le chocolat coupé en morceau ou concassé, rajouter le beurre et lisser. Laisser refroidir.

Dans un saladier, battre les jaunes d’oeufs avec le sucre glace jusqu’à ce que l’ensemble blanchisse. Ajouter la vanille et incorporer le mélange chocolat/beurre. Bien mélanger.

Fouetter la crème en chantilly ferme et l’incorporer délicatement au mélange précédent.

Tailler un rond de papier sulfurisé et le placer au fond d’un moule. Verser la moitié de cette mousse au chocolat, étaler au-dessus les miettes de macarons imbibées puis napper du reste de chocolat . Garder au frigo jusqu’au lendemain.

Passer une lame entre le moule et l’entremet afin de le désolidariser. Le retourner sur un plat (pas besoin de retourner avec les cercles à mousse !). Coller les macarons restants autour du gâteau et décorer éventuellement de fruits rouges.