Bûche chocolatée au Grand Marnier

Je vous présente aujourd’hui cette bûche qui est tout simplement…exquise, délicatement parfumée et fondante  ! Elle peut être réalisée la veille et n’en sera que meilleure. Elle est constituée d’un biscuit au cacao très moelleux, légèrement imbibé d’ un  sirop au Grand Marnier, fourré et recouvert d’une crème au beurre d’une extrême finesse, parfumée au Grand Marnier. Sans exagérer, je dois dire que cette crème au beurre est divine et en respectant bien la manière de faire, impossible à rater.


Pour le biscuit roulé

– 4 oeufs

– 110 g de sucre en poudre

– 100 g de farine

– 2 c. à soupe de lait

– 20 g de cacao en poudre non sucré

Pour la crème au beurre

– 3 blancs d’œufs

– 150 g de sucre en poudre

– 1 cuillère à soupe de Grand Marnier

–  250 g de beurre mou

– quelques gouttes de colorant alimentaire rouge et jaune (facultatif)

Pour le sirop (à vrai dire je n’ai pas mesuré)

– du sucre en poudre (environ 50 g)

– de l’eau (plus ou moins un petit verre)

– 2 c. à soupe de Grand Marnier

Préparer la génoise : Séparer les jaunes des blancs d’oeufs. Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange double de volume et blanchisse. Ajouter la farine et le cacao, puis le lait, bien mélanger à la spatule. Incorporer les blancs d’oeufs montés en neige très ferme. Bien soulever la pâte en mélangeant afin d’obtenir une pâte homogène et lisse.

Verser cette pâte sur une plaque de cuisson tapissée de papier sulfurisé. Faire cuire à four th. 180° environ 12 à 15 minutes. Faire glisser le papier sulfurisé avec la génoise sur un torchon propre humide et la rouler. La laisser ainsi plusieurs minutes. Puis dérouler très délicatement,  et rouler à nouveau la génoise en laissant le papier cuisson, puis laisser en attente.

Préparer la crème au beurre :

Montez les blancs d’œufs en neige ferme (pour moi au thermomix).

Pendant ce temps, Mettre le sucre dans une casserole avec un demi verre d’eau. Porter à ébullition pour faire un sirop au grand boulé. Ayant l’habitude de faire des shamallows maison, j’ai voulu opter pour la même méthode que j’utilise pour faire ce sirop sans thermomètre à sucre, je vous l’explique. Vous mettez un demi-verre d’eau froide à côté de vous et régulièrement vous prélevez à l’aide d’une petite cuillère une goutte de ce sirop qui cuit. Dans l’eau, lorsque les gouttes de sirop que vous déposez forment sous les doigts une petite boule qui durcit bien mais qui est encore un peu malléable….là, c’est prêt, arrêtez la cuisson tout de suite et passez immédiatement à l’étape suivante. Il faut qu’à ce stade, vos blancs d’oeufs soient montés en neige très ferme (montez-les peu après que le sirop arrive à ébullition, il ne faut pas non plus que les blancs attendent).

Donc, quand vous aurez atteint cette cuisson et que les blancs sont bien fermes, ajouter à ces derniers le sirop bouillant en le faisant couler en filet tout en continuant de battre les blancs avec le robot et ce, plusieurs minutes (environ 6), jusqu’à ce que l’ensemble tiédisse .

Ajouter alors le beurre mou coupé en petits morceaux, le Grand Marnier et le colorant (facultatif) tout en continuant de battre jusqu’à ce que le tout forme une crème homogène et parfaitement lisse et qui se tienne.

Pas de panique si : après avoir incorporé le beurre, votre crème devient d’aspect douteux, comme si elle avait tourné, augmentez alors la vitesse du batteur et en quelques secondes vous devriez voir apparaître une crème à la texture lisse, brillante, homogène et qui se tient parfaitement,  prête à être étalée dans le biscuit ou dressée à la poche à douille.

Préparer le sirop : dans une casserole, mettre le sucre et l’eau et faire bouillir 2 ou 3 minutes. Hors du feu, rajouter le grand marnier, laisser tiédir.

Dérouler le biscuit et l’imbiber régulièrement de sirop, étaler la crème au beurre en veillant à en laisser suffisamment pour le recouvrir ensuite. Rouler le biscuit sur lui-même, le recouvrir de crème, couper en biseau les deux extrémités et décorer selon goût. Réserver au frais.


6 réflexions sur “Bûche chocolatée au Grand Marnier

  1. MMMMMM, elle fait envie, mais je n’ai pas le courage de me lancer car elle n’a pas l’air simple à réaliser.
    Amicalement

  2. Bonjour,
    j’ai une petite question je crois que je ne vois pas où vous ajoutez votre grand marnier dans la crème au beurre.
    Verdict dans quelques heures…
    Merci pour cette recette qui a l’air délicieuse.

  3. Céline bonjour,
    Je suis désolée de constater qu’effectivement j’ai oublié de mentionner le rajout de Grand Marnier en même temps que le beurre. Je rectifie tout de suite. Merci de me l’avoir signalé.
    Je vous souhaite une bonne réussite en espérant que la recette vous donne satisfaction.
    Cordialement. Bonne journée.
    Françoise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s