Archive | octobre 2009

Mousse de fraise au mascarpone

Après vous avoir proposé des recettes de saison avec noix, châtaignes, coings, je parais un peu décalée avec la fraise…c’est parce que j’ai beaucoup de fraises du jardin dans le congélateur et qu’il me restait du mascarpone, tout simplement. C’est une recette rapide et facile, et le résultat est très léger et subtilement parfumé.

Raccourci BlogCouleur1-4

– 150 g de fraises

– 25 g de sucre en poudre

– 1 jaune + 2 blancs d’oeufs

– 125 g de mascarpone

– 2 g de gélatine en feuille

– 1 c. à soupe de sucre glace

Laver et équeuter les fraises et les chauffer à feu très doux dans une casserole. Ecrasez-les à la fourchette et mixez-les dans un robot. Remettez le coulis dans la casserole. Comme j’ai utilisé des fraises congelées, une fois décongelées, je les ai mixées très finement dans le thermomix.

Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide.

Fouettez 1 jaune et le sucre ensemble jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux.Ajoutez alors le mascarpone et fouettez à nouveau pour bien l’incorporer.

Remettez à chauffer tout doucement le coulis s’il a refroidi, puis incorporez la gélatine. Versez le coulis dans le mélange mascarpone / oeuf.

Montez les 2 blancs en neige ferme avec le sucre glace. Incorporez ces blancs dans la crème de mascarpone à l’aide d’une maryse en partant du centre du saladier jusqu’à l’extérieur en remontant bien la préparation. Réserver plusieurs heures au frigo.

Deuxième pâte à tartiner au thermomix

J’avais déjà mis en ligne un article de pâte à tartiner au thermomix (ici) Ce qui les différencie, c’est la présence de poudre de noisette + lait + sucre dans l’une, et la présence de pralinoise + lait concentré sucré dans l’autre. Les deux sont aussi vite faites et simplissimes dans le thermomix ! Dans la première, le goût des noisettes est plus présent et dans celle-ci l’ensemble est plus doux, plus fondant,  c’est en fonction des envies de chacun. Un régal… difficile de se retenir !  J’ai trouvé cette recette chez Pitchoune.

DSC02423DSC02428

– 100 g de pralinoise

– 70 g de chocolat noir

– 70 g de beurre

– 35 g de lait

– 130 g de lait concentré sucré (recette au thermomix ici, vous réduirez les quantités par deux, vous aurez à peine un minuscule reste)

Mettre tous les ingrédients dans le bol et programmer 6 minutes à 60°, vitesse 2. C’EST TOUT !!!

Verser dans un pot en verre et laisser refroidir. Conserver dans le frigo.

DSC02424

Velouté indien

J’avais repéré cette recette dans une vieille revue culinaire. Avec  l’automne, les envies de potages, soupes et autres veloutés sont très fréquentes à la maison. J’avais envie cette fois de nouvelles saveurs et je n’ai pas été déçue avec ce velouté…originalité, raffinement et douceur sont au rendez-vous dans l’assiette. J’ai vraiment beaucoup aimé, et le lendemain ce velouté est encore meilleur.

DSC02394

Pour 4 à 5 personnes

– 4 branches de céleri

– 200 g d’amandes blanchies (sans la peau)

– 1 oignon

– 2 cubes de bouillon de volaille

– 10 cl de lait

– 15 cl de lait de coco

– 25 g de beurre

– 25 g de crème de riz

– 1 c. à café de curry en poudre

– quelques amandes effilées pour le décor

– un peu de coriandre pour le décor (facultatif)

Laver et émincer le céleri.

Eplucher et hacher l’oignon. Dans une cocotte, mettre le céleri, l’oignon et les amandes blanchies. Mouiller avec 1,5 litre d’eau et ajouter les bouillon cubes, le lait de coco et le curry.

Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux 1 heure.  Mixer finement  le potage et le passer au tamis (très important : la partie grumeleuse des amandes restera dans le tamis et vous ne récupèrerez que la douceur du velouté ).

Faire fondre le beurre dans une grande casserole (il faudra qu’elle contienne tout le potage), saupoudrer avec la crème de riz et bien mélanger. Petit à petit, ajouter le potage en fouettant le mélange. Verser ensuite le lait et porter à ébullition 3 minutes. Vérifier l’assaisonnement (pour ma part, je n’ai rien rajouté, c’était parfait).

Faire dorer quelques amandes effilées dans une poêle antiadhésive. Au moment de servir, vous pourrez décorer avec ces amandes et un peu de coriandre fraîche.

DSC02387

Moelleux au potiron, coeur coulant de béchamel

Me revoilà avec des moelleux salés…toujours délicieux et faciles à faire ! Ceux-là sont de saison avec la présence de potiron, dont personnellement je ne me lasse pas. Lorsque vous faites un velouté de potiron, vous pouvez en mettre un peu de côté pour réaliser cette recette, qui en comporte 100 grammes.

De très bons moelleux parfaits à déguster les soirs d’automne !

DSC02370

DSC02373

Pour 7 moelleux environ (moules à muffins en silicone pour moi)

Pour les moelleux

– 100 g de soupe ou velouté de potiron

– 100 g de mimolette vieille râpée

– 3 oeufs

– 60 g de farine

– 15 cl de lait

– 30 g de beurre doux

Pour la béchamel

– 1 c. à soupe de farine

– 15 cl de lait

– 20 g de beurre

– un peu de muscade (facultatif)

Préparer la béchamel : faire fondre le beurre dans une petite casserole. Saupoudrer de farine et mélanger avec une cuillère en bois. Ajouter le lait petit à petit tout en mélangeant à la farine. Faire cuire sans cesser de remuer jusqu’à l’obtention d’une consistance épaisse. Laisser refroidir avant de réserver une heure au frigo.

Préchauffer le four à 210°.

Dans une casserole, faire chauffer le lait. Ajouter le beurre et le fromage râpé. Les laisser fondre en remuant puis incorporer la soupe de potiron. Mélanger le tout et retirer du feu.

Dans un saladier, battre les oeufs en omelette. Ajouter la farine tamisée progressivement et mélanger à l’aide d’une fourchette.

Incorporer la soupe de potiron dans le saladier et mélanger à nouveau.

Répartir la pâte dans des moules à muffins (en silicone le démoulage est parfait). Verser au centre de chacun 1 bonne cuillère à café de béchamel bien froide.

Enfourner et faire cuire 15 minutes. Laisser légèrement tiédir les moelleux avant de les démouler.

DSC02385

Pâte de coings (au thermomix)

C’est la première fois que je fais de la pâte de coings et j’ai découvert que l’on pouvait la faire au thermomix. Certes, chacun a un peu sa méthode perso pour la faire (avec la peau et les pépins + moulin à légume, récupération de la pulpe en faisant en même temps la gelée etc…), mais possédant le thermomix, je me suis lancée sans hésiter une seconde. J’avais hâte de vous faire partager cette recette, même si ces pâtes de fruits ne sont pas encore complètement sèches pour les photos. J’en ai enrobé certaines de sucre et laissé les autres « natures ». Dans la recette originale, les coings ont été bien lavés mais pas pelés. Pour ma part, je les ai pelés, mais la prochaine fois, je testerai avec la peau, peut-être que cela donnera une texture légèrement différente ou un goût du fruit plus prononcé…à voir.

Ces pâtes de coings sont vraiment délicieuses et je vais continuer à en faire d’autres car nous n’avons pas attendu qu’elles soient sèches pour en déguster une bonne quantité !

DSC02306


DSC02325

DSC02345DSC02313

Laver, peler (ou pas, c’est toujours un travail de moins), épépiner et enlever toutes les parties dures d’ environ 5 à 6 coings selon la grosseur. Il faudra que vous obteniez 500 g net de chair de fruit que vous mettrez dans le bol du thermomix avec le même poids de sucre ainsi que le jus d’un citron.

Mixer à vitesse 5 et progressivement jusqu’à la vitesse 9 pendant 40 secondes.

Programmer la cuisson à 100°, vitesse 4 pendant 40 minutes. Vider cette pâte dans des moules en silicone de formes variées ou tout simplement dans un grand moule rectangulaire ou carré. Laisser refroidir complètement, puis démouler et découper à votre gré cette pâte.

Laisser sécher pendant une dizaine de jours à l’air libre, puis rouler dans du sucre. A conserver dans des boîtes hermétiques.

Si vous connaissez quelques astuces pour bien les conserver, n’hésitez pas à me laisser un petit mot, je suis toujours ravie de vous lire.

blogCouleurDeVie-20DSC02347

Mini-tartelettes à la mousse de thon (au thermomix)

C’est lors d’un atelier thermomix que j’ai découvert cette recette (ainsi que celle du velouté de poivrons au maïs que je vous ai déjà présentée)  et je ressors aujourd’hui mon petit papier griffonné.  J’avais été très séduite lors de la dégustation, par ces délicieuses petites bouchées si simples et rapides à réaliser. Vous pourrez les servir pour un apéritif ou en entrée. je vous livre par la même occasion la recette de la pâte sablée salée faite aussi au thermomix ; avec ces proportions, j’ai fait 30 mini-tartelettes et il m’est resté un peu de pâte pour une utilisation ultérieure.

Si vous ne possédez pas de thermomix, vous pouvez néanmoins faire cette recette dans n’importe quel robot, il suffit d’adapter.

DSC02242

DSC02279

Pour environ 30 mini-tartelettes

Pour la pâte sablée salée

– 250 g de farine

– 130 g de beurre doux (ou moitié beurre demi-sel/moitié beurre doux)

– 1/4 de gobelet de lait

– 2 jaunes d’oeufs

– 1/2 c. à café de sel si vous n’utilisez pas de beurre demi-sel

Pour la mousse de thon

– 1 boîte de 200 g de thon au naturel

– 4 petits suisses natures

– 2 cuillères à café de concentré de tomates

– herbes du jardin (une douzaine de brins de ciboulettes pour moi)

– le jus de 1/2 citron

– un trait de Tabasco

– une pincée de sel

Pour la pâte sablée : introduire tous les ingrédients dans le bol du thermomix et mixer 20 secondes, vitesse 6. Pour ma part, j’ai raclé un peu les bords et remixé quelques secondes. C’est tout, votre pâte est prête. (Pour la version sucrée de la pâte sablée, il suffira de rajouter aux ingrédients 1 gobelet 1/2 de sucre glace).

Pour la mousse de thon : mettre tous les ingrédients de la mousse dans le bol du thermomix (je vous conseille d’émietter le thon) et mixer le tout à vitesse 7, puis racler les bords à la spatule, remixer encore. J’ai ensuite refait à nouveau la même opération pour obtenir une texture vraiment fine afin qu’aucun petit morceau de thon éventuel ne vienne boucher la douille pour le dressage.

Etaler la pâte sablée, la découper à l’emporte-pièce et faire cuire ces tartelettes à four 180° jusqu’à ce qu’elles se colorent très légèrement (à vrai dire, je n’ai pas regardé le temps, environ 15 bonnes minutes). Les laisser refroidir.

Mettre la mousse dans une poche à douille cannelée  et dresser dans chaque mini-tartelette.

Raccourci BlogCouleur1-3

Blanc-manger de blanc d’oeuf, vanillé aux framboises

Cette recette extraite de mon livre « Cuisinez comme les chefs » est entièrement réalisée au thermomix. L’auteur de ce dessert est le chef Christian LE SQUER. Imaginez juste un instant un nuage blanc mousseux, frais et aérien qui fond dans la bouche et qui vient cotoyer le pimpant coulis de framboises rouge flamboyant, le tout enveloppé par la sensuelle vanille de la crème anglaise….voilà ce que je peux dire de ce dessert….merci Chef !!

DSC02232DSC02226

Pour 4 personnes

Pour la crème anglaise
– 2 bâtons de vanille
– 500 g de lait
– 6 jaunes d’oeufs
– 100 g de sucre en poudre
Pour le coulis de framboises
– 125 g de framboises
– 60 g de sucre en poudre
– 1/2 jus de citron
Pour le blanc-manger
– + ou – 5 blancs d’oeufs (125 g en tout)
– 1 pincée de sel
– 65 g de sucre en poudre
– 300 g d ‘eau
Pour la crème anglaise : ouvrir les bâtons de vanille en deux, gratter pour récupérer les graines. Mettre les ingrédients de la crème anglaise dans le bol du thermomix et programmer 7 minutes à 80°, vitesse 4. Ensuite mélanger 20 secondes à vitesse 3. Réserver au frigo.
Laver le bol.
Pour le coulis de framboises : verser tous les ingrédients du coulis dans le bol et cuire 5 minutes à 90°, vitesse 3. Filtrer au chinois et réserver au frais. Laver et essuyer le bol soigneusement.
Pour le blanc manger : insérer le fouet. Mettre les blancs d’oeufs et le sel dans le bol et programmer 10 minutes, vitesse 4. Incorporer le sucre 2 minutes avant la fin.
Mouiller et essorer une feuille de papier sulfurisé. La déposer dans le Varoma. Graisser 4 emporte-pièces (8 x 4 cm, des carrés pour moi) et les poser dans le Varoma. Mouler l’appareil à blanc-manger.
Verser l’eau dans le bol, programmer 10 minutes, Varoma, vitesse 1. A la sonnerie, placer le Varoma avec les emporte-pièces remplis et cuire 12 minutes à Varoma, vitesse 2. Faire tiédir avant de réserver au frais pendant au moins une heure.
Démouler chaque blanc-manger sur une assiette de service plate, le recouvrir d’un peu de crème anglaise (servir le reste à part) et décorer l’assiette avec le coulis de framboises.

DSC02238DSC02227