Verrine douceur à la pêche

Les quelques pêches dans le compotier, et le mascarpone qui attend au frais m’ont donné l’idée d’inventer aujourd’hui cette petite verrine à la texture et à la saveur très douces. Ne sachant pas trop ce que cela allait donner, je n’en ai fait que deux (verrine d’assez bonne taille), mais je regrette de ne pas avoir doublé les doses car ce dessert frais et léger est vraiment délicieux.

DSCF9695

Pour deux verrines

Pour le coulis de pêche

– 170 g de pêche (cela correspond à 3 petites pêches)

– 30 g de sucre en poudre

– 2 c. à soupe d’eau

– 1/2 c à café rase d’agar-agar (je pense préférable d’utiliser 1 g de gélatine en feuille pour plus de facilité pour cette recette, à voir !)

Pour la crème mascarpone

– 100 g de mascarpone

– 20 g de crème fraîche liquide (allégée pour moi)

– 20 g de sucre en poudre

– vanille en poudre

– 4 boudoirs

– 1 c. à café rase de rhum

– 1 c à café de sirop de pêche

Commencer par le coulis de pêche : peler et dénoyauter les pêches, les mettre dans un robot avec le sucre et l’eau. Mixer jusqu’à l’obtention d’un coulis lisse sans morceaux. Mettre dans une petite casserole, faire chauffer doucement et rajouter l’agar-agar en tournant sans cesse. Laisser cuire tout doucement en remuant un peu pendant une minute.

Si vous utilisez la gélatine en feuille, la faire ramollir dans de l’eau froide et la faire fondre dans le mélange un peu chaud et bien mélanger. Ne pas remettre sur le feu.

Laisser le coulis refroidir pendant au moins une heure et se gélifier un peu.

Mettre le mascarpone dans un saladier avec la crème, le sucre et la vanille en poudre. A la fourchette (pas au batteur électrique), fouetter l’ensemble jusqu’à l’obtention d’une crème à la consistance de chantilly bien ferme.

Dans un bol, écraser grossièrement les boudoirs et y incorporer le rhum et le sirop de pêche. Bien mélanger.

Peu avant de déguster, dans le fond de chaque verrine, placer une couche de boudoirs, puis une couche de coulis de pêches et ensuite la crème de mascarpone dressée éventuellement à la poche à douille. Décorer de quartiers de pêches.

Placer au frais jusqu’à la consommation.

DSCF9694


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s