Archive | 11,avril, 2009

Oreillettes languedociennes

C’est sur une vieille revue que j’ai déniché cette recette. Ces oreillettes se préparent à l’époque du carnaval, mais même si ça « cloche » un peu,  je ne résiste pas à vous les présenter pour Pâques. Ces oreillettes sont SU-PER bonnes, mes enfants veulent déjà que je leur en refasse pendant ces vacances quand il y aura les copains….pas de problème !!

oreillettes languedociennes

dscf6820

Pour une quinzaine de grosses oreillettes

– 300 g de farine

– 3 œufs

– le zeste râpé d’un citron bio

– 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger

– 1 cuillère à soupe de rhum

– 30 g de beurre mou coupé en morceaux

Sur un plan de travail bien propre, mettre la farine et creuser un grand trou au milieu, y verser les œufs, le zeste râpé, le beurre et les parfums ainsi qu’une bonne pincée de sel.

Mélanger du bout des doigts en partant du centre, puis écraser la pâte avec la paume sur le plan de travail, mettre en boule et recommencer.

Quand la pâte lisse se détache des doigts, mettre en boule , entourer d’un film plastique et placer pendant 4 heures au frigo.

Sortir la pâte et la laisser s’assouplir une dizaine de minutes. La séparer ensuite en petits tas de 40 g chacun et sur un plan de travail fariné, les étaler en disques très fins d’au moins 16 cm de diamètre.

Faire chauffer un bain de friture (ou une sauteuse avec 1 cm d’huile qui ne doit pas fumer).  Plonger un seul disque à la fois dans la friture : ils se boursoufflent, claquent et blondissent très vite, les retourner pour faire blondir l’autre face avec une écumoire. Lorsque chaque disque est un peu doré, le sortir et le sécher sur du papier absorbant de chaque côté. Empiler sur une assiette en saupoudrant de sucre cristallisé.

dscf6837

dscf6826

Chou rouge aux lardons et au vin

Parfois, le chou rouge est un peu l’oublié de nos assiettes et pourtant il peut être excellent en accompagnement d’une viande, sans compter qu’il l’est aussi pour notre santé. Donc, je vous propose cette manière de l’accommoder à ma façon, que nous avons trouvée fort agréable. Je l’ai servi avec du boudin blanc, mais des saucisses fumées, des côtelettes etc…seront parfaites.

chou rouge aux lardons et au vin

Pour 5/6 personnes

– la moitié d’un gros chou rouge

– 1 gros oignon

– 1 grosse cuillère à soupe de graisse d’oie ou de canard

– 1 feuille de laurier (2 si elle est petite)

– 150 g de lardons fumés

– environ 300 ml de bon vin rouge (je n’ai pas mesuré )

– poivre et sel

Dans une grande cocotte, faire fondre la graisse d’oie. Peler et émincer l’oignon et le faire revenir dans la graisse pendant quelques minutes, rajouter les lardons, laisser encore revenir 2 ou 3 minutes.

Laver et couper  le chou en lamelles et le rajouter aux lardons/oignon. Faire encore revenir le tout en remuant régulièrement quelques minutes. Rajouter alors le vin, le laurier, le clou de girofle puis poivrer et saler.

Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 2 bonnes heures tout en remuant de temps en temps. Retirer  le laurier et vérifier l’assaisonnement.