Archives

Beignets du pâtissier de Christophe Felder

On fêtait le carnaval dans ma ville hier et j’ai eu envie de tester une nouvelle recette…ça tombait bien car Sophie, dans son cahier gourmand, venait de publier ce billet ! Aussitôt  j’ai retenu cette recette, et puis Christophe Felder, c’était incontournable !!

Je vous incite à vraiment tester ces beignets car ils sont délicieux…ils ont disparus en un clin d’œil dès que je les ai faits, dévorés par mes 3 enfants, j’ai  juste eu le temps de faire quelques photos ! Un régal ! Une texture hyper moelleuse, bien pleine, et une très très fine croûte croustillante ; une texture qui n’est pas sans rappeler celle des bombolonis, mais en meilleur encore ! Je ne les ai pas trouvés gras du tout, ce qui est un argument supplémentaire pour en refaire très vite !!

Si la recette des bugnes Lyonnaises vous intéresse (c’est délicieux aussi), vous la trouverez ici (cliquez).

- 250 g de farine type 55
– 5 g de sel
– 30 g de sucre semoule (Sophie met 40 g, d’autres 25 g)
– 15 g de levure de boulanger fraîche
– 2 œufs
– 2 cuillères à soupe de lait tiède
– 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
– 40 g de beurre mou ou de margarine

Finition
– 100 g de sucre en poudre
– 1 cuillère à café rase de cannelle en poudre (pas mise car les enfants n’y tiennent pas)

Mélanger la farine, la levure, le sel et le sucre. Ajouter les œufs, le lait tiède et la fleur d’oranger et le beurre.
Pétrir au robot ou à la main environ 10 min. Pour ma part, j’ai tout mis dans le thermomix comme d’habitude : lait + levure, faire tiédir et rajouter tous les autres ingrédients puis 10 minutes sur fonction épi.
On obtient une belle boule de pâte, à laisser au frais environ 6 heures, couverte d’un film alimentaire.
Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte sur 4 mm.
Couper des rectangles de 4×5 cm, percer un trou au milieu, y passer un coin et serrer pour obtenir des formes originales.
Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Laisser lever une bonne heure dans une pièce chaude ou sur un radiateur comme j’ai fait pour aller plus vite.
Faire chauffer l’huile (pas excessivement), déposer les beignets (4 ou 5 à la fois)
Égoutter sur du papier absorbant.
Rouler dans le sucre mélangé à la cannelle.

Très heureuse de vous retrouver….avec un bon pain italien !

Voilà bien longtemps que je n’étais pas revenue vous présenter quelques recettes, ni même faire un tour sur vos blogs (néanmoins j’ai repéré beaucoup de vos belles recettes à tester prochainement)  et cela me manquait…..beaucoup de soucis de tous côtés sont la cause de mon absence. Néanmoins, je vais essayer de maintenir à nouveau un rythme de publications un peu plus fréquent.

De plus, j’avais fait beaucoup de photos depuis des mois, au fils des recettes réalisées, et l’ordinateur sur lequel je les stockais a rendu l’âme il y a quelques semaines…j’espère que l’on va quand même trouver une solution pour récupérer ces nombreux clichés. Et l’ordinateur que j’utilise depuis peu en remplacement est horriblement lent…résultat : je le délaisse beaucoup !

J’espère vous retrouver en excellente forme…et bienvenue aux nouveaux abonnés que je remercie !

Je vous présente aujourd’hui une recette hyper simple qui fera le bonheur des papilles ….le pain italien ! Comme je fais mon pain tous les deux jours, il faut absolument varier car mes enfants se lassent facilement de la même recette chaque fois.

Aujourd’hui nous nous sommes particulièrement régalés avec ce pain qui rien qu’en cuisant, a embaumé la cuisine, et je ne vous dis pas comme il a été difficile de résister en faisant les photos…mes narines étaient « titillées » par cette irrésistible odeur de bon pain chaud. Sa mie est assez serrée, extra moelleuse, très douce et légère et sa fine croûte hyper croustillante ! hummm, un vrai régal !!

Pour 6 pains individuels (pas trop petits)

- 500 g de farine

- 2 c. à café de sucre en poudre

- 15 g de levure du boulanger

- 200 ml d’eau

- 80 ml d’huile d’olive

- 1 ou 2 c. à café de sel (pour ma part, je limite pas mal le sel dans le pain maison et il n’en est pas moins bon pour autant !)

- 1 pincée d’origan (facultatif)

Pour ma part, j’ai fait la pâte dans le thermomix comme d’habitude et je n’ai pas attendu le repos d’une heure après l’avoir pétrie. Mais je vous donne la recette ci-dessous telle que je l’ai trouvée sur le site « Journal des femmes ».

Dans un grand verre, verser le sucre et la levure dans l’eau chaude et laisser dissoudre pendant 5 minutes. Dans un grand saladier verser la moitié de la farine et la préparation liquide, jusqu’à obtenir une pâte molle et collante.
Verser l’huile d’olive et pétrir, elle sera encore plus collante la pâte.

Rajouter le reste de la farine, le sel et pétrir pendant 10 minutes, rajouter de la farine si besoin (je n’en ai pas rajouté au thermomix). Pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte molle et souple.
Huiler le saladier, placer la pâte en boule. Laisser reposer 1 heure ou 2, recouvert d’un torchon propre.

Reprendre la pâte et la travailler rapidement, diviser en 6 boules voire plus. Recouvrir d’un torchon laisser reposer 45 à 60 minutes.

Préchauffer le four à 230°c. Placer une feuille sulfurisée sur une plaque et y déposer les boules de pain, après les avoir formées comme vous le désirez, saupoudrer de semoule de blé, passer  un peu de lait et laisser reposer encore 30 minutes .

Enfourner et laisser cuire pendant environ 15 minutes. A partir du moment où les pains sont dorés, c’est qu’ils sont cuits.

Brioche diamant

Cette recette a été publiée sur bien des blogs et je ne sais plus sur lequel je m’étais arrêtée pour la réaliser il y a quelques temps déjà…je ne peux résister lorsque je vois une nouvelle recette de brioche et les différents façonnages sont très ludiques.

Je suis toujours aussi heureuse d’en faire quelques fournées pour les présenter encore chaudes à mes enfants dont les yeux brillent…comme des diamants, of course !…. à la vue de ces petites brioches.

 

- 300 g de farine
– 50 g de sucre semoule
– 10 g de levure fraîche de boulanger
– 13 cl de lait tiède
– 80 g de beurre
– 1 oeuf
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1/4 cuillère à café de sel

Pour le décor

- grains pâtissiers

Délayer la levure dans le lait tiède.
Mettre la farine dans le bol du robot muni du pétrin puis ajouter le sel, le sucre en poudre et le sucre vanillé, mélanger.
Verser le lait avec la levure et l’oeuf, pétrir. Lorsque le liquide est absorbé par la farine, ajouter le beurre coupé en dés.
Pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne lisse et homogène.
Enlever la pâte du bol, et laisser doubler de volume dans un endroit tempéré.
Couper le pâton en 8 boules égales.
Étaler finement les boules en ovale sur le plan de travail fariné . Faire des incisions en biais sur chaque ovale de pâte.

Rouler en commençant par la partie la plus large afin d’obtenir un long boudin puis former un « escargot » avec ce boudin.

Le déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé puis recommencer avec les autres pâtons.

Laissez lever pendant au moins 1 heure. Préchauffer le four à 180°C.

A l’aide d’un pinceau badigeonner les brioches avec un oeuf battu ou un peu de lait. Saupoudrer de sucre en grains. Les mettre au four et laisser cuire pendant environ 15 à 20 min.

mots clé : briochelevure du boulanger

Pain tournesol

Je vous avais promis une recette très chocolat, et elle viendra en effet prochainement …mais le soleil et le ciel bleu étant au rendez-vous depuis hier, la nature se réveillant sous des températures bien plus clémentes, et le printemps n’étant plus très loin, je ne résiste pas à vous offrir une fleur….oui, mais pas n’importe laquelle…celle qui a déjà fleuri sur des dizaines de blogs et que j’avais repérée depuis plusieurs semaines, mais faute de temps, que je n’avais pas testée…le tournesol !!!

Vous n’êtes peut-être pas sans ignorer, si vous me suivez depuis longtemps, que j’adore tester toute nouvelle recette de pain. Quasiment chaque jour, je fais ma pâte à pain dans le thermomix, en variant ou non les farines, et ensuite je peux lui donner la forme que je veux. Vous retrouverez d’ailleurs quelques variantes dans la rubrique « pain et viennoiseries ».

Mais lorsque j’ai vu cette recette pour la première fois, j’ai eu un vrai coup de coeur , je ne pouvais pas passer à côté.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le façonnage de ce pain est très simple, il faut juste avoir un peu de temps devant soi….et un bon couteau qui coupe parfaitement (je remercie encore Françoise au passage pour le couteau japonnais que j’avais gagné grâce à elle !) ; pour ma part, je n’ai pas pris tout le temps nécessaire qu’il aurait fallu pour peaufiner le look de ma fleur (je ferai mieux la prochaine fois),  mais celle-ci fut effeuillée par mes enfants en un temps record, ce qui m’incite à recommencer très vite.

Un pain au goût proche de celui d’une viennoiserie…..je vous invite à le tester sans tarder, c’est un pur RÉGAL !!!

- 700 g de farine 

- 2 c. à café de sel fin

- 20 g de levure fraîche de boulanger

- 260 g de lait 

- 125 g d’eau

- 85 g d’huile d’olive 

Pour la finition et le façonnage

- 30 g de beurre fondu pour le façonnage

- un jaune d’oeuf et un peu de lait pour la finition

- Graines de sésame, de pavot, de lin ou de tournesol

Mettre la levure, le lait, l’eau dans le bol du thermomix et faire chauffer à 45° pendant une minute, vitesse 1. Rajouter tous les autres ingrédients. Travailler à petite vitesse pendant quelques secondes pour que la pâte se forme. Ensuite programmer fonction épi pendant 5 minutes.

Couvrir le bol et laisser lever la pâte pendant une petite trentaine de minutes.

Déposer la pâte sur le plan de travail (inutile de fariner, elle ne colle pas) et la dégazer légèrement. La partager en 2 pâtons égaux (585 g environ). Couvrir un des pâtons et le réserver. Partager l’autre en 5 boules égales (environ 117 g).

Étaler 4 pâtons en cercles de 20 cm de diamètre. Déposer un cercle sur la plaque, au centre, et le badigeonner de beurre fondu. Le couvrir d’un autre cercle et le badigeonner à son tour, et faire de même avec le troisième et le quatrième cercle. Étaler le cinquième pâton en un cercle légèrement plus grand et  en recouvrir la pile précédente. Ne pas beurrer ce dernier cercle.

Tracer 8 parts égales sur cette pâte.

Couper à l’aide d’un couteau bien tranchant en partant du centre, sans détacher le bord. Retourner chaque languette vers l’extérieur, pour former un soleil. Réserver.

Peser la boule de pâte en attente et en prélever un quart . Partager le reste en 5 boules égales (environ 85 g).

Étaler 4 de ces pâtons en cercles de 15 cm.Refaire la même opération que précédemment : un cercle beurré, recouvert d’un autre cercle beurré, etc…

Étaler le cinquième pâton en un cercle un peu plus grand et en recouvrir à nouveau les 4 cercles précédents.

Dessiner les 8 parts et poser cette pâte au centre du premier soleil. Découper les parts et retourner chaque languette comme précédemment en veillant à les placer entre les pointes de la première couronne.

Faire une boule avec le dernier pâton et le placer au centre de la couronne. Laisser lever pendant 1 bonne heure. Préchauffer le four à 200°C.

Badigeonner la couronne de jaune d’œuf battu avec un peu de lait,  à l’aide d’un pinceau . Décorer de graines selon goût et enfourner pour 10 minutes.

Baisser la température à 180°C et laisser 10 minutes. Baisser la température à 160°C et laisser encore 10 minutes.

Sortir le pain, le déposer délicatement sur une grille et le laisser refroidir….enfin, on n’a pas résister à l’effeuiller encore chaud, c’est tout juste si on m’a laissé le temps de faire quelques photos !!!

mots clé : painlevure du boulanger

Petites crèmes au chocolat au thermomix

En général, les crèmes au chocolat remportent toujours un vif succès auprès des grands comme des petits.  

Pour vous, thermomixeuses et thermomixeurs, voici une version des plus simples et des plus gourmandes ! A tester sans la moindre hésitation….et à refaire ! Vous trouverez ci-dessous la version chocolat noir et version chocolat au lait.

- 500 ml de lait entier

- 2 oeufs

- 80 g de chocolat noir

- 15 g de cacao amer en poudre

- 80 g de sucre

- 20 g de farine

Mettre tous les ingrédients dans le bol du thermomix, et faire cuire 10 minutes à 90°C, vitesse 3.

Verser les crèmes dans des petits récipients. Laisser refroidir, puis couvrir et placer au frais. Trop simple non ?

Même version au chocolat au lait ci-dessous, délicieuse également !!

Liqueur de mûres au themomix

Pour ceux et celles qui trouveraient encore des mûres, voici une recette toute simple. Il sera bon de trinquer entre amis avec cette très bonne liqueur maison (pas très sucrée)….à consommer bien sûr avec beaucoup de modération !!

- 1/4 de zeste de citron non traité

- 1 clou de girofle

- 600 g de mûres

- 200 g de sucre en poudre

- 1/2 litre d’eau de vie à fruits (à 35° ou 45°)

Laver le citron, prélever le quart du zeste avec un économe.

Introduire le zeste, le clou de girofle, les mûres et le sucre dans le bol du thermomix, mixer 2 minutes à vitesse 4, sans chauffer.

Ajouter l’eau de vie, verser en bouteilles en s’aidant d’un entonnoir, boucher, laisser macérer un mois au soleil si possible.

Au bout de ce temps, verser le contenu de la bouteille dans un tamis très fin ou à travers un linge fin (c’est encore mieux), presser pour en extraire tout le jus. Mettre en bouteille, boucher et laisser reposer encore deux mois au moins  avant de  consommer…..pour les fêtes de fin d’année, vous pourrez faire déguster à vos invités !!

Si vous laissez encore un mois, votre liqueur n’en sera que meilleure !

Brioche bouclettes

Les brioches ont à chaque fois un réel succès à la maison et la pâte est si vite faite dans le thermomix ! Cette version  n’est pas sans me rappeler la torta delle rose qui fut fort appréciée elle aussi. 

En plus d’être  jolie, elle est vraiment délicieuse cette brioche bouclette (recette trouvée ici)!!

- 350 g de farine
– 12 g de levure du boulanger fraiche
– 80 g de beurre mou
– 2 jaunes d’oeufs
– 14 cl de lait tiède
– 3 cuillères à soupe de sucre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1/2 cuillère à café de sel

Pour la dorure

- 2 c. à soupe de golden Syrup (remplacé pour moi par du sirop d’érable)

- 2 c. à soupe de sucre roux

- 2 c. à soupe de beurre fondu

- 1 c. à soupe de grains de sucre pâtissier

Dans un bol, mélanger le lait tiède, le sucre et la levure, couvrir d’un linge et laisser reposer 10 minutes.
Dans un saladier, mettre la farine, le sucre vanillé, le sel, mélanger puis faire un puits. Mettre au milieu les jaunes d’oeuf, le mélange levure et le beurre ramolli. Amalgamer le tout puis pétrir jusqu’à ce que la pâte soit souple.

Vous pouvez également pétrir au robot vitesse 4 pendant 15 minutes ou bien vous pouvez mettre tous les ingrédients dans la cuve de votre machine à pain et lancer le programme pâte.

Couvrir d’un linge humide et laissez reposer la pâte jusqu’à ce qu’elle gonfle un peu.

Après la pause, pétrir à nouveau. Séparer la pâte en 2 ou en 4 morceaux puis l’abaisser assez finement sur un plan de travail fariné. Couper des ronds avec un emporte-pièce de 7 à 8 cm de diamètre.

Plus vous étalerez la pâte finement, plus les bouclettes seront nombreuses.

Chevaucher trois ronds de pâte.

Les rouler ensemble, vous obtenez un tube.

Les couper ensuite au milieu à l’aide d’un couteau : vous obtiendrez deux fleurs.

Répéter l’opération avec le reste de la pâte.
Beurrer un moule à manqué et déposez les fleurs l’une à côté de l’autre sans trop les serrer.

Laisser lever 1 heure dans un endroit tiède.

Préchauffez le four à 180° C.

Mélanger le beurre fondu avec le sucre roux et le Golden Syrup puis verser le tout sur la brioche, disperser les grains de sucre pâtissier.

Faire cuire au four pendant 20 à 25 minutes en surveillant la cuisson. Laisser refroidir sur une grille ou bien déguster tiède.

Mots clé de la recette : briochelevure du boulanger